cecicela.com : Azimut Passions !
Google
 

Accueil > A découvrir ! > François Béranger


François Béranger

mercredi 6 novembre 2002, par François Béranger

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

"quelqu’un de la prod m’appelle vers six heures, en pleine sieste, et m’interpelle sur le fait qu’il lui faut 15 lignes pour présenter mon nouveau CD... (15 lignes que personne ne lira, mais bon, c’est la tradition !) Evidemment, il a pensé àmoi, le gros malin, ça lui évite de trouver quelqu’un d’autre, et moi je fais ça gratos, c’est tout bénéf.


JPEG Seulement moi, parler à la première personne du singulier d’un disque que je viens de finir, c’est mission impossible ! Comme je le disais déjà il y a quelques années : pas de commentaires ! Ecoutez les chansons, c’est ce qui peut leur arriver de mieux. Elles sont faites pour ça. Si elles sont bonnes, elles n’ont pas besoin d’explication de texte. Si elles sont nulles, c’est pas 15 lignes qui vont les sauver. Alors, laissons faire les choses. Ce qu’on peut leur souhaiter, à ces chansons, c’est que le plus grand nombre les écoute et les entende pour qu’elles aient leur chance d’exister. Oui qu’on leur fasse justice, démocratiquement pour qu’elles se fassent entendre. On peut rêver.

Allez, la vie va son bonhomme de chemin, comme dirait ma bignole, avec des choses graves et importantes, d’autres futiles et dérisoires. Mais c’est pas sûr que les chansons soient à ranger dans la dernière catégorie... Je parle de la chanson en général, et c’est fou ce qu’une bonne chanson peut réveiller d’échos, de souvenirs, d’interrogations.
Je vous livre un scoop : j’y crois toujours."

F.Béranger.



Tous les CD de François Béranger sont disponibles à cette adresse


Merci pour tous ces messages de coeur et d’âme, nous avons aussi perdu un ami, mais il nous laisse tellement ...

la rédaction



Lundi 27 Octobre 2003 l’émission de Daniel MERMET sur France Inter, à 17 heures sera intégralement consacrée à François.


Nouvel article sur ce site

18 Décembre 2003

- Le magazine Chorus, sort son numéro d’hiver, le 21 Décembre, avec un hommage à François Béranger et la publication de son autobiographie :
"Je suis né...Je mourirai"

- 22 mars 2004
Une soirée hommage le jeudi 20 Mai 2004 à Limoges au « Grand Zanzibar » où des artistes limousins se réuniront pour interpréter ses chansons.

- Autre hommage, organisé par Chanson Rebelle :
Le samedi 29 mai : Au "Chais du Terral" à Saint Jean de Vedas, (proche de Montpellier)
Rendez-vous sur le site "Chanson rebelle"



JPEG
19 septembre 2004

En vente en ligne à cette adresse
au prix de 39,99 €.



Du nouveau autour de François Béranger

Fin octobre 2007 quatre rééditions en digipack disponibles chez Futur Acoustic

JPEG JPEG JPEG JPEG




En vrai la fête de l’Humanité !

JPEG
A moins d’un ouragan sur la Courneuve le 12 septembre, certains camarades artistes ayant participé à la compilation en hommage à François Béranger "tous ces mots terribles" seront sur la scène Zebrock :

Hubert Felix Thiephaine, Marcel & son orchestre, Gérard Blanchard, Raoul Petite, Les Blaireaux, Edgard Ravahatra, Les Szgaboonistes, Emmanuelle Béranger et pour l’animation Garcimor viendra nous filer un coup de main !




pour que votre message apparaisse en haut, cliquez ici :

Répondre à cet article

984 Messages

  • François Béranger

    16 octobre 2009 00:23, par Marc

    Hier ou presque mercredi 14 octobre ... 6 ans déjà. Emma a bien redressé la barre, bravo !

    Mais nous tous fans anonymes que faisons-nous ?

    Oeuvrons pour que l’absence ne justifie pas l’oubli ! Chaque jour, chaque heure ... relevons le défi de François, pas pour lui mais pour tous ceux pour qui il ne combat plus !

    repondre message

    • François Béranger 20 octobre 2009 16:08

      cE QU’ON FAIT, BEN MOI JE LE CHANTE EN RÉCITAL OU J’EN GLISSE UNE OU DEUX ENTRE MES CHANSONS,

      C’EST PAS GRAND CHOSE MAIS C’EST TOUT CE QUE JE PEUX FAIRE
      COURAGE

      repondre message

    • François Béranger 4 novembre 2009 11:50, par Emmanuelle

      Je ne viens pas souvent par ici, une personne a pensé àl’anniversaire de la mort de François... Merci àlui.
      Pour oeuvrer contre l’absence on peut demander àFutur Acoustic de réediter le coffret anthologie "le vrai changement c’est quand ?" introuvable aujourd’hui parce qu’il est épuisé. Ce coffret est un magnifique objet, idéal pour découvrir un bon échantillon de ses chansons, beau cadeau àfaire àceux qui ne le connaissait pas...
      Alors manifestez vous, ça donnera peut-être quelque chose.
      Merci àvous.

      PS : il y aussi : www.myspace.com/francoisberanger

      repondre message

  • François Béranger

    18 juin 2009 10:48, par jeanne marie

    j’ai connu les chansons de françois Béranger à17 ans. Il me manque comme certains hommes ou femmes irremplaçables. Que faire ? Ecouter ses chanson d’autrefois encore et encore rire et pleurer en les écoutant nous ravager le coeur nous innonder d’émotions. Je pourrais pas choisir une chanson. C’est comme si on me demandait de choisir entre mes enfants .Je les aime toutes ; Chaque jour mérite une mélodie et correspond àune chanson de béranger . Ca dépend de ce que l’on porte en soi chaque jour , parfois c’est bleu , vert , rose , rouge.....

    repondre message

  • Bonjour,

    Je me permets de vous signaler un article sur "Laissez-vous Béranger", accompagné d’une galerie de photos :

    (nb : la galerie peut se consulter en diaporama manuel)

    jp

    Voir en ligne : http://www.musimage.ch/dotclear/index.php?2009/03/01/45-laissez-vous-beranger

    repondre message

  • François Béranger

    31 octobre 2008 10:43

    Une pensée, comme une fleur...Tu est toujours là, plus que jamais, je sens vibrer tes paroles et ton âme.
    David, 33 ans

    repondre message

    • François Béranger 19 février 2009 21:58, par francis

      Participe Présent , je participe au présent .... ce soir en écoutant cette voix ,cet accent , je retrouve la joie de chanter aussi ..devant mon écran ... non , François ,pas de danger de t’oublier ,

      Merçi àCaroline Cartier d’Inter de s’être souvenue de toi aussi .
      Francis ,d’Amiens qui jamais n’oubliera ton passage au "cirque "

      repondre message

  • François Béranger

    14 octobre 2008 16:04, par Maryse

    mille pensées....

    Pour info, le spectacle "Esprit Béranger" àla Fabrique de Théâtre de la Bouverie(Belgique) le 5 décembre !

    repondre message

  • François Béranger

    21 mars 2008 13:03

    François Béranger

    "Laissez-vous Béranger" àl’affiche en Belgique

    le 27 mars 2008 dans le cadre du Festival Mars en Chansons 2008, l’Eden àCharleroi, , 20h. avec Michel Bühler, Jofroi, Thomas Pitiot et Marie Tout Court .

    http://www.marsenchansons.be/2008/grille.html

    @ bientôt !

    repondre message

    • LAISSEZ-VOUS BERANGER 24 mai 2008 23:08

      Dernière représentation du spectacle "laissez-vous Béranger", le 30 mai àla Verrière (78), salle le Scrarabée, 17 bis, av Général Leclerc. 10 & 12 euros. 20h30.

      repondre message

  • François Béranger

    14 mars 2008 15:50, par Emmanuelle

    LE 21 AVRIL COURREZ CHEZ VOTRE DISQUAIRE PREFERE, LA COMPILATION EN HOMMAGE A BEBER "TOUS CES MOTS TERRIBLES" SORT ENFIN CHEZ L’AUTRE DISTRIBUTION AVEC :

    Tryo : ma fleur, Yves Jamait : les oiseaux mécaniques, Thiefaine : Tranche de vie, Sanseverino : Brésils, Tony Truand des Wampas : la gigue de la reine, Raoul Petite : mamadou m’a dit, Loïc Lantoine : Y’a dix ans, Michel Buhler : le vieux, Jeanne Cherhal : Rachel, La rue Ketanou : la fille que j’aime, les Szgaboonistes : En avant, Gérard Blanchard : Tous ces mots terribles, Emmanuelle Béranger : Dure-mère, Mell : Manifeste, Marcel & son Orchestre : Magouilles blues, les Blaireaux : Antonio, et Edgard Ravahatra : dans les arbres.

    repondre message

    • François Béranger 20 mars 2008 22:54, par François

      Dans le même esprit si vous passez dans le coin :
      voici quelques mots sur la date de création du spectacle

      L’ESPRIT BERANGER

      http://www.myspace.com/lespritberanger

      vendredi 04 Avril à20h00
      Centre Culturel de Comines Warneton (Belgique)

      A quoi ça sert un chanteur ? Pourquoi qu’y a des musiciens ? Pourquoi les gens y vont au concert ? Questions auxquelles François Béranger a passé toute une vie àtacher de donner sa réponse. Ses outils : l’engagement des mots, l’humour grinçant, l’énergie des musiciens. En ces temps de trouble, il nous manque. Et pourtant, son propos continue de participer au présent. En création au Centre Culturel de Comines Warneton, L’ESPRIT BERANGER, propose de découvrir et de re-découvrir l’un des père de la chanson indépendante et alternative, dans l’esprit de l’époque passée et présente… Sensible, irrévérencieux et résolument musical… et électrique !

      François Marzynski : Chant
      Noë l La Placa : Guitare
      Jean-Marc Boë l : Guitare
      Arnaud Fournier : Claviers
      Jean-Claude Hujeux : Basse
      Mike Rajamahendra : Batterie

      Une production Centre Culturel de Comines Warneton / J’te dis quoi ! / Zoom Allure

      Interprété et mis en scène par François Marzynski

      Renseignements :
      www.cccw.be

      Centre culturel MJC asbl
      Rue des Arts, 2
      7780 Comines-Warneton
      T +32(0)56.56.15.15

      merci, s’il vous sied, de faire suivre l’info...

      François Marzynski

      Voir en ligne : L’ESPRIT BERANGER

      repondre message

    • François Béranger 20 avril 2008 11:23

      Un article sur la superbe compilation Tous ces mots terribles publié sur Le Mague.

      repondre message

  • François Béranger

    5 décembre 2007 11:50, par Pascal Clément

    Le Théatre du Renard
    la compagnie Peaux d’Âmes
    Avec le soutien du « Â Centre Chopin  »
    présentent :

    ALLAIN LEPREST

    « Â Je viens vous revoir...  »

    Du mardi au samedi à21 h
    Du 11 au 22 décembre 2007

    En première partie : Pascal Clément chante François Béranger

    Théatre du Renard

    12 rue du Renard
    75004 – PARIS
    Métro Hôtel de Ville

    Réservations au 01 42 71 46 50, dans les Fnacs, et sur « Â Théatre on line  »

    Tarif unique 20 euros

    Voir en ligne : Pascal Clément chante François Béranger

    repondre message

    • Pascal Clement chante François Béranger 9 décembre 2007 21:38, par iSA dURAND

      Salut Pascal, bien reçu l’annonce de ton concert au Théatre du renard. bravo ! On est très fier ! A quand ton passage àQueven ? Je t’ai trouvé aussi un pti resto argentin très content d’accueillir ta troupe... Envois le CD Des gros gros bisoux de bretagne et très bonne voix avec LEPREST (pas sur qu’on puisse venir !) Isa et popone (françois)

      repondre message

    • François Béranger 7 mars 2008 12:23, par Emmanuelle

      Pas trés vivant ce site...
      Pour animer un peu, voici les prochaines dates du spectacle "laissez-vous Béranger"

      Avec Jofroi, Michel Buhler, Marie Tout Court, Thomas Pitiot, Lalo Zanelli, Didier Ithursarry et Marquito Benabou.

      - 15 mars : Venelles (13) Les chansons de Venelles
      - 18 mars : Pont de Claix (38) L’amphithéatre
      - 21 mars : Bron (69) Espace Albert Camus
      - 22 mars : Portes-les-Valences (26) Train Théatre
      - 25 mars : Beaucourt (90) Foyer Georges brassens
      - 28 mars : Le Qnesnoy (59) Festival le Quesnoy en chanteurs

      repondre message

      • François Béranger 9 mars 2008 23:43

        Une autre date pour "laissez-vous Béranger" le 30 mai àVerrières (78) au Scarabée 01 30 13 87 40

        repondre message

      • François Béranger 12 mars 2008 21:06, par Françoise

        Pont de Claix (banlieue de Grenoble)le 18 mars : j’y serai, bien sà»r ; mais je suis surprise du peu d’information diffusée dans les médias locaux... Je fais passer la nouvelle aux amis, et sur les sites locaux que je connais (Peuplade, etc...)

        repondre message

      • François Béranger 14 mars 2008 15:39

        Une dernière dâte vient de s’ajouter pour le spectacle "Laissez-vous Béranger" le 30 mai àVerrières (78) au Scarabée

        repondre message

      • François Béranger 19 mars 2008 17:00, par Françoise

        Hier soir,àma grande (et bonne) surprise, la salle était bondée : galère pour ceux qui n’avaient pas réservé....La soirée était très chaleureuse, et le concert très réussi ; l’esprit et le style de François Béranger étaient présents, en partie grâce àses musiciens, en tout cas, beaucoup de chaleur et d’émotion....
        J’étais avec deux de mes filles, nées en 1974 et 1978, qui ont avalé leurs biberons en écoutant,entre autres, F.Béranger ; elles étaient venues "de leur plein gré", mais un peu sceptiques et prêtes àricaner.... elles ont été emballées, soit de retrouver, soit de découvrir des chansons trop rares ; elles ont aussi rigolé en reconnaissant un bon nombre de leurs anciens profs du collège de la Villeneuve , avec 15 ou 20 ans dans les cheveux,le ventre ou les rides ! C’est vrai,la moyenne d’âge se plaçait en dessus des 50 ans... Mais c’était une super soirée, "comme on voudrait en voir plus souvent"

        repondre message

  • de l’Allemagne soeur blafarde

    4 décembre 2007 13:25, par Pierre-Marie Dubois

    je chante souvent tes chansons François Làoù j’habite (Allemagne) le public écoute "tous ces mots terribles" "le rêve ancien" et bien d’autres. C’est mon hommage àtoi qui m’a ouvert la bonne porte quand j’avais 20 ans. Comme j’ai les mêmes choses sur le coeur, le jour est venu de les chanter en coeur. Tu es immortel.
    Salut et merci
    Pierre-Marie

    repondre message

  • François Béranger

    12 novembre 2007 14:17, par cecch

    Les 4 derniers sont enfin sortis (je les ai reçus ce matin !). Ils sont disponibles sur le site de Futur Acoustic. Amitiés.

    repondre message

    • François Béranger 17 novembre 2007 12:27, par Emmanuelle

      Pour les internautes, le site officiel de Béranger :
      http://www.myspace.com/francoisberanger
      Vous y trouverez photos, vidéos, biographie, commentaires...
      Bonne visite.

      repondre message

    • François Béranger 29 novembre 2007 15:32, par cyril

      Oui, merci effectivement pour ces 4 rééditions. J’ai eu un doute, notament pour Da Capo, j’ai eu l’impression que la réédition avait été faite àpartir d’un 33 tours, et non du master d’origine. Mais cela n’est peut-être pas si grave, du moment que des chanteurs reprennent son répertoire. Je viens de me rendre cematin sur le myspace de Pascal Clément, et c’est plutôt bien chanté... Vivement la sortie de l’lbum, et je crois qu’il y a déjàdes dates de prévues !!! Longue vie àFrançois !!!

      repondre message

  • François Béranger

    18 octobre 2007 22:51, par michel k

    Une sacré manif aujourd’hui , sarko et ses électeurs vers une rupture ? Mais pour mettre quoi, qui, àla place ?

    En attendant, un petit CD de François, après une bonne après-midi, ça finira bien ma soirée !
    Mon rêve ancien est toujours bien présent, et tous ces jeunes de la place de la Republique àla place de la Nation . Ce soir, je pense que ne suis pas devenu un vieux con ,ouf, merci François !

    michel

    repondre message

  • François Béranger

    14 octobre 2007 10:41, par cecch

    4 ans déjà... "et bien sur comme vous le savez, le monde il a vraiment changé"...

    repondre message

  • Album "Dure Mère"

    29 juillet 2007 17:00, par Alex

    Salut àtous,

    Merci pour ce site, un vrai plaisir de vous lire tous. Presque 10 ans que j’écoute François que j’ai découvert àl’adolescence grâce àmon père. Reste le regret de ne l’avoir vu qu’une fois (en 99 je crois dans un bled du Pas-de-Calais) et de ne pas avoir assisté au concert du Splendid de 98 sorti en CD et DVD. J’ai racheté les réeditions CD et les vinyls non disponibles en CD mais je recherche toujours l’album "Dure Mère" de 89 en CD (je sais qu’il existe dans ce format), j’ai la vieille cassette de mon père mais elle est un peu défectueuse, j’aime beaucoup cet album. Quelqu’un aurait-il une idée ou je pourrais le trouver ?
    J’attend également depuis un moment les réeditions des albums un peu moins connus par Futur Acoustic mais il semble que le projet soit malheureusement tombé àl’eau.

    Bon été àtous

    Alex

    repondre message

    • Album "Dure Mère" 9 août 2007 23:44, par zapobema

      j’ai ce CD

      repondre message

      • Album "Dure Mère" 27 octobre 2007 10:15

        Ca y est les 4 réeditions sont disponibles sur le site Futur-Acoustic. Merci àeux de réediter les 2 fabuleux albums que sont "Article Sans Suite" et "Joues Pas Avec Mes Nerfs". Bon week-end.

        Alex

        repondre message

    • Album "Dure Mère" 8 septembre 2007 17:58, par Emmanuelle

      POUR TOUT CEUX QUI VOULAIENT UN HOMMAGE SCENIQUE,
      EN VOICI UN DANS LE CADRE DU FESTIVAL DE MARNE, LE 16 OCTOBRE A ARCUEIL SE JOUERA LA CREATION "LAISSEZ-VOUS BERANGER" (BUHLER, JOFROI, MARIE TOUT COURT, THOMAS PITIOT ET LES DERNIERS MUSICIENS DE FRANCOIS)
      C’EST FIDELE, EMOUVANT, GAI, VIVANT, VACHEMENT BIEN QUOI !
      LA SALLE EST PETITE, JE VOUS CONSEILLE DE RESERVER SANS TROP TARDER.

      repondre message

      • Album "Dure Mère" 14 septembre 2007 19:15

        Merci àtoute l’équipe pour ce cadeau et pour les 4 concerts àvenir en 2008.
        Emmanuelle, merci pour ton travail autour de ces "rendez vous Béranger" et bon courage pour la suite.

        J Michel

        repondre message

    • VOICI LES PROCHAINES DATES DU SPECTACLE " LAISSEZ-VOUS BERANGER" :

      * 16/10/07 : FESTIVAL DE MARNE, SALLE JEAN VILAR ARCUEIL (94)

      * 13/11/07 : FESTIVAL SEMAPHORE EN CHANSONS, CEBEZAT (63)

      * 15/03/08 : LES CHANSONS DE VENELLES, A VENELLES (13)

      * 18/03/08 : L’AMPHITHEATRE, PONT DE CLAIX (38)

      * 21/03/08 : ESPACE ALBERT CAMUS, BRON (69)

      * 22/03/08 : TRAIN THEATRE, PORTES-LES VALENCE (26)

      * 25/03/08 FOYER GEORGES BRASSENS A BEAUCOURT (90)

      * 28/03/08 : FESTIVAL LE QUESNOY EN CHANTEURS, LE QUENOY (59)

      * 29/03/08 : FESTIVAL MARS EN CHANSONS, CHARLEROI (BELGIQUE)

      repondre message

      • SPECTACLE "LAISSEZ-VOUS BERANGER" DATES. 14 octobre 2007 07:15, par bernard

        Bonjour àtous,
        Dans le dernier Chorus N° 61 consacré àBarara d’automne 2007, il y a un article sur le festival de Barjac Chansons de Parole, 13è.
        Commentaire sur la soirée du 02 aoà»t "Laissez-vous Béranger" et belle photo couleur de Michel Bühler, Thomas Pitiot, Marie Tout Court et Jofroi.
        A voir aussi page 84, programmation du Festi’Val-de-Marne, 21è avec "Laissez-vous Béranger".

        Bernard

        repondre message

      • SPECTACLE "LAISSEZ-VOUS BERANGER" DATES. 13 février 2008 21:21, par BOB948

        BON SOIR , PLUS PERSONNE SUR LE SITE ,QUELQU UN POURRAIT M INFORMER SUR L ADRESSE ET L HEURE POUR LE SPECTACLE DE VENELLES (13)MERCI A VOUS ET A BIENTOT .LEVACHER.ROBERT@HOTMAIL.FR

        repondre message

  • Laissez-vous Béranger

    24 juin 2007 21:05, par jvince

    Pour les lyonnais mais aussi pour les autres, une info àne pas rater, même si c’est en 2008...
    L’espace Albert Camus de Bron (69) (làoù François s’est produit lors de la dernière tournée, qques images du film de Philippe Worms sont prises là-bas) organise un concert hommage le vendredi 21 mars 2008 à20h30. Avec Marie "tout court", Michel Buhler, Jofroi et Thomas Pitiot (que du grand et beau monde)... et les musiciens de la dernière tournée (en particulier Zanelli). A NE PAS MANQUER !!! Pub et covoiturage obligatoire, il faut leur signifier qu’ils auraient pu faire 2 ou 3 dates... Je pense que c’est un spectacle qui va tourner... A suivre donc...
    Renseignements : espace Albert Camus, Bron, 04 72 14 63 40
    Jacques V.

    repondre message

    • Laissez-vous Béranger 1er juillet 2007 10:46, par GM Fan de François et de Michel

      Oui, ça commence àBarjac,ça continue dans la Loire la Drôme département 26....
      Les dates sont sur le site de Michel Buhler.

      Enfin !

      Du sérieux, un chanteur qui n’a rien laché non plus ! depuis toujours Bravo àMichet de faire cet hommage et pour sa carrière et ses propres chansons.

      repondre message

    • Laissez-vous Béranger 10 août 2007 23:35, par Chris

      Bon, c’était beau Barjac.
      Toutes les générations sur scène pour chanter Béranger indémodable.
      Un orage au loin qui a eu l’élégance de ne pas delivrer ses eaux.
      On aurait voulu que ça dure...
      Merci àtous et àEmmanuelle qui nous ont gratifié au final des "mots terribles". La plus belle des chansons...

      repondre message

  • François Béranger 1974

    3 mai 2007 21:15, par patrice mercier

    Ils n’ont jamais autant de coeur que quand il leur faut beaucoup d’electeurs ;quand le jour J sera passé fini les serments fini les baisers ;fini les bonnes resolutions on r’deviendra tous des pauv’cons..........

    repondre message

  • François Béranger

    11 mars 2007 21:49, par patrice mercier

    Faudrait bien un jour nous lever un bon coup dire merde aux guignols,faire gicler nos desirs faire de cette terre ,autre chose qu’un trou ou nous memes on s’enterre pour mourir

    repondre message

    • François Béranger 16 mars 2007 14:25, par Emmanuelle

      BONJOUR A TOUS,
      PASCAL CLEMENT CHANTE BERANGER, DIMANCHE 18 MARS AU "GOBE LUNE", 14, RUE DE BAGNOLET PARIS 20è à17H30.
      Pour l’avoir vu l’année dernière au Picardie, je peux vous dire que c’est bien !
      Alors courez l’applaudir !
      Emmanuelle

      repondre message

      • François Béranger 11 avril 2007 14:23, par Emmanuelle

        EVENEMENTS AUTOUR DE FRANCOIS :

        * 28 avril au "Picardie" (place Danton 94200 Ivry - tel 01 46 72 19 77, réservation recommandée) diner spectacle (20 euros) en 1ère partie Pascal Clement remets le couvert et chante Béranger. 2ème partie Didier Porte (chroniqueur àFrance Inter,
        titre du spectacle "àgauche toute").

        * 29 avril : dans le cadre du festival Aubercail, projection du documentaire "tous ces mots terribles" de P.Worms, puis débat avec le réalisateur et concert de chansons de François.
        Cinéma le Studio, 2, rue de la commune de Paris Aubervilliers. Réservation obligatoire : 01 48 33 52 52

        * Le groupe Raoul Petite va reprendre "mamadou" et le balancer aux radios très prochainement.

        * 1er mai àArras salon du livre d’expression populaire et de critique sociale (pour le programme complet : www.coleresdupresent.com) : 15h30 au théatre d’Arras : hommage àFrançois.

        * 18 juin àArras, festival Faites de la chanson, journée spéciale Béranger, avec chansons et débat animé par Jean Louis Crimon (écrivain "n’oubli par 36").

        BON C’ETAIT UN PEU LONG, MAIS PARCE QUE CELA COMMENCE A BOUGER !

        BIEN A VOUS.

        repondre message

        • Hommage àFrançois Béranger àArras 21 juin 2007 19:53, par Claude

          Merci àDI DOU DA et àCOLERES DU PRESENT d’Arras pour cet hommage àFrancois.

          Didier ANDREAU était trés bien ainsi qu’Emmanuelle qui nous a émus quand elle a chanté "Dure Mére" et "Tous ces mots terribles".

          Espérons que d’autres hommages suivront,il est important de faire vivre les idées d’un tel chanteur.

          La conférence qui a précédé le concert était également intéressante.

          Cordialement

          repondre message

      • François Béranger 18 avril 2007 17:16, par Emmanuelle

        ecoutez la nouvelle version de "Mamadou m’a dit" par les Raoul Petite :
        Http ://www.myspace.com/arsenic83

        repondre message

        • François Béranger 24 mai 2007 14:17, par ERNESTO

          "laissez vous Béranger " àBarjac . On peut déja reserver sa place pour le concert hommage du 2 Aout. Par ma meme occasion vous pouver aussi aller fleurir sa tombe au cimetière Juvenal àCastelnau le Lez àcôté de Montpellier. ...
          a bientot a Barjac

          repondre message

        • François Béranger 11 juillet 2007 23:23

          A propos de la chanson Mamadou m’a dit, elle a été reprise par le groupe Niominka BI en 2002 .Disponible sur leur album Tolérance. C’est trés originale àentendre .
          Ernesto

          repondre message

          • François Béranger 10 septembre 2007 19:48, par Emmanuelle

            Bonsoir,
            Je serais curieuse d’entendre ce morceau. Est-ce que vous l’avez ???
            Merci de m’écrire : emmaberanger@yahoo.fr

            repondre message

  • François Béranger

    10 mars 2007 09:02, par alleluia

    www.myspace.com/francoisberanger

    tres tres bonne initiative merci merci

    repondre message

  • François Béranger

    25 janvier 2007 12:01, par Claude

    Bjr àtous ; Ce sacré François nous manque vraiment ! il est toujours làànous bousculer par ses chansons. Aucune n’a pris la moindre ride. Elles sont toutes en suspension comme un soleil pour faire briller les belles idées. Comme vous,j’aurais aimé entendre encore sa colère.
    je me suis autorisé une chanson souvenir. ( bien modestement ) Vous pouvez l’entendre àl’adresse suivante
    http://www.myspace.com/l39amichaudel
    En écrivant cette chanson je me suis remis quelque peu du KO que l’annonce de sa mort m’a infligé. Chacun sa thérapie dans ce monde de fou.

    repondre message

    • J’ai vu sur le site de Michel Bühler - http://www.michelbuhler.com - que celui-ci participera àun hommage àFrançois Béranger le 2 aoà»t (2007) au Festival de Barjac dans le Gard.

      Je n’ai pas d’autres détails, mais Bühler a un sacré talent et aimait beaucoup François Béranger. Du reste, ils étaient édités les deux par le label L’Escargot et ont eu des musiciens communs (Michel Dévy, Cohen, etc.).

      Hormis cette nouvelle, je dois dire que j’attends avec impatience le recueil de chansons et partitions et le conte des enfants Rahélés (si j’ai bien suivi les projets en cours).

      Cordialement àtoutes et tous, mes souhaits pour une année 2007 lumineuse et fraternelle.

      repondre message

      • Hommage àFrançois Béranger au Festival de Barjac 7 février 2007 11:53, par <emmanuelle

        "Les enfants Rahélés" aucun éditeurs n’en veux !
        Et la compilation c’est long, mais c’est en marche.
        Bien àvous.

        repondre message

        • Si personne ne veux éditer les enfants de Rahélés on se cotise tous et avec l’aide de Emmanuelle on l’édite a compte d’auteur. Il est impensable que le manuscrit de francois ne trouve pas preneur. A bientot au festival de Barjac pour l’hommage àFrancois
          Ernesto

          repondre message

        • le Conte des Enfants Rahélés 2 juillet 2007 19:38, par christian provaux

          Je suis ok pour étudier la question financiére. Je dispose d’une association éditrice déjàd’un conte "Tijean et le Touloulou" que j’ai financé par subvenbtions. Je propose que l’on me contacte par mail :
          sauvez.lanuit@wanadoo.fr

          mon asso c’est : "la Cie sauvez la nuit" àMarseille.

          Merci, Chris.

          Voir en ligne : les Enfants Rahélés

          repondre message

          • le Conte des Enfants Rahélés 11 juillet 2007 00:08, par Marc

            Les enfants Rahélés est une chanson extraordinaire et très pédagogique sur l’environnement ... pourqoui le dire ?

            Tout àfait d’accord pour essayer de trouver des fonds et même y mettre la main au porte-feuille.

            Mais c’est du côté éducation nationale et les écoles primaires qu’il faut se diriger ... voir la FCPE ...

            En avant ...

            repondre message

            • le Conte des Enfants Rahélés 11 juillet 2007 22:36

              On va pas attendre l’éducation nationale pour financer ce conte pour enfants.....surtout en ce moment. La solution idéale c’est effectivement de l’éditer par souscription de tous les amis de Francois et de Emma.
              Ernesto

              repondre message

    • cherchez bien ! 9 mars 2007 00:36, par michel

      Sur myspace, un groupe rock de jeunes "Zarb" cite ses influences , surprise surprise qui fait plaisir !

      Frank Zappa, George Clinton, Funkadelic, Queens Of The Stone Age, Pink Floyd, Red Hot Chili Peppers, Beatles, Mars Volta, Jane’s Addiction, The Doors, Dandy Warhols, Led Zepplin, Miles Davis, John Frusciante, DFA 1979, Lou Reed, Gospeed You Black Emperor, Genesis, James Brown, Eagles of Death Metal, Keziah Jones, The Rocky Horror Picture Show, Tommy, M, Mickael Jackson, Queen, Prince, ZZ Top, Green Day, Ben Harper, Maceo Parker, Marcus Miller, Public Ennemy, François Béranger, Michel Polnareff, Herbie Hancok, Bireli Lagrene, Franz Ferdinand, Die Fantastischen Vier, Bob Dylan, ACDC, Jeff Buckley, Erste Allgemeine Verunsicherung, Boby Lapointe, George Harrison, Wings, Jimi Hendrix, Morcheeba, Massive Attack, Portishead, Soul Coughing, DJ Shadow, 2 Many DJs, Supertramp, Velvet Underground, Daid Bowie, U2, Sex Pistols, The Clash, Rita Mitsouko, Kinks, Kool and the Gang, Cameo, System of a Down, Rage Against the Machine, Bob Marley, Django Reinhardt..

      repondre message

  • François Béranger

    8 janvier 2007 08:48, par patrice mercier

    Ben c’est juste qu’en periode electorale Magouille blues reprend toute sa dimension .voila .

    repondre message

    • François Béranger 11 janvier 2007 12:33, par Bibi

      C’est sà»r et celàest vraiment d’actualité, ce vieux François était un visionaire !

      repondre message

      • Hommage de Sauve àFrançois 16 janvier 2007 06:36, par bernard

        J’ai passé mes dernières vacances àMontcuq, charmant petit village fortifié du Lot. Làil existe àla médiathèque du village une salle dédiée au défunt chanteur et peintre Nino Ferrer. Il existe aussi une esplanade et une stèle àson nom.
        L’année dernière je suis passé àSauve, village tout aussi charmant lui aussi fortifié. Mis àpart àla Mairie, peu de monde connaissait François, car il vivait reclu à"La Villa Eugénie".
        En accord avec Emmanuelle, sa fille, ne serait il pas possible d’envoyer des lettres àM. Le Maire de Sauve pour que sa municipalité rende hommage àun très grand chanteur français ayant vécu sur sa commune ?

        Je pense par exemple àune rue François Béranger ou une salle àpart dans une salle municipale dédiée àFrançois ou alors àbien d’autres choses.

        Pour celà, il faudrait que les gens qui voient ce forum écrivent extrèmement nombreux àM. Le Maire de Sauve, dont je connais l’adresse.

        Je peut envoyer un courrier type par email aux personnes interressées.

        bernard.speybrouck@wanadoo.fr

        repondre message

        • Hommage de Sauve àFrançois 16 janvier 2007 18:40, par bernard

          Si certains le souhaitent je pourrais centraliser ces envoies auprès de M. Le Maire de Sauve, moyennant un envoi de 0,53€ (le prix d’un timbre) par chèque, car je ne tiens pas àsupporter les frais d’envoies ; Si néanmoins il restait de l’argent, je le confirerais àEmma pour mettre une plaque ou autre chose sur la tombe de François.

          Envoyez-moi un email et je vous donnerais mon adresse et celui de M. Le Maire de Sauve.

          A bientôt.

          repondre message

        • Hommage de Sauve àFrançois 12 février 2007 12:11, par Patrick Jullian

          Tout àfait d’accord !!!

          François Béranger dont le départ vers le néant n’a pour ainsi dire pas été annoncé !!!
          Qu’elle honte !!!
          Mais pour moi, pour nous...Il est toujours et àjamais dans notre tête, notre coeur et...nos voix !!!

          François nous t’aimons et je demande, supplie, Monsieur le Maire de Sauve de bien vouloir inscrire ton nom bien en vue dans sa commune.
          J’habite Saint-Pantaléon...à15 kilomètres de Montcuq et confirme qu’il y a bien le nom de Nino dans plusieurs lieux et ...dans les coeurs !

          Merci d’avance Patrick Jullian

          PS mes amitiés aux enfants de François...et àses proches.

          Mes filles sont nées en écoutant Rachel, Natacha...et tant d’autres merveilles que nous a offert François !!!

          repondre message

          • Hommage de Sauve àFrançois 15 février 2007 20:22, par bernard

            Bonjour Patrick.
            Pour l’instant, peu de monde a avoir répondu àcette idée qu’il m’ais venue avec l’accord d’Emma.
            Si tu veux, je t’envoie le courrier type, ainsi que l’adresse de M. Le Maire de Sauve. Envoie moi un email.
            bernard.speybrouck@wanadoo.fr

            repondre message

            • Hommage de Sauve àFrançois 12 mars 2007 12:11, par Jullian Patrick

              Je suis d’accord pour participer !!

              Je viens d’avoir un accident en travaillant sur ma maison qui a brà»lé il y a onze mois...Je suis passé pas loin du ’’grand passage’’ mais ce n’est pas encore pour cette fois que je rejoindrai François !!! Donc voilàpourquoi je ne t’ai pas répondu !!!

              Donc tout ce que je peux faire pour lui c’est d’accord !!!

              Amitié... et bises àEmma Patrick Jullian
              46800 Saint-Pantaléon

              06.66.41.77.77

              repondre message

    • François Béranger 17 mars 2007 23:36

      Bonjour,

      Je suis chargé de la musique d’un meeting qu’Olivier Besancenot va tenir àValence le 24 mars 2007.

      J’aimerais beaucoup utiliser des chansons de François Béranger, comme par exemple sa version de l’Internationale ou Pour ma grand-mère.

      Y aurait-il possibilité d’utiliser ces chansons sans avoir àse préoccuper de la sacem ou autres organismes ? Qui peut éventuellement donner cette autorisation ?

      NB : j’ai essayé d’écrire àEmmaberanger@beranger.fr mais l’adresse ne semble plus valide.

      Merci de votre éventuelle réponse.

      Et je profite de l’occasion... respect pour ce chanteur militant....
      Il nous manque !

      Amicalement.

      Olivier
      oc07@orange.fr

      repondre message

  • Magouille Blues

    6 janvier 2007 01:29, par cecch

    Sans vouloir élever mes propos au niveau de polémique, j’en ai franchement marre d’entendre et de lire vos "magouille blues par-ci, magouille blues par-là".
    Je trouve que résumer l’oeuvre de BéRANGER àcette chanson est super réducteur.
    J’en ai vu des concerts (malgré mes 31ans) et àchaque fois c’était des cris pour "magouille blues" mais jamais un seul pour "les squelettes" ou "je ne veux plus le savoir" et même encore mieux "je pourrais dire".
    Y’avait pas que de la contestation chez BéRANGER, beaucoup de tendresse, d’amour de la vie donc de poésie aussi.
    Bon après j’ai pas envie de me mettre tout le monde àdos, loin de là, mais bon...fallait que ça sorte !

    repondre message

    • Magouille Blues 8 janvier 2007 22:22, par michel

      Toute les chansons de François sont des chansons d’amour,toutes les chansons sont engagées ! Ma chanson préférée , "elle voyage", toujours dans ma tête , elle m’aide àvivre et àlutter.

      repondre message

  • magouille blues et autres

    24 décembre 2006 11:18, par jvince

    Heureusement que François n’est plus làpour observer la dernière trahison du PC, qui me fout un sacré blues des magouilles... 30 ans après rien n’a changé, doit-on se réjouir de la constante actualité des chansons qu’il nous a laissées ???
    Pour vous réconforter, allez voir Stephane Sanseverino, qui commence son dernier spectacle par une reprise de "Ma fleur", absolument pas déformée dans l’esprit mais relookée musicalement et un peu mélodiquement... C’est rafraichissant.
    Vraiment, je continue àcroire en ce bonhomme pour faire vivre Béranger en profitant de son succès...
    Allez bonnes fêtes àtous, vous avez penser àvider les rayons "béranger" des bacs (quand ils existent encore...) pour faire le père Noë l ?

    repondre message

    • magouille blues et autres 1er janvier 2007 21:27, par michel

      Trahison du pc ? "faut pas se foutre de ma bille" ! On aime bien les militants du pcf lorsqu’ils collent les affiches et donnent des sous pour les tracts , mais pas pour être candidats, et surtout lorsque la candidate anti-libérale est populaire ? Tout sauf MGB,(le MEDEF pense pareil), ce n’est pas un peu dogmatique comme position ?
      Les bobos,gauchos,social-démocrates,ceux qui veulent la disparitiondu pcf, qui hurlent àla trahison, sont les mêmes "qui assis sur leur cul fumaient des joints àpris exorbitants" dans les années 70(je vous connais trop bien).
      Et ne me parlez pas de la mandarine ,la claudette des médias en alternative ou de José Thrist Bové, pas crédible , copain àDelors et Lamy quand même, sous ses allures radicales !
      Allez sans rancune et toujours François pour nous rassembler sur le texte de ses chansons mais pas sur ses pensées postumes, elle ne nous appartiennent pas !

      repondre message

    • magouille blues et autres 3 janvier 2007 18:51, par capital

      "Heureusement que François n’est plus làpour observer la dernière trahison du PC" ?
      Et oui il n’est plus là, mais il est toujours bien présent dans nos coeurs et dans nos têtes ! Alors respect pour sa mémoire ,"je ne suis pas votre alibi, Tarzan, un gourou,ou Jesus Christ ...",n’utilisons pas ses idées posthumes pour servir une cause d’aujourd’hui ! Depuis des années le PCF est la cible principale du capital ,du MEDEF, depuis des années certains complices sociaux libéraux ou libéraux sociaux veulent qu’il se fonde dans un grand parti de "gôche" en bref, qu’il disparaisse àterme , comme dans d’autres pays Européens.Attention aux magouilles blues ,ne soyez pas naïf la France est le pays des lumières et de la commune,sans le PCF pas d’alternative au libéralisme ,plus d’outils de classe et d’organisation pour les exploités !
      Cela dit j’ai toujours été en colère contre le parti notamment ,pour n’avoir plus jamais invité François àla fête sur la grande scéne après le célèbre "Magouille Bues" qui avait secoué la direction de l’époque !
      Aujourd’hui, beaucoup de cocos adorent Beranger . Les modes staliniennes passent avec le temps ,mais attention, les stals ne sont pas toujours ceux que l’on pense ! La nouvelle race des élus médiatiques ,comme la Clémentine ou d’autres, vous guettent pour mieux vous croquer !

      repondre message

  • François Béranger

    22 décembre 2006 22:15, par patrice mercier

    Peut on espérer un jour entendre sur UN DOUBLE CD un concert de la tournée DURE MèRE (avec la nouvelle version de Magouille blues ) ?par exemple un des trois concert au TRIANON ;evidemment les regards se tournent vers Emmanuelle ou Antoine......bises àtous.patrice.

    repondre message

  • François Béranger

    20 novembre 2006 17:06, par patrice mercier

    ROCK AND FOLK .MARS 1978 : question :une chanson comme" magouille blues" reprend quand meme une saveur particuliere en ce moment,non ? reponse de François : "Oui,helas !je suis un peu amer,ayant comme tout le monde éspéré un renouveau politique,et puis c’était vraiment illusoire : ces millions de gns qui s’apprétaient àvoter pour l’union de la gauche,et qui tout àcoup se demandent ce qu’ils vont faire.Moije sais que ,pour la première fois depuis que je suis en age de voter ?je n’ai pas envie de voter" eh bien 30 ans aprés ,mes pauvres amis,j’ai l’impression que ça n’a pas beaucoup changé..........salut àtous.

    repondre message

  • François Béranger

    16 novembre 2006 22:47, par Bernard Van-Honacker

    Bonsoir àtoutes et tous ,
    Eh oui , plus de 3 ans que François Béranger s’en est allé mais je vois avec plaisir que beaucoup pensent encore àlui . Je passe de temps en temps lire vos posts ..... :-)))
    Pas demain qu’il sera oublié , heureusement .
    Une correspondante Canadienne me disait ne pas trouver le DvD de "l’autre côté de la flaque" , et que cela la contrariait . Peut être Futur Acoustic livre t’il ailleurs qu’en Europe , vais demander .
    Quoiqu’il en soit .....il nous manque .

    repondre message

    • François Béranger 20 novembre 2006 13:00, par Emmanuelle

      qu’est ce que c’est ce : "de l’autre côté de la flaque" ???

      repondre message

      • François Béranger 23 novembre 2006 15:37, par Jean-François

        Est-ce que ça ne veut pas dire simplement, "de l’autre côté de l’oéan", donc au Canada. Pensé-je...

        repondre message

        • François Béranger 27 novembre 2006 23:01, par Bernard Van-Honacker

          Bonsoir ,
          Oui au Québec .
          Désolé , c’est une expression que nous pratiquons assez souvent , pas pensé qu’elle pouvait être incompréhensible .

          repondre message

  • François Béranger

    1er novembre 2006 12:25, par claude

    Lorsque je visite ce site, j’ai toujours en moi une petite lumière qui s’allume. Je viens respirer la passion qui vit autour de FB, découvrir ses "partisans" ? ses "fans" ?, je ne sais comment nous appeler. Je me dis que beaucoup d’entre nous n’ont pas changés, n’ont pas vendus leurs convictions aux marchands de bonheur. En moi, la révolte gronde dès que je pense àFB. A chacun ses repères, a chacun son histoire !!! pour ma part, FB reste et restera celui qui m’aura aidé àcomprendre comment fonctionne ce monde avec son lot de tricheurs, de hableurs, de voleurs mais aussi quelques gens formidables, humbles et sincères. Alors devant tout le tralala qui se met en place pour 2007 avec les présidentielles, voilàque ressurgit "MAGOUILLE BLUES". Que chacun écoute ànouveau cette chanson, qu’il s’en cultive et qu’il la fasse connaître !!! Ceux, comme vous et moi qui n’auront toujours que 2 ou 3 % des voix, avez vous trouvé le Pourquoi ? par contre si les royalistes ont disparu, les fachos sont bien présents, grace àqui ? cherchons donc le Pourquoi !!! Bises àtous

    repondre message

    • François Béranger 12 novembre 2006 08:16, par bernard

      Par hasard, j’ais vu sur le site http://users.skynet.be/fabiore/francois-beranger.htm la discographie (presque complête) de François ; Y compris ses 45 tours et des 33 tours (compilations).
      Mais je n’ais pas touvé son adresse perso. ni son email.
      C’est une personne de nationalité Belge.
      J’ai posé la question àEmma qui ne le connais pas.
      Quelqu’un posède t’il cette adresse ?
      Merci par avance.

      repondre message

  • François Béranger

    27 octobre 2006 23:41, par patrick

    Putain 3 ans
    Je viens de realiser que François est parti il y a trois ans et ça fait mal
    25 ans a vibrer en l’entendant...
    Merci àtoi d’ avoir existé
    Tu es parti et tout un tas de con sont toujours la

    repondre message

  • François Béranger

    15 octobre 2006 17:02, par patrice mercier

    Castelnau 14 h.Je dépose une fleur,grifonne trois mots.......l’émotion m’envahie.je m’assied sur mon casque,sort mon ipod de mon sac,aperçois mon reflet sur le marbre noir,et làtous les deux on s’ecoute Dure-Mère , article sans suite ,le messager ,voyage au paradis....perdu.Me reviennent quelques poignées de main echangées ,quelques mots.....je pense souvent àtoi.je t’embrasse. patrice.

    repondre message

    • François Béranger 18 octobre 2006 15:37, par emmanuelle

      Le 14 octobre n’est qu’une dâte anniversaire, ça veut pas dire grand chose... Je pense àlui tous les jours...
      Merci Patrice pour les fleurs devant ce marbre noir si sinistre.
      Merci àtous de vous souvenir.

      repondre message

  • François Béranger

    14 octobre 2006 20:39, par Pierre C.

    J’en ai marre de compter les années... trois ans déjà, François.
    Mais je ne veux plus le savoir, je ne veux plus le savoir...

    repondre message

  • François Béranger

    14 octobre 2006 16:48, par patrice mercier

    Trois ans déjàqu’on était une poignée àt’accompagner àCastelnau.Putain tu nous manque trop !!! je passe par làce week end.A tout de suite.....

    repondre message

  • François Béranger

    7 septembre 2006 15:52, par Jean-François

    A venir incessamment sous peu, un album "hommage" àBéranger, avec des chansons interprétées par des gens d’aujourd’hui : Sanseverino, bien sà»r, mais aussi Jeanne Cheral ou Tryo... Bonne idée, non ?
    Salut àtous !

    repondre message

    • il était temps 15 septembre 2006 11:46, par Jacques V.

      Déjàtrois ans, déjà... Trois ans qu’il nous manque terriblement, notre membre fantôme qui est, en chanson, toujours àcôté de nous...
      Il était temps que Stéphane et autres comparses réactivent ce qui les a nourris et ce qui nous nourrit toujours... Ils vont nous faire du bien mais qui peut nous en dire plus ? Emmanuelle ?
      Et àquand, àla manière d’un Lavilliers qui tourne actuellement avec le répertoire de Léo, un Sanseverino (par exemple) qui se trimballerait avec une belle valise pleine de chansons de Francois ?...

      repondre message

      • il était temps 21 septembre 2006 11:36, par Jean-François

        Sansev pour un album tout Béranger, c’est toujours un projet auquel il tient. Son 3ème album perso sort bientôt. Alors, après ça, peut-être ?

        repondre message

        • il était temps 26 janvier 2007 11:26, par Dan

          Ouais, Sansev, comme tu dis ferait bien de reprendre Béranger...ça serait nettement mieux que ses dernières chansons !(la seule potable est ...une reprise !

          repondre message

    • François Béranger 15 septembre 2006 21:58

      C’est une bonne nouvelle en effet. Il y a quelques temps déjàje me disais qu’il faudrait que des artistes, des vrais, fassent un CD en reprenant des chansons de François.
      Je pensais notamment àRenaud mais aussi àMaxime Le Forestier, peut être aussi àBénabar.
      J’attends la sortie avec impatience et j’espère que nous ne serons pas déçus.
      Comme il ne faut pas compter sur les médias pour nous informer , Télérama peut être, ce serait bien que le 1er informé le fasse conaître sur le site

      repondre message

      • François Béranger 21 septembre 2006 11:21, par claude

        Bien sur et tant mieux si quelques artistes reprennent des titres de F.B. Mais soyons épargnés ! Renaud ? lequel ? celui du début ou celui qui s ’est renié ? Le Forestier ? celui de Parachutiste ou celui de la Star AC ? Attention àne pas manipuler la mémoire de F.B.!!!

        repondre message

        • François Béranger 24 septembre 2006 08:46, par bernard

          Et bien tant pis si certains artistes qui se sont reniés comme entre autres
          Renaud ou Leforestier reprennent des titres de François.
          L’essentiel s’est d’ens parler ; De le faire connaître auprès de gens qui ne l’on pas connu.
          Si ce disque paraît (un peu tard quand-même), ce sera une bonne chose.
          Quant àla chanson Parachutiste, François disait dans Témoignage Chrétien de novembre 99, que c’était la plus manichéenne qu’il connaissait. Il ne l’appréciait pas du tout.

          Bernard

          repondre message

          • François Béranger 28 septembre 2006 17:28, par Jean-François

            Tu n’as pas tort, mon petit Bernard... Vu les murailles de silence-média qui l’entourent, tout ce qui pourra en sortir le bonhomme et ses chansons est àprendre. Et puis bon, Le Forestier àla Starac, je l’ai pas vu mais j’en ai entendu causer. Ca m’énerve et ça me déçoit. Mais je ne balance pas ses disques àla décharge pour autant. Vive l’amour...

            repondre message

            • François Béranger 3 octobre 2006 17:36, par Marie Chevalier

              je trouve plutôt bien que François Béranger soit chanté par Renaud ou Le forestier. car il ne faut pas exagérér non plus, ils ne sont pas devenus des faschos ! et le système ne les montre pas tous les quatre matins àla télé. Le Forestier àla Star ac ? qu’est ce que cela prouve ? qu’il veut peut-être aider des jeunes àse faire uen carrière, ce n’est pas forcément manger au ratelier.
              Moi j’ai toujours été une inconditionnelle de François Béranger et je serais drôlement contente que des grands artistes le chantent. Au moins il sortirait de l’oubli.
              voilà !
              et j’ajoute ayant moi-même un site, si je pouvais trouver le moyen de mettre une chanson de François dessus je serais ravie !

              Voir en ligne : http://marie-chevalier.com

              repondre message

              • François Béranger 17 octobre 2006 23:36, par Michel St Malo

                Dans Libération, en 1998, on pouvait lire que FB était dans la lignée des Brassens, Ferré et autres Félix Leclerc.
                De Renaud, François disait : " A sa place, j’aurais honte. Disons qu’il a raflé la mise avec une génération particulière. Il y a des emprunts tellement évidents que ça me fait marrer, mais ça ne me rend pas amer pour autant. Cela dit, àchaque fois qu’on lui demande de citer ses influences, il ne manque jamais de mentionner mon nom. De ce côté là, il a toujours été correct"
                Rappelons que c’était en 1998 !!

                Lors de la sortie des 19 chansons de Félix, Télérama écrivait : que "François rejoignait Félix Leclerc au pays des citoyens poètes. Il nous fait découvrir la richesse d’un imaginaire qui prend des dimensions universelles, comme Le Forestier avec Brassens. Rencontre de deux hommes libres àjamais"

                Comme quoi la presse qu’on peut dire de qualité, du moins àl’époque, savait rendre hommage àfrançois Béranger.

                repondre message

        • François Béranger 12 février 2007 12:25, par Patrick Jullian

          tout àfait d’accord !!!

          Des François Béranger il n’y en a pas beaucoup...surtout dans la chanson !!!

          et surtout pas Renaud et Maxime qui pour le premier a viré sa cutil...et le second n’a jamais été en accord avec se qu’il disait (il a quand même regnier parachutiste !!!)

          Patrick jullian

          repondre message

    • François Béranger 28 septembre 2006 13:50, par Emmanuelle

      Alors là, vous m’étonnez.
      Qui a eu vent de ce projet ?
      Effectivement, ça fait 2 ans que je rame et on dirait que ça va aboutir....
      Mais il ne faut pas mettre la charue avant les boeufs (orth ?).
      De toutes façons vous serez les premiers au courrant.
      Merci encore pour vôtre fidélité, ça m’aide àcontinuer.
      Bien àvous.
      Fraternelement comme disent "les anars" (y’en a t-il encore ?)

      repondre message

      • François Béranger 6 octobre 2006 19:13, par Michel

        Une reprise des chansons de François par des artistes.....une bonne nouvelle. Mais il semble que ce ne soit qu’une rumeur.
        Et puis il ne faut pas que ce soit repris par n’importe qui. C’est vrai Renaud ou Le Forestier se sont un peu embourgeoisés, on ne peut que le regretter. Mais qui d’autre ?
        Et surtout j’espère qu’Emmanuelle vous aurez un droit de veto : ne dénaturons pas l’oeuvre de François.

        Une satisfaction : il a toujours sa place dans les bacs, àla FNAc par exemple

        repondre message

        • François Béranger 8 octobre 2006 17:23, par Michel St Malo

          Je complète mon message du 6 octobre.
          Il y a 2 interprêtes qui pourraient reprendre certaines chansons de François : Lavilliers et Gilles Servat.
          Il y aurait eu aussi Michel Corringe, hélas trop tôt disparu également.
          Quant àLeforestier, il a chanté Brassens, plutôt pas mal, de mon point de vue, mieux que Renaud ne l’a fait.
          Et puis il y a peut être des chanteuses de la nouvelle génération qui pourraient s’y mettre.Je les connais moins bien. En tous les cas pas les nanars de star ac et autres pseudos"artistes" fabriqués pour faire du fric et qu’on aura oublié dans quelques années, voire quelques mois et HEUREUSEMENT. Je suis en colère contre ce système. "Joue pas avec mes nerfs, plein de trucs me sidère"
          A toutes fins utiles, je signale le site : www.oulala.net qui consacre un hommage àFrançois.

          repondre message

        • François Béranger 8 octobre 2006 20:18, par Michel St Malo

          UN COUP DE GUEULE
          " Solide, carré , le menton volontaire et le geste énergique,François Béranger, trente ans, attaque. A sa manière. En mettant en chansons les injustices et les plaies de ce temps.En dénonçant, avec une ironie efficace, la malfaisance des pouvoirs, la trilogie- métro,boulot,dodo- , la suffisance des nantis et la complaisance complice de certaines des victimes. Un chanteur engagé, donc, mais différent des autres. Parce que sa verve s’accompagne de talent et que certains de ses textes, taillés àcoups de serpe, ont pris l’allure d’oeuvres d’art. Ceux qui les ont entendus n’oublient pas les couplets de "Ma fleur" et de "Tranche de vie". Il y a làun langage vif et vigoureux, un argot actuel et précis, et une tendresse que l’humour grinçant ne parvient pas àvoiler. Il fallait àl’époque que nous vivons, un homme capable de gueuler. Le voilà".

          Voilàce qu’écrivait "Le nouvel Obs" àl’occasion du passage de François àl’Olympia le 24 février.............1974 !!!!
          Par bonheur j’y étais
          Combien de chanteurs ont toujours suivi la même ligne durant toute leur carrière ? Ils sont peu nombreux.

          repondre message

          • François Béranger 9 octobre 2006 12:59, par Michel St Malo

            Emmanuelle,

            Je ne sais pas combien nous sommes ànous connecter sur ce site ?
            Mais ne pourrait-on pas faire un sondage pour demander par exemple les 30 ou 35 chansons préférées par les internautes.
            Puis, voir avec Futur Acoustic pour sortir une compil, même si cela fait commercial, de 2 CD ?
            Qu’en pensez-vous

            repondre message

          • François Béranger 9 octobre 2006 21:37, par Michel St Malo

            En novembre 1997 François Béranger passait 2 soirs de suite au Trianon àPAris.
            Télérama avait fait un petit article pour l’annoncer, je l’ai gardé :
            " Sa belle voix chaude ne sert pas àdistiller des chansons àl’eau de rose, mais bel et bien des textes sans compromis qui posent les bonnes questions sur l’argent des puissants, la misère des exclus, l’indécence des enfants battus, la pollution....Il chante Félix Leclerc et Aragon, l’amour, la mort. Bref Béranger, c’est de la chanson française solide, lucide et mordante qui permet d’éviter le pire, la passivité. Deux soirs pour découvrir son nouvl album, c’est peu, alors, ne le ratez pas !"
            Il n’y a rien àajouter : tout est dit et qu’on soit en 1974 ou en 1997, il reste fidèle àses idées.
            Le pire , c’est comme les restos du coeur, le temps passe, mais rien ne change !!
            D’ailleurs c’est le moment de ré écouter "Magouilles Blues"

            repondre message

      • François Béranger 10 octobre 2006 13:31, par jojo

        Je suis assez d’accord avec Bernard de St malo, sur le fait qu’il y ait peu de personne capable d’avoir la "gueule" pour chanter du FB. Servat ou Lavilliers, c’est sà»r ils ont la voie pour, mais il est vrai que certaines personnes pourraient aussi chanter les chansons plus mélancoliques avec moins de voie certes mais avec coeur.
        Sanseverino l’a bien chanté mais si tout FB doit passer la sauce "manouche" cela serait dommage. Des gens comme Aubert dans le "rêve ancien" ou Vassiliu sur "Comptine" ou "les jours sont courts" cela serait pas si mal je pense. Peut être B. Beauvoisin pour "le monde bouge" ou "manifeste", Benabar sur "En avant" ou des groupe comme Tryo, Louise Attaque. Les Hurlements de Léo ou les Barbarins fFurchus àGrenoble seraient surement tentés par ce genre de choses.
        Mais pour paraphraser Dutronc " de grâce, de grâce n’massacrer pas Francois"
        A+ et en core merci pour ce site vivant

        repondre message

        • François Béranger 11 octobre 2006 20:15, par Michel St Malo

          Tout àfait d’accord : ne massacrons pas les chansons de Francois Béranger : il est préférable qu’il n’y ait pas de reprise si cela doit être du saccage. Tout le monde n’est pas capable de chanter François, et même de bons artistes ne doivent pas interprêter certains titres.
          N’oublions pas aussi une jeune génération, notamment d’artistes québécois inconnus en France. Je pense notamment àCatherine major ( qu’on peut découvrir sur son site internet) Elle a une forte personnalité et pourrait interprêter certains titres. Je précise que je ne suis pas son agent mais découvrez là.
          En tous les cas, il est réjouissant de voir que nous sommes nombreux àsouhaiter que certains titres soient repris et le débat est très ouvert, c’est bien
          ( Jojo : je suis de St Malo, mais Michel pas Bernard, mais ce n’est pas grave)
          Emmanuelle, nous attendons votre avis sur ce débat : il y a une attente , il faut absolument la combler.

          repondre message

  • François Béranger

    20 juillet 2006 18:28, par Marie-Hélène

    Cherchant àme connecter àFutur Acoustic, ce que je ne parviens pas àfaire, je découvre ce site.
    A sa lecture, comment ne pas souhaiter porter témoignage de ce qu’a représenté et représente pour moi François Béranger ?
    C’est bien tard, certes. En le découvrant plus tôt peut-être aurais-je osé lui écrire quelques phrases de reconnaissance pour toutes ses chansons qui restent vivantes en moi. Mais les suppositions n’ont jamais servi àgrand-chose.

    Aujourd’hui, me voilàsur ce site.

    Et j’ai envie de vous dire et de dire àses proches, ce que j’ai dit récemment àune personne de ma famille.
    Il se trouve que nous avons créé un site familial et qu’àl’occasion d’un message j’ai repris, pour illustrer mon propos, un petit bout d’une chanson de Béranger :
    « Les jours sont courts les nuits sont brèves
    Brà»lons la vie par les deux bouts.
    Craignons de nous réveiller mort
    Sans avoir assez joui de tout  »

    Une personne de notre famille a répondu presque immédiatement. Je pense qu’elle ne m’en voudra pas de reprendre certains passages de sa réponse :

    « Merci àMarie Hélène d’évoquer François Béranger que nous avions vu en concert àCrest il y a bien des années.
    J’aime toujours l’homme libre àla voix chaude largement célébré par Daniel Mermet sur France Inter au moment de sa mort il n’y a pas si longtemps.  »

    Et àla fin de son message :
    « En ce moment passe un disque de François Béranger.  »

    Je pense qu’elle ne m’en voudra pas non plus de retranscrire ici ce que je lui ai écrit alors :

    « J’ai été émue de lire que la voix de François Béranger avait accompagné l’écriture de ton message d’hier sur le livre d’or.

    Cela reste assez inexplicable mais j’ai toujours beaucoup de tendresse pour cet homme, cet homme libre comme tu le dis très justement.

    Il a accompagné mes années de lycée et de fac et même s’il n’a pas été le seul, je ne peux que constater encore aujourd’hui que nombreuses de ses chansons sont restées vivantes en moi.

    Au contraire de toi ses 33 tours ont été depuis longtemps perdus...je prêtais beaucoup mes disques et les déménagements aidant ils ont peu àpeu disparus...Mais, et parfois avec étonnement, ses chansons me sont souvent revenues au détour de certaines situations du quotidien.

    Au contraire de toi aussi, je suis passée complètement àcôté de l’annonce de sa mort. J’écoutais très régulièrement Daniel Mermet il y a quelques années dans ma voiture, revenant de journées de formation àcette heure-là, et je saisis aujourd’hui que l’émission dont tu parles a dà» être programmée au moment de notre « changement de vie  »...travail au loin pour Bernard et arrêt de ce travail de formatrice presque quotidien pour moi.

    C’est seulement il y a quelques temps que j’ai vu chez un disquaire rochelais un coffret « anthologie  ». C’est toujours assez étrange quand vous reviennent comme en boumerang des pans entiers de votre jeunesse. J’ai eu l’envie comme irraisonnée de l’acheter. Mais le cÅ“ur a ses élans...vite recouverts par la raison...Sà»rement l’âge me suis-je dit... A pas loin de 50 ans on se retournerait donc ainsi sur son passé ?

    S’il doit bien y avoir du vrai làdedans, ce n’est pas l’entière vérité vraie, si elle existe. Et pourquoi refuser un passé qui a contribué aussi àme construire telle que je suis ?

    C’est étrange comme ces cinquante ans sont l’occasion pour moi d’un tas de questions de ce genre. Un passage sans nul doute, peut-être comme un virage dont je ne sais pas encore comment je vais pouvoir/savoir le négocier.

    J’ai acheté depuis la dite anthologie. J’ai constaté que pour moi rien n’a vieilli. Ni l’émotion que cela suscite. Ni le plaisir de chanter en même temps que lui celles que je connais, ni celui de découvrir celles qu’il a depuis écrites, très belles aussi, ou interprétées, celles de Félix Leclerc. Je reste stupéfaite du fait que sa voix est restée la même au fil des ans, cette voix chaude comme tu le dis. Au point que je pense que quelqu’un le découvrant aujourd’hui ne saurait pas, je crois, les ranger chronologiquement. Bien sà»r certaines chansons manquent mais qui ne seront peut être pas très longtemps absentes de ma petite discothèque : les rééditions ont repris...  »

    Je rajouterai quelques phrases écrites aujourd’hui :

    « Décidemment ça ne tourne pas bien rond sur cette terre.

    L’Irak toujours àfeu et àsang, les raids israéliens jusque dans Beyrouth, les expulsions des « sans papiers  » au pays des droits de l’homme... un sentiment d’impuissance m’envahit.

    Impuissance àtrouver les mots qui pourraient réconforter nos amis libanais très inquiets pour leurs proches.

    Impuissance quand j’apprends du Réseau d’Education Sans Frontières qu’une jeune maman marocaine habitant Cholet a été arrêtée. Embarquée lundi dans un fourgon de police sans avoir pu approcher ni son compagnon, ni son bébé de 5 mois qu’elle allaite Elle est depuis en zone de rétention au commissariat de police d’Angers dans l’attente d’un éventuel transfert vers Roissy... ... Et àl’instant l’expulsion imminente d’une jeune malienne poursuivant ses études en France, hébergée chez son oncle et recevant de sa famille de quoi financer ses études...

    Des messages de ce genre tombent actuellement tous les jours en provenance du Réseau d’Education Sans Frontières. Et les petites lettres écrites aux préfets et au ministre de l’intérieur ne suffisent pas àme remonter le moral.

    Et une chanson de François Béranger, encore lui, que je chante dans ma tête. Sa si belle mélodie où le violoncelle ajoute àl’émotion et ses paroles que je trouve si justes me serrent terriblement la gorge. Mais elle me soutient àne pas détourner les yeux de ce qui se passe dans le monde et ànos portes  »

    Cette chanson c’est EVIDENCE.

    Je salue très cordialement tous ceux qui fréquentent ce site, avec une pensée particulière pour Emmanuelle, « la fille préférée  » de François Béranger.

    repondre message

    • François Béranger 24 juillet 2006 13:39, par jojo

      Chère Marie Hélène,

      Ca fait chaud au coeur de lire ton message, car je suis comme toi, tous les jours, encore maintenant, j’ai des phrases de Béranger qui me viennent àl’esprit devant des situations les plus surprenantes ou les plus urticantes, mais il y en a une qui va bientôt redevenir d’actualité, de puis 74 régulièrement elle est d’actualité, c’est Magouille Blues, et des fois j’ai l’impression qu’ion sera pas nombreux dans les stades,
      - avec le consensus mou qui envahit tout, le consensus qui rassemble les cons sans su(ite dans les idées),
      - le raisonnable qui anesthésie la raison,
      - le mensonge qui tue mes songes,
      - les promesses qui ressemblent àdes messes de pro (pagande ou de la politique).

      Comme l’a dit le poète, en avant pour le grand bond en arrière. c’est vrai que l’alternative c’est pas malin (ou marrant).

      C. Trenet a chanté un jour,
      "longtemps, longtemps après que les poètes ont disparu, leur chansons courent encore dans les rues",
      Il a du connaitre FB sans le savoir.

      C’est, àmon avis le plus beau remerciement que l’on puisse faire àFrançois Béranger

      JOJO

      repondre message

    • François Béranger 1er août 2006 18:16, par emmanuelle

      Frissons de chaleur,
      Bonheur et émotions àla lecture des deux derniers messages. J’aime pas quand il ne se passe rien sur le site...
      Je suis dans les Cévènnes, dans son dernier pays làoù il a construit sa maison avec Anne.
      J’ose pas retourner àVilla Eugénie, canicule comme en 2003 quand il était malade. Mais j’irais, promis, voir ses arbres fruitiers, regarder les écureuils se bagarrer... mais c’est difficile pour moi, cette maison est tellement remplie de lui ! Ne plus entendre ses blagues quand on faisait le service au restaurant... sa grosse voix, son humour, ses mauvaises humeurs, ses colères, putain il me manque trop.
      A+ camarades.

      repondre message

      • François Béranger 4 août 2006 09:36, par Michel

        Bonjour Emmanuelle,
        François nous manque toujours autant.Je l’ai vu sur scène au moins 10 fois, àl’Olympia en 1973 ou 1974, àSartrouville, Lille, Colombes etc...J’ai toute sa discographie et heureusement car si on comptait sur la radio pour l’entendre.....
        Je l’écoute, je le ré ecoute, ses textes sont toujours autant d’actualité, et le plaisir est toujours le même.Une race de chanteurs que nous ne retrouverons jamais. Il est parti trop tôt
        Toutes mes amitiés

        Michel

        repondre message

      • François Béranger 13 août 2006 08:25, par bernard

        Bonjour Emmanuelle,
        En vacances de passage àCastelneau, j’ai de nouveau fleuri la tombe de François.
        C’était la 3ème fois que j’y apporte ma petite contribution. J’ai arrosé les fleurs assoiffées par le soleil et les vents.
        J’ai toujours ce profond malaise quand je suis devant la tombe.
        Tombe anonyme parmis les anonymes...
        Peut-être que François le souhaitait ainsi.
        Que pense-tu de l’idée de mettre une plaque ou autre chose sur la tombe pour corriger cet anonymat même s’il fallait participer finançièrement.

        Bernard

        repondre message

        • François Béranger 30 août 2006 19:39, par Emmanuelle

          Salut Bernard,
          La petite famille de passage au cimetière a découvert tes fleurs jaunes. Le mot n’indiquait que ton prénom et nous ne pouvions te remercier, voilàc’est fait par l’intermédiaire de ce site.
          Amicalement.
          Emmanuelle

          repondre message

      • François Béranger 3 octobre 2006 23:07, par Marc

        Emmanuelle,

        Nous sommes tous présents plus ou moins assidument, tous làpour te dire que son oeuvre n’est pas éteinte, que nous faisons tout dans notre entourage pour que d’autres le découvrent, qu’il est toujours TRES présent dans notre vie de tous les jours àchaque fois que des sujets importants sont abordés. Notre espoir de le voir encore chanter est rompu, comme pour toi ton père ne peut plus t’apporter le réconfort que tu pouvais obtenir d’un père proche de ses enfants. Comme cela devrait être ... Nous sommes, pardonnes-nous, tous les enfants de ton père et nous en somes très fiers, et bon nombre aurait voulu avoir ton père comme père plutôt qu’un fan de Sarko ! Nous sommes làavec toi pour te soutenir, pour faire en sorte que l’oeuvre de François sont enfin reconnue. Mais il faudrait un élan plus large, plus médiatique ou plus Internetisé ... Pourquoi ne pas proposer des chansons en libre téléchargement ?

        Courage, je t’embrasse.

        Marc

        repondre message

  • > François Béranger

    5 mai 2006 19:24, par Boibessot Rémi

    Je l’ai connu trop tard pour le voir sur scène. Juste ces quelques vers qui lui son destinés(extrait de mes quatre couplets)d’une de mes chansons,une pensée :

    "Qu’elle est bizarre la vie avec ses printemps
    Ses coups d’espoir, ses coups de sang de temps en temps
    Je te chante et pourtant je ne t’ai jamais vu
    Ni sur scène, ni en civil dans une rue.
    Je n’ai pas connu la guerre d’Algérie
    Ni même la révolte de Mai 68
    Et comme une page de notre histoire récente
    J’écoute tes chansons pour remonter la pente.
    La jeunesse actuelle a besoin de tes chants
    Qui poussent àla décharge, manifestant...

    Pour ceux àqui ton nom ne dit rien
    J’ai envie de te poétiser
    Dessous l’empreinte de ma main,
    Je te salue François Béranger,
    Je te salue François Béranger." ...

    Rémi, le 05/06/2006

    repondre message

    • > François Béranger 26 juin 2006 19:54, par animaldan

      Salut... Je ne connaissais pas ce site -on ne peut pas tout connaître..!- Je lis en diagonale les réactions de chagrin d’il y a... merde, presque trois ans. La blessure, de celles qui ne se ferment jamais, pour toute une "génération An 01"... et pour une "relève" qui met du baume dessus, merci... François, c’est... comme Coluche, dans une certaine mesure aussi comme Bala : on ne s’est pas "faits" àsa disparition, on ne s’y fera pas, il nous survivra. On aimerait que le vide, le deuil, laissent place àune certaine sérénité... On s’est "faits" avec plus ou moins de mal aux disparitions des Prévert, Brel, Brassens, Ferré... même si on ne se résigne pas àce vide qu’ils laissent... Certains sont tellement proches de nous, parts intégrantes de nous-mêmes, qu’on les ressentira toujours comme un "membre fantôme", leur disparition comme une amputation personnelle. François est de ceux-là.

      repondre message

      • > François Béranger 29 juin 2006 13:02, par Françoise

        On passe de temps en temps sur ce site, sans trop croire au miracle, et puis on trouve un message comme celui-là, et ça fait plaisir....J’aime bien l’image du membre fantôme ; pourtant combien de fois en écoutant ou lisant les infos, ne revient pas en tête un bout de chanson de F.Béranger, qui s’applique comme une gifle àl’actualité et aux guignols qui nous escroquent !

        Dommage qu’on ne trouve pas le moyen de l’actualiser davantage ( Une chanson de Brassens donnée comme sujet au brevet des collèges !)

        repondre message

  • > François Béranger

    16 janvier 2006 13:44

    mes amis(e)s, mes frères, mes soeurs, mes amours m’ont offert le coffret.
    en (re)écoutant françois, en pleurant (un peu) surtout ma grand’mère de clamecy (je pleure àchaque fois), je suis arrivé sur ce site où je découvre avec stupeur que le lien vers françois (himself) n’existe plus, ma pensée au delàdes mots et des plaisirs de l’entendre et du deuil (car j’ai raté les deux derniers albums) va àses proches (femme, enfants, petits enfants, chien(j’ai un ami qui s’appelle boudou et a 2 labradors, perroquet, etc...)
    je ne suis qu’un passager comme lui, comme nous, comme tous
    passager de la terre et comme lui qui vit avant que de mourrir
    si un de ses proches lit ces lignes et souhaite répondre, merci d’avance
    je sais que des musicos envisagent de faire des spectacles avec ses chansons, moi je ne suis pas chanteur mais ce que j’aime c’est la prise en charge, prise en compte des mots, peut-être un jour je vais m’y mettre, mais c’est pas çàle plus important
    vivre ou survivre (mais çàc’était ballavoine)
    bye et àbientôt j’espère

    repondre message

    • > François Béranger 19 janvier 2006 18:44, par Emmanuelle

      Cela fait un moment quand même que le lien est rompu avec François...
      Touchée par ton message car ce site est bien muet, mais que dire de plus maintenant, àpart qu’il nous manque.
      C’est vrai aussi qu’il y a qqs inconditionnels qui font des concerts avec ses chansons mais ça reste confidentiel.
      Des projets existent, j’en dirais plus quand cela sera du "sà»r".
      ET BONNE ANNEE A TOUS.
      Emmanuelle ("sa fille préférée" comme il disait)

      repondre message

      • > François Béranger 20 janvier 2006 11:33, par Jean-François

        C’est vrai que le site est silencieux, mais François ne l’est pas... Je continue de l’écouter, comme je l’ai toujours fait, depuis qu’un jour, "dans la radio", j’avais entendu Tranche de Vie.

        Et on est nombreux, non ? qui y trouvons toujours autant d’amour, autant d’humour, de révolte, de poids d’homme. Seulement, maintenant, en plus, il y a aussi de la tristesse.

        Mais pas d’abord.

        D’abord, il y a les chansons, la voix. Comme avant. Comme toujours. Et ce lien-làest drôlement solide, avec mon "François Béranger préféré".

        Bon courage àtoi.
        Amicalement.

        repondre message

        • > François Béranger 25 janvier 2006 17:19, par Dan

          OUI Emmanuelle ton père nous manque !mais ce qui ne nous manque pas c’est la révolte !!!ya de quoi remplir des chariots !quand j’étais petit, on nous parlais du péril jaune...et maintenant les chinois nous envoient leur poules grippées et veulent prendre nos chers boulots !
          Y a de quoi râler !mais comment faire une chanson avec ça ? oui vraiment ton père nous manque !

          repondre message

          • > François Béranger 1er février 2006 23:04, par julien

            Salut,
            j’ai découvert béranger il y a un an et demi. A 25 ans, au hasard d’une émission radio. Après, j’ai téléchargé. Et après j’ai acheté. Presque tout. Ca m’a sauté àla gueule. Tant de mots que je n’arrivai pas àsortir, exprimant la rage qu’on peut avoir face aux injustices, le chanboulement face àl’être aimé et tout le reste.
            L’impression étrange que tout était là, depuis longtemps, et que je n’avais rien vu, rien entendu. Que du coup j’arrivai un peu tard. Drôle d’impression, celle d’un rendez vous tardif, mais finalement pas manqué.
            Depuis j’en bouffe toujours, àoutrance quelque fois. Des mots et encore des mots qui raisonnent toujours plus fort.Et toujours d’une fascinante actualité
            Alors j’en parle, partout àtout le monde, et j’en parlerai encore et encore.
            J’ai donc envie de dire merci, quel autre lieu que celui-ci, àbéranger.

            repondre message

      • > François Béranger 14 février 2006 13:59, par jojo

        Chere Emmanuelle,

        LE site est peut être muet, mais dans mon coin àBordeaux, j’essaie de faire connaitre FB, presque tous les mardi soir j’en chante une. le mois dernier,un guitariste qui a connu JP Alarcen, m’a parlé d’une chanson qu’il aimait bien et c’était département 26. Chanter FB avec un accompagnateur de talent. C’e’st vraiment le pied. Dernièrement opn m’a invité sur une radio "radio CHU" de bordeaux, pour une emission spéciale. J’ai pu chanter comptine et en avant. Si la copie est bonne j’en enverrai une copie. Sinon un accordéoniste m’accompagne souvent et c’est vraiment le Pied d’entendre ce son populaire sur des paroles de FB.
        Bon j’y vais car le devoir m’appelle

        Bye et bonne année JOjo

        repondre message

      • > François Béranger 22 février 2006 21:41, par Manu du Havre

        un petit salut pour faire moins muet
        pour te dire que rien que te consulter
        ceci cela de temps en temps nous fait
        garder le lien, même sans laisser de
        message, car parfois les mots sont pas
        faciles àtrouver dans la peine
        Nous pensons tous la même chose,
        et les mots des autres sont tellement
        vrais...affectueuses pensées
        MANU du havre

        repondre message

        • > François Béranger 26 février 2006 22:36, par Vé

          comme on retrouve , par hasard , un vieil ami oublié mais resté étonament présent au fond du coeur et de la mémoire, je viens aujourd’hui de retrouver FB.

          le refrain de "tranche de vie" ,entendu ce jour par le plus pur des hasards et làle réflexe : toutes ces paroles qui reviennent subitement àla mémoire, on se surprend àles chanter en se disant mais c’est quoi ça déja ???...Mais c’est du Béranger !

          Mon dieu, presque 30 ans ,et je n’ai pas oublié, c’est comme un ami perdu de vue qui resurgit et réavive les émotions du passé ,et làtu te poses la qstion qu’est-il devenu ?
          Ben oui,voila depuis 77 que je l ai perdu de vue , pourquoi ?je ne me l’explique pas : c’est un artiste que j’appréciais bcp mais... les changements de vie... le boulot dévorant,etc etc.
          Donc je me depeche de ressortir les vieux 33tours,pour les regarder seulmt !!!car voila bien lgtps que je n ai plus de tourne disque,va falloir abslmt que j en trouve un.

          Et puis j ai le reflexe internet et làbonheur je tombe sur ce forum et làtritesse aussi j’apprends sa mort...ben oui je savais pas !

          Mais comme le disent certains messages il a beau etre parti,c’est vrai qu’il reste tjrs ds nos coeurs.
          Alors salut àtoi Francois...heureuse de t’avoir retrouvé.

          repondre message

      • > François Béranger 18 avril 2006 15:50

        bonjour,

        moi aussi je viens de découvrir sa disparition,
        je l’aimais bien, beaucoup,
        ça doit être bien d’être de quelque part d’en partir d’y revenir

        toute ma tendresse àtous ceux toutes celles qui l’aiment

        françoise D

        repondre message

      • > François Béranger 20 avril 2006 11:21, par Emmanuelle

        Demain, vendredi 21 avril, Pascal Clement donnera un concert en hommage àFrançois au Picardie àYvry sur Seine.
        Je n’ai pas l’adresse juste le tel : 01 46 72 19 77.
        Seront présents aussi Alain Leprest, Christian Paccoud, Bruno Maman.
        VENEZ NOMBREUX !!!

        repondre message

      • > François Béranger 30 avril 2006 02:46, par christian.provaux@wanadoo.fr

        Je viens de tomber presque par hasard sur le site et c’est avec émotion que je viens de te lire. François béranger, c’est tout un pan de maa vie. Je l’écoute depuis ses débuts. En fait le premier titre que j’ai entendu de lui c’est "dis moi oui". Déjà, la "grosse" voix chaleureuse me plaisait. Et puis je me suis interessé a lui, guettant ses apparitions TV ou radios et surtout en achetant ses disques. Je suis comme une midinette, un fan inconditionnel qui n’a jamais laché prise et jusqu’au bout. La derniére fois que je l’ai vu en scéne, c’était àDigne les bains, en 2001 ou 2002...J’ai bien sur le coffret long box émouvant ou il se livre un peu. Aujourd’hui, j’ai la chance de pouvoir dire un mot àtoi, sa fille. Alors je te dirais qu’au-delàde ma passion pour un grand monsieur, c’était un frére pour moi. Au sens ou il n’y a rien qu’il n’ai jamais déclaré ou chanté avec lequel je sois en désacord. Sa perte m’est insuportable et tellement injuste, que j’en deviendrai mauvais a évoquer des noms de gens qui devrait nous quitter depuis longtemps pour nous libérer de l’espace vital...Et puis, je me calme. Je me souviens de son ironie naturelle et j’écoute ses chansons... Pouvoir un jour te faire la bise et le revoir dans tes yeux serait un privilége et un vrai bonheur...En attendant je t’embrasse sincérement, Christian.

        Voir en ligne : christian provaux

        repondre message

    • > François Béranger 13 avril 2006 12:24, par jean-michel

      bonjour tout le monde, cela fait 30 ans passés que j’écoute françois, j’ai eu le bonheur de le voir deux fois sur scene dans les alpes de haute provence. sa revolte me manque ! mais bon, il y a ses textes qui restent et j’essaie avec mes petits moyens de le faire découvrir ! mes enfants veulent qu’on fasse ensemble les enfants rahélés, je cherche les accords mais je suis un petit amateur...je trouverais bien !si quelqu’un les a... françois reste un ami que je n’ai pas eu la chance de connaitre personnellement...le 21 mai j’anime la fete de la liberté àharnes dans le pas de calais et françois sera bien sur dans mon repertoire !

      repondre message

    • > François Béranger 20 avril 2006 08:31, par PASCAL CLEMENT

      Bonjour,

      Je découvre ce forum, je vous annonce bien tard un tour de chant Béranger àYVRY au picardie ce vendredi 21 avril....

      Pour tout renseignement, appelez le 06 33 37 18 82.

      J’espère pouvoir vous en annoncer d’autres àsuivre...

      A bientôt donc....

      repondre message

    • > François Béranger 26 avril 2006 19:39, par Emmanuelle

      Pour info, dans un numéro spécial de Libération "la chanson française" on peut y trouver un article parlant de François ainsi qu’un cd avec le titre "Etat de merde".
      Libé qui parle de Béranger un événement !!!

      repondre message

  • > François Béranger

    3 décembre 2005 23:58

    Plus que deux ans que nous souffrons mais ... mais. Mais la PLUS grande de François, celle qui DOIT nous mettre àgenoux .. làou François devient hors de tout ce qui avait été fait avant, la plus grande s’appelle ’Terre, terre Ma terre ". Que cela devienne l’hymne des altermondialistes de tous pays et il pourra enfin reposer en ’paix’. Enfin si on croit àl’âme ... ou àl’Homme.

    T’es pas mort François, t’es toujours la ... mais ta voix, personne n’a le courage de chanter avec toi ....

    repondre message

    • > François Béranger 12 décembre 2005 12:03, par Emma

      J’ai toujours pensé que "Dure mère" était une grande chanson, encore une fois il a su mettre le doigt làoù ça fait mal, et c’est tellement criant de vérité..!!!

      repondre message

    • > François Béranger 16 décembre 2005 23:22, par michel

      36 les congés payés, 45 la secu , les comités d’entreprises, 68 l’utopie, l’augmentation des salaires, 95 la révolte, tous ensemble, aujourd’hui, les assurances, le MEDEF, la bourse...
      "et si un jour on chantaient en coeur , puisque,l’on a la même chose sur le coeur"
      Merci François de nous donner le courage d’y croire encore !

      repondre message

  • > François Béranger

    3 décembre 2005 23:41

    Mon fils de 6 ans ou presque, ce soir, m’a dit : il est mort pour lui mais il reste vivant dans ma tête .. Depuis que François est parti tout est parti ... la contestation, les valeurs universelles, la rebellion contre tout ce qu’il combattait ... et MERDE il est ou son clone, remplaçant ou ce que vous voulez mais qui va VRAIMENT défendre les hommes et femmes de tous pays ? AAAh si un prix Nobel postume pour François, si si il le mérite ! Sinon qui ? Il nous manque tant ... Allez tous ensemble ceux qui y croient encore ..

    repondre message

  • > François Béranger

    19 octobre 2005 10:53, par claude

    2 ans déjàbien sur et que faisons nous pour exprimer nos indignations et nos colères. Toutes ses révoltes sont elles lettres mortes déjà ? avec qui nous battons nous ? vers quelle envie quelle utopie ? tout reste àfaire

    repondre message

    • POUR EMMMANUELLE 30 novembre 2005 09:13, par bernard

      Bonjour Emmanuelle,

      Le 5 Novembre 2005 je vous avais envoyé par courrier une proposition.
      A ce jour sans nouvelle, je me demande si vous avez bien reçu ce courrier ou bien alors pensez vous que cette proposition est utopique ?
      Je suis prêt àaccepter de votre part que ce sujet ne vous interresse pas, mais j’aimerais avoir votre avis.
      C’est pour celàque je vous envoie ce courriel àtravers ce forum.
      Recevez toutes mes amitiés.

      bernard

      repondre message

  • > François Béranger

    14 octobre 2005 09:42, par Pierre C.

    Bon, ben voilà,
    ça fait déjàdeux ans que t’es parti, l’ami.

    "Je voudrais quoi qu’il arrive, profiter du temps..."
    Ne t’inquiète pas, le message est passé.

    repondre message

    • > François Béranger 14 octobre 2005 18:39, par bernard

      2 ans que tu nous a quitté...
      Mais on ne t’as pas oublié.
      Il reste tes chansons et des souvenirs.

      repondre message

      • > François Béranger 27 novembre 2005 20:23, par Amélie

        y aurait il une soirée en hommage àFrançois Béranger quelque part en France dans les semaines àvenir ?
        mon adresse:janis.joplin@wanadoo.fr

        repondre message

        • > hommage ???? 30 novembre 2005 13:32

          Parce quelqu’un a dit un jour sur ce forum que personne ne répond jamais aux messages, alors je réponds, pour dire qu’hélas on entend très peu parler d’hommages rendus àFrançois Béranger ( àpart récemment sur Bordeaux) et que c’est bien dommage ;

          mais aussi c’est décourageant parce que chaque fois qu’une initiative est proposée, par exemple sur ce forum, personne ou presque ne réagit.....

          Bluuuuuues !

          repondre message

        • > François Béranger 9 janvier 2006 14:06, par jojo

          Amélie
          Juste pour te dire que le premier samedi de février,le 4, si tu passes par Bordeaux, arrêtes toi au COngo Café Barrière de Bègles, cela ne sera pas un concert Béranger mais je peux te dire qu’il y en aura plusieurs chansons, surement une dizaine, si ça te dit, n’hésites pas c’est gratuit. si tu veux te faire une idée de l’endroit, connectes toi sur http//congocafé.online.fr le mardi soir, tu verras (malheureusement le patron n’a pas les 5000€ nécessaires pour mettre le son sur la webcam) l’endroit et un peu la tête des gens qui fréquentent l’endroit la semaine.
          Si tu viens fait toi connaitre auprès du cahnteur, ça lui fera plaisir de rencontrer des amateurs de FB qui pourront lui faire part de leurs impressions sur la façon de chanter FB
          Aller a bientôt peut être

          repondre message

      • > François Béranger 1er mai 2006 18:35, par morgane

        je faisais du rangement dans mon grenier quand je suis tombé sur des vieux 33 tours et cela ma rappeler ma jeunesse, et ma fill de 13 ANS a bien aimé FB.
        PASCAL

        repondre message

    • > François Béranger 14 octobre 2005 22:55, par michel

      depuis deux ans le tango m’ennuie !

      repondre message

    • Putain 2 ans... 18 octobre 2005 10:13, par J.Vince

      2 ans que je me dis, régulièrement, "ah s’il était là, ce qu’il nous enverrait, bien balancé, là-dessus..."
      ou version nostalgique : "rien de changer depuis qu’il nous a offert celle-ci ou celle-là"... On avance, vraiment ?

      repondre message

    • > François Béranger 19 octobre 2005 10:45, par Jean-François

      J’ai revu hier soir L’An 01, que je n’avais plus vu depuis 1972. Quel beau sourire que celui de François !

      repondre message

  • > François Béranger

    27 septembre 2005 23:56, par Pierre C.

    Deux albums réédités ("tranche de vie" et le "public 77") sont apparemment disponibles sur le site de futur acoustic àdes prix plutôt sympas (15 et 13 euros) !

    La fnac annonce la disponibilité du live 77 pour le 29/09.

    Plutot une bonne nouvelle en ces temps pluvieux !

    repondre message

    • Hommage àFrançois Béranger 2 octobre 2005 21:19, par JP

      J’ai écrit un petit hommage àFrançois sur mon site.

      J’aurai souhaité y placer aussi un extrait d’une chanson si Emmanuelle le veut bien.

      Dans cette éventualité, il m’est difficile d’en choisir une, tant je les aimes (quasiment) toutes. Faites-moi des suggestions !

      jp

      Voir en ligne : François Béranger : le vrai changement, c’est quand ?

      repondre message

      • > Hommage àFrançois Béranger 3 octobre 2005 18:21, par Emmanuelle

        Cher JP, prenons contact par mail. J’ai perdu vôtre 1er message.
        emmaberanger@yahoo.fr

        repondre message

        • > Hommage àFrançois Béranger 9 novembre 2005 14:02, par jojo garry

          Chere Emmanuelle,
          Je te remercie encore pour ton courrier d’il y a 2 ans. je te préviens un peu tard mais ce soir (9/11/05) au Malabar 05.56.52.18.19, àBordeaux Hommage àFrançois Béranger. Une soirée repas/concert (le concert àlieu après le repas) pour 18 € tout compris sinon àpartir de 22h début du concert toute personne est le bienvenu. Avec la vie de famille, le boulot et les répetitions du répertoire j’ai un peu oublié la promotion du concert. Enfin si on peut enregistrer je vous en ferai parvenir une copie en toute modestie pour vous démontrer qu’on est quand même nombreux àtoujours penser àlui.
          Bien àvous.
          JOJO.
          jojorek@yahoo.fr
          Ps je me suis permis d’écrire une chanson hommage en me servant principalement des titres de ses chansons et de quelques brides de paroles articulées autour d’un refrain qui dit
          - Mr François est parti làbas d’où on ne revient pas
          - Mais sa mort c’est du blabla car ses chanson sont tjours là
          - Ca faisait je crois un truc comme ça
          - .... en me servan de la mélodie de qqes chanson (le vieux, les jours sont court, manifeste, tous ces mots terrible etc..) il n’y a que le refrain qu’y a une musique originale. A bientôt

          repondre message

          • > Hommage àFrançois Béranger 3 décembre 2005 09:05, par claude

            Je suis au bord du malaise en lisant ce message. Un hommage repas concert àbordeaux alors que j’habite en Dordogne Comment ai je pu passer àcôté ? cher Monsieur voici mon mail si d’aventure autre manifestation devait advenir ; de plus pourquoi pas réfléchir àquelque chose pour l’avenir cmichaudel@wanadoo.fr àvous lire amicalement

            repondre message

    • > François Béranger 4 octobre 2005 04:53, par michel

      Mardi 4 octobre St François,
      "essayons d’être juste un moment, lui avec nous et nous avec lui" !

      repondre message

  • > François Béranger

    12 septembre 2005 13:08, par Françoise

    "Silence digne des cathédrales..." sur ce site depuis quelques temps !

    Parmi mes lectures de l’été, je retiens les chroniques de Bob Dylan :je les ai trouvées bien écrites, intéressantes et souvent émouvantes.
    En particulier les passages sur Woodie Guthrie, pour qui il avait une sorte de vénération : quand il est parti de son bled pour New York, il avait en tête de chanter ses folk-songs de l’époque, et de rencontrer Woodie, qu’il a trouvé malade au fond d’un hopital.

    Je suis tombée par hasard àla FNAC sur un double CD accompagnant la sortie du bouquin, avec des musiques et chansons dont parle Dylan dans son livre, pas mal de morceaux rares, dont "this land is your land" de et par Guthrie.

    J’ai eu envie du coup de réecouter ce chanteur et j’ai déniché un CD dans une médiathèque... Surprise et émotion, d’abord en voyant son regard, plein de malice et d’humanité ; puis en écoutant , en particulier la chanson que françois Béranger a adaptée en l’intitulant "blues parlé du syndicat" : pour Guthrie comme pour Béranger, j’ai trouvé que des paroles , qui devaient être considérées àl’époque comme subversives parce qu’elles engageaient les travailleurs às’organiser, sont "parlées-chantées" (rappées ?) , lancées sur un ton déterminé et bon enfant àla fois, qui se répond d’une époque àl’autre... Bref j’ai passé avec tout ça de bons moments, et je trouve qu’il y a une parenté entre Guthrie et Béranger. Tous les deux ont aussi des chansons d’amour et désamour qui se répondent...

    C’était ma chronique de la rentrée !

    repondre message

    • > François Béranger 16 septembre 2005 06:26, par Bernard

      A ma connaissance, il existe 2 livres sur Woody Guthrie.
      Le premier s’appelle "En route pour la gloire" et le deuxième s’intitule "Cette machine tue les façistes".
      Je n’est pas encore pu avoir le premier, mais le deuxième, je l"ais emprunté àla médiathèque municipale.
      "Cette machine tue les façistes" est un très agréable livre de Guthrie.
      On y trouve ses poèmes pleins de révoltes, de poésies et d’amour.

      Béranger parlait de ses influences dans Chorus N 38, dont Woody Guthrie.

      repondre message

      • > François Béranger 22 septembre 2005 17:50, par michel

        C’est fait, futur accoustic a réedité les monuments aux oiseaux et "tout ce qu’il leur faut" avec, c’est àdire les disques qui me manquait en CD . Je cours les voir pour leur donner des sous et leur faire la bise !

        repondre message

    • > François Béranger 17 septembre 2005 21:55, par Francis

      Merci àvous , Françoise et Bernard pour cette remise en route ,je m’étais fait la même réflection .
      pas d’inquiétude , il est toujours bien présent .

      bonsoir àtous.

      repondre message

    • > François Béranger 21 septembre 2005 18:38, par Emmanuelle

      Ouais, je me souviens qu’àla maison on écoutait beaucoup Woodie et son fils aussi, Arlo, ça laisse des traces...
      Bien contente qu’il y ait quelques vivants sur ce site !
      Portez-vous bien.

      repondre message

      • > François Béranger 21 septembre 2005 19:27, par Dan

        Un jour des années 70, j’ai teléphoné àvotre maman en disant que je regrettais la "dérive" rock de François, car son premier vinyle était très folk, et je regrettais son changement de son !
        elle a dà» se demander qui était cet olibrius !
        en tout cas, guitariste depuis fort longtemps, j’ai fait une version instrumentale de "ça doit être bien " très folkeuse.Si ça vous interesse...
        Daniel92

        repondre message

        • > François Béranger 20 octobre 2005 12:42, par emmanuelle

          Salut,
          J’écouterais bien cette version.
          emmaberanger@yahoo.fr

          repondre message

          • > François Béranger 8 novembre 2005 17:42

            J’ai essayé de vous faire parvenir ma version plus ou moins catastrophique de "ça doit être bien".Evidemment avec ma maitrise de l’informatique, elle n’a pas dà» vous parvenir.Pardon d’avance, j’essaierai une autre fois.Amitié, Dan

            repondre message

      • vivants 22 septembre 2005 21:51, par jvince

        Mais oui, Emmanuelle, il y a toujours des vivants sur ce lieu bien virtuel... C’est pas parce qu’ils écrivent pas qu’ils ne viennent pas y faire un tour de temps. Mais qu’est-ce que ce serait mieux qu’on se retrouve tous "en vrai", pas derrière nos clavier pour partager ce que François nous a laisser. Bref, àquand un concert, ouvert, avec des "vedettes" ou des moins "vedettes" ? Depuis le temps qu’on en parle... Il faut des sous... et puis un leader (qui peut attirer les sous, sans connotation péjorative) sans doute. Le stef sanseverino me parait peut-etre l’homme de la situation. Au fait il nous avait évoqué il y a qques temps, ici meme je crois, un CD de reprise, il en est où ?
        En tous les cas, on est bien vivants. Pour ma part, comme d’hab, François m’a suivi en vacances, pendant lesquelles j’ai d’ailleurs dévoré le roman "les morts et les vivants" de Mordillat. Je vous conseille, j’ai entendu bon nombre de chansons de françois en le lisant...

        repondre message

    • > François Béranger 26 septembre 2005 21:19, par michel

      un bon film, pour moi, que j’ai vu il y quelques années et que certains peut-être connaissent. "en route vers la gloire" avec David Caradine, inspiré de la vie de Woodie Guthrie .

      repondre message

    • > François Béranger 12 septembre 2006 08:01, par didier

      bonjour àvous, ou pui-je trouver les paroles de la chansson (blues parlé du syndicat)
      par avance merci de votre aide
      didier un fan

      repondre message

  • > François Béranger

    8 juillet 2005 23:47

    Ahhh si, j’oubliais, hier sur ’Présence’ radio catho et vouée àla religion catho, j’ai entendu stupéfait : Le vieux en version originale .... Le monde àl’envers ou les curés de France enfin tolérants ... Notre François référence pour l’église ? Ah si, si référence aux JOC .. Faut être tolérant ..

    repondre message

    • > François Béranger 16 août 2005 12:23

      retour de vacances , insomnie, cafard, et sur la 6 une fenêtre d’espoir. Un reportage sur Sansévérino avec comme invité, François B ! Les retours de vacances et la télé parfois, c’est chouette !
      michel "anarco-coco"

      repondre message

    • > François Béranger 26 août 2005 14:01, par michel

      aujourd’hui c’est la fête aux natacha , on pense forcément àFrançois !

      repondre message

  • Bonnes nouvelles

    15 mai 2005 23:02

    je pense que ca vient .....


    FUTUR ACOUSTIC
    Tel 33 1 42 07 84 84
    Fax 33 1 42 07 95 55
    www.futur-acoustic.fr


    De : Marc Jacquin [mailto:marc.jacquin@laposte.net]
    Envoyé : mercredi 2 mars 2005 22:30
    À : Futur Acoustic - Info
    Objet : A quand le ’En public 77’ de Fraçois Béranger sur CD ?

    Mon vinyle est hyper usé et les enfants réclament le ‘Monument aux oiseaux’ ….

    Vous êtes les seuls àpouvoir le faire …..

    Marc

    repondre message

    • > Bonnes nouvelles 26 mai 2005 23:24

      Ce n’est pas le Monument aux Oiseaux qu’ils réclament, nos enfants, mais "Les Oiseaux Mécaniques". Ehh reflexion du soir, notre François n’a rien àenvier àJacques ... c’est notre Jacques Brel ànous Français, mais Européen, anti, anti quoi au fait ? Anti-connerie ...

      repondre message

      • > Bonnes nouvelles 28 juin 2005 11:47, par une belge.....Christine

        Doucement Francois le Brel àvous...
        L’est aussi ànous le François !

        En fait, il est àtous ceux qui ont rêvé et rêvent toujours d’un autre monde !

        Avec l’âge, pas facile de garder ses illusions....

        repondre message

        • > Bonnes nouvelles 8 juillet 2005 23:40

          Biensur qu’il est àtous les gens ’notre’ François, ce que je voulais dire c’est que François a atteint le niveau de notoriété de Jacques, si si ... et avec le temps cela sera vérifié ... surtout avec notre Europe qui dérive mais qui ne pourra pas dériver longtemps ... J’aurais tant aimé qu’il nous ponde une chanson sur le ’Oui ou Non’. Et àvotre avis FB pour le oui ou pour le non ? Sur le texte biensur ...

          Amitiés, Marc

          repondre message

    • CHANGEMENT !! 1er juin 2005 09:02, par Bernard

      Après le 29 Mai, "LE VRAI CHANGEMENT, C’EST QUAND ?"

      repondre message

      • > CHANGEMENT !! 22 juin 2005 15:27, par musicien engagé

        le vrai changement, c’est dans nos tetes. Et puis ,il nous reste toutes les chansons de francois qu’on va pas se privé de chanter et de rechanter.
        Et puis il y a toutes les chansons qu’on va écrire en pensant àlui.

        amicalement àtous ceux qui aime ses chansons

        repondre message

        • > CHANGEMENT !! 23 juin 2005 13:07

          Samedi dernier àAix les Bains (73) , ville plutot plan plan , journée en hommage àGeorges Brassens : pendant la journée dans les bars et places de la ville, et le soir concert au théâtre du casino ...

          Ca serait pas bien un truc comme ça àpropos de François Béranger ? peu importe la taille de la ville, et même la distance de làoù on habite...

          repondre message

          • > CHANGEMENT !! 26 juin 2005 15:51

            pour ceux qui en ont, il faut poser les tablatures des chansons de francois Beranger.sur des sites importants.

            je me suis inscrits sur ABC-TABS.com/
            pour que F B soit enfin référencé sur ce site (je vais y proposer une dizaine de tabs)

            pour les non musiciens, vous pouvez commencer àécrire les paroles de ses chansons et les proposer par E mail sur le site.

            si chacun fait une part du travail... comme on àles memes choses sur le coeur, un jour on pourra chanter en coeur .......les chansons de francois

            amicalement àtous

            J Michel

            repondre message

            • > CHANGEMENT !! 11 juillet 2005 19:27, par Emmanuelle

              Je travaille sur le projet de faire éditer "les formats" de Béranger, textes de chansons et partitions. Il y a un énorme choix comme vous le savez. Il a écrit au total 120 chansons.
              Je fais un petit sondage auprès de vous, donnez moi votre avis sur les incontournables et les autres, qu’il vous semblerait bon de publier.
              Merci de votre coopération et je vous tiens au courant.
              Bon été àtous !
              Emmanuelle

              repondre message

              • > CHANGEMENT !! 15 juillet 2005 10:24, par maymon

                Et pourquoi pas les 120, si elles sont disponibles. En effet, autant je pense que tout le monde sera d’accord pour dire qu’il n’y a rien àjeter, autant en revanche un éventuel tri entrainerait des avis partagés sur les plus ou moins incontournables...
                Bonnes vacances
                Marc

                repondre message

                • > CHANGEMENT !! 15 juillet 2005 21:19

                  C’est vrai que c’est dur de choisir : moi il y a des chansons qui me "parlent " moins,ou que je ne connais pas. Si je devais dire les incontournables pour moi : natacha, rachel, tango de l’ennui, chanson d’amour, tranche de vie, le vieux, mamadou, chanson bleue, ma fleur, combien ça coà»te, mots terribles, grand’mère, la fille que j’aime, pour une fois .... c’est vrai que c’est injuste pour les autres ; et en plus je ne joue pas d’instrument... pauvre de moi !
                  Bon été !

                  repondre message

              • > CHANGEMENT !! 2 août 2005 14:38, par amélie

                Bonjour Emmanuelle,

                Je trouve qu’il faudrait absolument y mettre les oiseaux mécaniques, une ville, Brésils, ma fleur, le vieux, dis moi oui, tranche de vie, le monument aux oiseaux, ça doit être bien, magouille blues, Manifeste, Gigue de la reine, Rachel, pour ma grand mère,...

                Amélie

                repondre message

              • > CHANGEMENT !! 22 août 2005 11:31, par Jojo de bordeaux

                Salut Emmanuelle

                Les incontournables, c’est dur car une chanson en appelle une autre qui en appelle une autre, etc...
                Personnellement j’aimerais celles des 2 dernier CD et le détail des parties guitares de JP Alarcen avec FB. MAIS TOUTES CE SERAIT LE PIED POUR LES GUITAREUX DE MA SORTE ;

                Au fait je sais pas si je vous ai remerciée pour les CD, sinon maintenant c’est fait.

                Lors d’une conv. tél., quand je vous demandais l’autorisation de chanter FB dans la rue et du récital que je voualis monter, vous m’aviez demander une démo que je n’avais pas. Ce sra fait courant Septembre, et peut-être en live.

                Je n’ai pour l’instant une date en novembre àBordeaux mais je donnerais de nouvelles plus tard.

                Pour ceux qui la chanson tous les Mardi soir il existe une scène ouverte au CONGO CAFE Barrière de Bègles, il y de tout et des bonnes choses. Quand j’y passe on peut entendre du FB. C’est ouvert àtous auteur, compsiteur, interprètre. C’estsympa.

                Bon voilààbientôt.
                JOJO

                jojorek@yahoo.fr

                repondre message

              • > CHANGEMENT !! 11 septembre 2005 16:52, par Manu du Havre

                Bonjour,
                C’est une autre Emmanuelle qui répond
                j espère pas trop tard vu le délai de
                réflexion qu’impose un tel choix
                Née en 58 et adepte des chansons de
                F Béranger depuis une trentaine d’années
                ’’ c’est qui ton chanteur préféré ? ’’
                François Béranger
                ’’ ah bon .. ; c ’est qui ? ’’
                Ben pas facile de t’expliquer,
                c’est un mélange de sentiments
                du texte pertinent avec en plus la mélodie, quand tu as envie de vrai
                tu écoutes Béranger
                Mais sur ce forum ( que je regrette
                ne pas avoir connu avant, et avec lui )
                nul doute , je prêche des convertis ...
                Pour répondre àvotre demande ,
                mon choix se dirige d’abord naturellement vers ses chansons d’amour
                les plus connues, et viennent ensuite
                celles qui peuvent s’accompagner
                àla guitare ( il me semble car je ne
                suis pas musicienne , j’essaye seulement
                de chanter )

                Natacha
                La fille que j’aime
                Dis moi oui
                Le vieux
                Tous ces mots terribles
                Le monument aux oiseaux
                Tranche de vie
                Une ville
                Nous sommes un cas
                Les jours sont courts
                L’alternative
                Le twist des clés

                et puis, Jojo de Bordeaux a raison :
                les sublimes partitions de guitare
                électrique de JP Alarcen,
                particulièrement pour Le Monde bouge,
                que j’offrirai intentionnellement
                àmon guitariste de mari

                avec en bonus celle de JP Galliot
                pour Joue pas avec mes nerfs

                Voilàma version des incontournables
                mais j’en ai sà»rement oubliés

                Alors àla prochaine
                Manu

                repondre message

            • > CHANGEMENT !! 17 septembre 2006 23:07, par rémi

              bonjour,
              je recherche des tablatures de françois béranger. quelqu’un peut-il m’aider ?
              merci d’avance.

              repondre message

              • > CHANGEMENT !! 11 février 2008 16:22

                salut a tu trouvé des tablature de beranger , je cherche aussi , comme t on annonce date je me disais ... merci faisons vibrer nos cordes de belles chansons .
                levacher.robert@hotmail.fr .amicalement

                repondre message

    • > Bonnes nouvelles 28 juin 2005 20:16, par Bernard

      SAMEDI DERNIER SOIT LE 25 JUIN passait sur France3 un téléfilm sur le chanteur Félix Leclerc, interprété par Daniel LAVOIE.
      C’est avec plaisir que j’ai retrouvé quelques unes de ses chansons qui ont été interprétées par François (Bozo,Présence, etc).
      Il ne faut pas attendre un film sur François en ce moment...
      La preuve 17 ans après sa disparition, ils font un film sur Félix.
      En ce moment aussi Hugues Auffray àsorti une compilation de Félix, beaucoup plus médiatisé que celle de François...
      Et la surprise !!
      Pour les insomniaques, le 26 juin à3h. du matin, sur M6, ils ont passés le D.V.D. de Sanseverino avec l’hommage sur Béranger.
      A quand un C.D. de Stéphane sur François ?

      repondre message

  • > François Béranger

    30 avril 2005 18:00

    bonjour àtous je viens de suggérer sur le site d’arte la programmtion du film de p worms et du concert de FB. j’espère pas grand chose, une surprise peut être !! c pour moi un moyen de continuer àpenser àlui salut

    repondre message

    • MADRIGAL 15 mai 2005 16:30, par Bernard

      Bonjour,

      Quelqu’un possède t’il la traduction en français de sa chanson "MADRIGAL" qui doit être en espagnol sur le disque de François "ça doit être bien" (4ème chanson de la face B) ?

      D’autre part, je recherche toujours la cassette de François chez Drucker, ainsi que la cassette de l’An 01.

      Merci de me laisser un message.

      bernard.speybrouck@wanadoo.fr

      repondre message

      • > MADRIGAL 21 mai 2005 15:07

        Bonjour, je penche plutot pour de l’italien et pour une chanson qui raconte l’infortune de deux amants.

        repondre message

      • > MADRIGAL 2 juin 2005 23:39, par Emmanuelle

        L’An 01 vient de sortir en dvd.
        Pour "Madrigal", je cherche, mais ne suis pas certaine de pouvoir trouver...

        repondre message

        • > MADRIGAL 25 juin 2005 23:12, par alain de Lille

          Emmanuelle, t’es-t-il possible de nous donner les references de ce DVD ?Il a existé un livre de poche avc la BD originale et un livre de la collection Segers " les poétes d’aujourd’hui" (si mes souvenirs sont exacts) avec les textes de François,quelqu’un sait-il comment les retrouver ?
          Jean Louis FOULQUIER a reçu F.B dans un de ses " Studio de Nuit" 3 heures de musiques et d’échanges dont je posséde une copie sur k7 devenues inaudibles avec le temps,idem pour un"Marche ou réve" de Claude Viller Peut-etre y a t-il des copies correctes.....voir mêmes des originaux ...Il me semble que Daniel Mernet en a utilé des extraits dans ses 2 émissions hommage .

          repondre message

          • > MADRIGAL 27 juin 2005 17:14, par Emmanuelle

            Je n’ai pas les références exactes du dvd, c’est tout simplement "l’an 01" réalisé par Jacques Douillon.
            Et je n’ai pas les paroles Madrigal.
            Pour ceux et celles qui cherchent les partitions de ses chansons, je travaille actuellement sur le projet d’un recueil de ses musiques et textes.
            Je vous tiendrais informé ;
            Putain fait chaud !
            Portez vous bien et àbientôt.

            repondre message

            • L’AN 01 en DVD 29 juin 2005 12:01, par Bernard

              Il existe sur alapage.com un coffret s’intitulant MAI 68 de 3 DVD contenant :
              - Le film L’AN 01 de Gébé/Doillon + bonus.
              - Le film Mourir àTrente ans de Romain Goupil + bonus.
              - Le film Coup pour coup de Marin Karmitz + bonus.
              Au prix de environ 45€.

              repondre message

            • > PARTITIONS 22 août 2005 11:06

              Salut àtous

              Comme disait B. Lavilliers dans une chansons "T’es Vivant ?"

              Moi je répond oui.
              Bon pour les partoches, j’ai celles parues au éd. Rock & Folk dans les années 70, Si quelqu’un àbesoin (la chaise et le monde bouge)y k demander.

              Pour Emmanuelle
              Lors d’une conv Tél.quand je vous avais demandé l’autorisation pour chanter FB dans la rue et en récital, vous m’aviez demandé une démo, ce sera bientôt chose faite, courant septembre en live.

              Courant novembre je fais au récital FB au Malabar Restaurant àBordeaux. Je vous donnerais des nouvelles.

              Pour les amateurs de chansons françaises, il existe àBordeaux le Congo Café (barrière de Bègles) une scène ouverte tous les mardi soir, quand j’y passe je chante 1 ou 2 chansons de FB, mais il y a aussi plein de bonnes choses et de bonnes gens. Et c’est gratuit.
              Si ça vous dit en passant par là.
              A la prochaine
              Jojo de Bordeaux
              jojorek@yahoo.fr

              repondre message

    • > François Béranger 22 juin 2005 15:39, par musicien engagé

      trés bonne initiative. si on envoie tous àArte des mails peut etre qu’on aura enfin un veritable hommage àfrancois béranger avec un documentaire sur son oeuvre et des extarits de concerts

      amicalement àtous

      repondre message

  • > François Béranger

    21 avril 2005 23:54

    Dans TELERAMA cette semaine,un hommage rendu àF.Beranger par Jeanne Cherhal,qui dit que c’est un de ses premiers souvenirs musicaux, et qu’elle sentait juste àsa voix qu’il aimait les gens (je cite de mémoire)

    repondre message

    • Béranger et Sanseverino 22 avril 2005 11:52, par maryse

      Je sais que Sanseverino lit parfois ce site.
      Alors, pour toi et les autres aussi.
      Je suis allée voir ton concert hier àTournai :époustouflant une fois encore mais quel moment d’émotion lorsque tu as"commis"le"Tango de l’ennui" ;que de frisons(-la poulette- comme dit ma fille) àces mots"cher public,chers clients".
      Il faut dire que j’ai vu Béranger pour la dernière fois en 98, sur ces mêmes planches,sur cette même scène,làjuste au même endroit.
      Fermer les yeux quelques secondes et vous étiez lui et toi côtes àcôtes.C’était troublant et magique.
      Alors, pour ce doux moment d’émotion et ces 2 heures de réel Bonheur, merci àtoi Sanseverino et toute ma gratitude, Béranger "d’avoir été" et surtout de RESTER.
      ps:nous retournons te voir ce soir àla Louvière

      repondre message

  • > François Béranger

    4 avril 2005 17:04

    Une petite question en passant aux proches de FB. existent-ils des chansons inédites ou peut être simplement des textes ? si oui en profitera t on ?

    repondre message

    • > François Béranger 7 avril 2005 11:09, par Emmanuelle

      Il n’existe pas de chansons inédites, par contre François àécrit un conte pour enfants "les enfants Rahélés" (et c’est aussi une chanson). Ce texte sera publié courant 2006 avec des illustrations de Jacques Tardi. voila pour l’info.
      A bientôt.

      repondre message

    • > François Béranger 22 novembre 2005 14:32, par Denis

      Bonjour,

      Pour répondre àta question, il n’existe pas, àproprement parler, de chansons "inédites" de Béranger, puisqu’elles ont été éditées, mais quelques raretés :
      – "Les Nouveaux Partisans†, de Dominique Grange, qui devait figurer sur le premier album de François et qui a été censurée, àl’époque, par CBS. Sur son dernier disque, D. Grange a fait figurer la version de François ;
      – La BO du film "L’An 01†(un 45 t comportant deux titres, textes Gébé, musiques FB : "Chanson des clés" et "Première chanson de "L’An 01") ;
      – un 45 t comportant, en face A, une version du "Tango de l’ennui" légèrement différente de celle qui figure sur l’album "La chaise†et, en face B, la version studio des "Oiseaux mécaniques†, jamais publiée en 30 cm (il n’existe que la version en public sur le double album de 1977) ;
      – un 45 t avec "Elle voyage" en face A (extrait de "Le Monde bouge†) et en face B "La Fin des saisons†, qui sera réenregistrée beaucoup plus tard sous le titre "Fin de l’été†. Sur cette première version, l’orchestration est de Jean-Pierre Alarcen ;
      – un 30 cm de compilation, "Y a dix ans†, qui comporte la version 1979 de "Natacha†;
      – un maxi-45 t intitulé "Tout le monde s’aime" (une version chantée plus une version instrumentale, jamais réédité) ;
      – sur le disque de promo qui a précédé la parution du †Cactus", la version de "Pour une fois" est différente de celle de l’album.
      Par ailleurs, Anne Vanderlove a enregistré deux titres de François jamais enregistrés par lui : "Vent de la mer" et "La Croisée des routes" (adaptation d’un texte de Woody Guthrie.
      Je possède, enfin, un enregistrement pirate (hélas de mauvaise qualité) du concert de 1989 au TLP-Déjazet, où François interprète une nouvelle version de "Magouille blues†. Le texte ne parle plus, cette fois-ci, de tripatouillages électoraux mais de la première guerre du Golfe.
      Bien amicalement

      repondre message

  • > François Béranger

    5 mars 2005 00:53

    Plus j’écoute, plus je me dis qu’il nous a légué de quoi faire changer le monde .. et ça fait longtemps que j’écoute ... que de grands textes àtransmettre ... pour que ses efforts ne soient pas vains ! Son message final c’est : continuez sans moi !

    Allez pour le grand bond en avant !!!

    repondre message

    • > François Béranger 9 mars 2005 15:40, par michel (anarco- coco)

      aller et retour Paris/Chamonix, Chamonix/Paris, je n’ai pas vu le temps passer en compagnie de François B, Sanseverino, et Bénabar avec de temps en temps des montés lacrymales àl’écoute de mon préféré. Pensant durant le trajet, àmon père dcd à61 ans après 35 ans d’usine, qui avait eu l’occasion de boire quelques verres avec François dans un bar du 15è, pour lui, c’était le seul chanteur qui avait des c.... (pas près du moteur, mais près du micro !)

      repondre message

  • > François Béranger

    5 mars 2005 00:40

    Bon, François n’est plus parmi nous, il est passé .... ailleurs. Mais SES IDEES SONT TOUJOURS PRESENTES !! et en plus l’actualité le prouve ... alors que chacun prenne son baton de pélerin pour propager ses idées plutot que de déplorer son absence !! Ses textes sont d’actualité .... battons-nous grâce àlui, avec ses MOTS !

    Il aurait aimé ça non ? Pour lui et pour ce qu’il a défendu ...

    "Combattons l’exclusion et la pensée unique, creusons-nous les méninges, caressons l’utopie, ré-inventons le monde, ré-inventons la vie !".

    Au fait, est-ce que l’un de vous sait si FB était un frère ? Un T C F ...

    repondre message

    • > François Béranger 23 mars 2005 12:39

      Juste pour te dire que Fb est présent dans les rues de Bordeaux les jours de beaux temps et au marché St Michel le dimanche matin

      Ca fait bien des années que je chante du Béranger j’ai même chanté Manisfeste sur les plage de Goa de 76 à79 et depuis quelques années dans les rues de Bordeaux quand j’ai la hargne
      De plus le 25/03/2005 à18h au
      Tchai Bar - 49 rue du Mirail àBordeaux si tu es par làBienvenu !
      jojorek@yahoo.fr

      repondre message

      • > François Béranger 8 avril 2005 18:32

        Super... et pourquoi pas dans d’autres villes ?
        L’autre dimanche au "marché au puces" du stade de la mosson àMontpellier, ma fille me montre un CD de Béranger. Je le regarde (il me semble que je l’ai déja) , on en discute, et le vendeur s’approche. Il me montre tous les autres CD de Béranger qu’il propose, et aussi le DVD sorti en décembre dernier. Je lui dis que je l’ai aussi, bien sà»r...
        Regard de connivence : comme dit Le Forestier dans une chanson sur Brassens : "on avait une sorte d’ami en commun, c’était mieux qu’un début, etc"
        S’il y avait eu la musique des chansons de Béranger, alors làç’aurait été le top.... Allez, ciao !

        repondre message

        • > François Béranger 6 janvier 2006 23:33, par jack

          j habite a coté de montpellier et j ai vecu avec les chansons de f beranger
          j aimerai bien connaitre cette personne pour discuter de lui et surtout de savoir qui est cette personne qui vend du beranger aux puces
          cordialement
          jack

          repondre message

  • > Un matin d’cet hiver pourri...

    1er mars 2005 13:08, par Françoise

    Je suis tombée sur un site consacré àla chanson française, qui présente des chanteurs et des chansons par thèmes ; entre autres : chansons en politique, le travail en chansons, etc ....

    Aucune mention ni citation ni extrait des chansons de François Béranger. Alors, même si ce n’est qu’une goutte d’eau, je propose qu’on leur fasse des suggestions / réclamations àce sujet.

    L’adresse du site :
    http://www.lehall.com

    A suivre, peut-être !

    repondre message

    • je suis allé sur le site en question et j’ai trouvé une bio sur FB avec 2 extraits de chansons. c’est simple précis et de bon gout

      repondre message

      • > Un matin d’cet hiver pourri... 5 mars 2005 10:22, par Françoise

        Eh bein, ce n’était pas le cas quand j’y sui allée pour la premières fois, preuve que ça vaut le coup de suggérer... Je vais suggérer la chanson "àma grand-mère" dans la rubrique sur les femmes au travail.
        Si vous connaissez ou découvrez d’autres sites, faites-le savoir.

        Pour ceux qui ne sont pas chanteurs ni guitaristes (tous les bohémiens dont parle Félx Leclerc), c’est une façon de garder présents François Beranger et d’autres oubliés...

        repondre message

    • > Un matin d’cet hiver pourri... 5 mars 2005 09:37, par Claude

      Je suis allé sur le site en question,il ya une petite biographie de Francois ainsi que 2 titres :
      Tranche de vie et Mamadou m’a dit àl’ coute.

      repondre message

  • Chanson àdanser ? chansons àchanter !!

    15 février 2005 08:49, par Ben

    Bonjour àtoutes et àtous !

    Je viens régulièrement sur cecicela depuis un certain 14 octobre ; je n’y avais encore rien écris.

    On n’oublie pas François, comment l’oublier ?

    Plus je me pose de questions et moins je trouve de solutions : je vais donc vous poser celle que j’ai en tête.
    Les chansons sont faites pour être chanter (logique !!) et partager. Maintenant que françois n’est plus làpour nous les interprêter, ne serait-ce pas ànous tous de le faire (et si chacun faisait la sienne dans son coin !)
    J’ai récupérer une gratte, je m’y mets tranquillement en espérant pouvoir rapidement fredonner quelques chansons de maître François.... me manque les tablatures !!

    D’où ma question : peut-on librement nous échanger les tablatures, les partoches ? Est ce qu’il est prévu de les éditer ?? ...

    A la r’voyure !

    repondre message

  • oubli ?

    10 février 2005 21:12, par Jacques V.

    Mais non Emmanuelle, on n’oublie ni François ni vous, ses proches ; mais on vit avec, en en ayant toujours besoin... Doit-on pour autant poster sans arrêt sur ce forum pour dire qu’il nous manque ? On garde, bien au creux de nos coeur et de nos consciences, ce qu’il nous a laissé, qui nous fait tant de bien...

    Alors oui, on aimerait bien encore de la nouveauté, des chutes, des petits bouts de ses créations... Bougeons Antoine Crespin, sans l’accabler, il a déjàfait pas mal vous ne trouvez pas ? Mais si un texte sort, je signe !

    repondre message

  • > François Béranger

    10 février 2005 11:36, par Pierre C.

    Je suggère que nous envoyons en masse des messages àFutur Acoustic pour que les albums non réeédités soient enfin disponibles àla vente...c’est un minimum !

    Moi je suis amateur de maquettes, les fameuses démos, les trucs rares, les chutes quoi ! Làc’est même pas le minimum syndical qu’est respecté : faut au moins tous les albums !!!

    Allez debout réveillez vous !!!

    P.S : Si il faut un texte commun àenvoyer àFutur Acoustic, je me dévoue, faites le moi savoir !

    repondre message

  • > François Béranger

    5 février 2005 01:12, par Marc

    Ca faisait un bail que je n’étais pas venu voir ce que les résidus de fans avaient pu écrire sur François ... Putain de ... 18 mois sans lui juste àessayer avec son souvenir àassumer d’essayer de transmettre tous les jours... Allez on y va, et on continue, même sans notre guide

    Combien ça coà»te l’indifférence ?

    Qu’il est dur àporter le poids de ton absence. Marc

    repondre message

    • > François Béranger 9 février 2005 18:15, par Emmanuelle

      Deux messages depuis le 25 décembre... Il reste l’absence et la souffrance...
      J’espère que le coffret vous plait.
      Portez-vous bien.

      repondre message

      • > François Béranger 14 février 2005 23:53, par Pette

        J’avais perdu de vue (et d’oreille !) François Beranger depuis 20 ans ! Et puis ce coffret.Que dire de plus ? Sinon qu’avoir connu et aimé un mec comme lui a du etre un grand bonheur pour sa famille et pour ses proches.

        repondre message

      • > François Béranger 23 mars 2005 12:33, par Garry Georges

        Emmanuelle, je ne t’ai pas donner de nouvelles depuis mon coup de teléphone debut janvier 2004, ne serait ce que pour te remercier pour les CD qui sont magnifiques.

        Connaissant mes goà»ts,on m’a offert le coffret 3Cd/1dvd SUPERBE LE FILM dommage qu’il n’y pas de concert de l’époque Alarcen dans le DVD enfin les souvenirs y suppléent.

        Ce petit mot pour te dire que j’ai finailsé le projet dont je t’avais entretenu et qui avait motivé mon appel. A savoir un récital FB que j’étrenne dans 2 jours au

        Tchaï Bar
        49 rue du Mirail - 33000 - Bordeaux Vendredi 25 mars 2005 àpartir de 18h00

        Et encore tous mes remerciements pour les 2 CD que tu m’avais envoyé, j’espère que les modifications apportées àManifeste et Combien ça coà»te n’ont pas trop dérangé la famille

        Allez Tchao je donnerais des nouvelles si il y a d’autres dates qui arrivent

        Jojo de Bordeaux
        JOJOREK@yahoo.fr

        repondre message

  • > François Béranger

    4 février 2005 16:18, par claude

    François Béranger serait il en train de mourir une deuxième fois ? ou alors peut être avons nous du mal àdigérer le coffret. Pour ma part, il agite toujours mes pensées. Ce mec avait raison et aura encore très longtemps raison même si les plus fidèles l’oublient. Comme il le chante dans "chanson pour elle", il aurait peut être fallu un tsunami pour changer tout ça.Malheureusement les marchands ont déjàrécupéré ce drame et la misère qui l’entoure Tant pis.

    repondre message

  • > François Béranger

    25 décembre 2004 23:42, par philippe pinton

    Quel bonheur ! Papa noë l a mis dans mes souliers le bien joli DVD ! J’ai retrouvé mon viel ami françois, un peu fatigué ... comme moi ! Pour Emanuelle Anne et toute la famille mon frère a toujours pour vous si ça vous dit une heure d’entretiens sur bande du temps ou nous faisions de la radio euh libre ? C’était l’époque avec Valmont. Chaleureuses pensées. philippe.pinton@wanadoo.fr

    repondre message

    • > François Béranger 4 janvier 2005 18:45, par jrl

      Bonjour àtous et bonne année
      Ce mois ci sur FIP 105.1 (Paris) L’AMI FRANCOIS est en selection ,profiter du temps.

      repondre message

    • > François Béranger 5 janvier 2005 12:43, par Emmanuelle

      BONNE ANNE A TOUS !

      Voir en ligne : Emmanuelle

      repondre message

      • > François Béranger 5 janvier 2005 12:45, par Emmanuelle

        J’ai oublié un E, àBONNE ANNEE

        repondre message

        • > François Béranger 5 janvier 2005 17:21, par jrl

          Salut Emmanuelle
          Lapsus révélateur pour une amie de Francois !!!!

          repondre message

        • > François Béranger 30 janvier 2005 17:52, par GM

          Merci àvous et bonne année.
          Pouvez vous insister auprés de futur acoustic pour qu’ils veillent àce que François reste bien référencié dans les moteurs de recherche.
          Il faut aller chercher àceci-cela, pour trouver le cite.
          Mise àpart les photos et le passage àla fête de l’huma. François semble avoir souvent été rapproché de Michel Buhler, sans doute le style et le fond.J’ai une profonde admiration pour l’oeuvre laissée par François, Michel Buhler continue, François aimerait surement le dernier album Chansons Têtues.Je trouve un chemin commun, une posture commune.Merci àeux !

          repondre message

      • > François Béranger 18 janvier 2005 13:28, par françoise

        Bonne année aussi, et que la présence de François Beranger continue de nous aider àvivre et ne pas se résigner àla morosité/médiocrité qui a du mal às’évaporer, certains jours !
        Amitiés

        repondre message

  • > François Béranger

    19 décembre 2004 14:32, par lulu62

    Simplement pour dire toute l’emotion que j’ai eu àla vue et àl’ecoute du coffret qui est somptueux et qui lui rend vraiment honneur !!
    J’ai 35 ans et il y a 25 ans que je l’ecoute sans arrêt, eh oui quand le frangin ramène le double live et participe present àla maison, je dois avoir 10 ans et ça fait drôle ! Certains ont démarré enfant avec Brel, Brassens ou Ferré, pour ma part c’est Béranger, il ne m’a plus quitté, m’a beaucoup appris, beaucoup aidé et me manque énormément ...
    Je suis tombé par hasard hier soir àun concert chez moi dans le Nord sur P. Clerc et on a passé un petit moment àdiscuter de François et àtout ce qu’il nous a amené !!
    A bientot

    repondre message

  • > François Béranger

    17 décembre 2004 18:55, par anarcococo

    Dans l’humanité du 17/12 un bon papier sur François et le DVD dans la selection idées cadeaux.

    repondre message

  • François Béranger

    14 décembre 2004 18:03, par JRL

    Bonjour àtous
    Pour les collectionneurs et gens qui s intéressent àFrançois ,voici un livre qui ne s achete que par correspondance.
    40 personnalités racontent leurs guerre d Algérie ,un entretien avec Berange y est ,trois feuillets simplement ,mais qui en disent bien long sur son ressentiment .
    L adresse pour vous le procuré
    A CONTRARIO
    service Logistique
    132 route de Lyon
    71000 MAcon
    tel :03 85 29 92 70
    Le titre du bouquin
    ILS ONT FAIT LA GUERRE D ALGERIE
    VOLUME 1
    L auteur est Gerard Marinier
    Bonne lecture àtous JRL

    repondre message

  • > François Béranger

    10 décembre 2004 22:05, par romain

    son dernier bouquin/cd postume
    est a acquérir pour les amoureux du poête conquistadore chanteur engagé
    qu’était le grand François Béranger

    repondre message

  • > François Béranger

    2 décembre 2004 23:32, par anarco-coco

    Voila j’ai mis la galette à19 h pour voir et avec la trouille . Il est 23h 15, nous venons de stopper, tout le monde au dodo et vivement la suite demain .Ce soir il y avait un super programme àla télé, fait de rêves et d’espérances. Non, l’histoire n’est pas fini, grâce àFrançois et àtoute l’équipe qui nous a fait participer àce grand momment d’émotion , merci.

    repondre message

  • > François Béranger

    2 décembre 2004 15:16, par patrice

    Comme il est difficile de passer une journée sans penser àlui (et avec le coffret je suis pas pret àdécrocher )j’ai pu récupérer sur EMULE le réquisitoire de Desproges lors de la venue de FB au tribunal des flagrants délires.On perçoit sa grosse voix ç’est déjàça.Emmanuelle, si vous lisez ce message j’aimerais vous communiquer une chanson que j’ai "commise" en souvenir de FB. Si vous en êtes d’accord, voici mon adresse email vpatrice@wanadoo.fr àlaquelle vous me direz ou vous transmettre cette chansonnette qui me tiens àcoeur

    repondre message

  • > François Béranger

    25 novembre 2004 18:26

    Dans Le monde du 23 novembre, Véronique Mortaigne a fait un compte rendu du DVD de François Béranger
    C’est assez rare pour être signalé ...

    repondre message

    • > François Béranger 26 novembre 2004 09:36, par claude

      j’allais ecrire la même info, et j’ajoute que veronique semble vraiment emballée. Comme tous ceux qui ont vu et revu le dvd, et écouté les cd.

      repondre message

    • > François Béranger 28 novembre 2004 20:20, par fulup ;torrebenn

      Hello, dans Télérama aussi, en date du 21 (?) Novembre 2004, un article sur F.Béranger et le CD

      repondre message

    • > François Béranger 29 novembre 2004 18:32, par Gérard DESSAINT

      Voici la chronique que j’ai faite de cette oeuvre bouleversante qu’est "Le Vrai Changement, c’est quand ?". J’ai voulu en donner une copie chez amazon.fr (hou hou Je sais), mais y’a une censure sur ce site de merde. D’ailleurs, ce mot leur fait peur ("l’Etat de Merde" est impubliable). Mais aussi l’expression "Tour Eiffel en rut" et autres formules pourtant au générique du Robert, non ?
      Du coup, fini, il n’auront plus une ligne de moi...

      CD1 La Révolte

      1 Le Changement
      2 Manifeste
      3 Le Monde bouge
      4 Magouille blues
      5 L’Alternative
      6 Blues parlé du Syndicat
      7 Participe présent
      8 Mamadou m’a dit
      9 Joue pas avec mes nerfs
      10 Au poing de sang
      11 Allemagne sœur blafarde
      12 Dure mère
      13 Le messager
      14 L’Etat de merde
      15 En avant !

      CD 2 La poésie

      1 Une ville
      2 Y’a dix ans
      3 Plus je me pose de questions
      4 Nous sommes un cas
      5 Ca doit être bien
      6 Tranche de vie
      7 Tous ces mots terribles
      8 A consommer jamais
      9 Canal 19
      10 Fin de l’été
      11 Profiter du temps
      12 Valise rose
      13 Enfants rahélés
      14 L’Amour minéral
      15 Ma fleur
      16 La fête du temps
      17 Les jours sont courts

      CD3 L’amour

      1 Natacha
      2 Pour ma grand-mère
      3 Rachel
      4 La fille que j’aime
      5 Comptine
      6 Dis-moi oui
      7 Département 26
      8 Ma maison
      9 Evidence
      10 Lettre de mon frère
      11 Blues pour Pinky
      12 Le p’tit bonheur
      13 Afrikaan-air
      14 Tango de l’ennui (Anastasie)
      15 Le vieux
      16 Le monument aux oiseaux
      17 Tout le monde s’aime

      DVD (toutes zones) de 3 heures

      1 « Tous ces mots terribles », un film de philippe Worms
      2 Concert au Splendid de Fives le 5 novembre 1998 (25 chansons du tour de chant de la tournée Nonante-huit)
      3 « Chanson Folklo » (clip vidéo)

      Monumental ! Ce coffret ne me quitte pas !

      J’avais décidé il y a peu de me replonger dans l’intégrale de François Béranger. Je me régalais àdécouvrir des titres qui étaient devenus, avec le temps, des « amours envolées ». Je me souvenais bien sà»r de « Paris-lumière » (« Hé salut tout l’monde, comment ça va ? Nous, ‘faut qu’ça aille, merci. Et vous ?  »), de l’inénarrable « Tranche de vie (part 1 & 2)  » et de « Dis-moi oui  » (me disant que j’avais eu la chance de voir François Béranger dans la télé noir et blanc de mon Tonton Jacques, au tout début des années 70). Je ne savais pas du tout qu’un coffret-hommage était ficelé, prêt àêtre commercialisé. Je pensais que cet homme avait été oublié. Or, ce coffret se vend comme des petits pains. Cette image n’est pas qu’un quelconque lieu commun (merci François). En fait, et le film inclus dans le DVD vous le montrera, il remémore àtoute une génération des moments forts de concerts, de mouvements associatifs, de circuits parallèles et underground qui sentent bon les années 70 engagées, comme cette odeur qui émane des boulangeries vers les quatre heures du matin.
      Autant la plupart des productions du genre n’est que compilations sans cesse remaniées, repaginées, ré-arrangées, autant dans le cas présent, l’auditeur est choyé. Il n’a pas dans les oreilles une intégrale, mais un parcours transversal réussi de la carrière d’un chanteur autant intègre qu’atypique quant au style de ses textes dans lesquels les rimes sont le plus souvent absentes. Le choc qui en résulte fait qu’en retour les mots déjàactuels dans les années 70 sont demeurés d’avant-garde et porteurs toujours de lendemains qui déjantent.

      Le concert intégral de la tournée 1998 montre bien combien François Béranger n’avait pas changé dans la tête. Cependant, la maladie avait déjàbien entamé son œuvre de destruction. Lui le savait. Il n’en parle jamais. Il évoque cependant sa disparition proche dans une pirouette d’auto-dérision dont il est coutumier.

      Juste avant le concert, le film concomitant àla tournée, montre àquel point François Béranger est tout àl’opposé des critiques qui l’ont présenté comme un « vieil aigri », personnages qu’il a coincés dans « Chansons Marrantes », en ouverture de son album gris de 1979…
      J’ai découvert aussi dans ce coffret qu’on pouvait écrire une nouvelle musique sur le « Marizibill » de Guillaume Apollinaire. Pour tous ceux qui ont Léo Ferré « chevillé dans le cÅ“ur », c’est ici une orchestration qui vaut celle du Maître absolu du Verbe. Une preuve que François Béranger est au Panthéon de la Chanson Française Eternelle. Maintenant je sais qu’il tutoie Jacques, Georges et Léo, ce coffret en est la preuve définitive.

      Une bonne nouvelle pour les auditeurs belges de "Classic 21" : J’ai écrit au Directeur qui m’a répondu "OK. On se renseigne." En effet, puisqu’il s’est décidé àdiffuser Léo Ferré, pourquoi pas François Béranger ? Il ne peut pas dire qu’on ne le connaît pas en Belgique : J’ai retrouvé dans un vieux "Rock & Folk" des 70’s qui annonçait sa venue àCharleroi, en première partie de Van der Graaf [Generator] !

      repondre message

      • > François Béranger 29 novembre 2004 21:52, par P Van Acker

        Je peux même préciser que c’était le 27/09/75, et que François a remercié, avec humour, le bon millier de spectateurs d’être venu très nombreux... pour VDGG ! Ce concert a même été retransmis peu de temps après en grande partie, si pas en totalité, àla télé belge (Ah !, si la bande pouvait encore exister).Une autre anecdote : lors de mon mariage, j’ai chanté en duo avec ma femme "la fille que j’aime". Je ne vous dis pas que quelques personnes bien comme il faut ont été un peu choquées par certaines paroles.
        Que dire d’autre qui n’a pas encore été dit sur lui dans ce formidable forum ? Rien, je m’en vais écouter quelques une de ses chansons réjouissantes, et puis revoir ce DVD qui nous le réssuscite. Tu ne mourras jamais pour moi, François.
        je vous quitte en me chantant :"C’est un rêve ancien, tant de fois mutilé...."

        repondre message

        • > François Béranger 30 novembre 2004 14:36, par maryse belgique

          Je "précise" ce qui a été précisé parP.Van Acker.C’était en septembre 1975 au Palais des expositions àCharleroi.C’était mon premier concert,j’avais 15 ans et je commençais par Béranger.Quelle émotion.Entendre cette grosse voix qui vous trotte encore dans la tête et qui finalement ne vous quitte plus(et c’est tant mieux).
          Ceux qui y étaient se souviendront certainement que Béranger a interrompu son concert un moment:Franco venait d’exécuter des indépendantistes(ce seront les derniers).C’était aussi ma première prise de conscience politique.Merci Béranger.
          Depuis je l’ai revu en concert 5 à6 fois dont la dernière àTournai en 1999.
          Mais il est toujours présent même pour les plus jeunes.Quand ma fille de 13ans en rage ,je l’entends fredonner Béranger.Quel réel plaisir.

          Je me rappelle aussi que les antennes de la radio belge(rtbf Liège, je pense) ont diffusé en 1975,le vendredi soir une émission intitulée "La chanson contestataire de Béranger àBéranger" ;J’ai tenté d’avoir des infos sur l’émission et obtenir des copies de l’enregistrement mais en vain...
          D’autres auront-ils plus de
          chance que moi ???
          Salut àtous

          repondre message

          • > François Béranger 1er décembre 2004 00:34, par CP

            Précision de précision de précision...Le concert àTournai était le 11 novembre 1998 et non pas en 99...voilà...c’est tout. Bises àTous

            repondre message

            • > François Béranger 1er décembre 2004 09:35, par maryse

              Je pensais réellement que c’était en février 99.Mais quelle importance !Le tout était de ne pas rater son retour sur scène.Pas vrai ?
              Bien àtous et bien àtoi

              repondre message

              • > François Béranger 7 décembre 2004 21:35

                Bien sur, c’est un détail, mais àce moment là, la bataille de Marignan a eu lieu en 1767 et la 1ère Guerre Mondiale s’est terminée le 14 juillet 1985 àLos Angeles... (je plaisante bien sur ! ne le prends pas mal, on n’est pas làpour cela). Bises

                repondre message

                • > François Béranger 16 décembre 2004 11:16, par maryse

                  Ah les dates !Il y a celles que l’on retient toujours,celles que l’on oublie, que l’on veut oublier,les douloureuses.Tout est question de personne,des "tranches de vie" en somme.
                  Alors 98 ou 99...J’étais loin de me douter qu’il s’agirait du dernier spectacle que je verrais.
                  OK maintenant j’ai retenu.
                  A propos, je suis très susceptible !
                  (je rigole.Quoiqu’un peu quand même !)
                  Bises

                  repondre message

      • > François Béranger 30 novembre 2004 11:40

        Le plus bel article paru àce jour sur le coffret est dans Charlie Hebdo (24/11) et c’est sanseverino qui le signe !

        repondre message

      • > François Béranger 17 décembre 2004 18:22

        Merci pour toutes ces bonnes choses dites sur lui.
        Le DVD est vraiment àla hauteur de FB.
        Espérons que des morceaux existent de pélicules qui nous ferons revivre des tas de beaux moments.
        Il doit bien exister des images de la fete de l’huma.
        J’ai aussi souvenir d’un docu court métrage qui mettait des images sur departement 26, mais qui a comis cette afaire ? pour paraphraser le maitre François le notre, pas celui àla rose

        repondre message

      • François Béranger en Belgique 31 décembre 2004 08:51, par François VANDENBROUCKE

        François Béranger a chanté de très nombreuses fois en Belgique et il y avait un public nombreux et fidèle. Personnellement, je l’ai vu en concert àau moins cinq ou six reprises.

        Il est notamment venu plusieurs fois aux Centres Culturels de HUY et de SERAING.

        Hélas, aujourd’hui, les disquaires belges, FNAC en tête, semblent bien l’avoir oublié. "François chante Félix" n’a jamais été vendu en Belgique, j’ai du l’acheter àParis. Quant àl’anthologie, elle n’est toujours pas en vente non plus et je viens de la commander sur le Net.

        repondre message

  • > François Béranger

    8 novembre 2004 15:51, par Bernard

    Bonjour àToutes et Tous ,
    J’ai enfin reçu le coffret dédié àFrançois Béranger . Que d’émotion .....
    Pouvoir contempler le visage de celui qui m’enchantait lors de son Concert àLille en 1998 . Nul mot pour définir ces moments assez magiques . Pour ceux qui ne l’ont pas encore , je ne leur dit que ceci , Moments d’Eternité .
    Adieu François , tu nous manqueras encore longtemps et si je peux participer àla pérénité de tes pensées , ce sera un Honneur .
    Puisses tu reposer en Paix

    repondre message

  • > François Béranger

    5 novembre 2004 21:17, par anarco-coco

    Cet après-midi métro boulot "dans le bain de vapeur quotidien" en sortant d’un virage correspondance république , mes yeux tombent sur le bébé avec un chapeau ! Bol d’air pur , heureux, pour une fois, j’aime la pub !

    repondre message

    • > François Béranger 5 novembre 2004 23:05, par François Trelcat

      J’écoute RTL ce soir et j’entends une artiste qui parle avec admiration de François B. Elle évoque son départ l’ an passé. Stupéfaction et grande tristesse pour un poète que j’ai connu àDenain et Douai en 78 àl’occasion de concerts. Ses textes, ses chansons me reviennent souvent dans la tête avec une préférence pour Natacha, la plus belle déclaration et chanson d’amour.

      repondre message

  • >LongueBoîte et Big Emotion

    2 novembre 2004 23:25

    On doit être beaucoup àavoir regardé le film de P. Worms avec plus le sourire aux lèvres que la larme àl’oeil. Il est vraiment vivant, le François, et on approche d’un peu plus près le personnage qu’on n’a connu qu’àtravers disques , spectacles ou photos.
    Une mention spéciale et partiale du jury àune certaine Léa B., qui en chantant "en muet " les chansons de son grand-papa m’a fait bigrement penser àma pitchoune qui ,àpresque six ans, fait la même chose avec une bonne partie du répertoire dudit FB . Même que des fois, c’est pas facile de lui expliquer le sens de certaines chansons, comme dernièrement àpropos de "Comptine" : -C’est quoi, une gueusepétroleuse ?

    Eustarizborne, pérapse.

    repondre message

    • Longue boîte Béranger 4 novembre 2004 16:28, par Bruno Boulais

      La vhs sur françois, je la connais... je l’avais achetée àl’occasion d’un de ses derniers concerts àparis : c’est Anne, sa compagne qui assurait la vente ; grand moment ! cela dit je reviens de Carrefour : pas de Long Box Béranger àl’horizon !!! J’ai râlé, na !!! Bruno Boulais (77)

      repondre message

  • > François Béranger

    2 novembre 2004 17:58

    Merci àAntoine Crespin, P Worms et àtout ceux qui nous ont permis de retrouver Francois. Quel bonheur quelle chance de le découvrir de le redécouvrir, de partager toute cette tendresse. reste ànous qui l’aimons àlutter encore et encore avec plus de force voir de violence comme lui aurait aimé le faire.

    repondre message

  • > François Béranger

    31 octobre 2004 09:05, par André

    "le vrai changement" super souvenir a avoir(futur acoustic).ça résume un peut l’homme qu’il était et que l’on aurait aimé connaitre.

    ça ma ramène 30 ans en arrière,pas de regrets mais beaucoup de souvenirs de ses super paroles et de sa musique toujours renouvellée.

    allez faire un petit tour du côté de la villa Eugenie on y mange tres bien et ça fleure bon le "midi".

    andré..

    repondre message

  • > François Béranger

    30 octobre 2004 19:40, par Louis - Paul

    A vous tous qui aimez François Béranger, achetez le DVD de Sansévérino en concert àLille qui vient de sortir. Vous y trouverez sur le DVD 1 et surtout sur le DVD 2 un vibrant et émouvant hommage sur François. Qui plus est le spectacle et le tout d’ailleurs, est excellent.
    Merci monsieur Sansévérino.
    Louis - Paul

    repondre message

    • > Et de 2 DVD 30 octobre 2004 22:26, par Jacques V.

      Sacré Louis-Paul, toujours àl’affut...

      C’est marrant, tout Lyonnais que je suis, j’étais àParis, et ai couru dans la grande distribution de disque aux Halles pour remplir un panier composé de : la longbox (4 en rayons, faites vite...) et les 2 DVD du père Stéphane (Bon ca fait quand meme presque 65 euros mais quand on aime...). Bravo aux 2, c’est trop d’émotions d’un coup.

      Je n’avais pas osé revoir le film de Philippe Worms depuis que François nous a quittés (j’avais le privilège d’avoir le film en VHS depuis 1999 car j’avais rencontré P. Worms au moment où il faisait le film) et ça m’a encore sacrément remué. Un an après, je n’arrive pas àme dire que c’est fini et qu’il faut se contenter de tout ce qu’on a (et dont la longbox est un petit échantillon).

      Je devriendrais pas un peu fétichiste moi : j’ai claqué 45 euros pour pouvoir voir le seul truc nouveau pur moi, le clip "Chanson folklo", ça fait cher le clip. Mais je ne regrette rien... Allez-y, foncez, et si ca se vend mieux que le bouquin (et le CD) de Val, il va peut-etre se décider ànous pondre un joli papier, pour tenir les promesses faites àEmmanuelle...

      repondre message

  • > François Béranger

    28 octobre 2004 14:26, par Louis - Paul

    Je viens d’acquérir l’anthologie de François Béranger. J’ai glisser le DVD " tous ces mots terribles" dans mon lecteur , avec un gros pincement au coeur, c’est comme si j’allais , ànouveau,faire mourir François. J’ai encore du mal àme faire àsa disparition.
    Et puis au fur et àmesure des images , des paroles , des chansons , il s’est mis àrevivre . Il est là.
    Louis - Paul

    repondre message

  • > François Béranger

    25 octobre 2004 21:02, par CP

    Super coffret...trouvé un jour en avance àla Fnac de Lille (?) ... Que c’est bon de voir François en images (et quelles images) ... Le docu de Worms nous montre une Tranche de Vie... beaucoup d’émotions en redécouvrant de vieilles photos, en réécoutant les morceaux...Merci, Merci, Merci !!!!! Et si tout le monde se jetait dessus pour montrer qu’il y a encore un intérêt pour FB ?

    A quand les réeditions cd des albums manquants ?

    repondre message

    • > François Béranger 26 octobre 2004 15:04, par amélie

      Aujourd’hui, je me suis rendue àla Fnac de Bruxelles, rapidement, sur mon temps de midi pour acheter le coffret tant attendu. Eh bien, elle était fermée pour cause d’inventaire,... Quelle étrange coïncidence.

      Puis je me suis dit, ne vendent-ils pas la long box ailleurs qu’àla fnac ? Pourquoi parlez-vous tous de la fnac ?

      repondre message

      • > François Béranger 27 octobre 2004 11:38, par anarco-coco

        Il est aussi chez virgin, 45 euros prix nouveauté, après 54 (je n’ai pas d’actions) moi je le commande àFutur accoustique ! Copinage et serrage de coudes sont les deux mamelles de ma culture .

        repondre message

      • > François Béranger 28 octobre 2004 12:00, par amélie

        Bonjour,

        J’ai écrit hier un message qui expliquait qu’en Belgique la long box n’est pas en vente parce qu’on est un marché pas suffisamment rentable. J’expliquais que je n’avais pas envie de prendre une carte de crédit pour acheter la long box.

        Ce matin je reçois un mail de Simone Redon (ceci cela) qui me remercie d’avoir laissé un message sur le forum et m’invitait àencore en écrire et que la seule solution était d’aller sur le site de futur acoustic mais que je recevrais peut être d’autres réponses sur ce site.

        Je vais donc voir sur le site et oh surprise mon message, pardon, mes deux messages avaient diparus. Deux messages parce que j’avais oublié de préciser l’album de François Béranger que je recherchais désespéremment.

        Ai-je subi une censure ou suis-je victime d’une erreur. Mon message fut-il jugé inintéressant malgré le message de Simone. A qui d’ailleurs j’ai essayé de répondre mais le message m’est revenu. Ils ont sans doute un mécanisme qui empêche qu’on puisse leur répondre.

        J’aimerais comprendre ce qu’il se passe.

        Je me demande combien de temps ce message restera

        repondre message

    • > François Béranger 26 octobre 2004 17:47

      Le premier qui a dit bravo àgagné !
      Le coffret a une bonne mise en place, dépéchez-vous y’en a pas beaucoup !

      repondre message

      • Suite de l’épopée 27 octobre 2004 15:23, par amélie

        Je suis retournée àla fnac ce midi, me disant que cette fois je l’aurai. J’ai cherché dans le rayon, rien. Je me suis dit "la date est prévue le 26 en France, on est en Belgique ça devrait arriver avec quelques jours de retard".

        Je m’adresse au vendeur du rayon chanson française, qui n’est pas au courant de la sortie et consulte son ordinateur. Il me répond que les importateurs de CD’s ne le livre certainement pas en Belgique parce que ce ne serait pas assez rentable, futur acoustic étant un petit label et me conseille de le recontacter dans une semaine au cas où. Si je le commande et je ne sais même pas si c’est vraiment possible ça coutera le double du prix. Selon ce vendeur, beaucoup de CD ne circulent pas dans le benelux. Et la libre circulation des biens ? Celle des personnes est déjàbafouée.

        Moi, je n’ai pas de carte de crédit et ne compte pas en prendre même si grâce àcet attrape nigaud je peux me procurer la long box sur le site de futur acoustic.

        Chui triste. J’attendais avec impatience de pouvoir réécouter des morceaux que j’ai plus entendu depuis une éternité.

        P.S. je cherche avec désespoir l’album de FB en concert

        repondre message

        • > Suite de l’épopée 27 octobre 2004 15:27, par amélie

          J’ai oublié de terminer mon message précédent. Je disais que je cherchais désespérement l’album en concert de FB datant de 77 (avec les oiseaux mécaniques), je crois, du moins des années 70.

          Si quelqu’un peut m’aider,....

          repondre message

          • > Suite de l’épopée 28 octobre 2004 08:59

            salut il était en vente aux enchères sur ebay. surveille il y a parfois d’autres offres concernant FB Zut j’ai vendu une de mes sources claude

            repondre message

          • Album en public 4 novembre 2004 15:09, par Jean-François

            Je ne voudrais pas que tu restasses désespérée... Je peux te le recopier sur cd (il en faut deux), avec tous les craquements du vinyle d’origine, bien sà»r.

            repondre message

        • > Suite de l’épopée 28 octobre 2004 12:03, par amélie

          Tiens un de mes deux messages vient de réapparaître. Est-ce le site qui con^naît des problèmes techniques ?

          Bizarre

          repondre message

        • > Suite de l’épopée 28 octobre 2004 12:04, par amélie

          Tiens c’est bizarre un des mes eux messages vient de réapparaître.

          Problèmes techniques ?

          repondre message

        • > Suite de l’épopée 28 octobre 2004 12:05, par amélie

          Tiens, un de mes deux messages vient de réapparaître. Serait-ce un problème technique ?

          repondre message

        • > Suite de l’épopée 12 novembre 2004 15:27, par Patrick

          Le mercredi 10 novembre (lors d’un show case" quel vilain mot !) a la fnac de Liège (en Belgique) J’ai foncé sur le rayon chanson pour y trouver Beranger ! et il y avait( la chaise, alternative, participe present, profiter du temps ) mais pas de triple album avec dvd ! et merde ! je demande au vendeur ! il connait Beranger (c’est déjàça !) et me dit ne pas etre au courant d’un nouveau cd ! il consulte sa machine électronique et me comfirme qu’il n’y a aucune commande et aucune news sur ce cd ! donc je continu mes recherches et je pense me diriger sur la France pour (enfin) le voir ! car les trois cd n’on peu d’interet ! (aucun inédits ! et même pas le morceau manquant sur la compil (joue pas avec mes nerfs le morceau "sur nos pattes de derriere, nous irons faire le bo, présentant nos papiers des que passe un corbeau)
          M’enfin, jamais je ne m’en lasse de sa grosse voix ! et j’écoute et réécoute, Francois tu me manques !
          Patrick

          repondre message

  • > François Béranger

    21 octobre 2004 10:12

    Messages trouvés sur le site de la revue Chorus :

    Moi aussi, je trouve que la capitale, c’est loin et il y a beaucoup
    trop de
    capitalistes ! Alors on décentralise...

    Alors, je rentre d’un hommage àFrançois Béranger au Colibri de Reims.
    Sympa, sans prétention, avec les artistes du cru, dont Akrich et
    Jean-Jacques Phal, chanteur de Casareccio (qui ne sait même pas que
    leur
    album a eu un "coup au coeur" dans le dernier Chant’ Essonne !)... et
    d’autres, même un gars du ch’ Nord, un certain Marzynski (???) !
    Dix-huit
    chansons revisitées et je pense que le père François n’a pas eu trop
    l’occasion de se retourner làoù il est : il pouvait être fier (de lui
    et)
    de ces héritiers et de son public ! Une bonne soirée, de la bonne
    bière,
    mais un peu trop de fumée !

    Et - sans regret - Mamadou m’a dit me cause plus que Fanny Gnangnan !

    Christ-gnan !


    Original Message -----
    From : "jean-paul.gallet2"

    <jean-paul.gallet2@WANADOO.FR>

    To : <chorus@lists.club-internet.fr>
    Sent : Tuesday, October 19, 2004 7:18 PM
    Subject : hommage àFrançois Béranger

    > J’ai trouvé beau le plateau des chanteurs chantant François Béranger
    au
    > Forum Léo Ferré d’Ivry, dimanche dernier.
    > Seulement je trouve aussi que la capitale, c’est loin. Alors,
    peut-être
    que
    > quelqu’un qui partageait cette impression est allé, lui, au concert,
    et
    > pourrrait le faire partager par courriel !
    > Merci.
    > Jean Paul
    > jean-paul.gallet2@wanadoo.fr

    repondre message

  • > François Béranger

    20 octobre 2004 14:48

    Voilàun an que Philippe Val, le très célèbre de Charlie Hebdo nous promet un beau papier sur François.
    Pour la promotion du coffret il nous réitère la même promesse... Aujourd’hui en ouvrant le canard, il faut prendre une loupe pour lire la chronique sur le long box !
    Par contre, la colonne juste àdroite est entièrement consacrée àl’annonce de ses dâtes de concerts. Donc pas de place pour Béranger ou si peu !
    Si ça vous dit, écrivez au journal pour gueuler, moi j’ai plutôt envie de lui mettre une baffe ou un coup de boule, mais je ne sais pas les donner !
    Bon, on a l’habitude, mais les langues de vipères me font braire...
    "le vrai changement c’est quand ?" chez Charlie ?
    Allez, bonne journée quand même.
    Emmatrèsfachéee

    repondre message

    • > François Béranger 20 octobre 2004 21:37, par anarco-coco

      Avec Val : "Compte là-dessus et joue- moi de la trompette", il est bouffé par les verts ! Par contre je vois bien Lavilliers reprendre, sombrero de panama
      sur scéne ! Est-ce aussi, "un reflet de mes illusions" , peut-être ; mais je pense que pour faire connaître François B et le coffret, ce serait bien !

      repondre message

    • Charlie charie... 22 octobre 2004 12:05, par Jacques V.

      Chère Emmanuelle,

      O que je comprends ta déception, qui était un peu la mienne àl’ouverture de Charlie de cette semaine. Le père Val, dorénavant ultra médiatique (cf par exemple autopromo sur France Inter...) se décidera-t-il ? Ca fait quelques temps que tu nous as informés de sa promesse au sujet d’un vrai papier sur François. J’ai mis le compte àrebourd sur la longbox pour me dire qu’il allait en profiter. Le compte àrebourd n’est pas fini, peut-on encore espérer ?

      Mais je finis par croire moi aussi (que n’a-t-on pas entendu ici même au sujet de Val...)que pour faire connaitre celui qui nous réunit, il vaut mieux faire confiance àStéphane qu’àPhilippe... ou pourquoi pas àBernard ?

      Le mieux n’est-il pas aussi de cumuler les forces de frappe individuelles de Pierre, Paul et Jacques (je parle pour moi...), c’est-à-dire de nous tous, ca doit bien finir par faire plus que Charlie non ?

      Et puis ne faisons pas la fine bouche non plus, au moins Charlie en parle...

      Jacques, Lyon

      repondre message

    • > François Béranger 26 octobre 2004 21:36, par anarco-coco

      j’aime bien, "lui mettre un coup de boule, mais je sais pas les donner" ça me rapelle en concert de FB, "Et maintenant chanson àdanser ! faites pas les cons, y’a pas la place. "

      repondre message

  • > Aimons nous vivants

    19 octobre 2004 18:00

    Information trouvée sur un site consacré a la chanson, et que je colporte :
    l’association Le Creuset propose un hommage àFrançois Béranger au Colibri àReims le 20 octobre à19 heures.

    Allez - y et racontez-nous !

    repondre message

    • > Aimons nous vivants 20 octobre 2004 12:13

      Peux-tu donner l’adresse du site où tu as trouvé cette info ?
      Merci.

      repondre message

      • > Aimons nous vivants 20 octobre 2004 12:46, par françoise

        Ce n’est pas vraiment un site, c’est une "mailing - liste" sur laquelle il faut s’inscrire, àlaquelle j’ai accédé par le site web du magazine Chorus
        http://www.chorus-chanson.frL L’adresse e-mail de la liste :
        chorus@LISTS.CLUB-INTERNET.FR

        N’étant pas pro de l’internet, je ne peux pas vous guider beaucoup plus... (pour tout dire je ne sais même pas comment me désabonner de cette liste, qui m’exaspère parfois !)

        On y trouve des échanges parfois oiseux entre gens de la chanson et gens qui s’y intéressent, mais c’est un espace de dialogue et d’échanges où je prends ce qui me concerne.

        J’y ai passé l’information sur la sortie du DVD F Béranger le 26 octobre

        repondre message

  • La belle activité du forum !!

    17 octobre 2004 19:44, par Rémi

    Salut àtous,
    C’est avec une petite fierté que je ne cherche même pas àdissimuler que je reprends le clavier. Tombé par hasard sur ce site il y a 2 ans, je répondais àl’appel de FB, un petit mot d’encouragement, quoi. C’était moi le preum’s ! Et ben même qu’y m’avait répondu, "merci et tout ça" !! Waouh !
    Pour moi, petit gars de Noisy (y connaît le stéphane Sansév’, non ?) élevé àBéranger & Malicorne, 2 styles différents, 2 sensibilités différentes, mais pas mal de points communs finalement. Notamment tout ce que FB explique très justement et clairement dans sa bio sur le mécanisme des majors, maisons de disques, d’édition, de distribution, et qu’en gros, y’en a marre aussi de ça, rencontre un écho grandissant. L’ex-leader de Malicorne, Gabriel Yacoub a relevé ses manches et a fondé sa propre boîte de prod (Le Roseau), ne serait-ce que pour continuer d’enregistrer ses (beaux) disques et de pouvoir vivre (plus que modestement) de ce métier. Y’a pas de hasard rappelez-vous des fêtes au parc de La courneuve, psu, l’huma et autres ; y reste du boulot pour nous, les 30 et 40tenaires, les ceux d’avant n’ont pas tout réglé !
    Sinon, pour stéphane Sansév. encore, j’ai vu que tu étais doué pour les pâtes... je suis doué pour les manger... Mes vieux habitent encore pas loin du trianon... j’dis ça comme ça, àpeine une petit arrière pensée. Bises àtous et bravo.

    repondre message

  • > François Béranger

    15 octobre 2004 18:47, par cm

    pendant que Renaud se marie àLas Vegas et promotionne sa mariée dans tous les shows télé,pendant que Maxime vend du Gladiateur moi je pleure toujours le copain disparu trop tôt

    repondre message

  • > François Béranger

    15 octobre 2004 15:10, par anarco-coco

    Fleurs d’octobre,
    j’ai constaté par hasard hier, que mon fils de 18 ans m’avais emprunté mes disques de François B, lui le guitariste plutôt branché red hot chili peppers. Encore plus grave, il tente de retrouver àl’oreille les tablatures de ses chansons et tout ça en plein mois d’octobre ! Me faire ça àmoi, l’athée de fer, le matérialiste sà»r de ses pistes ! Ca , c’est encore une farce de François B !
    Bon, si vous avez des plan pour les tablatures que je puisse jouer les heros devant mon fils merci, et bises àtous !

    repondre message

    • Salut François 16 octobre 2004 12:37, par Bruno Boulais

      Un an hier que la Bérange nous a laissé ! Heureusement j’écoute sa bonne grosse voix au travers de ces cd : hier j’ai télécharger une ancienne chanson : "chanson bleue"... Quelle émotion de la réentendre.
      Sans Léo et François : un manque immense ! Mais ça fait un tel bien de les écouter tous les deux !!!! Salut àtous les deux et àceux qui les apprécie.
      Bruno Boulais (77)

      repondre message

    • Partitions François Béranger 18 octobre 2004 11:16, par Jean-François

      Alors, tablatures, non.
      En revanche, j’ai un (vieux !) recueil de chansons (textes, partitions, accords de guitare ; je crois qu’il faut dire "songuebouque", maintenant...) de François, avec une douzaine de titres (+ ou - l’album "La Chaise").
      Je ne dispose ni du matériel ni des compétences pour mettre ça "en ligne", mais si tu le souhaites, je peux le photocopier et te l’expédier.
      A propos de fils branché guitare rock, le mien, qui a dix-sept ans, c’est par le biais de Sanseverino qu’il vient doucement àBéranger. Avec une seule chanson (dont les vieux comme nous apprécient ou non l’interprétation), Sansev est en train de réussir làoù le papa avait jusqu’àmaintenant plutôt échoué. C’est bien, non ?

      repondre message

      • > Partitions François Béranger 18 octobre 2004 15:18, par anarco-coco

        Super sympa, bien sur je prends en charge . C’est vraiment dommage que François se soit mis au vert un peu trop longtemps , car aujourd’hui la génération Tapie, celle des gagneurs, a pris un coup de bourse dans les "roustons" ! Et les suivants sont plà»tot sympas !
        Au fait Rimbaud est née un 25 octobre, un signe, car au-dela du chanteur "engagé" François b était avant tout un Poète éternel.

        " elle est retrouvée ! Quoi l’Eternité. C’est la mer mêlée au soleil"

        Alchimie du verbe, une saison en enfer.

        repondre message

      • > Partitions François Béranger 22 octobre 2004 14:57, par anarco-coco

        Bien reçu et encore merci, par contre pas d’adresse pour t’envoyer ce qu’il faut ? Je te garde une superbe affiche de son dernier spectacle, on trouvera bien un moyen pour que tu la récupéres !

        repondre message

  • > François Béranger

    14 octobre 2004 08:44, par CP

    "Un jour je vous raconterai, toutes les merveilles qu’il font, comme détruire les pollutions, et manger tous nos déchets...

    Car maintenant je m’en vais, visiter ces nouveaux sages, écouter leur message, voir les enfants rahélés..."

    Ca fait déjàun an...tu nous manques a tous.

    repondre message

    • > François Béranger 14 octobre 2004 12:17

      Cher inconnu,
      Merci de se souvenir.
      Il y a un an, il tirait sa révérence et depuis il faut qu’on fasse sans lui...
      "c’est la vie"
      Stéphane est allé ce matin au cimetière lui mettre des fleurs pour nous tous qui pensons àlui.
      Emmanuelle

      repondre message

    • > François Béranger 14 octobre 2004 13:23

      Il nous manque, c’est sà»r. Ce qu’il faut, c’est arriver àle garder présent et vivant.
      Amitiés àses proches !

      repondre message

    • > François Béranger 14 octobre 2004 15:11, par Emmanuelle

      J’ai écrit un message ce matin qui n’apparaît pas !
      Je disais merci àmonsieur l’inconnu de se souvenir.
      Un an déjàque Béber a tiré sa révérence et il faut vivre sans lui.
      C’est la vie.
      Stéphane est allé ce matin au cimetière mettre qqs fleurs pour nous tous.

      repondre message

  • > François Béranger

    1er octobre 2004 17:22

    preparez vos sous le longbox en pré commande sur le site de la fnac au prix de 46,19 €

    repondre message

    • > François Béranger 4 octobre 2004 22:00

      t’as des actions àla federation nationale d’achat des cadres ? Trouves-toi un bon discaire.....Ou commande àFutur Acoustique !!!!

      repondre message

    • > François Béranger 11 octobre 2004 11:34

      Hommage àFrançois au Forum Léo Ferré d’Yvry le 17 octobre à17h.
      Artistes : Michel Bulher, Vincent Absil, Yvan Dautin, Michèle Enée, JL.de Batisse, Gérard Pierron, Natahcha Ezdra et Marc Havet.
      Et c’est déjàcomplet je crois !
      Forum : 01 46 72 69 55

      repondre message

      • > François Béranger 11 octobre 2004 21:05, par anarco-coco

        Une question , Vincent Absil n’est-il pas un ancien du groupe Imago ? Groupe qui mériterait d’être en cd pour faire "danser et rire nos beaux enfants 30 ans après dans nos bétons" !

        repondre message

        • ça date... 12 octobre 2004 13:45, par Jean-François

          Effectivement, il en était le "lideure". Imago, sauf erreur, enregistrait, comme Béranger, Vigneault ou Michel Bühler sur le label L’Escargot.

          repondre message

    • > François Béranger 23 octobre 2004 18:00, par LANET

      41.99€ chez Futur Acoustic et de plus livré le surlendemain ! Alors pourquoi la FNAC ?
      A quand un DVD compil des émissions télé qu’il a faites ?
      Salut àtous
      Christian

      repondre message

  • > François Béranger-curiosité

    1er octobre 2004 15:50, par claude

    En 1982, il y avait àla télé une émission, le soir à20 h, présentée par jp foucault. J’ai oublié le titre mais les artistes venaient chanter dans les rues d’une ville différente chaque jour.
    J’étais alors barman d’un hotel ou était descendu pour l’occase Hervé Vilard. Après le diner, il s’est arsouillé àl’armagnac avec son agent et nous a raconté qu’il avait refusé de faire une émission de Drucker parce qu’il y avait aussi François Béranger.
    Il avait eu peur de paraître insignifiant ou peur de FB tout simplement. Quand j’y repense, j’en sourit encore.

    repondre message

    • > François Béranger-curiosité 2 octobre 2004 00:39, par anarco-coco

      Seul lui peut repondre, par contre je sais qu’Hervé Villard a refusé de vendre très cher, son capri c’est fini pour une pub fromagère, alors rien que pour cela respect !
      Je vais àMontpellier samedi, bien sur je passe par Castelnau, je n’ai jamais loupé françois quand il était àma proximité depuis 1973,je ne vois pas pourquoi ça changerait maintenant !

      repondre message

      • Et dire que c’était la ville de mon 1er ramouour... 4 octobre 2004 10:06, par Jean-François

        On pourrait avoir une jolie photo d’Hervé Vilard, pour remplacer Linda ?

        repondre message

        • Tiens ! un nouvel élu qui connait mieux les paroles d’Hervé V que moi, ils existent toujours ? "Pure dureté, dure pureté fondront comme une glace dans le métro" ! sans rancune, avec mes 50 balais !

          Anecdote rigolote, arrivé àCastelnau perdu comme un blaireau, personne le Dimanche, je demande donc àla maréchaussée rencontré par chance, le chemin du cimetière. Et voila que les braves cognes du village me proposent de m’accompagner, ça m’étonne ! Je me suis donc fait escorter par la police jusqu’àdestination, sans vice .J’avais le fou rire dans dans la bagnole, si ils savaient les drôles !

          Après, devant le caveau j’avais un peu moins l’envie faire le beau mais ça, c’est mon histoire de poire !

          repondre message

          • > cimetière 7 octobre 2004 13:14, par blaise

            "les cimetières militaires, pardon monsieur le président, les cimetières, pourquoi le taire, militaires, sont inconvenants"......

            Même quand ils sont pas militaires, moi j’ai horreur des cimetières, et aussi des anniversaires, alors on est mal partis, ces jours-ci.....

            Est-ce que les flics ils avaient mis le pin-pon pin-pon ? C’est quand même un clin d’oeil du hasard, comme on aimerait en voir plus souvent !

            repondre message

  • > François Béranger

    25 septembre 2004 23:01, par anarco-coco

    je viens de découvrir ce site, excusez moi pour le retard , je ne comprend encore pas bien comment ça fonctionne .Tout ce que j’ai vu c’est que François était avec vous toujours . Il me manque, àl’approche de mes 50 balais la question que je me pose est , comment je vais faire pour ne pas devenir un vieux con sans lui ?

    repondre message

    • > François Béranger 28 septembre 2004 12:41

      Comment ça fonctionne ? c’est en fonction des messages auxquels on répond ; c’est pas toujours évident de suivre, il faut parfois remonter très loin dans les messages pour trouver des contributions récentes....

      Francois Béranger te manque, ben pareil pour moi, ya pas une semaine où l’actualité ne fait pas ressurgir une phrase percutante de ses chansons...

      Ne pas devenir de trop vieux cons... oui ça c’est dur, en s’y prenant maintenant, nous mêmes et sans attendre, àrefaire le présent... on n’est pas surs d’y arriver, mais en tous cas on lutte !

      Au fait, bienvenue sur ce site ; il y a peut-être d’autres qui aimeraient le connaitre, même si parfois il y a matière às’énerver...

      repondre message

    • > François Béranger 4 octobre 2004 19:09

      Quand j’avais dix-huit ans vers la fin des 70’s j’écrivais encore des poèmes. Je les voulais pleins de révolte, lyriques, radicaux, très certainement définitifs. Un jour, lucide, j’ai écrit le dernier vers suivant : "Oh François apprend moi àchanter".

      Moi aussi j’ai une arrête dans le gosier de le savoir définitivement parti. Il me manque terriblement.
      Bien àtoi.

      Rémy

      repondre message

    • > François Béranger 28 novembre 2004 20:16, par fulup-torrebenn

      eh bien, cher camarade, que j’espère plus anarcho que coco, écoute et ré-écoute Béranger et puis, peut-etre, écris, toi-meme, ce qui te plais et ce qui te plais moins, tes joies et tes révoltes.
      salut et fraternité de la partd’un "vieux" compagnon anarcho-solitaire et néanmoins pas trop aigri

      repondre message

  • > François Béranger

    20 septembre 2004 11:36

    HORREUR !!! LINDA A DISPARU !!!!!

    repondre message

    • > François Béranger 20 septembre 2004 13:05, par françoise

      Dites moi que c’est Béranger bébé ; il est "trop beau", je me sens devenir fétichiste... du chapeau !

      Moins drôle : en lisant les envois de jugements péremptoires des uns sur les autres, les "moi je suis le meilleur" , je me sens devenir misanthrope....
      Pourtant, comme disait quelqu’un , les gens qui aiment François Béranger ne peuvent pas être foncièrement mauvais, non ?

      repondre message

  • Boite longue ?

    17 septembre 2004 10:05, par J. Vince

    Pour avoir des détails sur la Long box (pourquoi pas coffret ? Antoine Crespin veut faire dans le vent ? Bon c’est pas grave, juste moche...), on peut aller page 125 du dernier Chorus tout frais sorti dans lequel FuturAcoustic se paye une petite pub (pour une fois une pub utile...).
    Pour ceux qui veulent découvrir, la sélection me parait très honnête, pour les fidèles, rien que le DVD avec le film "Tous ces mots terribles" de P.Worms vaut le détour (je l’ai vu au moment de sa finalisation, en précense de Francois, ce fut une grande émotion...). Le DVD contient aussi le clip de "Chanson folklo" qui avait été victime àl’époque de censure si j’ai bien compris (quelqu’un l’a vu ?).

    Bref, personnellement, plutot que de faire les collectionneurs nostalgiques en courant après les 45 tours que je n’ai pas (je ne vois pas l’intérêt du contenant si on a le contenu sur les 33 tours, si ce n’est un peu de fétichisme...), je préfère me précipiter chez un bon disquaire le 26 octobre, un peu plus d’un an après le départ de François...

    repondre message

    • Le fétichisme ne passera pas ! 17 septembre 2004 16:13, par Jean-François

      J’aime bien "faire le collectionneur".

      Comme tu es un gentil garçon, tu m’en excuseras sà»rement. Cela relève d’un fantasme personnel tout aussi jouissif que parfaitement injustifiable, j’en conviens. Comme je suis, de plus, tout àfait pervers (as-tu dit "fétichiste" ?), àcôté des vinyles, il pourrait bien y avoir aussi prochainement la boîte longue sus-évoquée. (Dans le même genre, àtable, j’ose àpeine l’avouer, il m’arrive, parfois, de prendre fromage ET dessert...!!!)

      C’est du plaisir. C’est sans danger pour la santé, et ça ne rend même pas sourd. Je ne sais pas si c’est de la nostalgie.
      Mais je sais que la nostalgie, ça n’est pas une maladie honteuse.
      Il y en a même qui l’ont chantée, et plutôt pas mal.

      Oh revenez-z-amours-z-envolées ! Oh revenez-z-amours-z-envolées !

      (Tiens, merde, celle-là, je ne l’ai pas en 78 tours, alors que si ça se trouve...)

      En toute amitié,

      Jean-François

      repondre message

    • > Boite longue ? 18 septembre 2004 10:13, par Jacques

      Que de bavardages inutiles !!! Un longbox est un longbox, un coffret un coffret, un cd un cd et un dvd un dvd. On ne peut aujourd’hui que se réjouir de la prochaine sortie de ce LONGBOX qui nous permettra de revoir pour certains et surtout de découvrir pour la plupart d’entre nous des images tellement rares de François. J’ai vu dans Chorus l’annonce et la photo de la couverture. La bonne idée serait de demander àFutur Acoustic de le mettre en vente sur leur site le plus rapidemnt possible.
      Pensez et dites ce que vous voulez mais àquelques semaines de l’anniversaire de de la disparition François je me fais une joie en pensant aux bons moments que je passerai àregarder ces images.

      repondre message

    • TOUS A LA FNAC 19 septembre 2004 18:39

      ET N !OUBLIONS PAS LE FELIX LECLERC.......

      repondre message

    • > Boite longue ? 21 septembre 2004 13:27, par Louis - Paul

      D’ accord avec toi , sur toute la ligne , Jacques .
      J’ ai un problème ,j’ ai reçu ton mail mais les miens ne passent pas, undélivered. Je n’ ai pas ton TEL, je n’ ai trouvé que ce moyen pour te joindre.
      Louis - Paul

      repondre message

  • > François Béranger

    6 septembre 2004 14:52, par claude

    Je viens d’acquérir 2 45 tours de mon copain F Béranger Tranche de vie en 2 parties et natacha (version douce ) face a Tango de l’ennui face b, qui saura me dire si oui ou non il existe d’autres 45 tours ?
    Sinon juste une remarque àpropos de Sanseverino, lors des dernières victoires de la musique il a prononcé un discours en faveur des intermitents du spectacle. Peut être aurait il pu souligner qu’un artiste les aurait sans doute soutenu sans réserve avec force , engagement et honnêteté mais peut être n’est il ce cher sanseverino qu’un artiste de variétés qui ne puisse rien dire qui ne puisse être dit de variétés car on pourrait lui reprocher de parler de choses qui ne regarde pas sa maison de disque

    repondre message

    • Les 45 tours... 7 septembre 2004 14:30, par Jean-François

      Tu peux compter aussi avec le 45 contenant les chansons du film L’An 01 (de mon copain Gébé -j’le connais, moi) : Chanson des clés (àne pas confondre avec le Twist des clés) et 1ère chanson de l’an 01. Un autre, de la même époque, présente Les Oiseaux mécaniques, et le ne sais plus quel est le titre de l’autre face : il faut que je rentre chez moi regarder ça... D’autant qu’il en existe d’autres. A suivre.

      repondre message

    • > François Béranger 8 septembre 2004 11:45, par jean-françois

      En répondant hier àpropos des 45 tours, je n’avais pas bien lu la "remarque" sur Sanseverino et son intervention aux Victoires. C’est vraiment gonflant qu’il ne soit pas possible d’ouvrir ce site (ce que je fais de moins en moins) sans tomber sur quelqu’un qui juge, gueule, condamne, persiffle... Cette mentalité de gardiens du Temple m’emmerde au-delàdu dicible.
      ça y est, je vais encore me faire engueuler.

      repondre message

      • > François Béranger 10 septembre 2004 12:02

        Mais non tu te feras pas engueuler y’a que la foi qui sauve man !!! c’est juste participer au présent sans être un gueulard du premier rang qui me pousse àégratigner un peu, avec dérision et lucidité ( je crois ) !!!!

        repondre message

    • > François Béranger 9 septembre 2004 12:06, par Louis - Paul

      Si San sévérino lit ton message il te repondra surement . Ton reproche n’est pas fondé . Il ne peut quand même pas parler de Béranger àchaque fois qu’il passe àla télé. Ses relations avec Béranger il les a développées lors d’une émission sur radio libertaire . Il était proche de lui jusqu’àla fin . Si on avait dans ces moments làpu faire comme lui , cela aurait été énorme .... Il a de plus en projet un CD de reprises de chansons de François. Pour quand ? Il ne le sait pas lui même.
      Louis - Paul

      repondre message

      • > François Béranger 10 septembre 2004 12:14

        je ne doute àaucun moment de la sincérité de sanseverino, mais lors de ces victoires c’est toujours ànos chers disparus de l’année que l’on rend hommage. j’aurais trouvé de bon goà»t de rappeler àla salle remplie de "professionnels" et aux téléspectateurs qu’ un chanteur était mort en 2003 et que son parcours avait marqué quelques générations.Est il plus consensuel de parler de Béranger sur radio libertaire aux oreilles de milliers de convaincus ou de proposer àtous ceux qui l’ignorent de le découvrir
         ? mais je remercie sanseverino quand même puique grace àlui autour de moi de nombreux jeunes veulent connaître François donc qu’il continue !!!

        repondre message

      • > François Béranger 23 septembre 2004 16:02, par Emmanuelle

        Non Sanseverino ne peu pas parler de François àchaque fois, et du coup c’est moi qui vais lui faire un peu de pub.
        Le 25 octobre sort son DVD où figure une très belle séquence àla Cigale où il chante avec Béber "le Tango de l’ennui".
        Bon ça va vous faire des frais tout ça, mais quand on aime on ne compte pas.
        Portez-vous bien.

        repondre message

        • > François Béranger 10 octobre 2004 16:53

          attention il est dans le 2eme disque " les bonus " caché a l’ interieur du film de jp Miotto la victoire en chantant.......
          bisous les aigris !!

          repondre message

    • Le petit archiviste 13 septembre 2004 09:49, par Jean-François

      Comme promis, j’ai fait un tour sur mes petites étagères, et j’y ai compté les huit 45 tours suivants : CBS 4454 ("Tranche de vie" 1 & 2), CBS 5135 ("Y’a dix ans", "Natacha"), L’ESCARGOT ESC 17 611 (Chansons du film L’An 01, paroles de Gébé, musique François Béranger : "Chanson des clés" et "Première chanson de l’an 01"), ESC17 615 ("Tango de l’ennui", "Les Oiseaux mécaniques"), ESC 17 618 ("Rachel", "Chanson àdanser"), ESC 17 692 ("Mamadou m’a dit", "Pour ma grand-mère"), ESC 17 694 ("Natacha","Tango de l’ennui") et ESC 17 699 ("Canal 19", "A consommer jamais"). Je ne sais pas s’il en existe d’autres. Y a-t-il dans la salle quelqu’un qui ait la réponse àcette angoissante question ?

      repondre message

      • > Le petit archiviste 13 septembre 2004 15:17, par claude

        Merci cher archiviste, donc sur huit répertoriés, je n’en ai que 2 diantre !!! voilàdonc de quoi chercher.
        il serait agréable qu’ emmanuelle nous livre la discographie exacte au sillon près. Chacun pourrait y aller de ses recherches !!!!

        repondre message

      • > Le petit archiviste 13 septembre 2004 15:53, par CLAUDE

        c’est encore moi j’ai trouvé un site très sympa qui parle de françois et décline sa discographie ex en 45 t il ajoute en 1969 dis moi oui et chanson bleue cbs 4819 - 1974 la fin des saisons - elle voyage cbs 176 36 b- 1978 participation àun 33 t du collectif La Marée Noire 1984 tout le Monde s’aime rca pb 61406 POUR TROUVER CE SITE GOOGLE SITE DE GHISLAIN DEBAILLEUL

        repondre message

        • > Le petit archiviste 14 septembre 2004 19:17, par le denicheur

          salut

          moi j’ai trouvé une participation assez etonnante, sur un disque collectif "la fete de rouge" (le journal anarcho -trotskiste )33t DOM ES 31 DE 1975
          1 titre instrumentale et en public "pink floyderies"
          + un mini cd en 1989 "Afrikaan air" (version courte ) et "mon 18980 e".

          et je cherche depuis longtemps le bouquin que lui avait consacré la collection Seghers "poesies et chansons"

          le disque de Dominique grange est une merveille, la version des nouveaux partisans par F.Beranger est un vrai cadeau.

          salut

          Bruno

          denicheur@tiscali.fr

          repondre message

          • > Le petit archiviste 18 septembre 2004 20:12, par Bernard

            Le livre que tu cherche est disponible en prêt àla Bibliothêque municipale de Lyon, pret de la gare Lyon Part-Dieu.

            bernardspeybrouck@planetis.com

            repondre message

          • > Le petit archiviste 22 décembre 2004 12:11, par Steph

            J’ajoute si ce n’est pas encore fait que AfriKaan Air / Mon 18980 e existe aussi en 45T (c’est le seul que j’aie avec Tranche de vie)

            repondre message

      • > Le petit archiviste 19 septembre 2004 07:47, par Bernard

        Il existe aussi 2 autres 45 tours.
        - CBS7640
        Monument aux oiseaux face A
        Ca doit être bien face B
        - Just’in distribution
        JD 460517
        Chanson folklo face A
        Celtic calypso face B

        D’autre part Tout le monde s"aime est un maxi 45 tours RC130
        Version chantée face A
        version musicale face B

        repondre message

    • > François Béranger 19 septembre 2004 01:01

      alors la j’ai rien compris du tout !!!!!!!! a bientot pour une explication sur le pouvoir des maisons de disques , la pression des chaines de telé,le direct , l’emotion et le gouvernement de droite
      ciao stef sanseverino

      repondre message

      • > François Béranger 19 septembre 2004 13:48, par claude

        Sanseverino je lis ta reponse sur ma remarque concernant ton apparition aux victoires. A me relire il me parait évident que je suis un grand couillon qui n’a toujours pas digéré la disparition de françois, et que j’ai du mal àaccepter et surtout àcomprendre pourquoi et comment d’autres que moi ont pu le "vénérer".je sais, je me doute des compromissions que tu dois encaisser pour tenter d’imposer ton style et tes idées. Tu luttes sans doute et je n’en sais pas le moindre mot ou maux, tu as aimé françois tu l’as aidé, tu ne mérites aucune déviance dans mes propos Mais mon vrai regret tient au fait qu’encore, après brassens ferre et d’autres, on attend tous la mort pour crier notre passion et la partager. Quant àla fin de ma remarque comme quoi tu ne serais qu’un artiste de variété, cette phrase est tirée d’un texte de Férré " le conditionnel de variétés " A méditer Sur ce àte lire amicalement

        repondre message

        • > François Béranger 19 septembre 2004 14:33

          ouf , j’ai eu peur .
          mais ne nous battons pas pour savoir qui rend hommage ou pas , avant ou apres la mort.
          en ce qui concerne beber, maintenant qu’il est au cimetiere,musique noble ou varieté .
          quelle difference ?
          de plus rappelle toi que de son vivant plein de gens lui rendaient hommage , et souvent jeanne cheral, chansons plus bi-fluoré,et plein d’autres...(moi meme a chaque concert).
          si francois etait encore en vie on continuerai a en parler toujours autant, c’est a dire pas beaucoup..a la télé.....
          mais la teloche est elle le reflet d’une carriere ou d’un talent ?non les chaines du services publique sont un gros porte monaie sentant le fumier et moi j’y vais des fois croyant changer des choses "avec ma guitare fluette"......
          et rien ne change jamais......sniff.
          si on veut entendre des references a Beranger il faut juste oublier de regarder tf1 et attendre !!!
          quand au texte de ferré j’y vais tout de suite
          j’me suis vexé pour rien
          a bientot et vive le quebec libre.......
          amicalement pareil stef

          repondre message

          • des fautes 19 septembre 2004 18:31

            j’ai fait plein de fautes d’orthographe , alors
            je vais re-ouvrir mon becherel.......et acheter le long box
            bravo antoine crespin, mangerais tu une blanquette , un de ces 4 ? stef

            repondre message

            • > des fautes 29 septembre 2004 11:28, par claude

              salut je viens de voir ( grace àma fille Bérengère ) l’emission consacrée àsanseverino et ses influences sur paris première. Je pense définitivement que ce type est un mec bien !!! a plus gars !! claude

              repondre message

          • > François Béranger 2 octobre 2004 15:58, par GM

            Merci àvous deux.
            Milles bises, pour ce premier aniversaire nous penserons tous àbéber

            repondre message

    • 45 tours 19 septembre 2004 20:03, par patrice mercier

      Salut àtous.dans ma discothéque les 45 tours suivants tranche de vie Natacha/le tango de l’ennui Canal 19/A consommer jamais Mamadou m’a dit/pour ma grand mère Afrikaan air/mon 18980 eme Chanson folklo/Celtic calypso Dure-Mère/Parcours de nuit
      Peut etre en existent ils d’autres ,je ne sais pas.Déjàpour trouver ceux là.....bonne chance.....ah j’oubliais un maxi :"Tout le monde s’aime"

      repondre message

      • > 45 tours 26 septembre 2004 21:40, par parice mercier

        et j’ai trouvé àperpignan ce week end le monument aux oiseaux/ça doit etre bien.tchao.

        repondre message

    • > François Béranger 4 octobre 2004 16:51, par zapobema

      Il existe "la chanson des clés" BOF d’un film de GB. J’ai le MP3 mais j’ai jamais vu la pochette

      repondre message

    • > François Béranger 7 octobre 2004 20:59, par chraz

      Bonjour,
      Je me suis amusé àécrire une "espèce de suite" de "Tranche de vie". Je ne peux pas vous l’envoyer ici (en pièce jointe), par contre, si ça vous branche, envoyez moi votre e-mail àchraz@wanadoo.fr et je vous l’envoie (gratos, of course).

      Chraz.

      PS : Vous pouvez en écouter un extrait sur chraz.com (Rien àjeter, CD et DVD, Chantons sous la pluie ... de bombes).

      repondre message

  • > François Béranger

    5 septembre 2004 14:54, par cyril

    Bonjour. Je me permets de donner mon avis sur la parution du lonbox ; enfin ce n’est que le mien !!! La sortie du DVD du concert de LILLES, pourquoi pas, mais personnellement, je ne vois pas tellement l’intérêt du longbox. Pour quelles raison a-t-on sorti une compilation aulieu de rééditer les albums originaux ? Je suis sà»r que pas mal de gens préféreraient acheter les albums entiers... Et puis l’inconvénient principal du longbox est que ceux qui désireraient se procurer le DVD devraient également acheter cette fameuse compil de trois cds !!! Comme je le disais àEMANUELLE dans un mail il y a deux jours, la politique de futur-acoustic me déçoit un peu... D’autant plus qu’Antoine Crespin s’était engagé àressortir, progressivement, toute la discographie de François. Peut-être aurons-nous des échos de la prod àl’avenir... En tous cas, merci aux fans... et àbientôt ! CYRIL

    repondre message

  • > Le petit Béranger nouveau est arrivé !

    3 juillet 2004 16:03, par pascal

    J’avais déja noté, dans la rubrique de Siné cette semaine dans Charlie, la sortie du double CD de Dominique Grange, je l’avais entendue sur Radio Libertaire chanter la version féminine du "Vieux" de FB ("Quand je serai vieille et toute seule..."), mais je ne savais pas qu’il y avait en plus un tout petit extrait sonore d’un dialogue FB / Dominique Grange (92 secondes !) tiré du film de Philippe Worms réalisé en 1997 et intitulé "Tous ces mots terribles" . Futur Acoustic en détient les droits, va falloir qu’on insiste un peu, et dans mon cas que je me procure un lecteur de DVD...

    Ils écoutent ensemble Dominique Grange chantant ses "Nouveaux partisans" chers àla Gauche Prolétarienne, et elle lui suggère gentiment qu’il n’est peut-être pas nécessaire de se farcir tous les couplets...

    Mais la vraie surprise est ailleurs, dans ce trop court extrait des "Nouveaux partisans" de Dominique Grange chanté par Béranger. ( 119 secondes, émotion express...)

    L’arrangement, façon fanfare, ajoute de la puissance (même ironique) àcette chanson que j’ai toujours trouvée un peu grandiloquente, décalée, avec son accompagnement àla guitare. Du coup, elle devient crédible, la voix de Béranger la sert mieux que celle , peut être trop douce pour ce registre, de Dominique Grange .

    Dans l’extrait du film, François dit qu’il a envie de reprendre cette chanson, et on n’en entend làque le début. On veut la suite !

    Emmanuelle nous a annoncé sur Radio Libertaire 122 chansons écrites par FB. Peux tu faire une soustraction, chère Emmanuelle, et nous dire combien cela fait de petits trésors cachés comme celui-là?

    Si ça se trouve, ça fera comme pour Brassens, y’aura tous les cinq ans une série d’inédits qui pointeront leur nez...

    Le CD de Dominique Grange (L’utopie toujours) est sorti chez Edito Musiques, distribution Mélodie, et on arrive même àle trouver dans les bacs...

    repondre message

    • > Le petit Béranger nouveau est arrivé ! 17 août 2004 12:14, par Emmanuelle

      Il pleut de la bruine.
      « J’aime les dimanches, quand il mouille  » J.Vannier.

      On n’est pas dimanche, peu importe quel jour nous sommes, le temps passe inexorablement et le jour ni change rien.

      Tous ces enfants qui deviennent grands !
      Et Yannick Noah qui sort encore une chanson de merde, on est pas aidé quand même : « le soleil comme si il en pleuvait…  » Bon ce qui sauve un peu le morceau c’est qu’il y a des steels bands.
      Et Cockpit digère… (c’est un chien).
      Information de midi France Inter, guerre…
      Pluie diluvienne en Ecosse.
      Un môme s’est fait tabasser avec une batte de base ball et un attentat en Corse, c’est l’été.
      N’oublions pas les jeux Olympiques àAthènes, mais pour les commentaires, pas moi. Ils me fatiguent àfaire tant d’efforts pour une médaille !
      Mais comme on dit : « chacun fait ce qu’il veut de sa vie.  »
      Mais pour les infos c’est chiant.
      Le président russe et sa femme adopte un enfant, nous sommes ravis pour eux.

      Paname l’été délicieux et silencieux...
      Bientôt la rentrée ?

      repondre message

  • > François Béranger

    1er juillet 2004 14:41, par Louis- Paul

    Bonne nouvelle les fans de Béranger. Je viens d’ écouter sur internet radio libertaire Emanuelle Béranger annonce pour Noel un coffret comprenant une compil de 3 CD audios et le DVD du concert de Lille + des bonus . Bonne idée de cadeau .
    Louis - Paul

    repondre message

    • > François Béranger 1er juillet 2004 18:30, par Jacques RODET LOEW

      Bonjour àtous
      J’ai écouté l’émission sur Radio Libertaire et l ai meme enregistrée sur cd .Je vais passer pour un aigris un jamais content ou je ne sais quoi !
      Ceci n’ engage que moi ,ceci est mon opinion .Parler de François est et sera toujours bénéfique àsa mémoire.En écoutant cette émission au fil du temps je me suis dis " ya un malaise" ;Un quidam ,qui je le reconnais , sait enormement de choses sur François ,une encyclopédie Bérangienne,était le garant de la pensée de François BERANGER !!!!
      Ce qui me peine aussi ,j’ai l impression que l on parle d un produit Francois Béranger ,jamais de l Homme ,de sa philosophie de la vie comme lui aurait aimer que nous puissions la vivre .Jamais dans l’émission les mots Amour joie plaisir n’ont étés prononcés ,Ca me choque .
      J’ai encore plein de venin pour ce microcosme qui s accapare ce qui ne leur appartient pas.
      Jacques

      repondre message

      • > François Béranger 1er juillet 2004 22:48, par Emmanuelle

        Cher Jacques,
        C’est avec plaisir que je lis ton message, et oui, je suis contente d’une réaction àcette émission.
        J’en suis sortie dégoutée et peinée et me suis dis que je ne referais plus ce genre de truc.
        Un bordel pareil, j’ai jamais vu. Cela ne fait même pas amateur, ça fait poussièreux.
        Alors tu as raison, dès que j’ai pu en placer une, je faisais de la pub pour les projets àvenir. L’animatrice, malgré toute la préparation a été débordéee.
        L’anarchie je veux bien, mais on ne doit pas avoir la même vision des choses...
        Béranger, s’il avait été là, se serait barré ou aurait gueulé.
        Certains domaines ne supportent pas trop l’amateurisme, si je peux me permettre !
        Bon ça àla mérite d’éxister...
        C’était ma colère du jour mais y’àpas mort d’homme, comme on dit !
        Hasta pronto

        repondre message

        • > François Béranger 2 juillet 2004 11:36, par J r l

          Emmanuelle
          Je suis heureux que nous soyons sur la meme longueur d’onde .Merci
          Juste un plaisir tres personnel.Jai trois fils dont un, apprend seul l’accordéon ,me voyant énervé aprés l émission ,est monté dans sa chambre ,a prit son instrument et m’a fait la surprise de me jouer "tous ces mots terribles".Je ne peux vous expliquez ma joie ,il y avait dans cette interpretation mal jouée plus de sentiment que bien des interprétations que des gens se revendiquant de la parole de François .Chaleureusement.
          Jacques

          repondre message

      • > Sois pas puriste, Jacques... 1er juillet 2004 22:52, par Pascal

        J’ai pas eu ce sentiment en écoutant cette émission, ni Sanseverino ni Denis Jesaispluscomment ne m’ont paru jouer les dépositaires de l’héritage, juste des gens pour qui François a compté beaucoup, comme pour nous tous ici sà»rement, et il n’y a pas de façon unique et officielle d’avoir une approche de Béranger. (Et encore moins ultra-fan...Ksss Ksss)

        J’ai beaucoup apprécié qu’àplusieurs reprises, il a été dit que François n’était pas un chanteur baba-cool, j’ai àce sujet souvenir d’une engueulade mémorable avec quelqu’un qui m’est proche, et qui avait ce point de vue superficiel et franchement faux, même s’il est fréquent. François était porteur d’un regard intransigeant sur " le monde et ses saletés", avec des angles d’attaque suffisamment variés pour qu’on ne puisse pas l’étiqueter trop facilement.

        Je suis assez content, donc, de cette émission, même si le non-professionalisme assumé et revendiqué de Radio Libertaire m’horripile toujours autant qu’il y a vingt ans. Je trouve qu’ils sont parfois àla limite du foutage de gueule... Mais bon, y’en a un qui a reconnu la tare congénitale des anars en matière d’organisation...
        François était peut-être libertaire (on va dire ça en rentrant la tête dans les épaules, putain d’étiquettes), mais il montrait son respect des autres en n’étant pas approximatif dans ce qu’il proposait au public.

        Cela dit, s’il y a des gens qui viennent voir ce site àla suite de cette émission, puisqu’ Emmanuelle en a touché un mot, bienvenue, salut et fraternité et tout et tout...

        Au fait, j’ai trouvé sur les derniers sites de la recherche Google , presque en fin de liste, une rue François Béranger àSaint Laurent du Var (06700) . C’est peut-être un homonyme, mais on va faire comme si...J’espère seulement qu’elle n’est pas dans le même quartier que la rue Claude François ou Tino Rossi..

        repondre message

      • > François Béranger 30 juillet 2004 10:44, par dominique

        Salut Jacques
        N’ayant pas eu la chance de pouvoir suivre cette émission .
        Te serait il possible de me faire un copie de ton cd .
        Merci

        repondre message

  • > Parfois, dans la radio... (suite)

    9 juin 2004 16:54, par Pascal

    Samedi 5 juin, sur France Inter, Philippe Meyer a clos son émission "La prochaine fois, je vous le chanterai" par la diffusion de François Béranger chantant "Bozo".

    C’était dans la séquence "Tocade", indépendante du thème de l’émission de la semaine.

    Il a précisé qu’il passait cette chanson suite àun courrier que lui avait envoyé la fille de François Béranger après qu’il ait diffusé dans une émission récente une chanson de lui ( il doit s’agir de l’émission où P. Meyer avait invité Gilles Vigneault ) , courrier où elle lui signalait l’existence de ce disque cher au coeur de François.

    Même si, relevons-le au passage, il est un peu étonnant que P. Meyer , particulièrement concerné par la chanson française, n’ait rien su de la parution de ce CD (mais il est sà»rement très sollicité, il en donne d’ailleurs un exemple àl’extrème fin de ladite émission...) il est rassurant de constater que la tactique insistante de peublicreulècheunes que mène Emmanuelle peut àl’occasion porter (un peu) ses fruits.
    Toutes mes félicitations àla susdite harceleuse médiatique...

    Si vous voulez écouter l’émission du samedi 5 juin, c’est possible jusqu’àla prochaine émission, c’est àdire en principe samedi 12, 10 heures du matin.

    Il faut alors aller sur :

    http://www.radiofrance.fr/chaines/france-inter01/emissions/prochainefois/

    repondre message

    • > Parfois, dans la radio... (suite) 28 juin 2004 13:38, par Emmanuelle

      Salut tout le monde,
      Vous êtes tous déjàpartis àla plage ?

      Une info àconfirmer :

      Le dix sept octobre prochain, au forum Léo Ferré un hommage àFrançois est en train de se monter, avec Bulher entre autres.

      Bon faites pas les cons, vous mettez pas trop au soleil !
      Et àbientôt.
      Emmanuelle

      repondre message

      • > Parfois, dans la radio... (suite) 28 juin 2004 13:44, par Emma Peel

        J’oubliais, jeudi prochain premier juillet, de douze heures àquatorze heures, sur Radio Libertaire, émission spéciale sur Béber. Sansévérino viendra la première demie heure, alors àvos transistors ! et je vous ferais entendre ma voix enrouée.

        repondre message

        • > Parfois, dans la radio... (suite) 28 juin 2004 17:14, par guy

          Cette emission en ligne sur quel site

          repondre message

        • Faut lui dire, àSanseverino, mais il s’en fout, quand il est né, l’usine avait déjàfermé, qu’àBillancourt, c’était pas un ENTREPÔT modèle, mais une ENTREPRISE modèle, même que quand on y éternuait, toute la France s’enrhumait, qu’y disaient, c’est vous dire si c’était un modèle...

          repondre message

          • Ben oui mais il est jeune !
            Il fait chanteur !
            C’est moins pire que la star-ac !

            repondre message

          • > Chez ptit louis, c’était pas un entrepôt 4 septembre 2004 15:51, par sanseverino

            coucou les aigris....
            tout d’abord quand je suis né ,renault n’etait pas encore fermé, ensuiteje connais cette erreur depuis le 1er jour la 1ere seconde d’enregistrement de cette chanson ,meme francois m’en a parlé et je trouvais que c’etait mieux de laisser une erreur .......ca doit te changer de la daube habituelle que tu dois ecouter mon cheri........pas d’erreur sur tf1.
            et en dernier je ne m’en fout pas, mais alors pas du tout......
            par contre je t’emmerde" vous n’aurez pas mas fleur mais alors jamais " merci et a bientot stef sanseverino

            repondre message

            • > mon chéri mon aigri 6 septembre 2004 12:59, par barbarella

              Aigri, c’est toi qui le dis ; mais j’aimerais que t’arrêtes de m’appeler ton chéri, ça me gonfle et pis tu ne sais rien de la merde que j’écoute ou pas.
              Les chansons de François Béranger reprises par Sanseverino, pour moi c’est pas ça,( entreprise ou entrepot, làn’est pas la question), alors que j’apprécie tes chansons originales et le style manouche.

              C’est même pas moi qui avais écrit le premier message, mais j’avais envie de le dire, voila c’est fait !

              repondre message

              • > mon chéri mon aigri 7 septembre 2004 19:23

                chacun ses gout mon cheri..............
                pour moi cette reprise c’est du delire et tu me verrais quand je chante les chansons de Sardou
                mille baisers

                repondre message

                • > myahoo.... 20 septembre 2004 12:34, par mistigri mistigrou

                  Eh bien tu vois, chouchou, moi je n’ai aucun taboo... Je trouve que Sardou, il a 2 - 3 chansons qui valent le coup, voila, c’est tout !

                  repondre message

            • > Chez ptit louis, c’était pas un entrepôt 7 septembre 2004 15:54, par Jean-François Grandin

              Bonjour Monsieur Stéphane...
              Quand est-ce qu’on te reçoit chez Papy sur Marmite FM ? On pourrait causer de l’aigreur, de l’erreur, et de toutes les autres jolies choses de la vie.
              A bientôt peut-être ?
              Jean-François

              repondre message

      • > Parfois, dans la radio... (suite) 1er juillet 2004 15:07, par Louis - Paul

        Pourrai - je avoir ton é mail perso pour communiquer suite àl’ émission de radio libertaire do 1° juillet consacrée àton père . Merci
        Louis - Paul

        repondre message

  • > alors, racontez...

    2 juin 2004 09:06

    Qui va nous donner quelques impressions vécues de la soirée en hommage àF.Béranger de samedi dernier vers Montpellier, pour ceux qui n’ont pas pu y aller ?
    Sinon, c’est àdésespérer de ce forum - ça commence àêtre le cas, d’ailleurs !

    repondre message

    • > alors, racontez... 2 juin 2004 22:50, par J R L

      Bonjour àtous
      Je reviens de St Jean de Védas ,ce n est pas la porte àcoté , j’habite Colombes,le temps d aller chez des amis sincéres passer le week end pour un pélerinage en l honneur de Francois.
      Je suis d une génération ou, quand le mot "festival" etait mit, sous entendait concentration de centaines de tentes et de milliers d aficionados,alors je m’équipe en conséquence. A mon arrivé au Chai le samedi matin personne ,etais je le premier ? Les affiches etaient bien suspendues devant l’entrée ,les grilles grandes ouvertes ;Le chai du Terrail est une grand batisse en U surement tres ancienne toute rénovée ,
      le lieu de culture et des mariages de Saint Jean. Le gardien me voyant attendre devant les grilles vint a ma rencontre ,et m’expliqua que l hommage àFrancois ne commencerait qu’à20h30 .
      " Tres bien merci a se soir"
      J ’en ais profité pour aller sur la tombe de FB , qui se trouve àCastelnau lui deposé cette fleur celle qui me pousse..........
      Si vous voulez vous aussi y aller voici les indications :ligne de bus numero 4 ,arret place de la monnaie,sa tombe est dans l avant derniere allée àgauche de l’allée principale .Une sepulture noire .Apres ce moment d’emotion retour au chai.
      Les grilles sont ouvertes .J’interpelles un monsieur pour des renseignements ,et coup de chance ce monsieur est le co-organisateur du festival avec Gerard Gorsse ,Tres etonné que l on puisse descendre de Paris pour un hommage àFRANCOIS ,il m’invite àvenir manger avec les artistes qui vont chanter du Beranger "SYMPA" .Je rencontre monsieur Gorsse initiateur de ce festival et createur du site ,ainsi que celui de revoltes, rencontres enrichissantes .
      L heure du concert arrive nous entrons dans une salle de spectacle d àpeu pres 1000 places , elle sera au trois quart pleine.
      Les artistes au nombre de 8 sont assis en demi cercle au fond ,dans la pénombre .L’un d’eux se léve ,et lit le texte que Marc Robine àecrit sur Francois,texte que vous pouvez retrouver sur ce site http://www.remue-meninge.net/forums/index.php?showtopic=2983,ensuite chacun interprete un classique de Francois ; ;prison ;Natacha ;evidence ;
      tranche de vie ;l internationnale ;le monument aux oiseaux ;chanson bleue ;
      tous c est mots terribles ,le tout entrecoupé de la voix off de Francois prit dans le cd public 1998 quelle emotion !!! Les gens qui sont monter sur scene ce soir làne sont pas des professionnels de la chanson .Ils ont fait cela juste un soir pour Francois et je les remercies du fond du coeur .Ensuite un concert de Tachan etait prevu .Je suis sorti pour aller remercier Jacques l officiant de cette soirée .Ils voulaient que l on continu la soirée dans un restaurant de Montpellier j ai décliné l offre ;un jour peut etre .Un ami que je navais pas vu depuis 15 ans m attendais àla fin du concert .Apres une journée àvisité la region en moto nous allames manger dans le restaurant de Francois,ou nous fumes acceuillis tres chaleureusement par la compagne de Francois "ANNE" ;il faut reservé au 04.66.77.05.22 la Villa d Eugénie ,c est a la sortie de Sauve dans le Gard
      Un truc super est en route en hommage Francois

      J espere avoir fait des heureux
      àbientot J R L

      repondre message

      • d’autres 3 juin 2004 21:39, par jacques V.

        Merci et donnez-en d’autres, des impressions, ceux qui ont fait le déplacement... Pour que ce forum revive un peu, en même temps que l’espoir...

        Vous y croyez vous àl’espoir ?

        Si vous y croyez répondez !

        repondre message

        • > Merci, Jacques R-L ! 4 juin 2004 00:25

          Merci, l’ami, pour ton enthousiasme et ta sincérité, malgré la morosité qui s’installe ici..

          Y’en a des qu’habitent vers Montpellier , et ils n’y seraient pas allés, quand un parigot ( tête de veau) a fait tout ce chemin ? Ou alors, c’est que ça leur a pas plu ?

          Allez, racontez, on se déssèche àattendre...

          repondre message

        • répondez où ? 5 juin 2004 22:23, par hopeless

          Où que c’est qu’il faut cocher : OUI, NON, PEUT-ETRE ?????????

          repondre message

      • > tchoucard, comme on dit chez nous 4 juin 2004 13:04, par françoise

        Merci pour ce récit ; ça me fait regretter de ne pas avoir pu faire le voyage !

        repondre message

      • > alors, racontez... 8 juin 2004 18:43, par Emmanuelle

        Salut tout le monde !
        En panne d’ordinateur depuis qqs temps, je prends seulement connaissance du message de Jacques.
        Merci de nous avoir raconté cette soirée où je n’ai pas pu aller.

        Pour info : Radio Libertaire fera une émission sur François le 1er juillet prochain de 12h à14h. Pour les provinciaux, cette radio peut s’écouter sur internet : www.federation-anarchiste.org

        Message perso pour Françoise : ne perds pas courage, j’ai des trucs àte dire, mais je n’ai plus des coordonnées.

        Allez, àbientôt, portez-vous bien

        repondre message

      • > alors, racontez... 17 juin 2004 17:33

        a toi je te remercie pour cette description de cette soirée où malheureusement je n’ai pu venir.
        àcette description j’ai rééllement eu peur qu’il n’y ait rééllemnt personne.
        merci pour les indications que tu donne je m’en servirais si je passe par làbas...
        merci encore et continuez d’écouter ce chanteur aux terxtes tendres et tellement Vrai
        christine

        repondre message

      • "toute petite tranche de vie" 26 juillet 2004 12:12, par maryse belgique

        Bonjour.Et bien moi je n’ai pas pu me rendre àcet hommage,alors avec ma fille nous avons décidé de programmer nos vacances àCastelneau.Nous avons découvert une chambre d’hôte chez des gens très très sympathiques à500 mètres du cimetière Juvenal.( Les indications de JRL étaient très précises)Moi qui ne me rends jamais dans les cimetières,j’y ai salué ceux que j’aimais(mon mari lui aussi emporté par cette saloperie de maladie) et en même temps gueuler ma colère d’être partis tous les deux aussi tôt.Nous nous sommes rendues ensuite àla Villa Eugénie et là:la MAGIE . Tout ressemble àune chanson de Béranger:les lampions, Rose, la chienne Labrador qui vous accueille,les odeurs et le sourire charamant de l’hôtesse.Peut-être la VIE tout simplement !
        Alors Madame,si vous lisez ceci,un grand merci pour ce moment de quiétude et de bonheur !Merci aussi àcette jeune fille(qui nous a servi)timide mais dont le souire était plein de tendresse(nous en avions besoin ma fille et moi)
        Tout ceci pour dire que si vous pouvez descendre ou vous rendre àSauve ce 31 juillet,allez prendre une dose de bien être àla Villa Eugénie et continuez votre soirée àSumène(pas trè loin) où se produit Sanseverino à21h.Pourquoi bouder son plaisir !
        Pour Emmanuelle, 2 anecdotes :
        la première fois que j’ai vu Béranger,j’avais 15 ans.C’était très exactement le 27 septembre 1975 àCharleroi(Belgique) pour les Fêtes de la Communauté française.Vers 21h,Béranger interrompait son concert et annonçait au public que Franco venait d’exécuter 5 indépendantistes.Ca a duré quelques minutes.Quel choc.C’était mon premier concert mais ma première prise de conscience politique.

        Quand mon mari est décédé, ma gamine qui avait 10 ans s’est sentie "hors norme" et pour vaincre cette"a-normalité" par rapport àson entourage,elle ne cessait de se répéter :"vous êtes les plus forts......et je vous emmmerde."
        Je dois bien vous dire que cette phrase nous nous la répétons souvent quand nous nous sentons toutes les deux flouées.
        Parfois,quand elle fredonne "Ma Fleur" en me regardant,je sais que c’est àmon encontre(bientôt 13 ans et l’adolescence) mais j’en suis très heureuse car "contre ceux d’hier doivent se lever ceux d’aujourd’hui".
        VoilàBéranger est toujours làmême pour les plus jeunes.Tout n’est peut-être pas perdu.Salut àtous.

        repondre message

  • > François Béranger

    29 avril 2004 22:08, par Patrice mercier

    Je voudrai pas miner le moral de Françoise mais son entreprise me parait rude.Pendant des années j’ai tanné les radios ,télés,j’ai offert des disques de François aux anniversaires,trainé des potes au concerts......meme au mieux de sa reconnaissance des médias (fin des 70)on me prenait pour un illuminé.je crois que je n’ai pas raté grand chose de Béranger:Une émission chez Drucker 3 chansons.Une chez JF Kahn 1 chanson.Un special Brassens 1 chanson plus les choeurs du Roi des Cons.Un tango de l’ennui dans une emission d’accordéon.A bout portant super emission heure tardive,je l’ai raté,un concert plus un interwiew.Voila Beranger et la télé.La radio ?àpart Foulquier,Poulange(toute une semaine aprés minuit)J Luc Hess ,pas grand chose.Et maintenant qu’il n’est plus là?doit on y croire àl’espoir ou attendre que la mort vienne nous frapper ? Moi j’en sais plus rien.Enfin,il nous reste tous ses disques,y’en a pas mal,ils sont tous porteurs d’espoir...ça nous aide àvivre.merci François.

    repondre message

    • > François Béranger 7 mai 2004 14:19, par chris

      j’y ajouterais - c’est vieux, fin des années 70 - une émission TV pour ados de Patrice Laffont (si,si !), sorte de plateau avec multiples intervenants (style Broomhead) où François Béranger était venu chanter Natacha. ça doit pouvoir se retrouver àl’INA.

      repondre message

    • > François Béranger 22 mai 2004 14:47, par Emmanuelle

      Salut tout le monde, bien qu’il n’y est plus grand monde qui intervienne. Il fait beau, normal.

      Qui a été àLimoges au Zanzibar jeudi dernier ? S’il y a qqs témoignages, faites en nous part.

      Un peu de pub :
      Pour les habitants de l’Hérault, samedi 29 mai, près de Montpellier àSt Jean de Védas aura lieu un hommage àFrançois par plusieurs interprètes, en deuxième partie le célèbre Henri Tachan.
      je ne sais pas si je pourrais y aller, alors s’il y a des camescopeurs qui peuvent faires des images, garder des traces.
      Bon àtrés bientôt.
      Au fait, si mes infos sont bonnes, les réeditions attendues devraient pas tarder.
      Bon week end.

      repondre message

      • > François Béranger 23 mai 2004 21:08, par J r l

        bonjour Emmanuelle et vous tous
        J ai pris mes vacances pour aller àSt jean de Védas .J’espere vous y rencontrés .Je descend en moto dés vendredi apres midi de Paris si cela en interesse certains ,c est plus sympa àplusieur .
        jrl

        repondre message

    • > François Béranger 15 août 2004 09:58, par pauline

      j’ai 21 ans et oui ,francois nous aide àvivre.mes parents mes frères et soeur avont été frappés par sa mort comme s’il était de la famille.je suis étudiante sur lille et je peux vous dire qu’ici àradio campus francois passait souvent sur les ondes et encore plus depuis sa mort comme pour pas l’oublier.je crois que je peux remercier mes parents de me l’avoir fait écouter.C’est mon Brassens qu’est parti et il me manque tellement.malgré son coté rustre parfois àses concerts c’était un vrai tendre mais comme il m’a dit "faut pas l’dire".on l’aimait.

      repondre message

      • > François Béranger 18 août 2004 10:53, par alex

        Salut Pauline, moi aussi j’ai vraiment découvert Béranger par l’intermédiaire de Radio Campus et de ses émissions de chanson française. C’était en 99 avec la sortie du live au Splendid. Je me suis rendu compte que mon père avait une bonne partie de ses disques et j’ai cherché les autres en foires aux disques, ceux de la période 75/83.
        J’ai eu l’occasion de le voir en concert en 2000 ou 2001 dans un coin paumé du Pas-de-Calais, c’était super, un grand moment d’émotion !!

        repondre message

    • > François Béranger 30 avril 2006 01:23, par christian provaux

      j’ajouterai une emission de deux heures qui date de 1979. C’était une spéciale de jean françois kahn sur le théme des chanteurs engagés. Béranger avait eu la possibilité de chanter "Magouille blues" en direct avec JP Alarcen a la guitare, c’était d’enfer ! cela dit, un court interview de beranger par JF Kahn qui coupe la parole a tout bout de chant, la c’était plutot agaçant. On pourrait citer deux ou trois apparitions chez Danielle Gilbert et son midi premiere, en compagnie de Gilles Vigneault la plupart du temps...Voilà, c’était juste pour être un peu plus précis sur les apparitions eclairs de François beranger àla TV. Chris/marseille

      repondre message

  • > François Béranger

    28 avril 2004 18:48, par Gérard Gorsse

    Bonsoir,
    Pourriez-vous me donner les coordonnées de françoise qui a signé le dernier article paru dans le forum
    Salut et fraternité
    Gérard Gorsse

    Voir en ligne : Chanson Rebelle

    repondre message

  • Si je suis déçue ? ben ouais, un peu

    28 avril 2004 18:15, par françoise

    Mon idée fixe, c’était - et c’est encore - que dans les médias, il y a la place, et le besoin, et l’envie pour qu’un hommage digne de sa valeur soit rendu àFrançois Béranger ; bien sur, il disait aux radios télés leurs 4 vérités et semblait de ce fait être un peu "tricard"..... mais j’ai relu récemment ce qu’il disait sur ce site même, fin 2002, et je pense qu’il n’aurait pas renié la démarche : ya pas de raison que seule la soupe, le sirop, la connerie aient leur place dans les médias... on est aussi des téléspectareurs, merde !

    Au moment de la mort de Claude Nougaro, il y a eu les hommages rituels, j’appelle ça de la nécrophagie, et pas mal de gens sur ce site ont protesté, faisant la comparaison avec le peu de réactions lors de la mort de François Béranger. Claude Nougaro était un grand, et il n’y a pas àcontester la place qui lui a été faite, àpart le coté "cérémonie" de la chose : on en "bouffe" pendant une semaine et puis : àla trappe...

    Je pensais que l’idée de se mobiliser pour obtenir des télés une reconnaissance du talent de F Béranger, et de son "actualité", allait réunir dans un premier temps un petit noyau de personnes, et qu’ensuite on verrait comment procéder le plus efficacement possible . Comprenant facilement que tout le monde n’adhère pas àce projet, il a semblé préférable de créer un site consacré àcette idée pour être plus opérationnel.... il y a eu en fait très peu de réactions .
    Certes, je ne lache pas l’affaire, mais comme je n’ai pas énormément de temps libre, ça va plus lentement, et on se sent aussi un peu démotivé.
    Voila, c’était la livraison de mes états d’âme, sur ce site qui roupille un peu en ce moment....

    repondre message

  • Pour prendre conscience des dérives de Philippe Val
    http://acrimed.samizdat.net/ (il suffit de taper philippe Val dans le moteur de recherche)
    Il y a aussi un article sur Corcuff (le sociologue maison de Charlie )
    ou bien des journaux qui ont pris le relais de Charlie :
    http://www.homme-moderne.org/plpl/
    http://cequilfautdetruire.org/

    repondre message

  • > Le bonheur est fait de très petites choses

    12 avril 2004 01:59, par pascal

    Ce midi, àtable, y’avait du poisson...

    Ma fille ( cinq ans et demi ) lance tout àcoup :
    « J’ai une arête dans le gosier, j’peux plus respirer ! »

    Et puis, l’oeil canaille, elle reprend :
    « Joue pas avec mes nerfs, j’ai un flic de travers, etc »

    Y’a des jours où on se sent un peu fier...

    Bon, je sais, ça fait un peu "courrier des lecteurs" de "Parents du XXI° siècle", mais j’ai pas pu résister...

    repondre message

  • > ces mots terribles

    6 avril 2004 17:53, par blaise

    Le festival "chansons de paroles" de Barjac prend ces mots de F Béranger en filigrane pour 2004 ; une forme d’hommage, feront-ils plus encore ?

    repondre message

  • > François Béranger

    6 avril 2004 15:34, par claude

    Une pensée pour Gébé qui est parti aussi
    et merde !

    repondre message

    • Gébé 7 avril 2004 09:49, par Jean-François

      Gébé qui avait écrit les paroles des chansons du film L’An 01, interprétées par François, sur un 45 tours bien sà»r jamais réédité depuis.

      repondre message

      • an 01 7 avril 2004 18:55, par patrice mercier

        Le 30 avril projection àMontpellier au cinéma Diagonal Capitole du film l’AN 01 à20h00.

        repondre message

    • > François Béranger 7 avril 2004 11:37, par Emmanuelle

      Gébé est parti déjeuner avec François pour écrire l’An 02...

      repondre message

  • >Parfois, dans la radio...

    3 avril 2004 12:40, par pascal

    Parfois, dans la radio, on entend la grosse voix de François, c’est pas souvent, faut dire, m’enfin , ça arrive parfois...

    Samedi 3 avril, 11 heures, émission de Philippe Meyer, "La prochaine fois je vous le chanterai"

    L’invité était Gilles Vigneault, qui avait soumis àPhilippe Meyer une sélection de chansons dans laquelle il a choisi le programme d’aujourd’hui.

    D’entrée de jeu, Gilles Vigneault a parlé de FB, et la deuxième chanson était "La tite toune" (dans "Ça doit être bien") .

    A la fin de la chanson, dialogue :

    Philippe Meyer :
    - "Un mot de François Béranger, Gilles Vigneault ?"

    Gilles Vigneault (dont l’émotion était plus que perceptible) :
    - "Un ami,... un homme engagé dans ce qu’il faisait,.... et un homme vaillant,.... et qui avait un grand respect pour la chanson, pour ce que c’était qu’une chanson,...avec qui j’ai travaillé, bien sà»r..."

    Là, Philippe Meyer semble bien avoir coupé Gilles Vigneault, pour rester dans les temps impartis, parce qu’il sentait Vigneault fortement ému, ou pour couper court àl’hommage, va savoir...?

    Un peu plus tard, quand PM a demandé àVigneault quelles chansons il aurait aimé avoir faites (ou chantées en scène, je ne sais plus), Vigneault a cité "Tranche de vie" de FB.

    Un peu de sincérité dans ce monde de brutes et de faux-derches, ça fait du bien, parfois..

    On peut réécouter avec Real Player l’émission d’aujourd’hui jusqu’àsamedi prochain 11 heures àl’adresse suivante :

    http://www.radiofrance.fr/chaines/france-inter01/emissions/prochainefois/

    Rien àvoir avec cela, mais dans Charlie cette semaine, Val persiste et signe : Grand panégyrique de Sanseverino, qui lui-même, nous le savons bien ici, dit le plus grand bien de FB....mais plus Val .

    Il y a deux numéros, avec Jeanne Cherhal, cette semaine avec Sanseverino, Philippe Val tourne -t-il autour du pot, est-ce le début du remords ?

    J’espère que ce message va s’afficher, on dirait un peu que le site est en rideau, ces derniers temps...

    repondre message

    • > Parfois, dans la radio... 5 avril 2004 20:04, par Emmanuelle Béranger

      c’est calme en ce moment sur le site.
      Alors je vais vous faire les potins...
      Depuis trois mois je suis en contact avec Philippe Val qui m’a promit un bel article sur François.
      Je l’ai croisé au concert de Sansévérino et il m’a dit : je ne t’oubli pas ! Je ne le lacherais pas, je suis têtue.
      Je vous avait parlé aussi de l’inauguration d’un studio àFresnes qui porte le nom de François ; Le studio existe, il est minuscule et surtout il est vide. Un petit panneau sur la porte, c’est tout. En fait c’était l’inauguration de la MJC, les crédits pour le matériel n’arriveront qu’en 2005.
      Quoi d’autre, Antoine de Palma a fait son hommage àFrançois àla Seyne sur mer et on dirait que c’était un beau succés, il aussi chanté àla Fnac.

      N’hésitez pas àvous manifester sur le site de Françoise qui fait un gros effort pour qu’une émission de télé sur François se mette en route.

      Portez-vous bien.
      E.B.

      repondre message

      • > Parfois, dans la radio... 9 avril 2004 18:19

        Emmanuelle avec toute l’affection que j’ai pour vous. En lisant votre message je ne peut qu etre stupefait que vous puissiez faire confiance àce monsieur Val .Il n a pas la vie de ses ecrits .
        Nous en sommes tous temoins dans charlie.Le monsieur aime son confort materiel , on s’ embourgeoise en vieillissant . Je suis pret àen discuter ! François etait droit avec une de conduite sans reproche ,tellement rare ànotre epoque .Ne vous tromper pas ,ne nous tromper pas . En hommage àvotre PAPA
        J rl

        repondre message

        • > Val... et du Grand Capital ! 9 avril 2004 22:28, par pascal

          Emmanuelle ne dit pas qu’elle lui fait confiance, elle dit qu’elle ne le lâchera pas . D’ailleurs, on va très vite savoir s’il reste de gens honnêtes àCharlie, qui prépare pour ce mercredi un spécial Gébé. Il leur sera difficile de faire totalement l’impasse sur la connivence FB / GB...
          Quand Charlie a révélé sa bassesse en n’évoquant la mort de François que par procuration (souvenez vous de la misérable pirouette de Cavanna "voilà, c’est fait"), on avait fait ici la remarque que si Gébé avait alors été en état de tenir sa rubrique, il lui aurait sà»rement, lui, rendu un hommage plus digne...

          On peut d’ailleurs peut-être soutenir la démarche d’Emmanuelle en écrivant àCharlie, ( et pas particulièrement àVal ) s’ils persistent àignorer aussi délibérément François, même quand une occasion de pour eux de se rattraper un peu se présente...

          repondre message

          • > Val... et du Grand Capital ! 17 avril 2004 12:39

            Deux réactions, c’est mieux que rien !
            Je ne cautionne absolument pas Philippe Val !
            Je racontais juste une anecdote sur ma rencontre avec lui.
            Et quand quelqu’un me dit qu’il va écrire un papier, je ne le lache pas car c’est vraiment le parcours du combattant pour avoir de la presse sur François !
            Il a promit, il ne fallait rien me dire, d’où mon insistance...
            Sinon, c’est pas plus grave que ça quand même !
            Des fois des trucs prennent des proportions étranges.
            Ne vous génez pas pour écrire àCharlie.
            Sinon sur Paris il fait moche, le printemps sent bon, enfin presque !
            A bientôt.
            Emmanuelle

            repondre message

            • > Val... et du Grand Capital ! 17 avril 2004 15:06, par jacques r l

              Merci Emmanuelle de repondre comme tu l’as fais .Quels sont tes rapports avec Philippe Worms .C’est la seule personne qui se soit intéressée dans l’ audiovisuel àFrançois ! Je vous souhaitent àtous une journée dans les arbres. J R L

              repondre message

      • Bonjour,

        Je suis réalisateur et je travaille bcp pour la télévision (surtout des émissions de direct sur les stations de France 3). Comme beaucoup, j’ai grandi avec la voix de ce gd frère et l’entendre ou le voir en concert a toujours été une fête, un moment de bonheur. Je n’ai pas vraiment envie de m’épancher sur le sujet mais bien plus de voir si l’on pourrait faire un documentaire sur François Béranger (soyons cyniques ... maintenant qu’il n’y a plus rien àcraindre !) diffusé sur une chaîne hertzienne ou cablée.
        J’en appelle àses proches et collaborateurs pour constituer un dossier succeptible d’interesser des diffuseurs et producteurs.
        Merci.

        repondre message

      • > Parfois, dans la radio... 3 mai 2004 09:24

        de 1977 a 1989 date de sa mort d’un cancer j’ai ete l’heureux copain de P’TIT LOUIS,loulou de pomeranie roi du side car et depuis deux ans j’ai en même temps un grand bohneur et un petit air qui me quitte pas chaque fois que j’appelles ma fifille boxer.EVIDEMENT C’EST LA TIT’TOUNE.FRANCOIS me manque j’ai 48 ans et P’TIT LOUIS NATACHA ET RACHEL me rendent toujours la vie moins invivable.Je suis pret a rachter une tele le jour d’une speciale FRANCOIS

        repondre message

  • > François Béranger

    24 mars 2004 17:57, par claude

    A FRANCOIS BERANGER

    C’est une sale journée
    C’est pas le premier copain qui part dans la mort
    Poussé par le cancer ou une bagnole pourrie
    Pourtant tant de vrais cons d’assassins courent encore
    A croire que les bons dieux s’emmerdent bien aussi
    C’est une sale journée
    C’est mon amour qui m’dit sà»r ça va te faire mal
    Une nouvell’ comm’ ça, sà»r qu’elle va te blesser
    Mais ton pote le chanteur ton ami Béranger
    Vient de mourir chez lui d’une tumeur minérale
    C’est une sale journée
    Et voilàFrance info qui balance la nouvelle
    Ces journaleux aussi on grandit avec lui
    Avant d’être happés par les vieilles ficelles
    De l’autre information mercantile abrutie
    C’est une sale journée
    Les mois passent et voilàma guitare m’interpelle
    Pourquoi toi le vivant tu ne me touches plus
    Les murs de la maison pourquoi donc craquèlent
    Et ta voix qui chantait qui ne le chante plus
    C’est une sale journée
    Je ne sais que me dire pour secouer ma gueule
    Je lis quelques messages sur le net et je sens
    Qu’un jour nouveau se lève je n’étais donc pas seul
    Nous sommes des milliers et je me sens présent
    C’est un petit matin
    Un artisan chanteur est mort dans son grenier
    On a tous ô combien la même chose sur le cœur
    Une douce lueur brille au fond du grenier
    Et me dit continue bonhomme continue
    Et puis meurt

    repondre message

  • Caressons l’utopie....

    23 mars 2004 13:22, par françoise

    Je crois qu’on est un certain nombre àpenser que François Béranger n’a pas eu, de la part des médias (télé surtout), la reconnaissance qu’il mérite.

    Je pense qu’on est aussi un certain nombre àattendre qu’un hommage lui soit rendu, en dehors des rituels , pour notre plaisir et pour le faire connaître et apprécier plus largement.

    Comme rien n’arrive tout seul, je propose à"celles-et-ceux" qui partagent cette envie, et qui sont prêts àse mobiliser, de regrouper nos forces et nos ressources.

    Pour cela, un forum est en train de se mettre en place, àl’adresse suivante : http://membres.lycos.fr/francoisbéranger/

    Si vous êtes partants pour cette idée, faites vous connaitre sur ce forum, inscrivez vous sur la "mailing list", et on en reparle.... A plus !

    repondre message

  • > François Béranger

    22 mars 2004 12:16, par patrice

    Il y a une chanson de François qui me fais particuliérement frémir.C’est "Au paradis perdu".Je trouve ce texte d’une rare puissance.On devrait la hisser au rang des chefs d’oeuvre de notre culture et l’enseigner aux jeunes dans les lycees.Y a t il quelqu’un d’autre qui soit de mon avis ?ça serait bien que chacun d’entre nous dise quelle chanson de Francois le transporte un peu plus loin que les autres .on pourrait en discuter.des heures certainement ,tellement tout est bon dans cette oeuvre !!!Au fait l’hommage du coté de montpellier, ça tient toujours ?quelqu’un a t il des infos ?salut àtous.

    repondre message

    • > François Béranger 22 mars 2004 18:59, par Emmanuelle

      L’hommage àFrançois aura lieu dans le cadre du festival chanson rebelle (voir le site : chansonrebelle@free.fr)
      le 27 et 28 mai prochain.
      Le 28 : 1ère partie hommage avec plusieurs interprètes, 2ème partie Henri Tachan.
      Adresse : Chais du Terral àSt Jean de Vedas.
      Je n’en sais pas plus pour le moment.

      20 mai àLimoges, également un hommage au Grand Zanzibar : 3, rue Front Pinot (05 55 34 54 13).

      Dés que j’ai des infos, je vous les communique, faites pareil.
      A+

      repondre message

    • > François Béranger 22 mars 2004 21:05, par Gérard Gorsse

      Oui l’hommage àFrançois Béranger est toujours d’actualité :
      Le samedi 29 mai : Au "Chais du Terral" àSaint Jean de Vedas, (proche de Montpellier)
      Première partie :
      Hommage collectif àFrançois Béranger
      Deuxième partie :
      Récital Henri Tachan
      Vous pouvez avoir des informations sur mon site "Chanson rebelle" àl’adresse : http://www.chansonrebelle.com ou sur celui de Julien Heutebise àl’adresse : http://fabrice.plaquevent.free.fr/
      Il s’inscrit dans le premier festival "Chanson Rebelle"
      Salut et fraternité
      Gérard Gorsse

      repondre message

  • > François Béranger

    20 mars 2004 06:28, par Taurin M.

    SANSEVERINO (Humanité du 19 mars 2004)

    Dans votre premier album, vous aviez repris le Tango de l’ennui,, de François Béranger qui nous a quittés récemment. Vous l’avez bien connu, quel souvenir gardez-vous de lui ?

    Sanseverino. J’ai aidé François jusqu’àla fin en allant le voir chez lui le plus souvent possible, quand il était malade, jusqu’àsa mort. La dernière fois qu’on l’a vu sur scène, c’était avec moi, àLa Cigale. Je mijote un album de reprises de Béranger que je sortirai un jour. C’est un grand mec qui s’en va. Il était droit, n’a fait aucune concession. Quand les radios lui coupaient une des chansons, dans le disque d’après, il en parlait. On lui en voulait parce qu’il était entier et franc. C’est un modèle. Il écrivait des choses très belles qui témoignaient d’une grande culture. Il trouvait que je n’articule pas assez, que je joue un peu vite...

    repondre message

    • > François Béranger 8 avril 2004 15:54, par dominique delorme

      C’est bien vrai qu’il avait raison,sur tout,mais surtout continues comme ça si on comprend pas toutes tes paroles parce que ça va trop vite on s’en invente et puis c’est tout.Vivement l’album de reprises.DA CAPO

      repondre message

  • > François Béranger

    18 mars 2004 22:07, par Michaë l.
  • > Béranger / Rhône Alpes

    17 mars 2004 21:14, par Pascal

    Charlie- Hebdo, 17 / 03, rubrique de Luce Lapin "Copinage" :

    François Béranger

    Le 20 mars à20 h 30, au théâtre Les Aires, àDIE (26) , des artistes de la région Rhône- Alpes rendent hommage àFrançois Béranger, qui chantait " la souffrance des autres, les prolétaires ouvriers, paysans, ainsi que les victimes des puissants de ce monde".

    — -Oui, vous avez bien lu, ça se passe ce samedi dans le département 26, et il s’agit de gens qui ne savent peut-être même pas que ce site existe !!! ---
    Drômois, drômoises, rhônalpins, rhônalpines, vous savez ce qui vous reste àfaire ...

    repondre message

    • > Béranger / Rhône Alpes 18 mars 2004 12:33, par Emmanuelle

      SALUT TOUT LE MONDE, COMMENT CA VA ?

      Premier hommage àFrançois samedi 20 mars au théatre "les oiseaux de passage" (04 75 22 27 28), rue Aires àDIE dans le département 26, à20h30.

      Faites de la pub et allez-y pour nous raconter.

      A Fresnes, samedi aussi, inauguration àla MJC Louise Michel d’un studio François Béranger.
      Tout ça fait bien plaisir.
      A+

      repondre message

      • > Béranger / Rhône Alpes 19 mars 2004 16:42, par jacques R L

        Bonjour àtous
        Emmanuelle ! àquelle heure l’ inauguration de la salle àFresnes svp
        Jacques R L merci

        repondre message

        • > Béranger / Rhône Alpes 20 mars 2004 10:44, par Emmanuelle

          Je ne connais pas l’heure et le téléphone ne répond pas (il est tôt).
          Voici les coordonnées de la MJC Louise Michel : 2 avenue du parc des sports Fresnes - tel : 01 46 68 44 47

          repondre message

          • > Béranger / Rhône Alpes 20 mars 2004 11:47, par Jacques Rodet-Loew

            J’ai eu une personne de la mjc de Fresnes au téléphone hier apres midi,elle m’ as dit qu’il y aurait l’inauguration de la mjc de Fresnes ce samedi àpartir de 19 heures ,et dimanche àpartir de 18 heures .Nous nous retrouvons làbas bons gens de Bérange j R L

            repondre message

      • > Béranger / Rhône Alpes 19 mars 2004 22:46, par Emmanuelle

        J’ai reçu un mail en fin de journée annonçant l’annulation du concert àDie demain. La faute àdeux mecs qui se sont désistés. Reporté àseptembre prochain ?

        repondre message

  • > François Béranger

    16 mars 2004 22:21, par Patrice Mercier

    J’ai assisté àun mini concert fnac de SANSEVERINO jeudi dernier àMontpellier.Il fut question de François evidemment.comme je lui demandait s’il comptait faire d’autres reprises de chansons de Béranger,il m’a répondu qu’il allait certainement en faire tout un disque !!Voila.Je pense que ça fera plaisir àtout le monde sur ce site.

    repondre message

  • > François Béranger

    14 mars 2004 16:51, par Abdou

    Simplement pour annoner une soirée hommage àFrançois Béranger le Jeudi 20 Mai àLimoges au "Grand Zanzibar"
    15 artistes limousins réunis pour interpréter ses plus belles chansons

    repondre message

    • > François Béranger 15 mars 2004 11:52, par ninne

      Ce n’est pas vraiment une réponse mais je profite du dernier message pour poser ma question.
      Voilà, quand je lis tous vos messages, j’ai très envie d’acheter un Cd de François, comme vous dites. Est ce que vous pourriez me conseiller par lequel commencer , Merci pour le renseignement et pour l’émotion ressentie àla lecture de vos messages.

      repondre message

      • > François Béranger 16 mars 2004 10:52, par Emmanuelle Béranger

        C’est difficile de conseiller, mais si tu n’as aucun disque, je te conseille : "En public 98", en vente sur le site de Futur acoustic.
        Bonne découverte.

        repondre message

        • > François Béranger 17 mars 2004 18:10

          J’allais répondre pareil, parce que ce concert comporte des chansons anciennes et des nouvelles, et qu’il y a beaucoup d’émotion, et puis aussi les "paroles" d’entre chansons. Actuellement, les rayons fnac et autres, j’ai regardé dans plusieurs villes, sont assez bien achalandés . Amitiés

          repondre message

        • > François Béranger 18 mars 2004 06:31, par Ninne

          Merci beaucoup pour cette réponse rapide et comme, en plus, vous êtes deux àme le conseiller, je fonce !!!
          Merci encore !

          repondre message

    • > François Béranger 16 mars 2004 10:57, par Emmanuelle Béranger

      Bonjour,
      Les hommages sont en route : La Seyne sur mer fin mars, Festival chanson Rebelle fin mai vers Montpellier.
      Nous ne pouvons que nous réjouir.
      Quelques précisions ànous donner seraient bienvenues.
      Merci et àbientôt.
      Emmanuelle & Stéphane

      repondre message

  • > François Béranger

    13 mars 2004 01:09

    Amigo Béranger (y amigos de su foro) :
    Estoy realmente jodido. Si algo hay de mejorable en tus canciones -a mon avis, que decís vosotros- es que nunca te acordaras explícitamente de nosotros, los españoles, siguiendo esa infausta tradición de pueblos vecinos que se dan la espalda mas por desconocimiento o prejuicios históricos que otra cosa. Seguramente no fuera así en lo personal. Yo he visto no obstante documentales del apoyo de la izquierda francesa a la República española y sé que a esto se le llama Solidaridad. Tambien sé que entre los primeros liberadores de Paris, ¿Batallón Lecler, os suena ? los españoles eran legión. Tambien fue Solidaridad. Hoy muchos franceses se llaman Martinez, Gómez, etc. Solidaridad. Cómo decir sin que suene a lloriqueo y menos a deseo de dar lástima que hoy, nosotros, los trabajadores de tus canciones, universales, los que se levantan a las 7h. si no antes, estamos jodidos, destrozados, tanto da si por la metralla asesina de unos falsos gudaris que intentan seguir pasando por revolucionarios o por la respuesta injusta de un islamismo que golpea, estúpidamente, en la sociedad civil que mas se opuso a la "guerra" de Irak. No es un recurso literario, no es una hipérbole decir que los que sufrimos tras la dictadura franquista la dictadura etarra -27 años ya !- llevamos dos dias llorando a nuestros muertos. No pido mas que a las cosas se las llame por su nombre. Al pan, pan ; al vino, vino... y al etarra, asesino. ¡Basta ya de leyendas sobre falsas opresiones nacionales ! Los vascos son íberos de pura cepa -no en vano se cree que saltaron de Africa y remontaron luego el rio Iber/Ebro-, y no contaminada por la ocupación romana para más inri. Y perdonad si me salgo de contexto o saco "los pies del tiesto"

    repondre message

  • Philippe Val, la nécro sélect....ive

    11 mars 2004 00:39, par pascal

    Edito du jour dans Charlie, suivi de deux post-scriptum (scripta ? scriptums ?) : l’un sur la mort de Nougaro, que Val comptait apparemment parmi ses amis, l’autre pour esquisser un éloge appuyé de Jeanne Cherhal.

    Fort bien, tout cela, rien ày redire.

    Et pourtant, entre ces deux petits bouts de texte, je ne peux m’empêcher de ressentir la présence d’un fantôme qui j’espère viendra chatouiller les pieds de Philippe Val, àdéfaut de sa conscience, désormais insensible.

    Son hommage àNougaro rend un peu plus flagrante la forfaiture de son journal qui n’a qu’àpeine soufflé mot de la disparition de François...

    Par ailleurs, Val sait probablement que Jeanne Cherhal revendique, sans même qu’on la sollicite, un héritage bérengesque ...( tout comme cette semaine encore sur France-inter Sanseverino).

    Mais monsieur le Chroniqueur-Rédacteur en Chef, bardé dans ses vérités cuirassées, ne perçoit probablement plus ces petites contradictions subalternes...

    repondre message

    • > Philippe Val et Cie 13 mars 2004 14:50, par Jacques V.

      Juste pour dire qu’en lisant l’édito de cette semaine, j’ai ressenti exactement la même chose...
      Et que dire de Politis, qui n’a consacré qu’une fine bandelette àFrançois et qui en fait des tonnes sur le Claude (une page + Langlois qui y va de sa larme en nous livrant ses souvenirs de beuveries...).
      Au secours, mais quelle presse (je ne compte plus sur les radios et les télés depuis belle lurette) va-t-elle daigner faire sa juste place àFrancois, sans céder aux sirènes de la surenchère médiatique et du consensus mollasson ??

      A propos de l’ami Stéphane Sanseverino, qui n’hésite effectivement pas àciter Ferré et Béranger comme ses 2 principales références, on ne peut que conseiller son dernier opus, en en tirant ànouveau une leçon finalement bienvenue : ce n’est pas parce qu’on admire qu’on reproduit. Comme il l’a dit lui-même, il affectionne ceux qui savent dire les choses sans détour sans le faire lui-même... Il a su trouver un autre style, y compris musical (inspiré pour le coup par d’autres sources, Django est passé par là). Il sait nous faire de vraies chansons marrantes, pas celles de la chanson, mais de celles qui peuvent aussi dire des choses...
      C’est sans doute aussi ça l’art : se nourrir pour créer sans reproduire...

      repondre message

      • > Philippe Val et Cie 14 mars 2004 16:39, par claude

        Le magazine Marianne, sous la plume de JF Kahn, a consacré son édito de la semaine ... àC Nougaro (original) en le présentant comme un poète longtemps ignoré, voire maudit ; il a cité aussi Boby Lapointe - pourquoi pas, c’est bien - mais bien sà»r pas un mot sur F Béranger. et pourtant s’il y a eu un poète au cours du dernier quart du 20è siècle, c’était bien lui.

        repondre message

  • > François Béranger

    5 mars 2004 13:15, par Pierre-Albert

    4 mars 2004

    Contrairement àFrançois Béranger, Claude Nougaro a droit àune immédiate célébration posthume dans les médias. Avec une unanimité qui, sur France-Inter en particulier, sent le mot d’ordre, et jusqu’àsaturation… Pourquoi cette différence ?
    Dernières nouvelles valant un commencement de réponse, après Chirac et Raffarin, Douste-Blazy va mêler son bla-bla au concert de louanges. Mais la gauche, ou prétendue telle, se jette aussi sur l’os et même AOL ouvre un forum où un malheureux qui ose avouer que ce chanteur n’est pas son godet d’apéro se fait accabler d’injures…
    Précision : il m’est arrivé d’apprécier Nougaro quand il ne se boursouflait pas du nombril, ni ne se prenait pour un rimailleur de génie ou un chanteur d’opéra…
    Pierre-Albert Espénel

    repondre message

    • > François Béranger 5 mars 2004 16:28

      Attention Pierre Albert.Tu risque de te faire traiter de Poujadiste,de grincheux ou autre nom d’oiseau....Il ne faut pas dire des choses pareilles.....Amicalement.Nous sommes un cas,nous sommes un cas,un cas pathlogique.....

      repondre message

      • > François Béranger 5 mars 2004 18:27, par Jacques R L

        Je suis autant offusqué que vous sur la sur médiatisation de la mort de Nougaro,il y a surement plus àgagner sur les numéraires,les picotins de ce coté là,que de notre François.MAIS le quel restera dans notre Coeur ?
        jACQUES RODET LOEW

        repondre message

      • > inca 6 mars 2004 20:23

        Eh, tu serais pas le cousin aux Machucambos ? Ah ! Ah ! Ah !

        repondre message

    • > François Béranger 5 mars 2004 20:46, par claude

      je me suis justement connectée àce site pour râler sur le même sujet ; je vois qu’on m’y a précédée ! effectivement moi aussi ça me gonfle qu’on nous rebatte les oreilles comme ça avec nougaro quand on voit le peu de cas qu’on a fait de "notre" françois. et en plus, parler de lui en ces termes dithyrambiques, je trouve ça complètement grotesque ... enfin ... petite consolation, aujourd’hui àla fnac de dijon, agréable surprise de trouver plusieurs titres de f. béranger dans les bacs et pas seulement àla lettre "b", tout un compartiment àson nom !
      pour passer àun autre sujet, si vraiment ça vous défrise de voir la tête de lynda lemay, pourquoi ne pas faire comme moi, vous cliquez avec le bouton droit de la souris sur la jolie photo de françois avec son chapeau et vous vous la mettez en fond d’écran ...
      bon week-end àtous.

      repondre message

      • > leurs hommages.... 6 mars 2004 20:21

        L’unanime déploration de la mort de Nougaro est dans l’ordre des choses... Il n’a jamais été politiquement bien incisif, et ce n’est guère lui faire offense que de souligner cet aspect du personnage.

        François ne risquait pas grand chose de ce côté-là.

        Avouez quand même qu’on aurait fait une drôle de tête si jamais Chirac ou Rafflarbin s’étaient fendus d’un message de désespoir àson sujet. Il est des hommages qui déshonorent...

        repondre message

    • > François Béranger 7 mars 2004 05:59, par guic

      Hé dis donc, Pierre-Albert, quel temps as-tu dans le département 26 ? Frédéric fait-il toujours l’épicier ? Que donne le courrier du " Chasseur Français " ?

      repondre message

    • > François Béranger 7 mars 2004 19:51, par Philippe Ménart

      Ouais, Pierre-Albert, attention àne pas devenir un pur et dur du premier rang... ce qui est anormal, c’est la situation de plein d’artistes que les média ignorent, et François, qui était, qui est et restera mon préféré est de ceux-là.. mais cette "jalousie" post-mortem me semble déplacée : Nougaro était aussi un des plus grands de la chanson . Pas engagé ? Bon tu sais ce qu’il en disait François de la chanson engagée ..encore qu’une chanson comme "assez", c’est pas mal non plus..T’as raison quand même sur le dernier point : François, c’était tout sauf la grosse tête , sa façon par exemple de valoriser ses musiciens m’a toujours épatée . A plus sur le forum .

      repondre message

    • > François Béranger 8 mars 2004 23:00, par patrice mercier.

      je le trouve chouette ce site,ce lieu d’échange.Chacun dit ce qu’il ressent,ce qu’il a dans la tete ,dans le coeur,dans les tripes.C’est émouvant finalement cette diversité .Les uns ralent,car ils se sentent frustrés(François se donnait àla ralerie d’autant que je me souvienne de plusieurs concerts),les autres s’en foute et tant mieux. Moi j’aime ça la diversité.ça fait avancer.L’humour aussi j’aime ça.les histoires de cousins meme si c’est lourd ,c’est sympa. c’est une maniére de dire des choses,meme si c’est maladroit(mais qui ne l’est jamais....?)ce qui me gene le plus finanement c’est ceux qui jugent.(qui traitent les autres de ceci ou cela...)mais enfin....la liberté de s’exprimer bat de l’aile ces temps ci.Francois aurait de quoi pondre quelques beaux couplets.je ne vois pas qui d’autre que lui...c’est dur de se sentir orphelin ,meme à45 balais on a du mal...la plaie sera dure àcicatriser.bon j’arrete avant de pleurer.je vais aller me réécouter Joue pas avec mes nerfs,ils nous reste au moins ça et ce disque est d’une actualité...déconcertante 25 ans aprés.Salut àtous.
      ps:Antoine je t’appelle bientot.

      repondre message

      • > François Béranger 18 mars 2004 11:12, par Sylviane

        Oui ça fait du bien d’échanger parce que dans mon entourage, finalement peu de personnes se préoccupent de la mort de François. Et moi, depuis 5 mois, je ne m’en remets pas, c’est comme un amour qui aurait disparu, et comme toi, je me sens orpheline, abandonnée. J’aimais vraiment François, bien que ne le connaissant pas personnellement, mais c’était comme si (ça fait presque 30 ans que je l’écoute). Alors pour panser la plaie, je me repasse en boucle ses disques àfond dans ma bagnole, en partant au boulot, en rentrant, enfin dès que je suis seule les larmes aux yeux. Alors, merci pour ton message, je me sens tellement seule avec ce chagrin.

        repondre message

    • > et la particule ? 9 mars 2004 18:27, par blaise

      Voyons , Pierre-Albert, pourquoi occulter la particule ? Espenel est un petit village de la Drôme, et, cher Pierre-Albert, tu en es l’habitant le plus célèbre(y a qu’àaller voir sur le net) . Donc pourquoi se priver du bonheur de la particule, et ne pas s’apppeler Pierre-Albert d’Espenel, que diantre !
      Envoie-nous un petit coup de soleil de printemps, àl’occasion...

      repondre message

      • > et la particule ? 11 mars 2004 04:36, par Pierre-Albert d’Espénel

        Avec ou sans particule, le principal est qu’on se comprenne, ce qui ne semble pas le cas de l’Inca ka signé un message ci-dessus.

        repondre message

    • > François Béranger 10 mars 2004 16:09

      Heee Ecoutez un peu françois et vous ne regarderez plus la télé, les info(intox)et nougaro enterré avec l’aide du clergé. Qu’on parle pas de la mort de beranger c’est bien, Sa vous montre que les gens veules pas entendre vous n’aurais pas ma fleure gueuler dans la rue. moi j’ai 19 ans j’ai les cheveux longs et sales, "et je vous emerde..."

      repondre message

      • > J’ vais t’dire.... 12 mars 2004 09:56

        Pis vous zoré pat non plu ma liberté de panser.

        repondre message

      • > François Béranger 15 mars 2004 12:38, par blaise

        "peut-être que je serai vieille, répond Marquise,
        cependant,
        j’ai vingt-six ans, mon vieux Corneille, et je t’emmerde en attendant..."

        Salut àGeorges Brassens !

        Les cheveux longs c’est sympa, sales c’est en option, quant àmoi je les préfère un petit peu propres, est-ce mon fond de bourgeoisie qui veut ça ?

        repondre message

  • Je viens de lire un message d’ Antoine PALMA, qui a répondu le 9 février àune intervention de Jacques R-L du 16 décembre.

    Làoù il est placé, ce message risque de n’être pas lu par grand monde. Allez-y voir, c’est juste un peu plus bas... (raccourci possible : allez directement au message de Jacques du 16 décembre, par le sommaire de la colonne de gauche, et c’est un peu après, en deux exemplaires, même !)

    En résumé, pour les feignants, il confirme la réédition des disques manquants (il bosse àla FNAC de Toulon), et il annonce une soirée d’hommage le 26 mars àla Seyne sur mer.

    repondre message

  • > François Béranger

    24 février 2004 17:29

    Les gens ne semblent pas comprendre que ça fait des décennies qu’on attend une Photo de François en couverture.Alors làon c’était dit.... ,nous,les ultra FANS.....Tant pis...on a l’habitude.

    repondre message

  • La notoriété posthume est en marche...

    24 février 2004 00:02, par Jacques V.

    Décidemment, on n’a jamais autant parlé de lui que depuis qu’il nous a abandonné...

    Encore sur France Inter ce midi, entre 13h30 et 14h, le journaliste de service lance (sans qu’elle ne demande rien) la nantaise Jeanne Cherhal sur son influence bérangienne (ou bérangère ??) : et oui, la jeune fille a baigné, comme moi et àpeu près au même moment (et dans la même ville !! je chante juste moins bien qu’elle...), dans l’univers de la grosse voix "in utero" a-t-elle dit...

    Elle a du talent mais attention, elle ne fait pas pour autant du Béranger, je dis ça pour les ultras qui vont s’empresser de gueuler contre le simple fait d’avoir fait se cotoyer dans un même message la jeune Jeanne et le vieux François. Que ceux-làattendent qu’elle fasse la une de Chorus pour crier au scandale (ça les occupera...) !

    A part ça, en rangeant mes vieilles cassettes, je suis retombé sur l’enregistrement de Synergie (quelle année ?). Je le tiens bien sà»r àdisposition d’Emmanuelle mais je suppose qu’elle l’a. Et j’ai eu moi aussi envie de pisser sur ma chaine, tellement le co-invité (L’inévitable et l’inarretable Duhamel toujours bien vivant lui...) a monopolisé le temps de parole pour des inepsies et autres propos pseudo intellectuels mais O combien creux et consensuels... Déprimant...

    repondre message

    • > La notoriété posthume est en marche... 24 février 2004 14:33, par Philippe Ménart

      J’ai aussi écouté Inter lundi midi et j’ai entendu avec plaisir Jeanne Cherhal faire l’éloge, et quel éloge ! de François. Personne j’espère ne gueulera du rapprochement de ces deux artistes : il suffit d’écouter ce que chante Jeanne : comme disait François, c’est de la chanson signifiante même si c’est parfois derrière un ton léger . Quant àLinda Lemay qui n’a commis que le "crime" d’avoir sa photo dans Chorus àla place de celle de François, je ne vois pas pourquoi on lui en voudrait : elle n’est pas rédacteur en chef. N’en déplaise àcertains, je l’aime bien. Alors merci quand même àChorus qui a rendu un bien bel hommage et grâce àqui on se sent moins seul àaimer les belles chansons.Qui d’autre parle et donne la parole àtant d’artistes de talent qui ont fait une carrière encore moins médiatisée que François ? Salut !

      repondre message

    • alors là: oui.Jeanne Cherhal àla une de chorus d’accord.Je l’ai vu en concert àMontauban,Chapeau !!Magnifique présence sur scéne,de trés bons textes,bonne pianiste...J’irai la revoir encore plusieurs fois, c’est sur.
      Quel talent la jeune Dame .Et l’influence Bérangienne ne me surprend guère.meme si je ne suis qu’un ultra fan de François et que je ne devrait pas le dire et surtout pas cracher dans la bonne soupe ,si j’en crois certains.D’ailleurs y’en a plein qui ne connaissent meme pas Jeanne Cherhal et qui reprochent aux autres de pas apprécier Linda Lemay.C’est peut etre pas ceux qu’on croit qui ont le cerveau le plus étriqué.Mais de toutes façons quelqu’un qui aime François ne peut pas etre mauvais.Salut François,Salut Jeanne.Je vous embrasse.

      repondre message

  • > François Béranger

    22 février 2004 20:29

    Linda Lemay c’est la cousine de Patrick Sabatier ou quoi ?....Ah Ah Ah...

    repondre message

    • >Il nous fait une fixette... 29 février 2004 23:53

      Je me glisse entre ces deux interventions désopilantes pour regretter l’ambiance que créent ici ces provocs assez bas de gamme.

      Le retour franchement obsessionnel du même thème me laisse croire que leur auteur prend son pied avec ça et que le mieux serait de ne pas y répondre.

      Laisser pisser, et donner àcroire que tous les inconditionnels de Béranger se reconnaissent dans les interventions poujadistes et incessantes d’un seul qui monopolise et le site et l’héritage ?

      Mettre les pieds dans le plat ou regarder ailleurs, de toutes façons, le résultat sera le même : je crains que ça fasse assez rapidement fuir tout le monde. Ça a commencé, d’ailleurs, il me semble...

      Alors bien sà»r, quand ce lieu d’échange sera aussi déserté que le village de Pierre-Albert Espenel, ça fera plus de place sur le banc pour radoter en boucle...

      Regardez pas vos chaussures comme ça, vous autres, ça m’étonnerait que le site du "Chasseur Français" nous propose dans l’immédiat en remplacement un forum de cette qualité ...

      repondre message

      • > Il nous fait une fixette... 3 mars 2004 12:40

        Un forum c’est fait pour échanger.On a quand meme le droit de dire àsa manière se que l’on ressent.Et dans le cas présent on est plusieurs a s’etre sentis blessés quand on s’est aperçus que François était absent encore une fois de la une de nos magazines.Pourquoi devrait on le taire ?Et ne peut on pas le dire en se marrant ou en faisant du second degré ?il me semble que François,Coluche,Desproges...etc l’on pratiqués souvent.S’est vrai aussi qu’on a essayé aussi de les faire taire .Comme on voudrait nous faire taire maintenant parce qu’on dit ce qu’on ressent..C’est dans le ton général en France ces temps ci...........Si vraiment c’est impératif,plutot qu’de m’arracher les ch’veux,il faudrait mieux c’est pas un monde , que j’la ferme pour de bon ma gueule !(Beranger.Chansons marrantes). les biens pensants je vous salue,les autres je vous embrasse.François on t’aime.

        repondre message

      • > Il nous fait une fixette... 6 mars 2004 20:25, par patrice

        traiter un inconditionnel de François de Poujadiste ????Je crois effectivement que tu ferais bien d’aller sur un autre site....Que Béranger vive longtemps dans nos mémoires et continuons àfaire connaitre son oeuvre dans nos quotidiens .Ravivons la couleur de nos vies mutilées....DA CAPO.bisous àtous.

        repondre message

  • > François Béranger

    21 février 2004 22:33

    Lynda Lemay ça serait pas la cousine de Patrick Sabatier ?....AH AH AH

    repondre message

  • > François Béranger

    16 février 2004 22:38, par Gérard Gorsse

    "François Beranger est un des rares chanteurs libertaires qui n’a pas voulu rentrer dans le système, car même dans la révolte il y a des officiels, j’en prends pour preuve le festival de Barjac, chasse gardée où sont interdits les sans-grades et ceux qui ne font pas leur cour. François a permis àplusieurs générations de comprendre qu’il y avait des révoltes qui ne peuvent que se gueuler, des indignations qui sont en dehors des modes, Beranger a su rester digne sans se prostituer ou se vendre aux distributeurs. Il y a une constante dans ses créations qui prouve sa farouche conviction àlutter contre les injustices sociales pour que l’homme soit respecté.

    François Béranger n’a jamais trahi, j’espère qu’àl’endroit où il est il puisse continuer àgueuler contre les injustices, et comme il est encore présent dans nos esprits nous continuerons àchanter ses chansons pour que l’on oublie pas.

    Salut et fraternité

    "Que rebelle soit la chanson"

    Voir en ligne : http://www.chansonrebelle.com/

    repondre message

  • > François Béranger

    10 février 2004 05:50, par Peyroux
    • > oulala 10 février 2004 12:42

      Je lui trouve un petit goà»t de "copier-coller", àcet hommage...
      J’en ai trouvé un autre, que j’ai eu plaisir àlire :
      http://www.rfimusique.com/siteFr/article/

      repondre message

      • rerectifions 10 février 2004 13:39

        le site de rfi, pour être plus précis, est le suivant :
        http://www.rfimusique.com/siteFr/article/article_14735.asp

        repondre message

        • >sites concurrents 10 février 2004 22:15, par pascal

          L’article de rfi ( qui date d’Octobre 2003) est de Bertrand Dicale, qui officie également au Figaro, et qui a signé dès la mort de François un papier court mais sympathique, assez inattendu dans ce journal.

          B. Dicale est assurément un fin connaisseur de la chanson française...

          Quant àl’hommage sur Oulala (méfiez-vous, il ne faut pas d’espace entre .php3 et le point d’interrogation, sinon error 404...), je ne trouve pas du tout qu’il ait un goà»t de copier-coller. Il se trouve que l’auteur de cet hommage nous a fait bénéficier de la primeur de quelques morceaux choisis ici même, ce qui peut donner cette impression de déjàlu...
          D’ailleurs, sous d’autres pseudos, il me semble qu’il a diffusé ailleurs ces mêmes extraits de son hommage (sur Indymédia notamment) , ce qui me semble une excellente formule : parler entre nous de FB me paraît très réconfortant, aller en parler ailleurs (et donner le cas échéant les références de ce site-ci pour y attirer du monde) me paraît vital. Même si àterme, cela risque d’aboutir àrencontrer ici d’autres bipèdes que des ultras-fans
          (rire sardonique)

          Par ailleurs, une soirée d’hommage àFrançois est programmée le 28 mai àMontpellier, dans le cadre du festival "Chanson rebelle". Toutes précision utiles sur le site de Gérard Gorsse, déja évoqué ici...

          repondre message

          • > sites concurrents 12 février 2004 11:55, par Emmanuelle Béranger

            Salut tout le monde, comment ça va ? ben faut qu’ça aille !
            En visite sur le site de chanson rebelle, je n’ai pas trouvé d’infos concernant le festival, le 26, 27 et 28 mai et de l’hommage àFrançois.
            Qui peut m’en dire plus ?
            Merci.

            repondre message

            • > Montpellier 28 mai 12 février 2004 19:55, par pascal

              Bongiorno a tutti

              Quand on arrive sur le site de "Chanson Rebelle", une fenêtre s’ouvre sur un grand tiers en haut àgauche, avec si je me souviens bien un titre du genre "demande d’aide".

              Ne la fermez pas rageusement, ce n’est pas une pub parasite, allez voir dans cette fenêtre les infos (encore succintes, il est vrai, mais il y a l’adresse et le numéro de téléphone de la salle où cette soirée est programmée)

              J’ai mis envoyé un message àGérard Gorsse pour lui demander de transmettre ici toutes les infos utiles.

              repondre message

            • > dernières précisions 12 février 2004 20:12

              Les infos précédentes ne sont plus exactes. La nouvelle date serait le samedi 29 mai, àcôté de Montpellier.

              Voici le lien direct pour accéder aux infos sur le festival chanson rebelle :

              http://chansonrebelle.webheberg.com/Festival.htm

              repondre message

  • > François Béranger

    9 février 2004 22:41

    Désolé de réintervenir sur cette page, mais on est déjàen début 2004, et les rééditions ne sont toujours pas prévues, d’après les infos que j’ai obtenu du distributeur des dits cds. Je m’étais renseigné àla fnac, auprès du vendeur qui est un de mes amis ! Alors, je ne sais pas ce qui se passe. Peut-être faut-il demander quelque éclaircissement. Merci àceux qui en apporteront.

    repondre message

    • > François Béranger 12 février 2004 17:25, par cyril

      Oui, je suis de ton avis.
      Je viens de discuter avec Fred Idalgo, rédacteur de chorus. Il m’a donné une information semblable, àsavoir que le distributeur ne serait pas en mesure de sortir ces disques avant assez longtemps. Car ni l’éditeur, ni le distributeur qui fournit les disques en magasins fnac et autre ne peuvent se permettre, financièrement, d’envisager la sortie de ces albums. Làje crois qu’il ne faudra pas trop se faire d’illusions. Sa a l’air plutôt foutu pour cette année en tous cas. Bon, ben tant-pis !

      repondre message

      • > François Béranger 15 février 2004 15:33

        puisque tu semble connaitre Fred Hidalgo ,demande lui une couverture de magazine avec François en couverture .Merci pour lui .....et pour nous.

        repondre message

  • > Avisse a la populationne

    4 février 2004 14:31

    Faisant un tour sur le site de Gérard Gorsse ( qui mérite franchement le détour, comme on dit dans les guides) j’ai été, dès la page d’accueil , interpelé dans mon vécu :

    Quelqu’un, qui doit forcément passer ici de temps àautres, a laissé sur le site sus-mentionné

    http://chansonrebelle.webheberg.com/

    un message pour évoquer la possibilité d’un concert d’hommage àFB.

    Hélas, trois fois hélas, ledit message a été mangé par les petits cochons de l’informatique , et Gérard Gorsse prie instamment l’expéditeur dudit message de réitérer son appel.

    Si donc l’auteur de la missive croise dans les parages, qu’il se manifeste derechef illico presto (un festival "Chanson Rebelle" est en préparation pour le mois de Mai entre le Gard et l’Aude, si j’ai tout compris...)

    repondre message

    • > chapeau pour l’hommage ! 4 février 2004 18:29

      Un autre site àne pas manquer : http://www.chez.com/albertlz/beranger/htm

      repondre message

    • > Avisse a la populationne 9 février 2004 19:27, par Christine

      la poulation t’écoute.....prière de continuer d’informmer car moi, j(dois prendre l’avion et, plus tôt je sais, plus c’est possible car le voyage est moins cher

      repondre message

      • Alors TU TE PRENDS EN MAINS !

        Et tu vas de temps en temps faire un tour sur le site de Gérard Gorsse, c’est làque tu auras les informations les plus fiables et les plus fraîches àce sujet. Si j’ai bien compris, le projet de festival est adopté dans le principe, mais il y a encore des détails d’intendance àrégler...

        Par ailleurs, tu as farpaitement raison, pour l’avion, plus tu réserves moins tard, moins tu payes plus cher....

        repondre message

      • > Avisse a la populationne 13 février 2004 21:46, par claude

        tu peux aussi prendre le tgv, c’est + écolo, ça consomme moins, c’est certes un peu plus long mais pas tant que ça ...

        repondre message

  • > François Béranger

    29 janvier 2004 23:53, par patrice

    On dit des mots,on crie des mots,on jette des mots a qui les veut.les uns les mangent et les digérent pour ce qu’ils sont,rien que des mots.les autres les clouent sur la table et les disséquent,et te les renvoient dans la gueule comme des juges. " FB.Article sans suite". Que chacun dise ce qu’il pense.Le principal c’est que nous soyons tous réunis autour de François.Alors, fan ou pas,ultra ou pas,quelle importance ? Salut àtous.

    repondre message

    • > François Béranger 2 février 2004 12:52, par françoise

      "A tous les bohémiens, les bohémiens de ma rue,
      qui sont pas musiciens, ni comédiens ni clowns,
      ni danseurs ni chanteurs, ni voyageurs ni rien
      ............
      ils sourient aux voisins sans en avoir envie,
      ils ont pris leur parti d’espérer....."

      Félix Leclerc et François Béranger, deux artistes laissés injustement dans l’oubli. Si une émission de télé, digne de leur valeur, leur était consacrée : primo ça ferait vachement plaisir, secondo ça ne serait que juste reconnaissance.
      On peut aller sur le site d’ARTE, faire une proposition de programmation (attention, message limité à300 caractères !) Si vous avez d’autres suggestions / propositions, faites le savoir, pour qu’on se mobilise...

      repondre message

    • > François Béranger 5 février 2004 19:02, par claude

      je suis d’accord avec ce que dit patrice

      repondre message

  • > François Béranger

    27 janvier 2004 05:06, par Taurin M.

    Pauvre François…

    Voici dans quel significatif sandouiche un journal/Internet de sa région natale annonce le décès de François Béranger :

    **************************

    « Plateau de stars au Zénith d’Orléans
    Mercredi15 octobre (7.00)

    Les têtes d’affiches vont succéder au Zénith d’Orléans dans les semaines et les mois àvenir.
    Voyez plutôt : Florent Pagny le 20 octobre, Tryo, Mickaë l Youn, Pascal Obispo, Alyzée et Eddy Mitchell en novembre, les L5 le 29 novembre, la comédie musicale Emilie Jolie le 2 décembre, Johnny Hallyday les 9 et 10 décembre, Serge Reggiani le 12 décembre, et Enrico Macias deux jours plus tard. Sont annoncés pour 2004 : Linda Lemay en janvier, les étoiles du cirque de Pékin, Franck Michaë l et Nolwenn Leroy en février, Hélène Ségara, « Autant en emporte le vent  », « Belles belles belles  », Yannick Noah, André Rieu en mars, « Holiday on ice  » en avril, Lorie, Laurent Gerra, Gad Elmaleh et la Star Academy 3 en mai.
    Renseignements et réservations au 0.892.69.01.45.

    Décés du chanteur François Béranger
    Mercredi 15 octobre (7.00)

    Le chanteur libertaire François Béranger, qui connut une forte notoriété dans les années 70, est mort des suites d’un cancer hier matin àson domicile de Sauve (Gard), àl’âge de 66 ans.
    François Béranger était né le 28 aoà»t 1937 àAmilly (Loiret), près de Montargis.

    Election de Miss orléanais le 24 octobre àMontargis
    Mercredi15 octobre (7.00)

    Geneviève de Fontenay et Corinne Coman, Miss France 2003 et Miss Guadeloupe 2002, présideront l’élection de Miss Orléanais 2004, le samedi 24 octobre àMontargis.
    Plus de 600 personnes avaient assisté àl’élection en 2002 avec la belle Stéphanie Chanoine. Cette année, douze jeunes filles originaires du Loiret, d’Eure-et-Loir et de Loir-et-Cher brigueront le titre qualificatif pour le concours de Miss France 2004.
    Elle gagnera, au soir de son élection, de nombreux cadeaux dont un inoubliable séjour dans le bassin méditerranéen où, aux côtés des 43 autres miss des provinces françaises elle préparera la finale télévisée du 6 décembre qui sera retransmise depuis Deauville.
     »

    (Toute l’actualité régionale : Région Centre et départements limitrophes)

    *********************

    repondre message

  • > François Béranger

    26 janvier 2004 22:04

    Ce soir ,comme souvent,je me suis écouté quelques chansons de François.Putain qu’est ce que c’est bon.......

    repondre message

    • Tranche de vie 5 février 2004 14:12, par Jean-François

      Alors, àpropos de chansons de Béranger, j’aimerais bien savoir, histoire de mourir moins con (ou de vivre moins con, plutôt) si je suis seul dans mon cas.

      J’ai découvert, comme beaucoup d’entre nous, Béranger lors de la sortie de Tranche de vie, sauf erreur, dans le "Pop-club" de José Arthur sur France-Inter. J’avais acheté àl’époque le 45 tours, que j’ai d’ailleurs usé et re-usé, et racheté depuis. Mais voilà, jamais, jamais je n’ai compris le dernier vers du refrain. Alors, bien sà»r, j’ai lu le texte de la chanson, ici et là. C’est "en bref d’être né", qu’il disait, le Père François.

      Bon, moi, je veux bien. Mais je ne sais pas combien de centaines de fois j’ai pu écouter cette chanson, et àchaque fois, je me suis dit que décidément, avec la meilleure volonté du monde, je n’arrivais pas àcomprendre ce que j’entendais, et surtout pas "en bref d’être né".

      Voilà, c’est tout, et ça n’a strictement aucun intérêt. Mais si quelqu’un, sur ce site, voulait bien me répondre dans le genre "ah ben oui, moi pareil, t’en fais pas, t’es pas tout seul, moi non plus je ne dors plus depuis trente ans", je marcherais plus droit dans la rue.

      Que représente, de nos jours et sur cette terre, un mec qui adore Béranger ET QUI NE COMPREND MEME PAS TRANCHE DE VIE, je vous le demande, ma pauvre dame.

      repondre message

      • > en bref d’être né... 7 février 2004 17:39, par blaise

        Y a person qui répond àce garçon ?
        A mon avis, àla place de "en bref", on pourrait mettre "tout compte fait", ou alors "finalement", mais personnellement je préfère en bref comme il est là, ça "déchire" mieux....
        Amicalement

        repondre message

      • > Tranche de vie 7 février 2004 22:16

        C’est pas compliqué. Il se demande (comme moi), après tant et tant d’années, àquoi ça sert de vivre et tout (par exemple de manger, de bosser, d’aimer). Et pour raccourcir (en bref) àquoi ça sert d’être né. Un philosophe dirait : Quel est le but de notre existence ? Un prolo comme Béranger et comme moi dit : A quoi ça sert qu’on est là ? Pourquoi qu’on vit ? Qu’on souffre ? Et qu’on arrive quand même àaimer ça ? Mais il n’y a que les ouvriers qui peuvent comprendre cette poésie. Pour les petits bourgeois et les bourgeois, ce ne sont que des mots. Ils ne ressentent pas la signification des mots dans leur chair. Moi je bosse sur des chantiers, et mon corps comme mon esprit en souffre. Et c’est pourquoi j’ai depuis tout petit compris le sens de ses paroles et que sa mort me rend triste comme si j’avais perdu un copain ou un grand frère...

        repondre message

      • > Lost in translation 9 février 2004 00:50

        C’est un terme qui appartient très nettement au dialecte du onzième arrondissement, idiome qui hélas ne se parle plus guère de nos jours...

        L’expression "enbrefdêtné" est une contraction populaire qui ne peut se comprendre qu’accompagnée de sa ponctuation musicale habituelle, àsavoir , dans la forme classique "WIN WIIIIIIN,---, WIN WIIN".

        Ce qui change tout, bien sà»r. Privée de cette précision ,ce malheureux syntagme peut (le cas est fréquent chez les non locuteurs bérangiens courants) être l’objet d’un contresens regrettable, on rencontre d’ailleurs des tas de gens qui emploient "enbrefdêtné" en dépit du bon sens et qui par surcroît osent vous tenir tête avec une mauvaise foi flagrante quand vous leur faites remarquer qu’ils en font un usage erroné.

        Donnez -moi z un kilo de beignets..

        repondre message

        • > Lost in translation 9 février 2004 10:52, par Jean-François

          Eh bien, un peu d’humour sur ce site, de temps en temps, ça fait du bien.

          Sinon, vous êtes tous très gentils de m’expliquer tout ça. J’aime beaucoup, surtout, le message de la personne qui m’explique, plus haut, que c’est parce que je suis (ah ben oui, sà»rement, je vois que ça...) un bourgeois (ah ?) que je ne comprends rien àla chose...

          Apparemment, mon petit message, qui se voulait juste un clin d’oeil, n’était pas clair.
          Alors, je reformule.
          "A quoi ça sert, en bref, d’être né", ça va, merci, je comprends.
          Je voulais parler de prononciation, d’articulation, de sons, de bruits, de phonétique, appelons ça comme on veut.
          Et pas du sens de ces mots.
          En concert, dans les enregistrements studio ou publics, je n’arrivais pas àENTENDRE ces mots. Bon, aujourd’hui, j’ai 48 ans, et l’ouïe qui flanche...
          Mais il y a trente ans, on se le passait et se le repassait, sur le tourne-disque, ce passage de la chanson. "Qu’est-ce qu’y dit, mais qu’est-ce qu’y dit ?" Je me souviens même que l’une de nous soutenait que c’était "A quoi ça sert onze mois de l’année..." J’étais sceptique.
          Et il a fallu que je lise un jour les paroles sur une partition quelconque pour que la lumière se fasse. "En bref d’être né !" Bon sang, mais c’est bien sà»r !!!
          Je suis àpeu près persuadé que cet "à-peu-près" sonore était voulu, et je suis d’accord pour rapprocher ça des "Donnez-moi-z-un kilo de bananes" et autres approximations du même tonneau qui abondent dans les chansons de Béranger.
          Mais rassurez-vous. Je ne suis ni complètement abruti, ni forcément grand/gros/gras/petit bourgeois. Juste un peu sourdingue.
          "On est si peu de chose, madame..."

          repondre message

  • > François Béranger

    25 janvier 2004 11:52, par patrice

    Quelqu’un a t il des infos sur un éventuel hommage àFrançois dont il avait été question il y a quelques temps ?

    repondre message

    • > François Béranger 25 janvier 2004 15:54, par claude

      pas moi mais je l’attends comme toi avec impatience

      repondre message

    • hommage 25 janvier 2004 23:14, par Jacques Vince

      Et comme tant d’autres... Au fait on est combien ?

      repondre message

      • > hommage 26 janvier 2004 08:18, par Jeanfrançois

        Ben, quatre, déjà...

        repondre message

        • > hommage et question 26 janvier 2004 12:46, par françoise

          Non, on est beaucoup plus que 4, et pas tous sur Internet... Il a plusieurs fois été question sur ce site d’un concert/hommage àF.Béranger, même des volontaires se sont proposés pour l’organiser ou pour y chanter. Ca peut aller du plus petit au plus grand format ; il me semble qu’Antoine Crespin avait promis des infos il y a déja pas mal de temps ?
          J’ai eu une autre idée, en lisant télérama de cette semaine ( p137 je crois) : ARTE commence une série de documentaires consacrés àdes artistes européens - un photographe pour la première émission. Voila donc ma question, posée en tout premier lieu aux proches de F.Béranger : est-ce que, loin des "flonflons, de la guimauve, des violons", l’idée d’une émission sur lui serait incongrue ? àcondition qu’elle respecte bien sà»r ses "valeurs".
          Dans le cas où cette idée vous paraîtrait envisageable, alors pourquoi pas la suggérer ?

          repondre message

      • > hommage 29 janvier 2004 20:47, par Amélie M

        je suis la 6ème et espère que ce sera pour bientôt...

        repondre message

    • > François Béranger 26 janvier 2004 11:39, par julien

      ben cinq

      J

      repondre message

      • > François Béranger 10 février 2004 12:57, par christine

        n’oubliez pas de compter les belges.....la vie est belge et vaut la peine d’être tétue....
        Ici, Béranger avait, a toujours ses inconditionne(le)s

        repondre message

    • > François Béranger 28 janvier 2004 14:18, par Emmanuelle

      Bonjour àtous, et encore merci pour vos interventions diverses et variées.
      L’idée d’un spectacle en hommage àFrançois tient toujours, mais pas de dâte prévue pour le moment.
      Quant àl’idée d’une émission de télé, nous ne demanderions pas mieux, mais on ne peut pas dire que les chaines se précipitent.
      Alors ànous de chercher, ànous de perpétuer la mémoire de ses chansons, on y travaille mais ce n’est pas évident du tout.
      De son vivant, c’était déjàhardu, alors maintenant je vous laisse imaginer.
      Je cherche toujours (quelqu’un en parlait, il y a qqs temps) la copie de l’émission de Drucker.
      Merci de me contacter.
      A bientôt.

      repondre message

      • > François Béranger 31 janvier 2004 11:05, par Philippe Ménart

        Bonjour Emmanuelle,
        François , j’ai dà» le voir 15, 16 fois sur scène et penser qu’il n’y aura pas de 17ème fois ... mais je ne vais pas pleurer sur moi-même et ma jeunesse, et plutôt me dire qu’il ne faut pas laisser perdre toute cette oeuvre.. il y a des artistes prêts àrendre hommage àFrançois : Sansevérino, Chanson + qui l’ont chanté, Jeanne Cherhal que j’ai eu le plaisir de rencontrer et qui l’admirait beaucoup ... Un JL Foulquier, Chorus (merci àlui !) Bon , c’est pas la notoriété Johnny, mais c’est pas rien et si on peut faire quelquechose ... . Ah , je signale que j’ai un enregistrement amateur vidéo d’un concert en 96 àMarcq en Baroeuil (dans le Nord). Je suis prêt àte le procurer si tu es comme je le soupçonne Emmanuelle Béranger ?

        repondre message

        • > François Béranger 1er février 2004 11:27, par Emmanuelle

          Bien entendu je suis intéréssée par cette vidéo, je ne sais comment faire pour se joindre "en vrai".
          Je laisse mon e.mail : emmaberanger@yahoo.fr.
          A bientôt.

          repondre message

        • > François Béranger 31 août 2005 07:55, par Denis Reynaud

          Bonjour,

          Emmanuelle, j’espère que tu prendras connaissance de ce message. J’ai égaré mon carnet d’adresses il y a quelque temps, et tes coordonnées y figuraient. Peux-tu de nouveau me les faire parvenir ?
          J’ai en effet pris contact avec Albert Labbouz, autre grand fan de François, avec qui j’aimerais organiser une nouvelle soirée hommage. Nous allons essayer de voir plus grand pour la salle (peut-être le Trianon). Nous sommes tous deux tombés d’accord sur la nécessité de t’en informer.
          Je te rappelle mes coordonnées :
          Denis Reynaud
          01 45 84 69 70
          denis.reynaud6@wanadoo.fr
          Grosses bises et àbientôt, je l’espère.
          Denis

          repondre message

  • > François Béranger, notre marketing ànous

    20 janvier 2004 13:43, par françoise

    En novembre, j’étais allée au Forum de Grand’place àGrenoble (magasin style Fnac) ; j’avais demandé pourquoi aucun cd de François Béranger dans les bacs ; le vendeur ne connaissait pas, mais m’a dit qu’il se renseignait. Un peu plus tard, au moment des fêtes, il y avait un "signet" Béranger, avec le double CD (concert de 1998) que j’ai vite acheté, et un vingtaine de Béranger chante Leclerc, que je me suis fait offrir... J’y suis repassée samedi : il n’y avait plus qu’un exemplaire des chansons de Francis Leclerc. La prochaine fois que j’y retourne, je vais aller m’estonifier auprès du vendeur du fait que le bac est vide (ou presque), et donc demander qu’ils en recommandent. C’est la vieille tactique évoquée par quelqu’un il y a quelques temps ; tout ça pour dire : surveillez les bacs qui se vident !

    repondre message

    • > François Béranger, notre marketing ànous 21 janvier 2004 14:18, par Emmanuelle

      Chronique de "Béranger chante Leclerc" aujourd’hui dans télérama. Merci Anne Marie Paquotte, pas rancunière la dame.
      Et merci àtous ceux qui surveillent les bacs, si nous sommes plusieurs àfaire ça, y’a de l’espoir !

      repondre message

      • > merci, Anne-Marie Paquotte 23 janvier 2004 19:54, par Pascal

        C’est promis, on ne colportera plus de calembours sur son nom.

        Il y a une chance que ça augmente significativement le nombre de gens qui vont réclamer le cd de FB aux marchands de galettes . ( quoique, si vous regardez bien l’article, elle donne le numéro de téléphone de Futur Acoustic, et l’adresse du site, ce qui est une façon un peu atypique de fournir les références d’un disque, preuve qu’il y a quand même un souci de ce côté -là.)

        Quand, début décembre, j’ai demandé le cd chez "Le grand cercle" (réseau "Majuscule"), le responsable du rayon a cherché sur sa bécane, il a trouvé les références du disque, assorties d’un code qu’il ne connaissait pas, a été contraint de se renseigner auprès d’un collègue qui lui a indiqué que ce code signifiait "existe, mais n’a pas été proposé àla diffusion"

        J’espère que cet article dans Télérama va attirer àla fois les fervents de Félix Leclerc, et rameuter les bérangeophiles esseulés ou internetophobes, et que les marchands seront bientôt submergés de demandes impatientes..

        repondre message

      • > François Béranger, notre marketing ànous 25 janvier 2004 10:30, par Jacques Vince

        Justement, Lyonnais de passage àParis, je suis allé voir hier les bacs de la FNAC Forum (la plus grande disent-ils) comme la vitrine d’une officine destructrice qui n’en a franchement pas besoin...
        Et bien le croirez-vous, l’opuscule figurait en écoute ! Seul hic : aucun exemplaire disponible dans les bacs... Trop de succès ou négligence du personnel chargé de remplir les rayons ? Pas eu le temps d’aller enquêter... Par contre le bac Béranger était bien approvisionné des rééditions de FuturAcoustic. Bon, y a de l’espoir, si même la Paquotte et Pinault donne un coup de main...

        repondre message

  • > François Béranger

    20 janvier 2004 12:00

    Bon.on nous l’enléve quand le portrait de Linda ?On pourrait le remplacer par celui de Michel Sardé (c’est comme ça que lors d’un concert àAgen dans la fin années 70 que François avait nommé Sardou)pour qui on a tous une grande admiration......Ah.Ah.Ah.

    repondre message

    • > François Béranger 20 janvier 2004 20:45, par claude

      camarade si tu étais un bon français tu saurais que parmi les 50 personnalités préférées de nos compatriotes (cf. émission récente sur tf1 ou fr2, ch’sais plus) figure en bonne place, en très bonne place même, ledit michel s., tout de suite après zidane et soeur emmanuelle (pas l’emmanuelle de françois, désolée pour elle). cela dit, si j’ai été la première àrouspéter pour la photo de lynda (on nous avait rebattu les oreilles avec l’article sur françois, on s’imaginait le retrouver en couverture, benêts qu’on est) il parait que ce n’est pas une si mauvaise chanteuse que ça, soyons justes.

      repondre message

      • > François Béranger 20 janvier 2004 23:05, par patrice

        On dit pas que c’est une mauvaise chanteuse mais juste qu’elle serait mieux sur son site que sur celui là.Qu’on nous mette Natacha,Mamadou,Rachel ou Pierre Albert Espenel a la place !!!!!!!!

        repondre message

      • > François Béranger 20 janvier 2004 23:30

        Désolé je ne regarde pas la télévicon(comme disait Léo)Si j’avais su....

        repondre message

        • Si tu avais su... 21 janvier 2004 09:39, par Jean-François

          Si tu avais su, tu aurais pissé sur ta télé, tellement c’était chouette ; et bien sà»r, toute l’électricité t’aurait passé dans la quéquette.

          repondre message

          • > avanti tutti..... 21 janvier 2004 12:33, par io stesso

            Allons-y ça commence àpartir en live,la vie passe sur ce beau site ; quelque chose me dit que ça ne déplairait pas àBérange, que nous saluont-au passage, d’un clin d’oeil !

            repondre message

            • la vie. 22 janvier 2004 20:15

              La vie,celle qu’est inquiéte,qui passe du rose au gris...alors faites comme vous voulez, dormez ou restez éveillés......putain ,tu nous manques trop

              repondre message

  • > François Béranger

    18 janvier 2004 23:27

    Linda BOF. Ce qui esr sà»r, c’est que sa trombine n’a strictement rien àfaire sur ce site

    repondre message

    • > François Béranger 19 janvier 2004 11:08

      c’est sur.on pourrait plutot nous mettre une photo inédite du père François. Linda machin je la connais meme pas.Ah marketing quand tu nous tiens !!!

      repondre message

      • > Linda Lemay n’y est pour rien 23 janvier 2004 20:27, par Pascal

        Ho collègue !

        Linda Lemay, je comprends que ça te défrise un peu de la voir dominer nos débats.

        Pour autant, j’aimerais bien que l’on cesse de s’en prendre àelle comme si elle était un truc honteux, un sacrilège de lèse-Béranger.

        Cette fille a des choses àdire, et elle les dit plutôt bien, ce qu’elle chante n’est pas de la bouillie prémâchée ou de la bluette pour diminué du bulbe. Ne pas la connaître n’a rien d’inadmissible, la traiter de Linda Machin est un peu douteux.

        Il y a des tas de sous produits du show business dont il n’est même pas utile de retenir le nom, et en général on s’aperçoit TRÈS vite du vide qui les compose, mais en l’occurence il s’agit d’une chanteuse dont plusieurs ici ont souligné la qualité et qui a retenu l’attention de Chorus, ce qui devrait au moins lui assurer le respect, àdéfaut de l’affection.

        Et puis, on en entend tellement qui disent "Béranger, c’est quoi çà?"...
        Ça devrait nous inciter àplus d’ouverture d’esprit....

        L’ULTRA- BÉRANGISME NE PASSERA PAS !

        repondre message

        • >Ultra Beranger. 24 janvier 2004 15:06, par Patrice

          ouai.vive l’ultra Bérangisme.Verra-t-on un jour Le portrait de François sur le site de Linda comment au fait ?Si tu lisait les messages tu aurait pu y voir que l’on a rien aprés Linda truc mais que l’on pense juste que sa photo n’a rien àfaire ici.Qu’ on la mette sur son site afin que ses fans chéris ,dont tu fais parti ,visiblement ,puissent en profiter !!!ULTRABERANGEREMENT VOTRE.

          repondre message

          • Je ne suis fan de personne, je me méfie trop de la race des supporters àfront bas.

            Béranger n’a nul besoin d’un culte sourcilleux et de grands-prêtres garants de la parole sainte et de l’image consacrée.

            A l’élection du président du comité central du fan-club, je m’abstiendrai...

            repondre message

            • Tu as l’air de savoir de quoi Béranger a besoin.Tu aurais du le faire savoir avant.ça aurait peut etre servi..Moi ’je dit seulement qu’une photo de Béranger serait la bienvenue àla place de celle d’une chanteuse ,aussi bonne soit elle,sur un site ou le propos est entiérement dédié àFrançois,que ça te plaise ou non.Fier d’etre "fan" de Béranger depuis 35 ans sans relache aucune.

              repondre message

              • C’est vrai.pour une fois qu’on avait un site sur béranger.....

                repondre message

              • > Fan ? 28 janvier 2004 17:17

                Fan : Deux définitions

                1 - abréviation franglaise de "fanatic / tique"

                2 - terme alternatif branché pour hélice, ventilateur, d’origine anglo-saxonne

                percolateur, prédicateur, poil au coeur, ventilateur....

                j’opte pour la définition 2

                repondre message

          • > Ultra Beranger. 26 janvier 2004 14:33, par Jean-François

            C’est quand même étonnant àquel point le ton monte vite dans ces petits messages.

            La petite cousine du Québec risque d’avoir les oreilles qui sifflent.

            Je me demande si ces échanges que je qualifierai (putain, je fais gaffe àmes mots ; je voudrais pas me bouffer un exocet (combien ça coà»te ?) internétistique en réponse àmon insolence) que je qualifierai, disais-je plus haut, d’animés (ça va "animés" ? sinon, je peux dire "vifs"), ne reposent pas àla base sur un malentendu.
            Ce n’est pas la photo de Linda Lemay qui se trouve sur se site. C’est la une de Chorus. Un journal qui parle de lui.
            C’est bien, non ?

            Alors je comprends bien tous ceux qui trouvent qu’on aurait pu choisir d’y mettre Béranger, ce mois-là, que ça s’imposait. Tous ceux aussi qui s’en foutent et qui voudraient juste qu’on vire la photo.

            Mais il ne faudrait pas trop s’énerver quand même.
            Même sous cette une, même sous cette photo, je lis des messages de gens qui aiment Béranger, pour qui il représente beaucoup, et sà»rement jamais exactement la même chose que pour l’auteur du message suivant ou précédent.

            Comme on a (àpeu près...) les mêmes choses sur le coeur, un jour on pourrait (ici, par exemple) chanter en coeur...

            repondre message

            • > Ultra Beranger. 26 janvier 2004 19:37

              chanter en choeur

              repondre message

              • > Ultra Beranger. 26 janvier 2004 21:43

                On peut esperer que Lynda enregistrera une chanson de François sur son prochain disque....

                repondre message

                • > Proposition hautement irrecevable 28 janvier 2004 17:55

                  Conformément aux principes adoptés par le HCBC (Haut Comité pour le Bérangiquement Correct), il me paraît tout àfait inacceptable d’envisager une telle chose :

                  - Il n’a pas été procédé au préalable àla vérification par les instances compétentes de la capacité de mademoiselle Lemay àinterpréter le texte sacré. (si tant est qu’elle en ait connaissance, d’ailleurs)

                  - Comment imaginer sérieusement la parution d’un album intitulé " Linda TRUC chante Béranger", ou "Les plus belles chansons de Béranger, par Linda MACHIN" ?

                  - S’est - on assuré qu’elle ne s’était pas référé de façon délibérément abusive au principe numéro 7 bis de notre règlement " Que chacun prenne sa guitare et fasse sa propre chanson". Elle ne serait par surcroît pas la seule àagir de la sorte, il apparaît qu’ici nombreux sont ceux qui proclament se permettre sans autorisation expresse de s’essayer àune psalmodie maladroite des mantras de référence, misérablement mêlés àleurs productions personnelles.

                  En outre, cette proposition manifeste de la part de son auteur un centrisme apparent qui confine àde l’opportunisme de droite.

                  Il conviendra dorénavant d’éviter toute allusion àdes chanteurs non référencés par le HCBC, et àfortiori toute citation.

                  repondre message

              • En coeur... en choeur 28 janvier 2004 08:22, par Jean-François

                Merdre et zutre ! C’était bien sà»r "en choeur".

                Je me console en me disant que la faute, au bout du compte, est assez jolie.

                repondre message

                • Et je dirai même plus...
                  Je crois bien qu’il l’avait fait exprès, l’animal François.
                  Et comme en plus, il chante ça en faisant sonner la liaison, on pourrait même imaginer , vu qu’il avait un tempérament un peu râleur sur les bords, qu’il y aurait même un petit jeu autour de "rancoeur"
                  J’ai souvent pensé qu’on pourrait aussi entendre "chanter rancoeur", râler ensemble, quoi.
                  Je sais que rancoeur est plà»tot connoté négativement, en général, mais dire ce qu’on a sur le coeur, c’est aussi parfois dire des choses pas agréables sur le monde tel qu’il est..

                  repondre message

                • > En coeur... en choeur 31 janvier 2004 16:10

                  c’est vrai
                  (signé : la mère ubu)

                  repondre message

        • > Linda Lemay n’y est pour rien 24 janvier 2004 15:54

          Moi tu sais àpart Linda de Suza......

          repondre message

  • > François Béranger

    13 janvier 2004 06:21, par Taurin M.

    QUELQUES RÉFLEXIONS POUR DIRE QUE FRANÇOIS BÉRANGER VIVRA AU MOINS AUTANT QUE MOI…

    Significatif le matraquage merdiatique pour célébrer la soixantaine d’un rokeur bien-pensant : c’est-à-dire du côté du pouvoir dominant et de sa valeur suprême l’argent. Autour du héros national déjàlégiondonoré par le monarque républicain actuel, union sacrée des jeunes et des vieux, des rupins et des purotins, avec la Chiraquie au premier rang, et même Robert Hue (qui a dà» confondre Karl et Groucho) parmi les fans. Du jamais vu, de l’inouï. De l’inquiétant aussi.

    À la même époque, grand battage également àpropos de la mort d’un bateleur qui pendant des décennies distribua des jeux dans les lucarnes àdécerveler. Mais, dans sa nécrologie, ses confrères oublièrent d’en signaler les turpitudes. « L’un des artisans les plus actifs d’une télévision de qualité  », osa déclarer monsieur le président “ Quatre-vingts pour-cent †, sans doute reconnaissant. Avec des animateurs de ce tonneau-là, vaches et veaux ne risquent pas de sortir de l’enclos. Il est vrai que les guyluxeries paraissent bien gentillettes aujourd’hui… (Mais il fallut que les vieillards anonymes terrassés par la canicule mourussent par milliers pour qu’on daignât verser quelques larmes de crocodile. Tardivement…)

    ***************

    En revanche, de Béranger, on s’est contenté au mieux de signaler le décès, en délayant bien souvent la nouvelle de l’AFP, sauf dans “ Là-bas s’y suis †: 27 et 28 octobre 2003. (Dommage pourtant que, pour de suspectes raisons, Daniel Mermet ait saucissonné l’émission en deux, ce qui m’a dissuadé de l’enregistrer…)

    ( Emissions en ligne de Daniel MERMET)

    Silence encore pour la sortie de son dernier album (posthume), en hommage àFélix Leclerc.
    Chez les marchands de disques, non seulement on l’ignore, mais encore refuse-t-on de prendre commande àl’unité. Pas assez rentable ! Mais pourquoi s’intéresser àun chanteur inconnu, alors que les bacs débordent des dernières productions au succès aussi retentissant qu’éphémère. Soyez de votre temps, mon bon meà»hsieur et rajeunissez-vous en achetant les toutes dernières tartes académiques, les vedettes du prêt-à-jeter…
    Faut croire que sa famille et ses copains sont de même souche que lui, pas même capable d’exploiter un deuil, comme d’autres qu’il vaut mieux ne pas nommer…

    Souvenir. Lors d’un de ses rarissimes passages àla radio (“ Synergie †de Jean-Luc Hess me semble-t-il.), le temps d’antenne fut presque totalement confisqué par un autre invité (Alain Duhamel). Lequel pourtant ne ratait pas une émission afin de vendre sa dernière soupe, serinant sa pub rebaptisée promotion de station en station. Avec la bénédiction de ses confrères, experts en l’art de renvoyer l’encensoir. Dommage que ce soir-làl’auteur des “ chansons marrantes †n’ait pas illustré celles-ci en se comportant comme un “ emmerdeur, un malpoli †…

    Bien fait pour ta grande gueule, François ! Fallait pas cracher dans le caviar du bourgeois, compisser la télé, dénoncer les magouilles et les trahisons, chanter les exclus qui n’ont même pas de quoi se payer tes cédés, t’intéresser àMamadou qui maintenant s’éclate au bruit et àla fureur du rap. Comme les autres fallait y aller de la chansonnette àendormir le populo afin de mieux le plumer. Te reconvertir àla “ culture Mickey †, devenir “ marchand de tuyaux †Le nouvel opium du peuple, c’est plus la religion, encore que celle-ci revienne en force.

    Les amis, tu aurais dà» les choisir dans un autre milieu : celui des privilégiés qui détiennent les clés du pouvoir cathodique, avec des tas de picaillons àpalper. Si tu avais ciré quelques bottes et pratiqué la génuflexion chez les salonnards, on aurait pardonné tes coups de gueule. Vous savez, l’anar, avec sa grosse voix et ses gros mots, il chante certes l’État de merde, la lutte finale et les lendemains qui fleurissent. Mais c’est uniquement parce que ça rapporte gros de fric àplanquer en Suisse ou dans d’autres paradis fiscaux. Et puis, une fois par an, il se fait de la réclame en chantant pour les restos du cÅ“ur ou quelque autre Å“uvre charitable que les vedettes se disputent.

    Dans mon foutoir, sinon quelque part ailleurs (mais surtout pas du côté de Castelnau-le-Lez…), tu es en bonne compagnie : Gaston Couté le très ancien (et dont tu es plus proche que de Bruant auquel les perroquets ignares tiennent àt’associer car tu l’as chanté àtes débuts), Stéphane Golmann, Maurice Fanon qui n’a pas voulu se séparer de Pia Colombo, Jacques Debronckart, Jehan Jonas, Colette Magny, Jean-Marc Brua, Jean-Roger Caussimon etc. Pour n’évoquer que les oubliés, ceux qu’on ne ressort même pas du cimetière tous les dix ans…

    P.S. Avant qu’il ne rejoigne François Béranger, laissant le regret de ne pas l’avoir assez encouragé de son vivant, il serait bon d’aller faire un tour du côté de chez Allain Leprest…

    repondre message

  • > François Béranger

    8 janvier 2004 21:14, par Louis - Paul

    Ce n’ est pas une réponse àcet article mais quelques mots pour réactiver ce forum qui a tendance às’ endormir depuis la fin décembre .
    Dans les années 74 - 75 j’ ai assisté àun concert de François Béranger àMartigné Briant dans le 49 en plein pays du Layon . C’ était la fête des vendanges . La France étant comme le disait Béranger ’’très sous équipée sur le plan culturel et donc sur le plan accoustique aussi ’’ le concert se déroulait dans un gymnase . Vers la fin du spectacle un silence voulu ou non ( mystère ),se fit dans la salle et sur scène . Une grand mère de 70/75 ans se leva soudain de sa chaise et réclama Natacha . Voyant que Béranger ne réagissait pas , elle insista : NA TA CHA , NA TA CHA , François juste un coup rien qu’ un petit coup s’ il te plait .... François s’ approcha du micro et avec son humour habituel repondit ceci :<< Dis donc grand mère un peu de décence tu pourrais être ma mère !! Fou rire général dans la salle et Béranger se mit àchanter Natacha . La grand mère a eu son petit coup et même tous les couplets.
    Voilà, c’ était juste une anecdote d’ un fan qui a du mal àse faire àla disparition de François et qui tient àle faire vivre .
    Louis - Paul

    repondre message

    • > François Béranger 9 janvier 2004 12:40

      C’est vrai que les messages sont de plus en plus rares.
      Est ce qu’on peut croire que nous allons l’oublier ?
      Béranger chante Leclerc est magnifique, comme un testament...

      repondre message

      • > François Béranger 9 janvier 2004 23:21

        il y aurait il de la censure sur ce magnifique site ?ça expliquerait le manque de message....

        repondre message

        • > François Béranger 19 janvier 2004 18:01, par jacques

          C ’est marrant que tu parle de censure
          Il y a quelques semaines j ai ecris àmadame Redon dans les memes termes et voici sa réponse:j’espère que le mot "censure" était teinté d’humour ?
          si ce n’est pas le cas, je suis peinée que l’idée puisse vous effleurer. D’abord parce que François
          Béranger a bien voulu s’y exprimer, ainsi que son public, ensuite, j’’espère que les autres pages de
          cecicela reflètent notre respect pour la liberté d’expression.
          Depuis le début, Octobre 2002, la page de François Béranger suscite des réactions, il y répondait au
          début...

          repondre message

          • > François Béranger 21 janvier 2004 11:40

            Il apparait que certains messages disparaissent d’un jour sur l’autre.Je ne sais pourquoi.C’est tout.alors censure ou pas ?En tout cas si mon propos n’était pas teinté d’humour il l’était d’amour.(pour François,il va de soi).

            repondre message

      • en fin de compte, pas si rares..... 18 janvier 2004 20:43, par Christine

        Recherchant les paroles de "RACHEL3 pour unre amie,me vient une idée...
        Pourquoi pas l’édition de tous les textes de François ?
        Bon, je retourne chercher aprés ces paroles...si vs savez ou je peux les trouver, faites moi signe !
        Amities

        repondre message

        • Rachel.. 18 janvier 2004 22:06, par patrice

          Tu peux trouver le texte de Rachel sur le livret qui se trouve dans le CD de Béranger nommé "LA CHAISE" (une chaise en couverture).Amicalement.

          repondre message

          • > Rachel.. 20 janvier 2004 18:14, par christine

            j’ai pas le cd....suis une vieille...ai tous les 33 tours !!!!

            repondre message

            • > Rachel.. 21 janvier 2004 12:06

              t’inquiéte pas.je suis pas si jeune.j’ai aussi tous les 33 de Béranger de "tranche" de vie à"dure mère"et meme "tout le monde s’aime".mais j’ai racheté aussi tous les cd Tellement j’aime ça.

              repondre message

        • > en fin de compte, pas si rares..... 18 janvier 2004 22:36

          Rachel Rachel
          si les p’tits cochons te mangent pas
          Rachel Rachel
          il en restera p’t’être pour moi

          Je suis tout seul dans ma maison
          le chien dort sur le paillasson
          La grosse horloge distille le temps
          très lentement trop lentement
          Les objets familiers
          soudain me sont étrangers

          L’amour tu sais ça prévient pas
          ça vous arrive avec fracas
          Ca vous r’tourne comme un vieux manteau
          avant qu’on ait courbé le dos
          Ca fait mal, c’est banal
          Parfois c’est très bon aussi

          Cette chose en moi c’est encombrant
          ça me remplit tous les dedans
          Mais en même temps c’est stupéfiant
          j’ai l’impression d’être vivant
          D’être un grand bateau blanc
          plein de rires et plein de chants

          Tu vois j’suis complètement cinglé
          J’me prends pour un bateau doré
          qui roule en Méditerranée
          vers des rivages ensoleillés
          Y’a des îles azurées
          et des beaux marins bronzés

          Quand j’ouvre mes yeux fatigués
          par les insomnies de l’ennui
          je vois ma table toute encombrée
          d’un amas de feuilles griffonnées
          Dans le ciel un orage
          Je voudrais être avec toi

          Pendant c’temps toi tu es là-bas
          avec un marin dans tes bras
          L’orage sà»rement tu t’en fous
          car il est grand et beau et doux
          Le monde s’est arrêté
          Pourquoi donc il tournerait ?

          Rachel Rachel
          je voudrais être les p’tits cochons
          Rachel Rachel
          et te manger tout en entier

          repondre message

        • > en fin de compte, pas si rares..... 20 janvier 2004 16:31, par Taurin M.

          En cliquant aux bons endroits, on peut trouver toutes les paroles de Béranger sur le site suivant :

          Cliquez ici : L’art Scène

          Au cas où ce lien ne marcherait pas, àcause de ma maladresse...

          http://www.lartscene.com/artistes_disco.php?id_artiste=22

          repondre message

          • merci toi....MAIS..!!!!!!! 20 janvier 2004 18:19, par Christine

            la lumière vient de jaillir, je viens de me souvenir de la "bible " de mon fils qd il avait 10 ans (le temps passe, il en a 38)

            FRANCOIS BERANGER par Pierre Guinchat
            Poésie et chansons
            chez Seghers n° 38......je l’ai !!!!

            repondre message

    • on passe.... 9 janvier 2004 19:34, par Christine Simonis

      on regarde....
      on écrit plus rien

      repondre message

      • on n’écrit plus mais on écoute... 15 janvier 2004 09:31, par Jacques Vince

        On regarde, on écrit plus mais on écoute, un peu chacun dans notre coin pour faire vivre aussi ce qu’Emmanuelle Béranger appelle la mémoire et pour faire remonter notre moral (salut Louis-Paul).

        Moi j’attends surtout avec impatience le jour où l’on pourra se rencontrer autour d’un événement en préparation j’espère (d’après ce que j’ai compris). Ce sera quand même plus humain que de lire des messages signés par des pseudo ou des prénoms un peu anonymes... Bref, ne perdons pas de vue les leviers sur lesquels on peut peser pour organiser ceci (je ne parle pas de la sphère médiatique, on peut, comme l’a toujours fait Béranger après l’épisode "soutien àLibé", se débrouiller sans eux...) : Futur Acoustic, Barjac, Chorus (malgré les grognes exprimées ici, je crois moi qu’on peut compter sur Fred Hidalgo) et bien d’autres bien sur, àinventer, àmouiller... Exerçons le peu de pouvoir qui nous reste pour nous prendre en main : ecrivons, discutons, échangeons... Ce sera déjàbeaucoup.

        repondre message

        • > on n’écrit plus mais on écoute... 15 janvier 2004 18:01, par Jacques

          Habitant la région parisienne , pourquoi ne pas se rencontrer dans un resto un samedi ou un dimanche , juste pour nous , àla mémoire de François ?

          repondre message

          • En voila une bonne idée ! seulement tout le monde il habite pas la région parisienne ; si des gens de la région Rhone Alpes pensent que la même initiative est possible, moi j’en suis ! ou même vers Montpellier, parce que j’y vais de temps en temps.... Enfin si ça se fait sur Paris, faites le savoir quand même, on sait jamais

            repondre message

          • > on n’écrit plus mais on écoute... 19 janvier 2004 20:19, par claude

            je suis d’accord. et comme dit mon patron (qui l’a emprunté àde gaulle, apparemment) "làou y’a la volonté, y’a le chemin"

            repondre message

      • Vivant... vivant... 19 janvier 2004 14:25, par Jean-François

        En fait, ça écrit toujours pas mal.
        Et même parfois, ça se frotte un peu.
        C’est vivant, quoi ! Et c’est une putain de bonne nouvelle.

        repondre message

    • > François Béranger 10 janvier 2004 15:04, par claude

      je trouve ça très sympa de raconter des anecdotes comme ça - même si àla limite celle-ci, tout en n’étant pas bien méchante, n’est pas forcément du meilleur goà»t - beaucoup plus en tout cas que de se bouffer le nez ou vouloir donner des leçons sur l’héritage moral, culturel, etc. de françois béranger, la conduite àadopter et tout ce qui s’ensuit. si vous avez d’autres anecdotes, moi en tout cas je serai bien contente de les lire. Quoi qu’il en soit, si François est connecté àInternet làoù il est (ne serait-ce qu’en lecture seule), il doit se dire qu’il y a encore du boulot ...

      repondre message

    • > François Béranger 11 janvier 2004 14:10, par Louis - Paul

      Je ne pensais qu’ une simple anecdote ferait autant réagir... Je n’ ai fait que raconter la vérité . Maintenant libre àcertains de trouver la vérité ridicule ... Pour ma part je trouvais qu’ une grand mère de 70 ans àun concert de Béranger àl’ époque , c’ était extraordinaire même si elle n’ a pas , sous l’ émotion trouvé peut être les bons mots pour interpeler Béranger ..

      Ou alors est - ce la réaction de François que certains trouvent ridicule, je n’ ose l’ imaginer ?

      La critique est un art décidément bien français, mais comme le disait F Béranger les mots sont des pièges qui nous parlent de la vie , la vie cette bête inquiète qui va du rose au gris ..... alors faites comme vous voulez ...( Participe présent )
      Louis - Paul

      repondre message

      • > François Béranger 11 janvier 2004 15:32, par Emmanuelle Béranger

        Vous savez quoi ? Toutes les anectodes sont bonnes àraconter, ça s’appelle la mémoire.
        On se fout des interprétations des uns et des autres, c’est trop bon de parler de lui.

        repondre message

        • > François Béranger 11 janvier 2004 20:53, par Louis - Paul

          Merci Emmanuelle

          La vérité sort de la bouche des " enfants " ceux de FB .

          Le moral remonte

          Louis - Paul

          repondre message

        • > François Béranger 16 janvier 2004 18:29, par Jacques

          Comme on en est aux anectodes : Une personnelle . Mes fils chantent l’Internationale avec les paroles de François . Il y a un debut a tout, un jour il n y aura plus que celles ci
          Jacques

          repondre message

        • > François Béranger 17 janvier 2004 15:32, par anne chazay

          Entièremnt d’accord..on se fout des interprétations des uns et des autres.C’est bon que vous nous disiez que cela vous fait un peu chaud au coeur..on est sà»remnt tous vachemnt différents : militants , amoureux, battants , fragiles....mais tous , qu’est-ce qu’on l’aimait qu’est-ce qu’on aimait ce qu’il disait, ce qu’il était , sa voix..et on se tient encore chaud en en parlant et c’est bien si on vous êtes au milieu de nous..ce serait bien que tous nos petits mots soient autant de caresses ..
          anne Chazay

          repondre message

  • > François Béranger

    29 décembre 2003 22:13, par claude

    je n’ai rien contre linda lemay, mais pourquoi pas f. béranger en couverture ? pas assez vendeur ?

    repondre message

    • > François Béranger 5 janvier 2004 22:58, par patrice mercier

      Et oui !!! Il faut vendre.Que penser !Moi je crois qu’il vaut mieux télécharger la bio de Francois sur Futur acoustic.J’ai plus confiance en Antoine Crespin.Linda comment ?OUAI ça doit être plus vendeur.Le disque dort ,le disque dort ,le disque dort sur son lit d’mort.Pauvre François.Enfin !!!! on a l’habitude...

      repondre message

      • > François Béranger 9 janvier 2004 16:08, par Jean-François

        Juste une remarque : bien sà»r, il y a moins d’interventions sur ce site qu’au moment de la mort de François. Comment en serait-il autrement ? J’ai écrit le jour de sa mort, et encore deux ou trois fois ensuite. Depuis, je suis revenu sur ce site quelquefois, j’ai lu, mais je n’ai rien écrit. Est-ce que cela veut dire que je l’oublie ? Que j’ai arrêté de l’écouter ? Que je suis un vilain ?
        Dans les semaines qui ont précédé sa mort, et dans les mois, et dans les années, et sans cesse depuis la 1ère fois que j’ai entendu "Tranche de vie", quand j’étais au lycée, j’ai écouté les chansons de François. Je continue. Et les 19 chansons de Félix me font pleurer tellement ce disque est beau. Et j’ai été content de lire, dans Chorus, et même avec Linda Lemay en couverture, ce dossier sur François. Comme j’avais été content, un an plus tôt, dans la même revue, de lire un long entretien de François avec Marc Robine. Comme j’avais été content de lire encore avant, et dans Chorus, ou dans Paroles et Musique qui le précédait, toutes ces pages qui donnaient la parole àFrançois, parlaient de lui, de ses chansons.
        Ca commence àme gonfler un petit peu tous ces anathèmes tristouno-risibles de gardiens de la mémoire auto-proclamés.
        Vous aimiez Béranger. Vous l’aimez toujours. Ecoutez-le, faites-le écouter. Soyez heureux d’avoir connu un type comme ça, et arrêtez de distribuer des bons points ici et de faire les gros yeux là.

        repondre message

        • > François Béranger 9 janvier 2004 19:24, par patrice

          tu devrais écouter "le disque dort ".Fançois y parle du monopole de la chanson et de la connerie,des décideurs de la chanson etc....Ca doit etre de ça qu’il parlait:on fait de la pub sur un site dédié àBERANGER (mettez moi s en un kilo a 10 euros) et on met linda machin chose en couverture pour ratisser.Un beau produit bien emballé car la musique c’est comme la lessive....Merci encore François pour tout ce que tu nous apportais,tout ce que tu nous apportes et tout ce que tu nous apporteras encore longtemps avec ou sans les médias.

          repondre message

        • > François Béranger 9 janvier 2004 19:42, par viviane

          oui .C’est mieux de pas mettre BERANGER en couverture.ça se vendra pas.Par contre on peut essayer de racoller sur un site dédié àsa personne !!!Gare au monopole et aux décideurs de la chanson.Merci pour tout.

          repondre message

        • > François Béranger 10 janvier 2004 14:51, par claude

          ouais mais justement, c’est un peu ce que tu fais, camarade ... mais bon, c’est pas grave, chacun exprime ses émotions, un peu maladroitement peut-être ...

          repondre message

          • > François Béranger 10 janvier 2004 17:29, par claude

            ce message - ce n’est pas forcément évident - s’adresse au monsieur qui parle de donner des bons points, etc., 3 messages + haut

            repondre message

        • > François Béranger 11 janvier 2004 02:01, par pascal

          Bon, me voilàmoi aussi rassuré : Ce site n’est pas mort, car il gronde encore. On doit être nombreux àpasser voir , comme ça, si quelqu’un a mis quelque chose sans forcément écrire soi même, ça ferait un peu radotage (mais non, tout n’a pas été dit sur FB, pourtant on n’a pas forcémént un truc original àclaironner àchaque fois. ) Je me suis "abonné" au site, comme ça je suis prévenu en cas d’ajout. Et j’ai du mérite, parce que ce site (je sais pas si c’est àcause de ma bécane qu’est plus tout jeune ou àcause de cette page qui est très, très longue), met trois plombes às’afficher, bon, disons trois minutes au moins, et pourtant c’est de l’adsl, ma chère...

          Puisque vous ne me le demandez pas, en vérité, je vous le dis, je trouve que Linda Lemay, c’est loin d’être honteux, en matière de repoussoir il y a plus efficace. Mais bon, on aurait tous aimé, sà»rement, une photo (inédite, de préférence) du père François en couverture.

          [ Au fait, la bio, on pouvait la télécharger sur le site de Futur acoustic il y a quelques temps, je sais pas si on peut encore. Alors si vous voulez vous venger de cette petite bassesse de Chorus, allez la chercher. Une fois imprimé - relié, vous pouvez y mettre en couverture la photo que vous voulez, et puis vous arrêtez de raler. Bon !]

          Le cd des chansons de Félix Leclerc est émouvant, authentique, épuré d’arrangements par trop parasites, la voix de François est superbement assortie au répertoire, c’est vraiment du Leclerc, et c’est aussi du Béranger...et pourtant certaines chansons me mettent mal àl’aise, parce qu’on y sent parfois FB àla limite de ses possibilités vocales (Félix Leclerc, c’est pas du gâteau àchanter...) La version de "Présence" sur le disque au cactus était mieux maîtrisée, ou alors c’est la dissonance intentionnelle de l’accompagnement qui me défrise...Même la "chanson du pharmacien" , plus facile àchanter, pourtant c’est a capella, était mieux précédemment. Alors voilà, j’aime ce disque, parce qu’aussi bien Béranger que Leclerc me sont chers, il m’est d’autant plus précieux que c’est le dernier "nouveau disque" de Béranger que j’aurai l’occasion d’acheter (je ne m’y fais pas, bordel !).
          En même temps, ce disque m’est parfois douloureux àécouter, parce que j’ai le sentiment d’y percevoir des traces de sa fatigue, de sa souffrance peut-être. Si ça se trouve, tout ça n’est que du pur fantasme, mais je ne suis pas en mesure d’en juger. Alors la larme au coin de l’oeil, c’est pas toujours seulement parce que la chanson est belle, mais aussi parce que c’est vraiment trop con, ce crabe.

          A part ça, portez vous bien, continuez àvenir poser ici vos coups de coeur de temps en temps, ne vous engueulez qu’au strict minimum, l’intérêt que nous portons tous àFB est un tronc commun qui ne nous contraint en aucun cas àune pensée unique et normative, et on a en plus le droit de diverger sur d’autres sujets ; veillons au minimum àne pas nous disputer bruyamment l’héritage (A la mort de leur mère, tous les fils sont venus...)

          Chers congénères, bonsoir..

          repondre message

          • > François Béranger 12 janvier 2004 10:01, par Jean-François

            Ce que tu dis de la voix de Béranger sur ce disque, je l’ai ressenti aussi. Cela m’a rappelé un livre de Jacques Vassal paru en 1976 et qui s’appelait "Français, si vous chantiez" : le titre du long chapitre consacré àFB dans ce bouquin s’intitulait "François et sa grosse voix". C’est vrai qu’il avait une grosse voix, François. Et qu’on y sent quelque chose de cassé dans ce disque superbe.

            repondre message

            • > François Béranger, la voix 14 janvier 2004 22:19, par anonyme

              Oui, la voix, et oui aussi, cette fêlure, cette lassitude qu’on perçoit sur le dernier CD (Leclerc), et sur le précédent enregistré en public "tous ces mots terribles..." François Béranger, je l’ai vu une première fois , pour le 1° mai, concert dans une ville de la banlieue de Grenoble (Saint Martin d’Hères) Je me rappelle de ce qu’il disait, entre les chansons, mais pas tellement de ses chansons.

              Le choc, je l’ai eu comme pour d’autres musiques que j’aime depuis, un dimanche matin sur France Inter ( quelle année ? je ne sais plus), tout d’un coup une grosse voix et un ton sans rien de commun avec le sirop habituel ; c’était Le Tango de l’Ennui ... KO technique, et l’envie de découvrir d’autres chansons, le "paysage" de ce chanteur hors du commun, et si proche en beaucoup de points de tant des choses que l’on pensait, qu’on ressentait : "un jour pourtant , moment très rare, illumination dans le noir" . Cet attachement dure depuis 30 ans et plus, et comme disait quelqu’un il y a quelques jours, il n’est pas près de s’éteindre . Sà»r qu’on n’a pas tous les jours des révélations àfaire, ni des sentences àdélivrer, mais qu’importe, faut continuer !

              repondre message

          • > François Béranger 19 janvier 2004 20:26, par claude

            pascal pourrais-tu dévoiler un peu + de ton identité ?

            repondre message

            • >coming out ! 21 janvier 2004 18:04, par blaise

              Oui, je m’appelle Blaise Pascal, et depuis un peu plus de trois siècles je tente d’asocier les mathématiques àla réflexion philosophique !

              repondre message

              • > C’est un faux intolérable ! 23 janvier 2004 19:32, par pascal (le vrai)

                Cestui qui a signé le message d’avant veut se faire passer pour moi, or il n’est pas moi, il n’y a que moi qui puisse être moi, je pense...

                Ou inversement, je pense, moi, donc je le suis. Enfin non, je ne le suis pas, en ce sens que je veux pas le suivre sur ce terrain.

                Et puis moi, IN CAUDA VENENUM, je ne fais pas (trop) de fautes d’ortograf !

                repondre message

                • > C’est un faux intolérable ! 23 janvier 2004 21:07, par claude

                  cogites ergo es, ergo es rené descartes, et non blaise pascal ...
                  bon je m’égare, je me demandais simplement (croyant reconnaître chez toi un certain style ...) si parmi les milliers de pascal tu en étais un - par un hasard extraordinaire - que je connaissais. c’est tout.

                  repondre message

    • > François Béranger 8 janvier 2004 20:39, par Louis - Paul

      Tu as raison , quand j’ ai,reçu ce numéro j’ ai cru que Chorus c’ était trompé . Je m’ attendais trop àtrouver FB en couverture !! Désormais le problème de choix ne se posera plus !Paix àsa bignole .
      Louis - Paul

      repondre message

    • lynda lemay en couverture 9 janvier 2004 19:26, par Christine

      j’ai fait demi tour et, je n’ai pas acheté...au début, je pensais que je faisais erreur !
      Ben non...CHOQUEE

      repondre message

    • chorus spécial Lemay 9 janvier 2004 19:36, par Christine

      20 euros non mais...je préfère un CD de Béranger pour remplacer mes vieux 33 tours

      repondre message

    • > François Béranger 22 octobre 2004 11:22

      bonjour vien discuter de ca sur msn mon adresse et tcyril2hotmail.com

      repondre message

  • > François Béranger

    18 décembre 2003 16:53

    disait F.BERANGER sur son album en public de 1998. Oui tout arrive, hier la FNAC
    Valence avait mis en valeur et en écoute libre le dernier
    CD de F.BERANGER ( 19 chansons de Félix Leclerc).
    Si c’est vrai !
    FRANCIS

    repondre message

    • > François Béranger 29 décembre 2003 22:11, par claude

      on ne peut pas en dire autant de la fnac chatelet où j’ai tout de même regardé cet après-midi s’il y avait un bac françois béranger ou au moins de ses disques dans les "b" ; eh bien, wallou ! et quand j’ai demandé àla vendeuse elle m’a jeté un regard qui voulait dire soit "je sais pas de quoi tu causes" soit "pauvre conne j’en ai rien àfoutre de ta question" et m’a simplement dit "non". j’avais envie de lui rétorquer qu’au vu des merdes qui remplissaient les bacs de la section "variéré française" c’étaient vraiment tous des cons ou autre gentillesse du même genre mais bon je me suis abstenue, àquoi bon ... c’était pas la faute de la nana de toute façon.
      allez bonsoir àtous,
      claude

      repondre message

      • > François Béranger 29 décembre 2003 23:47, par Guy

        Salut,
        A Lyon il est bel et bien comme àValence si !si !
        Dans les bacs,F.B, tous les C.D.
        Si futur acoustic voulait bien mettre des bons de commandes qu’on imprime en ligne depuis leur cite et que l’on retourne avec un chéque cela serait plus facile et la fnac ...........

        repondre message

        • > François Béranger 2 janvier 2004 14:41, par claude

          JE SUIS D’ACCORD CAR JE SUIS BIEN ALLEE SUR LE SITE MAIS N’AI PAS COMPRIS COMMENT FAIRE POUR COMMANDER.

          repondre message

          • > François Béranger 3 janvier 2004 18:12

            j’ai le même problème. Le site fonctionne mal sur ce point ...

            repondre message

          • > François Béranger 7 janvier 2004 23:25, par Louise Maignan

            la c’est de la mauvaise foi. j y suis allée et jai commandé.
            Dans la rubrique discographie il y a un un bouton "ajouter au panier" c’est très clair. et jai recu les cd le lendemain !!! alors arretez de raler bêtement

            repondre message

            • > François Béranger 8 janvier 2004 15:54, par Thierry

              Bonjour ?

              C’est parce que le disque que tu voulais est dispo.
              Le disque "Joue pas avec mes nerfs" est très bien nommé sur ce point - Impossible de le comander sur futur-acoustic.

              Bises àtous les fans de F.B.

              repondre message

              • > François Béranger 9 janvier 2004 20:16, par louise maignan

                jai appellé futur acoustique. les disques que nous attendons sont en fabrication... HOURRAH ! j’irai voir sur le site tous les jours

                repondre message

            • > François Béranger 8 janvier 2004 22:27, par claude

              eh bien tu es douée car moi du coup je suis retournée sur le site et n’ai toujours pas compris comment faire ... ajouter au panier ? tu es sà»re que ce n’était pas sur alapage ou amazon ?

              repondre message

              • > François Béranger 9 janvier 2004 20:23, par Antoine CRESPIN

                Bonjour,

                Puisque la navigation sur notre site semble poser autant de problèmes, nous allons mettre en ligne très rapidement une page de commande simplifiée.

                En attendant vous pouvez toujours adresser votre commande par courrier.. eh oui ca marche encore :
                FUTUR ACOUSTIC
                12, rue Soult
                94700 Maisons Alfort

                PS n’oubliez pas de joindre un chèque de 20 € par CD (frais de port inclus)

                et surtout, merci pour tous ces témoignages.

                repondre message

            • > François Béranger 9 janvier 2004 17:21, par Christian Lanet

              Je trouve également que çàfonctionne bien. En tout cas, je n’ai moi-même pas eu de problème pour commander chez Futur Acoustic.
              J’en profite pour réagir également àun message d’une personne qui se désole de ne plus voir autant de messages sur ce site. On ne passe pas sa vie (c’est mon cas) sur internet, et ce n’est pas parce qu’on n’écrit pas qu’on a déjàoublié François. Pour ma part, çàfait plus de trente ans que je l’écoute, que je le chante, que j’en parle àdes copains, et çà, c’est bien plus important que de parler àun ordinateur.
              Salut àtous
              Christian

              repondre message

      • > François Béranger 31 décembre 2003 12:50

        Il faut les commander partout et les laisser dans les bacs, vieille tactique...

        repondre message

    • > François Béranger 31 décembre 2003 12:47

      ... et la Fnac Bastille de Paname me répondre que la sortie du "Félix était annulée" !!!
      Incapables !

      repondre message

  • > François Béranger

    16 décembre 2003 17:41, par Jacques

    Bonjour àtous
    J’ai longtemps hésité àvous écrire.
    Personne ne peut extrapoler sur les idées et pensées de François Béranger.
     POURQUOI ?
    Pourquoi avoir attendu ?
    Est-ce la fin d’une vie qui va nous réveiller,nous unir,nous rassembler.
    Mais que faire ?
    Mille idées fleurissent pour un hommage éphémère àBérange.
    Pour beaucoup François est un contestataire ,un râleur, un pourfendeur de l’état , du fric ,des magouilles .
    Pour moi et d’ autres BERANGER représente énormément plus que cela.
    Dans ces chansons, il nous décrit qu’un état de fait,nous dépeint notre société,appuit làou ça fait mal.
    Dans l’oeuvre de FB il y a bien plus que cela.Un monde autrement ,peut exister,un monde d’Amour .
    Connaissez-vous la FÊTE DU TEMPS,écouter réécouter les paroles de cette chanson.
    Ne trouvez-vous pas que cette vie dans ce village est merveilleuse,ne devrions nous pas la créee ?
    Cette utopie,ce rêve ,doit se réalisé
    Allons voire Espenel réalisons "Le vieux reve"
    Y a que la foi qui sauve BLLLUUUEEESSS

     
    JACQUES

    repondre message

    • > François Béranger 5 janvier 2004 12:35

      Je suis d’accord, dans les chansons ( et les écrits ) de FB il y a bien plus que "cela" (la revendication) : il y a aussi toute la richesse humaine et l’idée qu’un monde meilleur est àportée de nous. J’ai été très sensible, en lisant son autobiographie, àl’hommage qu’il rend àson père : ça inspire du respect àla fois pour le père et pour le fils...
      Autre réflexion, au passage : si la disparition de FB fait renaître tout cet attachement àce qu’il représentait, alors qu’il a du sans doute souffrir de l’oubli relatif dans lequel il a terminé sa vie, c’est certainement aussi àcause de la prise de conscience que c’est une partie de notre jeunesse, et de ce àquoi on croyait, qui est en train de se perdre.
      A quand des pistes pour un hommage éphémère, comme tu dis ?

      repondre message

    • > François Béranger 9 février 2004 23:00, par antoine palma

      salut tous les amis !!!!!

      J’aime bien ton message, jacques. J’étais déjàintervenu sur ce forum très vivant sur notre regretté François.

      Je voudrais apporter une précision définitive au sujet des disques de Francois Béranger : lisez bien : TOUS les disques sont DISPONIBLES en cd chez n’importe quel disquaire digne de ce nom, EXCEPTION FAITE de "Une Ville", "Ca doit être bien", "Joue pas avec mes nerfs", "Article sans suite", et "Da capo" qui paraitront courant 2004. Ils sont distribués par M 10, sur le label Futur Acoustic. Tout ce que l’on vous dira de différent, sont des conneries monumentales . Je suis bien placé pour le savoir, F. Béranger est très important pour moi, depuis toujours, et je suis vendeur Fnac, àToulon, depuis son ouverture en 1990. D’autre part, je lui rendrais hommage le 26 mars prochain, àla Seyne sur Mer, près de Toulon, avec mes potes zicos, dans le petit café théatre "La 7ème Vague", 38 rue Berny. On survolera sa carrière en 20 titres choisis.

      Si vous êtes dans le coin : comme on a les mêmes choses sur le coeur, ce soir là, nous pourrons chanter en choeur.

      n’arrêtez pas de parler de François, amitiés àtous et toutes, et que ses disques jouent un maximum autour de vous !!! Antoine.
      Mon adresse : antoine.palma@tele2.fr

      repondre message

    • > François Béranger 9 février 2004 23:05, par antoine palma

      salut tous les amis !!!!!

      J’aime bien ton message, jacques. J’étais déjàintervenu sur ce forum très vivant sur notre regretté François.

      Je voudrais apporter une précision définitive au sujet des disques de Francois Béranger : lisez bien : TOUS les disques sont DISPONIBLES en cd chez n’importe quel disquaire digne de ce nom, EXCEPTION FAITE de "Une Ville", "Ca doit être bien", "Joue pas avec mes nerfs", "Article sans suite", et "Da capo" qui paraitront courant 2004. Ils sont distribués par M 10, sur le label Futur Acoustic. Tout ce que l’on vous dira de différent, sont des conneries monumentales . Je suis bien placé pour le savoir, F. Béranger est très important pour moi, depuis toujours, et je suis vendeur Fnac, àToulon, depuis son ouverture en 1990. D’autre part, je lui rendrais hommage le 26 mars prochain, àla Seyne sur Mer, près de Toulon, avec mes potes zicos, dans le petit café théatre "La 7ème Vague", 38 rue Berny. On survolera sa carrière en 20 titres choisis.

      Si vous êtes dans le coin : comme on a les mêmes choses sur le coeur, ce soir là, nous pourrons chanter en choeur.

      n’arrêtez pas de parler de François, amitiés àtous et toutes, et que ses disques jouent un maximum autour de vous !!! Antoine.
      Mon adresse : antoine.palma@tele2.fr

      repondre message

  • > François Béranger

    16 décembre 2003 10:41

    La biographie complète de François Béranger écrite par lui même vient de paraître dans le n°46 de CHORUS disponible en kiosque le 21 décembre.
    Bonne lecture.

    repondre message

  • > François Béranger

    15 décembre 2003 22:37

    Selon les sources de futur-acoustic, la réédition des premiers albums de FRANCOIS aurait été annulée. C’est domage ! Merci quand-même pour les derniers albums et ce très bel homage àFELIX LECLERC

    repondre message

    • > François Béranger 16 décembre 2003 14:39, par FUTUR ACOUSTIC

      Fausse information, les premiers CD de François seront bien réedités en début d’année 2004.
      Un peu de patience.

      repondre message

      • > Fausse frayeur 16 décembre 2003 21:24

        OUF !

        Le celui qui avait dit que les premiers disques ne seraient pas réédités m’avait fichu un sacré coup.

        JE N’AI PAS "Tranche de vie" !!!

        Alors les extraits sur Futur Acoustic ne calment pas ma fringale, ils ne font que l’attiser.

        Songez que je n’avais pas entendu "Oui oui dis moi oui" depuis plus de trente ans, et qu’àl’époque, c’était sur radio Alger (chaine 3) où la chanson passait assez souvent. C’était la seule qui passait, d’ailleurs...

        Alors soyez sympa, nous faites pas faux bond...

        repondre message

      • > François Béranger 7 janvier 2004 22:08, par claude

        Patience rime sans doute avec incompétence...non ? on peut s’en prendre aux distributeur (Fnac ou autres) qui n’ont pas de Beranger en rayon, mais que dire du producteur qui n’est pas capable de rendre disponible les deux premiers albums (sans aucun doute parmi les meilleurs). Si la promo et le marketing (non ce n’est pas qu’un gros mot) de cet éditeur sont au même niveau, pas étonnant que le gars françois soit passé àla trappe depuis qlq années. Les médias ont le dos large, mais que je sache Manu Chao (pour n’en citer qu’un) arrive bien àtrouver son public sans cirer les pompes de TF1 et autres ardissoneries.
        Alors ces albums, dispo quand ?
        Dois je appeler elisabeth tessier ou avez vous une date plus précise que "début 2004"
        claude

        repondre message

        • > François Béranger 7 janvier 2004 23:32, par laurent mignalin

          Je ne suis pas d accord avec toi. Tu mélange tout : distributeur producteur éditeur. Et en plus les premiers disques sont la propriété de SONY !! alors dis pas de conneries.

          repondre message

        • > François Béranger 26 janvier 2004 23:46, par cyril

          Ouais ! Il y a peut-être un blème.. En tous cas, je me suis rendu àla fnac BASTILLE et le vendeur m’a confirmé l’annulation de ces sorties d’albums... Et cette info m’a-t’il dit venait du distributeur, le représentant de la marque m10. Puis j’ai téléphoné àd’autres fnac de PANAME : la fnac des halls, la fnac SAINT-LAZARRE, et j’ai obtenu les mêmes affirmation, àsavoir que le distributeur n’a plus l’intention de sortir ces albums.
          Il est vrai que si l’on se réfère àalapage, amazon.fr ou fnac.com, ces quatres rééditions étaient initialement parues le 3 juin 2003.
          Et des albums épuisés le jour de leur parution, j’admets qu’on ne voit pas souvent ça...
          Le distributeurs a peut-être peur des invendus... Et c’est un peu
          idiot ! Car futur-acoustic peut très bien vendre ces albums sans pour autant les mettre dans les bacs de ces requins de la fnac... En tous cas, je pense que si futur-acoustic ne donne pas de dates précises, c’est que le distributeur, quelquepeu frileux, n’a pas encore donné son feu vert... Car comme vous le savez, l’industrie du disque se porte très mal en ce moment...
          Allé ! ne vous en faites pas trop... Un jour un petit malin saura exploiter le deuil de François, et àce moment-là, Vivindi ressortira son intégrale...
          Bonsoir et excusez-moi pour l’ironie... Je suis parfois un peu méchant... Ne m’en veuillez pas trop.

          repondre message

          • > François Béranger 4 février 2004 16:44, par cyril

            Ah ! l’industrie du disque !!! C’est comme la franmaçonnerie, on y comprend pas grand chose... Futur-acoustic dit maintenant : ces disques ne peuvent pas être mis en vente, car il y a des problèmes de papelars administratifs... Ah bon ! Vlàautre chose...
            Alors, comme le disait Claude dans son message, il n’y a pas que les disquaires qui font défaut... Je n’y comprends plus rien... Mais bon tan-pis...

            repondre message

  • > François Béranger

    11 décembre 2003 14:21

    10 décembre 2003, par Patrice mercier [retour au début des forums]
    on ne t’oubliera jamais


    comment pourrait on t’oublier ?toi,qui a su si bien mettre des mots sur nos pensées.toi qui a fait naitre en nous des espoirs,toi qui a toujours dénoncé la connerie Humaine.Tu m’a accompagné depuis ce jour de 1974 (j’avais 16 ans)ou j’ai entendu ta grosse voix dans mon petit transistor.tu chantais Manifeste.Quelle claque ! ! !depuis je n’ai eu de cesse d’écouter tes chansons àl’affut de tout te concernant.je t’ai vu 7 ou 8 fois en concert,je t’ai rencontré.Je t’ai fait connaitre àun tas d’amis qui sont devenus aussi des inconditionnels.bref 30 ans que je te cotoie par chansons interposées.ET le hasard a voulu que ta derniére apparition se fasse àl’église ST François,à500 metres de chez moi....J’ai été trés ému par le discours de ton père.Quelle verve.Tu avais de qui tenir.....Maintenant j’irai te voir de temps en temps et repenser au bon vieux temps.UN concert hommage du coté de MOntpellier ou Sauve serait le bienvenu pour notre moral àtous.on pourrais y chanter en coeur encore une fois.(on pourrait peut etre y entendredes gens comme Maxime ou RENAUD).je salue toute ta famille.Salut FRançois .on ne t’oubliera jamais,sois en sà»r.Patrice.

    repondre message

    • > François Béranger 13 décembre 2003 20:35, par Christine

      moche, trés moche que son père ait du vivre cette perte, je comprends mieux cet enterrement àl’église qui selon le gardien du cimetière interpella tant de personnes présentes.
      Que ce papa en peine sache que ns sommes nombreux àen porter un petit morçeau : il peut être fier que son fils ait été et soit encore le vecteur de tant d’espoirs et de révoltes face àl’injuste

      repondre message

  • pas d’oubli....

    29 novembre 2003 10:49, par christine

    le soleil brille au travers de la fenêtre, c’est samedi...je te rejoinds àl’écoute de tes chansons

    repondre message

    • > pas d’oubli.... 29 novembre 2003 11:28, par jp-maniere@club-internet.fr

      Eh bien Christine tu n’es pas toute seule
      "Tiens v’la soleil on ne l’attendais plus celui la"

      Voir en ligne : trif 33

      repondre message

    • > pas d’oubli.... 29 novembre 2003 22:54, par claude

      je vois que tu es une "aficionada" (?) et moi aussi. il ne se passe pas une journée sans que je pense àfrançois - ou me connecte sur ce site d’ailleurs - il n’aura jamais autant fait couler d’encre - ou d’octets - on ne l’oublie pas, c’est bien.

      repondre message

      • cela ne m’était jamais arrivé..... 30 novembre 2003 18:27, par christine

        mais vois tu je me rends compte qu’il était le compagnon de luttes, de rêves et d’espoirs...
        Et puis, c’est le souvenir de telles complicités avec mes gosses : ils ont grandis, j’ai vieilli, mais, j’ai toujpurs les mêmes rêves chevillés dans le coeur.

        repondre message

        • > cela ne m’était jamais arrivé..... 1er décembre 2003 21:14, par claude

          le souvenir de françois nous aide un tout petit peu àaffronter la triste réalité des patrons voyous et des politicards véreux.
          eh oui, françois, le monde avance toujours àreculons, l’authentique internationale, c’est toujours celle du fric et des cons ... et j’ai bien peur que ce soit parti pour durer encore un moment.
          mais ce que tu nous a laissé est toujours làet nous unit, c’est une petite consolation.
          bises àtous.

          repondre message

          • ben dis donc 13 décembre 2003 20:43, par Christine

            on va pas baisser les bras...depuis le 14 juillet àVilleneuve lez Maguelonne, je sais que la relève est là...et elle a besoin, de vieux comme nous, pour aller en première ligne les rejoindre pour qu’il ne se fasse pas bastonner par les "bottines àcloux"
            Si on lache, il est vraiment mort François !!!!

            repondre message

    • > pas d’oubli.... 4 décembre 2003 18:20

      Un petit mot d’un novice du net !
      J’ai decouvert tous ces messages qui m’ont beaucoup ému, tout comme ces 2 superbes émissions de Daniel Mermet (merci àlui !)
      J’ai 35 ans et je suis admirateur de françois depuis ma plus tendre enfance.
      En effet, si certains ont débuté avec Brel ou Brassens,moi ce fut avec François grace au frangin qui a 8 ans m’a fait écouter le double en public !
      comment s’en remettre ?
      il m’a toujours suivi tout au long de ma vie, m’a toujours beaucoup aidé dans mon quotidien, ma conscience politique, c’est grace àlui !
      J’étais trop jeune dans les années 70 pour le voir, ensuite il y eu la coupure des années 80, ce n’est donc qu’en 92 que je pouvais enfin le voir en public àValenciennes, il était comme je l’imaginais !
      j’eu la chance de le voir dans les loges, je lui faisait remarquer que cela faisait 15 ans que j’attendais ce moment, il me dedicaça le cd en me felicitant pour ces 15 ans d’attentes !
      Je le revis 2 fois ensuite dont le splendid 98 àlille, toujours du bonheur
      et maintenant comme tous beaucoup de tristesse !!
      Mais il nous reste ses disques intemporels, sa voix inimitable, son intégrité et finalement la chance d’avoir rencontré cette belle âme humaine !
      Il m’accompagnera toute ma vie !!!
      J’aimerai correspondre avec d’autres admirateurs
      merci

      repondre message

      • > pas d’oubli.... 4 décembre 2003 23:14, par Jacques V

        Oui, nous sommes nombreux àvouloir échanger avec d’autres "admirateurs". Pourquoi ? Parce qu’on a envie de se sentir moins seuls àavoir ce référentiel dans notre vie ? Ou alors parce que c’est un moyen de surmonter cette difficulté que nous avons àpeser sur le monde tel que François le décrivait si bien ?...

        Je ne sais pas, sans doute un peu de tout ça non ?

        Bref, il faut vraiment qu’on se retrouve pour faire vivre tout ça encore... Et en plus, ça permettra peut-être de mettre des visages sur tous ces pseudos...

        repondre message

      • > pas d’oubli.... 8 décembre 2003 17:02, par françoise

        J’ai passé une partie du week-end àdépoussiérer ma vieille chaine hi-fi , je croyais qu’elle était cassée, mais non, ça tourne encore ; tout ça pour écouter les 33 tours de François qui dormaient, et me rafraichir les paroles des chansons.
        Emotion, souvenir, mais aussi, c’est complètement actuel.
        Il faudrait que l’idée d’une rencontre/fête continue àfaire son chemin ; il semble que l’idée du 1° mai représente un objectif réaliste, pour que tout se prépare et s’organise ; àquand la suite ?

        repondre message

      • > pas d’oubli.... 10 décembre 2003 17:31, par Louis - Paul

        Je suis moi aussi un inconditionnel de François Béranger et ce depuis le début des années 70 .Je l’ ai vu 4 fois en concert . Que du bonheur ! La dernière fois c’ était en 2002 près d’ Angers . On peut correspondre si tu veux . J’ habite Angers et j’ ai 55 ans , je suis prof d’ Hist géo et tous les ans j’ étudie avec mes élèves " En avant " quand on voit le Front populaire . Pas besoin de grands discours ils comprennent très bien . A +

        Louis - Paul

        repondre message

        • > pas d’oubli.... 10 décembre 2003 22:50, par Patrice mercier

          comment pourrait on t’oublier ?toi,qui a su si bien mettre des mots sur nos pensées.toi qui a fait naitre en nous des espoirs,toi qui a toujours dénoncé la connerie Humaine.Tu m’a accompagné depuis ce jour de 1974 (j’avais 16 ans)ou j’ai entendu ta grosse voix dans mon petit transistor.tu chantais Manifeste.Quelle claque !!!depuis je n’ai eu de cesse d’écouter tes chansons àl’affut de tout te concernant.je t’ai vu 7 ou 8 fois en concert,je t’ai rencontré.Je t’ai fait connaitre àun tas d’amis qui sont devenus aussi des inconditionnels.bref 30 ans que je te cotoie par chansons interposées.ET le hasard a voulu que ta derniére apparition se fasse àl’église ST François,à500 metres de chez moi....J’ai été trés ému par le discours de ton père.Quelle verve.Tu avais de qui tenir.....Maintenant j’irai te voir de temps en temps et repenser au bon vieux temps.UN concert hommage du coté de MOntpellier ou Sauve serait le bienvenu pour notre moral àtous.on pourrais y chanter en coeur encore une fois.(on pourrait peut etre y entendredes gens comme Maxime ou RENAUD).je salue toute ta famille.Salut FRançois .on ne t’oubliera jamais,sois en sà»r.Patrice.

          repondre message

      • ben, si tu laissais ton adresse mail 16 décembre 2003 18:57, par christine

        ce serait possible !!!!

        repondre message

    • > pas d’oubli.... 6 décembre 2003 20:23, par claude

      françois, nous ne t’oublions toujours pas.

      repondre message

  • Hommage àFrançois de Mermet...

    14 novembre 2003 23:22, par Christine Simonis

    et bien voilà, je les ai trouvées...j’ai tous les 33 tours depuis le tout 1er....
    57 ans, je l écoutais toujours, je l’écoute encore....et j’arrive encore àcraquer en écoutant ces émissions.
    Emmanuelle as tu pensé àprendre contact en Belgique avec François Bialek qui passait en 1ère partie des spectacles de ton papa, Diffusion Alternative et le Mouton tondu àEcaussinnes....cela doit dater de 27 à30 ans.....si pas plus !
    Aussi le Centre culturel de La Louvière

    repondre message

    • > Hommage àFrançois de Mermet... 16 novembre 2003 00:52

      Ecaussines, le lieu de naissance du Christ, dans les évangiles selon Julos ?

      Beaucarne, Béranger, ça fait plaisir de les associer par la pensée, ces deux là.

      Si différents, et pourtant unis par le même refus de la frime, des paillettes et des compromissions .

      repondre message

      • Beaucarne et Béranger.... 18 novembre 2003 11:54, par christine

        Beaucarne...en effet combien différent de Béranger !!!!!!
        Ne dit on pas depuis quelques années Monsieur le Baron....Beaucarne lol
        Ne mélangeons pas, excusez l’expression, les torchons et les serviettes....

        repondre message

    • > Hommage àFrançois de Mermet... 19 novembre 2003 16:59, par Patrick

      Un mois déjà, que j’avais laissé un petit mot !et.....bon sang !que je suis content qu’il y a tant et tant de visages et de coeurs qui sont toujours là!Euh pour la cassette, ca m’interresse bien sur mais si je me rappelle bien Antenne2 a passer une émission sur François àl’époque de l’alternetive, il y chantait, entre autres, Paris lumiere, il existe aussi, j’en suis sur un concert enregister par le rtbf (télé belge) en ??73,74,75 ??l’émission devait s’appelle "folllies"
      pour Bialek, je pense qu’il s’agit d’andré Bialek !! Pour ma part, je dois recontacter un ami qui possede des photos de son concert àArlon (Belgique)c’est àl’époque de "joue pas avec mes nerfs"j’ai aussi le song book(les partitions quoi !+les accords guitare) de la chaise et du monde bouge(collection albin michel)voilàla dernière fois que je l’ai vu en concert c’était àLongwy(ds le nord)le soir de la guerre du golf a la sortie de "dure mere"je laisse mon mail N’hésité pas àme contacter
      telematique@neufchateau.be
      Patrick

      repondre message

  • > François Béranger

    13 novembre 2003 20:17

    El 13-04-03, entusiasmado por el descubrimiento de tu "No juegues con mis nervios" entre mis viejos vinilos de juventud, apasionado, disfrutando aquel momento el resto de tu discografía -para mí una novedad total- escribí, mas o menos, que no tenías ningún derecho a morirte. No me has hecho ni puñetero caso. Y nos has dejado a la intemperie.¡¡¡Con la que está cayendo !!! (Ahora que empeñado en darte a conocer a los amigos... uno me suelta que, encantado con tu música, te buscó en internet y... resulta que estás muerto). Eso no se hace a los amigos. Permiteme que con un "taco" honre a mi manera tu memoria : ¡¡¡Me cago en... y en ... y en ...!!! No dudo en absoluto en que estarás de acuerdo conmigo.

    repondre message

    • > François Béranger 16 novembre 2003 21:11, par claude

      tienes razon

      repondre message

    • > François Béranger 26 novembre 2003 16:04, par viddus

      J’ai 28 ans , j’ai été bercé toute mon enfance par sa musique et ses textes , je l’ai vu en concert quand j’avais 15 ans , il respirait la sympathie et l’honnêteté .
      Bravo pour sa carrière et son esprit .
      Je suis actuellement animateur dans une radio associative (Radio Béton àTours)et j’ai consacré une heure spéciale Francois Béranger le 22/10/2003 (j’espère l’avoir fait découvrir).
      Tout ça pour dire qu’il n’est pas prêt de tomber aux oubliettes (ce forum le prouve).
      Merci àFutur Acoustic de m’avoir transmis la bio .
      Pour ma part , je recherche le vynil 33 tours "Da Capo" et le live sorti vers la fin des années 70.
      N’oublions pas non plus les musiciens qui l’ont accompagné (JP Alarcen , B.Lajudie etc)et qui réalisent toujours des oeuvres.

      repondre message

      • > François Béranger 29 novembre 2003 17:30, par Jacques Rodet-Loew

        j ai tous les disques de Francois si tu en veux une copie sur cd pas de problème ,mais ils crachottent de trop d’écoute

        repondre message

  • VHS Drucker

    11 novembre 2003 13:17, par jacques V

    Quelqu’un a-t-il eu des nouvelles de la cassette VHS du passage chez Drucker, dont il a été question antérieurement dans ce forum et qui semblait intéresser pas mal de monde ? Celle ou celui qui disait la posséder peut-il se manifester s’il revient sur ce forum ?
    Moi qui n’était qu’un gamin lors de ce passage télévisé (dont je me souviens très vaguement), je serais curieux de voir ce que ça donnait...

    repondre message

  • > François Béranger

    8 novembre 2003 10:57, par CHORUS - Les Cahiers de la Chanson

    L’autobiographie de François Béranger "Je suis né, je mourrirai..." sera intégralement publiée dans le prochain numéro de Chorus (n° 46 de l’hiver 2003/2004, dans le commerce àpartir du premier jour de l’hiver, soit le 21 décembre, mais envoyé aux abonnés et àtous ceux qui en feront la demande d’ici là- aux coordonnées ci-dessous - dès le 10 décembre).

    CHORUS (Les Cahiers de la chanson)
    BP 28 - 28270 Brezolles (France)
    Tél. 02.37.43.66.60 - fax 02.37.43.62.71
    Mél : chorus@club-internet.fr
    http://www.chorus-chanson.fr

    repondre message

  • > François Béranger

    7 novembre 2003 14:17, par Emmanuelle

    > François Béranger
    5 novembre 2003, par Emmanuelle


    François Béranger a deux enfants, Stéphane et Emmanuelle. Nous découvrons avec une grande émotion tous vos messages, merci pour lui. On peut regretter que ce soit sa mort qui est fait tant parler de lui... Bref l’idée d’un spectacle en "hommage" àbéber est sérieusement dans l’air. Vous pouvez nous faire part de vos idées, de vos envies.

    Nous recherchons également tous documents le concernant (tous supports). Bien amicalement àvous tous. Emmanuelle Béranger

    repondre message

    • > François Béranger 7 novembre 2003 15:07

      qui sont léa et alexis, cités dans un précédent message ? (ses petits enfants ?)

      repondre message

      • > François Béranger 13 novembre 2003 17:49

        Léa & Alexis sont les petits enfants de François donc les enfants de Stéphane son fils qui est aussi mon frère.
        J’ai aussi des cousins mais ça serait trop long.
        Emmanuelle.

        repondre message

        • > François Béranger 15 novembre 2003 17:20, par claude

          Emmanuelle, merci de m’avoir répondu. je ne sais plus qui disait (en substance) "il ne faut pas être triste de la disparition de quelqu’un, il faut se réjouir de l’avoir connu", tu as eu la chance d’avoir un père extraordinaire, même si ignoré ou contesté par beaucoup. j’étais une "fan" mais je n’ai pas suivi la carrière de ton père au jour le jour, et ai beaucoup de lacunes, cela dit j’ai eu la chance de recontrer françois un jour après un concert et ça a été un grand moment. le week-end dernier àl’occasion du "pont" du 11 novembre j’ai pris le tgv pour montpellier et suis allée rendre visite àfrançois "en sa dernière demeure", car le jour de la cérémonie je n’étais pas encore au courant, c’est la première fois que je fais un truc pareil (àpart coluche et encore, c’est parce que je passais àmontrouge) mais françois était vraiment quelqu’un de très grand et aussi stupide et inutile que ça puisse paraître, j’ai eu envie de lui "rendre hommage". j’espère que tu ne prends pas pour des lieux communs l’émotion que j’essaie (maladroitement peut-être) d’exprimer. merci encore et bon courage.

          repondre message

    • Hommage 7 novembre 2003 23:23, par Jacques V

      Puisque ses proches semblent d’accord sur le principe d’un hommage àFB en chanson, je crois qu’il faut maintenant se demander qui veut bien initier la chose, y compris financièrement. Ce genre d’événement coute forcément cher. Je ne suis pas sà»r que le seul rassemblement de nos motivations et nos bonnes volontés, ànous tous qui écrivons sur le forum, suffisent. Nous pourrons donner nos avis sur la forme que nous aimerions voir prendre àcet hommage. Je l’ai personnellement fait en privé àEmmanuelle Béranger car je pense qu’il est préférable que les proches recueillent les avis et décident pour l’essentiel. Nous pouvons ici également discuter d’événements annexes àun spectacle (expos par exemple). Mais il faudra bien que quelqu’un se mouille financièrement, au moins au début. Je pense d’abord àAntoine Crespin (ce serait bien qu’il s’exprime sur ce forum). Je vous propose également de faire cette proposition, comme je l’ai fait, au Festival "Chansons de paroles" de Barjac, àFoulquier... Ces gens-làont déjàune structure pour... Mais ànous tous, par nos connaissances, nous devons bien pouvoir explorer toutes les pistes, qui ne s’excluent d’ailleurs pas mutuellement. Pensons aussi àChorus, àMermet... Et puis, un artiste comme Sanseverino, un tel projet doit bien le motiver non ?
      Pour qu’encore une fois nous puissions chanter ce qu’on a sur le coeur et pour que ces chansons résonnent loin...

      repondre message

      • > Hommage 23 novembre 2003 17:48, par sanseverino

        bien sur mon cheri que ca m’interresse
        et ce sera le 18 decembre a mjc bobigny 93 bises stef sanseverino

        repondre message

        • > Hommage 23 novembre 2003 23:49, par Jacques V

          Sans blague ? Et bien voilàune nouvelle qu’elle est bonne ! Mais on peut en savoir plus ?
          Et pour les malheureux provinciaux qui vont avoir du mal àêtre dans la banlieue le 18/12 ?
          Hey, tu nous a mis en appétit, ce serait sympa de donner au moins le menu.

          PS : je suis lyonnais et le Sieur Sanseverino nous un peu oublié dans sa tournée (le + près, Villefranche début mars mais déjàcomplet, rien d’autre de prévu ?)

          repondre message

        • > Hommage 26 novembre 2003 16:55, par Jacques Rodet-Loew

          bonjour Mr Sanseverino , vous passer aussi bientot a Courbevoie est ce que vous rendrez aussi hommage àFrancois Beranger. Je vous remercie. JACQUES

          repondre message

    • > François Béranger 8 novembre 2003 10:03, par Luc Vanwelde

      Je suis vraiment très heureux que vous et vos proches ayez pu découvrir tous ces messages d’une rare intensité.

      Concernant un possible hommage àFrançois, une proposition parmi d’autres, calquée sur ce qui s’est fait àSpa pour Pierre Rapsat lors des dernières Francofolies : lors de la quatrième soirée des Francos , le dimanche donc, une quinzaine d’artistes (amis ou admirateurs) ont choisi et interprété avec les musiciens de Rapsat eux-mêmes , une chanson de son répertoire, celle qui leur parlait le plus ou qui s’accordait le mieux àleur sensibilité musicale propre.

      Cela a donné un concert superbe d’une heure et demie, plein d’émotion, de souvenirs et d’une très grande qualité artistique.

      Je ne sais pas si ce type d’hommage pourrait s’imaginer pour François ? Avait-il des contacts avec les organisateurs des Francofolies de La Rochelle, aurait-il souhaité ce type d’hommage dans ce type de manifestions ? Aux proches de juger et d’estimer la "faisabilité".

      Bonne chance àtous .

      Luc Vanwelde

      NB : Antoine Crespin de Futur-Acoustic ne connaît probablement pas l’adresse de ce site. Même si son nom figure au bas d’un des messages, c’est suite àune réponse àun mail personnel, dans lequel il me demandait de transférer l’info aux personnes intéressées. Si vous pensez qu’il pourrait participer àun éventuel projet, il faudrait sans doute le contacter personnellement.

      repondre message

      • > François Béranger 8 novembre 2003 11:03, par Antoine CRESPIN

        Bonjour,

        Comment pourrais-je ignorer l’existence de ce forum de discussion !!

        L’idée d’une soiré consacrée àFrançois fait son chemin.

        Vous trouverez très prochainement sur ce site toutes les informations.

        Cordialement,

        Antoine CRESPIN

        repondre message

        • > François Béranger 11 novembre 2003 14:07, par LINKA

          Si vous envisagez, lors de cette soirée, de faire intervenir des chanteurs amateurs, alors, j’aimerais du fond du coeur, rendre un dernier hommage àBéranger en prêtant ma voix àl’une de ses chansons. Merci.

          repondre message

      • > François Béranger 11 novembre 2003 10:03, par Christian Lanet

        Bonjour àtous,
        Ne pourrait-on pas imaginer un hommage àSauve, où s’était retiré François ?
        Personnellement, je suis prêt àparticiper humblement àcet hommage. Je chante ses chansons depuis environ trente ans, et j’ai même une certaine "fierté" àl’avoir fait découvrir àpas mal de personnes lors de soirées "dans les rues, dans les cours, dans les trous perdus..."
        Salut et pensées àses proches
        Christian

        repondre message

    • > François Béranger 9 novembre 2003 18:26, par hernault thierry

      j’écoute françois beranger depuis l’age de 16 ans j’en ai 43 maintenant je ne dispose que les disques de françois les début jusqu’au année 80 si cela peu intéresser quelqu’un je vous laisse mon adresse thernault@wanadoo.fr ( un monsieur de la vrai chanson qui s’en va , une grosse peine en mon coeur ) . thierry , bien àvous

      repondre message

    • > François Béranger 10 novembre 2003 14:19, par françoise

      Je fais partie des complètement anonymes qui ont reçu un choc àl’annonce de la mort de François Béranger : au risque de répéter des phrases déjàdites, il nous a accompagné, ainsi que les enfants (29,25 et 23 ans..) c’est àdire, fait rire, ému, fait réfléchir, fait swinguer, depuis une bonne trentaine d’années. Et pas une ride, ni sur le fond, ni dans la voix, ni dans la musique. Il faut qu’il reste vivant, parce qu’il n’a pas eu la reconnaissance (même si ce terme est ambigu) que sa qualité aurait justifiée.

      Je n’ai pas grand chose àapporter,sinon mon intention, dans la mesure du possible, d’être làsi les projets dont vous parlez se concrétisent !

      repondre message

      • > François Béranger 10 novembre 2003 20:00, par fredbuz

        Je n’ai pas réussi, ni mème essayé de faire connaître françois àmes enfants, par contre je l’ai fait connaître àmon amie (ma femme, mon épouse, ma moitié..1978-1982)Ah quel bon temps Madame.. donnez-moi un kilo d’bananes !Mais dès demain, c’est promis je passe haut et fort "..un gardien ou un chien, c’est quand mème plus humain qu’une porte électrique, une camisole chimique.." (prisons)Je me demande comment vont réagir le rappeur et l’amateur de Goldman (pas facile la vie !)
        Enfin c’est surtout pour vous dire que je n’ai jamais oublié et toujours aimé François Béranger

        repondre message

    • > François Béranger 11 novembre 2003 09:31, par claude

      comme je n’ai appris la triste nouvelle qu’après l’enterrement de françois, ce week-end j’ai pris le tgv pour montpellier et suis allée rendre une petite visite ànotre ami "en sa dernière demeure". sans aucune indication j’ai commencé àarpenter les allées en haut àgauche (bon choix) et suis tombée immédiatement sur la tombe de françois, un peu déçue d’y trouver aussi peu de fleurs. cela dit c’est tout de même un bel endroit (pour autant que puisse l’être un tel lieu).
      ci-après quelques indications pour ceux qui voudraient faire de même en utilisant les transports publics : sortir de la gare de montpellier (côté centre ville et non gare routière) prendre le tram jusqu’au "corum" (2 stations) puis le bus N° 4 direction castelnau ; attention ! ne pas descendre à"cimetière de castelnau" , le "champ juvenal" est àl’autre bout de la ville, j’ai oublié le nom de l’arrêt, c’est celui qui suit "sycomores" ; voilà, cher françois, il est bien triste que ce soit ton départ qui réveille tout cet enthousiasme, mais tu vois, grande est la famille constituée par tes amis.

      repondre message

    • > François Béranger 13 novembre 2003 12:36, par christine Simonis

      salut Emmanuelle, je t’écris de Belgique, je viens de rentrer ....
      Ton père est toujours bien présent dans notre coeur, dans notre mémoire, suis passée àCastelnau lui dire un dernier aurevoir et lui offrir ces "fleurs" que les autres n’auront jamais.
      Toutes mes pensées pour toi et ta famille....Christine

      repondre message

      • > François Béranger 13 novembre 2003 17:46

        Merci Christine, les fleurs faneront un jour mais pas les siennes, celles qu’ils nous laissent...
        A bientot sur ce site pour les nouvelles.
        Amicalement.
        Emmanuelle

        repondre message

      • > François Béranger 16 novembre 2003 21:25, par claude

        le bouquet avec le message "àfrançois ces fleurs qu’ils n’auront pas" et qui m’a permis de trouver l’endroit où repose notre ami, est toujours là.

        repondre message

        • > François Béranger 18 novembre 2003 20:18, par Christine

          ben je l’espère bien ....
          Cela fait du "bien" que certain(e)s sont venus avant et que d’autres continuent àvenir....
          J’ai été accueillie par un jeune gardien, super sympa, il nous a conduit jusqu’auprés de lui.
          Il ne le connaissait pas, nous avons parlé pas mal de temps : raconté François...j’espère qu’il passera àla médiathèque et que lui aussi rejondra la bande des cas pathologiques

          repondre message

          • > François Béranger 20 novembre 2003 21:30, par claude

            la municipalité de castelnau a-t-elle conscience, au moins, de qui repose en ses murs ? on peut rêver d’une rue françois béranger, mais faut peut-être pas rêver (et puis quelle est la tendance de cette municipalité, on ne sait pas ...). moi je n’ai rencontré personne au "champ juvénal", par contre de montpellier àcastelnau je n’ai moi aussi rencontré que des gens, jeunes et vieux, très sympas et prêts àme renseigner très gentiment. en tout cas l’héritage de françois c’est qu’il nous fait communiquer, plus peut-être encore que lors de ses concerts !

            repondre message

            • > François Béranger 24 janvier 2004 06:02, par Taurin M.

              Une rue François Béranger ?... Qui relierait le boulevard Francisque Mitterrand àl’impasse de la République... Pourquoi pas le crachat d’une légion d’honneur posthume, remise par le président 80%, son ministre de la France d’en haut et de la souffrance d’en bas, son sinistre de l’intérieur... Pendant la cérémonie on entendrait Magouilles Blues, les Exclus, Le Changement...

              repondre message

    • > François Béranger 15 novembre 2003 12:47, par guy

      Que dire de plus tellement nous nous retrouvons tous dans tous les témoignages.
      Je pense que dans son autobiographie il nous a tout dit même ce qu’il n’avais jamais dit ànous public ! ce qui fait d’Emmanuelle et de ses proches effectivement les légitimes héritiers dans tous les sens du terme.
      Il nous donnais rendez-vous dans 20 30 ans et il est déja parti.
      Clairevoyant ils nous invitait a changer le présent, et oui qu’avons nous fait, comme il le dit dans son auto bio on a essayer de sur nager, peut être, ses derniers messages nous aiderons ayant touché le font a remonter.
      Merci pour tout ce qui poura être fait pour transmettre son oeuvre.
      Puisqu’il a transgressé une posture qu’il avait toujours tenu en nous parlant de lui de sa vie
      Merci l’ami

      repondre message

    • > François Béranger 19 novembre 2003 15:25, par Fabie

      Bonjour,
      Votre père, c’est toute mon enfance, c’est mon père àmoi,parti il ya deux ans, avec sa guitare, et son harmonica, chantant le vieux,maintenant c’est moi qui essaie de prendre la relève.
      Votre père, c’était et ça reste, plus quela révolte ; la vérité. Alors courage, et s’il nous entend de làoù il est, Merci François, et au revoir.

      repondre message

    • > François Béranger 19 novembre 2003 18:13, par anne chazay

      est ce que votre père avait une soeur qui s’appelait Claire et qui a vécu un Guadeloupe..en 1980...?? annèe où j’avais rencontré ( le monde estpetit ..) votre père àTrinidad ??
      Anne Chazay

      repondre message

      • > François Béranger 24 novembre 2003 12:44, par Emmanuelle

        François a bien une soeur qui s’appelle Claire et elle vivait en Guadeloupe, elle est maintenant àMontpellier.
        Trinidad, nous y étions en 79 ou 80 ?
        Emmanuelle

        repondre message

        • > François Béranger 25 novembre 2003 12:14, par anne chazay

          C’est en 1980 que vous deviez être àTrinidad..année où je m’y suis rendu pour le Carnaval ..et où nous avions rencontré Francois avec qui nous avions discuté dans un" troquet".L’ayant "reconnu" ( je l’avais vu plusieurs fois en concert )et abordé , nous avions "bavardé" un moment avant de repartir déambuler dans les rues de Port of Spain où la musique envahissait toutes les têtes Un petit moment "magique" où il nous avait demandé de poster un courrier pour sa soeur qui vivait je crois en Guadeloupe .Vous l’accompagniez ??

          repondre message

          • > François Béranger 9 décembre 2003 16:28, par Emmanuelle

            Oui ; nous étions àTrinidad en 1980, un bail ! Que de souvenirs...
            Nous en avons gardé un goà»t immodéré pour le steel band !

            repondre message

    • > François Béranger 22 novembre 2003 18:19, par j.rodetloew@laposte.net

      A Emmanuelle et Stephane
      Je vais faire une métaphore pour ce que reprèsntait votre pére pour moi
      C’est et sera toujours la représentation d ’un torrent en haut d’une montagne ,une eau claire,pure qui descent, qui suit son chemin avec toutes les embuches rencontrées.Le chant de ce torrent tu l’entend ou tu passe àcoté ,mais si tu l’écoutes, tu te rapproche de cette eau vive tu y trempent les levres et de cette source tu ne pourras plus t’en passer.
      Ce torrent qui commence par un ru grandira gonflera àtout jamais dans notre Coeur.
      Ce torrent coulera toujours ,d’un gazouilli en ses debuts ,un jour son grondement fera refléchir la race humaine

      De Francois,j’ai l’affiche (2m/1m) ou Il est assis sur un divan avec Alarcen ,Cohen et...

      Je dois avoir un petit bouquin marron avec son visage en couverture .

      En aout 76 votre pére est passè avec corringe chez Lancelot a la télé j ai enregistré cette émission sur une cassette audio

      Votre Pere compte énormement dans ma vie de tout les jours

      Voir en ligne : FRANCOIS BERANGER

      repondre message

      • > François Béranger 24 novembre 2003 17:49, par Maymon

        Bonjour,
        Je souhaiterais simplement savoir s’il serait possible d’avoir une copie de l’enregistrement de l’émission de 76 contre dédommagement bien entendu.
        Salutations.

        repondre message

        • > François Béranger 26 novembre 2003 17:22, par Jacques Rodet-Loew

          Bonjour ,la cassette en question est une simple cassette audio . La copiée ne me pause pas de probléme . Quand j’ai fais cet enrgistrement sur magnetophone c’est avec un micro àcoté du haut parleur donc le son est ce qu’il ait .

          repondre message

          • > François Béranger 9 janvier 2004 11:33, par Bernard

            Bonjour,
            Ca m’interresse cette cassette.
            Pourrais tu m’ens envoyer un exemplaire ?
            Merci d’avance.
            Regrets pour ce très grand chanteur de la chanson française qu’était François.
            Je te laisse mon adresse email.
            Indique moi les conditions et je t’enverrais le montant.
            Merci pour tout.
            bernardspeybrouck@planetis.com

            repondre message

      • > François Béranger 24 décembre 2003 22:25, par ERIC ETIENNE

        Je projette d’écrire un livre sur Michel Corringe ettout document sur l’artiste m’intéresse donc votre k7 audio (ou une copie) me serait très utile.Voici mon adresse:Eric Etienne 1 rue de l’Aubépine Roche la Molière 42230 (c’est dans la Loire pas très loin de Lorette ou CORRINGE est décédé en octobre 2001).D’avance merci ! mon numéro de téléphone:04 77 90 46 72

        repondre message

    • > François Béranger 5 décembre 2003 17:47, par Patrick

      Bonjour, je suis fort ému ! car....François fait tellement partie de ma vie !!
      Je suis àla recherche dans ma région (luxembourg belge) de ce qui concerne François
      Et je vous envoi deux photos de son passage àArlon (a l’époque de "joue pas avec mes nerfs") mais ou les envoyer ?
      J’ai aussi le song book d’albin michel
      Je fait partis d’un groupe et nous sommes evidement très interesser pour interpréter François ?
      Au fur et àmesure de mes recherche, je vous enverrais tout ce que je trouverais
      Patrick

      Voir en ligne : site du groupe belge Cré Tonnerre

      repondre message

    • > François Béranger 9 décembre 2003 18:32, par Albert Trognon

      J’ai une interview de lui réalisée pour Radio Pomme àLouviers (radio associative qui n’existe plus) àElbeuf lors d’un spectacle en ...1990 ?
      Je l’ai récemment numérisée pour pouvoir la diffuser sur Radio Campus Rouen (08/12/03) Je peux vous en faire une copie.

      repondre message

  • > François Béranger

    2 novembre 2003 15:28

    Je viens de découvrir dans le dernier disque de François Béranger une nouvelle version de Mamadou m’a dit "GENIALE". C’est sur le disque Profiter du Temps.

    Dépêchons nous de l’achter tant qu’il est disponible !

    repondre message

  • > François Béranger

    1er novembre 2003 18:23, par claude

    depuis le 30/10, plus aucun nouveau message ...

    ne me dites pas que fb est déjàtombé aux oubliettes ...

    repondre message

    • > François Béranger 2 novembre 2003 00:17, par Pascal

      Dernière chronique des hommages posthumes :
      Un article dans Rouge,après deux numéros totalement muets sur le sujet, l’article n’est pas trop mal, mais on sent bien, une fois de plus, que le rédacteur n’avait pas suivi l’actualité bérangienne depuis longtemps.

      Dans Télérama, Anne Marie Paquotte a écrit un petit article pas honteux. De deux choses l’une : ou bien elle n’est pas rancunière, et elle a passé l’éponge sur la mise en boîte de "Profiter du temps", ou bien elle n’a rien remarqué... (on ne peut pas exclure, cependant, que ladite mise en boîte soit tout àfait amicale de la part de François)

      Le pire, àmon sens, et le plus consternant, est l’attitude de Charlie-Hebdo : François Cavanna, pour qui j’avais de l’estime, se cache derrière un courrier de lecteur et conclut d’un glacial "Eh bien, voilà, c’est fait"

      Z’étaient peut-être fachés, les François, mais on attendait autre chose d’un journal où écrit Gébé (pas en ce moment, il est malade, si j’ai tout compris).

      Qu’est ce qui coince ? Si c’est àcause de la cérémonie àl’église, ça paraît un peu court, et bien dogmatique...

      repondre message

      • Charlie et Béranger 2 novembre 2003 21:28, par Javques V

        Ouais tout àfait d’accord sur l’attitude un peu honteuse de Charlie. Gébé est un ami fidèle, il aurait surement consacré une bonne partie de sa demi-page àFB. Mais il y a bien 15 ans de ça, Val (du temps de Font) citait François parmi les références dans la chanson (ce ne devait pas être le terme exact mais ça voulait dire ça)...

        J’ai écrit àCharlie il y a plus d’une semaine.
        Voici la fin de mon courrier "Si même Charlie ne se fait pas l’écho de cette "mise au tombeau" culturel, que va devenir ce qu’il nous a laissé, que certains ne connaissent peut-être pas et qui n’a pourtant pas pris une ride (ce pourrait être écrit aujourd’hui) ? Béranger fait du bien, il continue àêtre un carburant nécessaire pour les combats d’aujourd’hui.")

        Pour toute allusion ce mercredi : un dégagement en touche de l’ami Cavanna, par procuration en plus... Ouh Ouh, Val, Charb, réveillez-vous, c’est donc hasbeen àce point de rendre hommage àBéranger ? Avec mes 33 ans, je suis déjàun vieux croulant hors du coup, c’est ça que ça veut dire ?
        Ou alors, ce sont toujours les mêmes 10 qui postent sur ce forum ? Non franchement, on est combien àpleurer ou àêtre un peu mélancoliques ? 100, 1000, 10 000... y a combien de zéro ? (mais comme on n’a plus l’air de faire peur, ça fait mentir François : on ne risque plus de se retrouver dans un stade militairement gardé).
        Pour écrire àCharlie : charlie.hebdo@noos.fr

        Bonne soirée quand même.

        repondre message

        • > Charlie et Béranger 3 novembre 2003 04:50

          Ne plus s’étonner de Charlie . Val àla grosse tête, il vire des chroniqueurs comme un magnat de la presse capitaliste et n’a plus fait rire personne depuis longtemps, Cavanna est entré en démence sénile depuis lurette... tout ça a des relents de moisi ! Ils sont tous devenus des ayatollas !
          C’est un honneur que de faire l’objet de leur mépris !
          Béranger était au dessus de tout cela : continuons àlui rendre hommage nous, les sans-tribune qu’il a toujours défendus !

          repondre message

    • > François Béranger 4 novembre 2003 20:26

      non l’ami françois n’est pas tombé aux oubliettes !! j’ai eu la joie de le voir deux fois sur scene dans les alpes de haute provence notemment lors d’un concert en plein air pour l’association "longo maï" pres de forcalquier il était, ou plutot ; il est simplement génial !!!
      par ailleurs je cherche desesperemment quelqu’un qui aurait les accords de "ya dix ans"

      repondre message

      • > François Béranger 10 novembre 2003 09:50, par Christian Lanet

        J’ai les accords de "y a dix ans" et même d’autres chansons. Comment puis-je les envoyer ? Donnes-moi ton adresse email. Je t’enverrai le fichier Word.
        Salut
        Christian

        repondre message

        • > François Béranger 13 novembre 2003 17:35, par Louis - Paul

          Tu peux me faire parvenir tes partitions de Béranger . Je suis preneur . Merci .
          Lup.jal@wanadoo.fr

          repondre message

          • > François Béranger 19 novembre 2003 18:50, par Christian lanet

            Excuses-moi, mais je n’arrive pas àenvoyer un message àl’adresse que tu as laissée. Est-ce la bonne ?
            En deux mots, je peux quand même te dire que ce ne sont pas de réelles partitions, mais seulement des accords, que j’ai relevés àl’écoute, de certaines chansons que j’ai l’habitude de chanter lors de soirées diverses. Cela dit, si cela t’intéresse toujours (mais il faudra te débrouiller avec la rythmique, le picking, ...), je peux toujours te faire parvenir les fichiers Word. Salut
            Christian

            repondre message

          • > François Béranger 16 décembre 2005 13:20, par luc le roux

            salut àtoutes et àtous, membre d’une chorale progressiste, j’aimerai que celle -ci mette françois Béranger au programme 2006, et pour ce faire il me faudrait des partitions. Quéquin (ne)d’entre vous pourrait me renseigner où je peux les trouver ? merci et que la lutte continue.

            repondre message

  • > François Béranger

    29 octobre 2003 02:27

    Si tout le monde ressent l’envie d’une soirée àpartager ensemble pour parler de Béranger alors faisons la sans perdre de temps en bavardage ... qui propose quoi ? qui peut faire quelque chose d’utile ? qui connait qui ? qui a une bonne idée ?

    Rendez-vous au Trianon ? pourquoi pas. Avec tous ses anciens musiciens.

    Je crois qu’il faudrait contacter tous ensemble Antoine Crespin àFutur Acoustic àqui nous devons tous les derniers albums . Et puis Mermet, Foulquier, Chancel, Villers, Hess, Levaillant, Morzadech, tous ce gens de France Inter et pourquoi pas Drucker et Libé ! Serge Loupien avait bien fait un beau papier il ya 2 ou 3 ans. Allez Mortaigne, toi qui n’a jamais écrit la moindre ligne sur les chansons de François et qui a attendu sa disparition pour cracher ton dernier papier dans le Monde, tu en penses quoi de cette idée ?

    Ca c’est un challenge, un combat !

    Faisons (sur)vivre les chansons de François et pourquoi pas les faire découvrire ànos enfants. Le vrai changement c’est quand ?

    Allez que chacun prenne sa guitare...

    repondre message

    • > François Béranger 30 octobre 2003 20:35, par claude

      comme on a les mêmes choses sur le coeur, un jour on pourrait chanter en choeur ...

      eh oui, ne laissons pas le soufflé de notre émotion retomber ...

      moi je suis prête àfaire plein de trucs mais je ne sais pas par où commencer et je ne connais personne, àpart dans ma région (le creusot et aucun lien avec françois béranger) ; on a un festival de blues, fb c’est pas vraiment blues ... il y avait une association "poisson fa" pour la promotion de la "bonne chanson française" mais elle s’est cassé la gueule - et moi bien sà»r je proposais toujours de demander àfrançois béranger de venir ...

      bon avec tout ça on n’avance pas beaucoup.

      mais on va peut-être y arriver ; fb était àmon sens quelqu’un de tellement extraordinaire, on lui doit bien ça.

      repondre message

      • > François Béranger 30 octobre 2003 22:28, par cyril trochu

        Je pense qu’il faudrait en premier lieu contacter futur-acoustic... Discuter avec ANTOINE CRESPIN... Le trianon est évidemment un lieu idéal pour un concert...
        Et cela me fait penser... àune discution que j’avais eu il y a quelques mois au téléphone avec une responsable de la revue CHORUS qui pourtant, promotionne la bonne chanson française. Je lui demande des nouvelles de la tournée de François et elle me dit : Mais François Béranger, plus personne ne le connaît maintenant !!! Comment ne pas s’énerver dans ces cas-là ? Je crois qu’il y a deux choses qu’on ne lui a pas pardonné àFrançois...
        1 : l’arrivée de la gauche au pouvoir en 1981. Tant de gents ont été déçus...
        2 : François s’est arrêté de chanter pour un septénat sabatique de 1982 à1989. Et les médias oublient très vite les artistes... Pour ma part je crois que François a toujours été censuré... en 1970 comme en 1997... Et puis nos décideurs préfèrent les petites chansons sucraillones et gentillettes... Car elles font plus de fric... Bon, maintenant je la mets en veilleuse... car mon message s’allonge... Et que vive la chanson contestataire...

        repondre message

        • > François Béranger 1er novembre 2003 00:46, par Marc

          Cyril,

          T’es gentil, mais PERSONNE n’a la propriété de ce que François a écrit, les mecs de Futur Machin ils ont juste le droit de faire du fric avec .... la gauche ?? T’as rien compris non plus ... a moins que tu sois heureux avec l’UMP ... contester oui mais pour que ce soit utile et puis François n’avait pas besoin de célébrité,il haissait cela, il avait juste je crois besoin d’être entendu pour que le message se perpertue... François célèbre et non censuré ? ... a quoi aurait-il servi ? Ton message s’allonge parce que comme plein d’autres tu restes dans ton coin àcritiquer sans t’investir et sans proposer ... sans AGIR ... on conteste dans son coin et on conteste meme ceux qui l’ouvrent ...
          meme ceux qui ont ose essayé le changement ... Allez-y, voter les extremes ... mais n’oubliez pas qu’il y aura du SANG, pas le votre mais celui de VOS enfants ...

          repondre message

          • > François Béranger 2 novembre 2003 01:11, par pascal

            Ben dis donc, bonhomme, tu serais pas un maître-à-penser de première classe ?

            Désolé de paraître un peu agressif, mais qu’est-ce qui te permet de te prétendre ainsi le dépositaire autorisé et exclusif de l’héritage de François. Les autres n’ont pas compris, mais toi si ?

            Quant àton pipo sur les extrêmes, je t’invite àte reporter àla chanson "aux bouffons" (dans le CD au cactus) tu risques fort de renier François plus vite que tu ne l’as adoré.

            François disait souvent que ses chansons se suffisaient àelles-même, il ne souhaitait pas les commenter. Il ne fournissait ni le mode d’emploi ni l’exégèse sacrée.

            Tous les gens qui ont écrit ici ont exprimé leur émotion, leur peine, ils ont dit combien les chansons de François ont été importantes, fondatrices parfois pour leur propre conscience du monde.
            Aucun ne s’est permis de s’auto-proclamer gardien du temple et de la pensée françoisbérangienne.

            Si je te vole dans les plumes, ce n’est pas pour me prétendre àmon tour gardien de l’orthodoxie, mais c’est que vraiment, ton discours me gonfle et que j’ai le sentiment que tu n’as pas pris le temps de l’écouter, le François.

            Et pardon àtous si j’ai un peu l’air d’engager un polémique sur ce qu’on aurait le droit de dire ou pas. On clôt tout de suite le (faux) débat, d’accord ?

            repondre message

            • > François Béranger 24 décembre 2003 17:02, par anne Chazay

              Merci de votre reponse àje ne sais plus qui... Je n’aimais pas ce qui semblait commence àressembler àdes disputes entre "héritiers".. Comme vous dites très justement chacun exprime avec ses mots , son vécu..le "choc" de son départ et le regret du fameux rendez-vous qui n’aura jamais lieu ..il ne sera jamais comme "Son Vieux" qu’il avait si bien évoqué..et àqui nous avons sà»rement tous pensé très fort cet été...Ce forum n’est qu’un passage ,une douce façon de le prolonger "ensemble" , de "réaliser" en douceur avant que chacun ne parte avec les mots qui le touchent le plus et avec l’impression de posséder un vrai trésor rien que pour lui..merci àtous de tous vos "maux". ;

              repondre message

    • > François Béranger 4 novembre 2003 18:15

      L’idée est dans l’air. Il faut réfléchir au contenu artistique, ne pas faire n’importe quoi.
      Continuez àfaire part de vos idées, de vos envies, plus nous serons nombreux mieux ça sera pour danser !

      repondre message

      • > François Béranger 5 novembre 2003 19:10, par Emmanuelle

        François Béranger a deux enfants, Stéphane et Emmanuelle.
        Nous découvrons avec une grande émotion tous vos messages, merci pour lui.
        On peut regretter que ce soit sa mort qui est fait tant parler de lui...
        Bref l’idée d’un spectacle en "hommage" àbéber est sérieusement dans l’air.
        Vous pouvez nous faire part de vos idées, de vos envies.

        Nous recherchons également tous documents le concernant (tous supports).
        Bien amicalement àvous tous.
        Emmanuelle Béranger

        repondre message

        • > François Béranger 26 novembre 2003 17:12, par Jacques Rodet-Loew

          Bonjour Emmanuelle :Dans tous supports englobes tu les photos personnelles prises en concert de ton papa ,j ai pris des photos au Dejazet le 17 juin 199 ; ;.Ton pére porte une chemise noire àpoints blanc et tient un bouquet de fleurs . Je vais demander àmon fils de la scannée pour la mettre sur internet avec votre autorisations .Mes salutions sincères .Jacques

          repondre message

          • > François Béranger 28 novembre 2003 15:37, par Emmanuelle Béranger

            Merci Jacques pour ta réponse, toutes les photos peuvent nous intéresser, il faut voir comment tu peux nous les transmettre. Donne moi ton adresse e.mail et nous prendrons contact directement.
            Sinon, pour la photo au Trianon que vous voulez mettre sur internet, pas de problème.
            Amicalement.
            Emmanuelle

            repondre message

            • > François Béranger 30 novembre 2003 17:37, par Jacques Rodet-Loew

              Bonsoir Emmanuelle

              Je me suis permis de passer par la messagerie de Simone Redon pour vous transmettre une photo de ton papa. Dans ma bibliothéque j’ai un livre de chez (presse pocket) ,histoires de chansons 1968-1988 de Sylvie Coulomb et Didier Varrod. Un article et une photo sur Beranger .J’ai aussi un bouquin de Jacques Vassal. Bien amicalement Jacques

              repondre message

        • > François Béranger 28 novembre 2003 14:40, par maurice

          Bonjour,

          Etant àl’étranger depuis plusieurs mois, je recherchais des nouvelles sur françois Beranger pour en parler àmes enfants qui commençait àapprécier ses textes et sa musique.

          Nous ne serons pas lànon plus pour un concert.
          On va se le faire ce soir, en famille. Et nous penserons àvous.

          repondre message

        • > François Béranger 21 mai 2007 04:05, par pierre-yves REy

          bonjour,
          j’avais un peu oublié françois
          et dans une nuit sans sommeil
          je me réecoute Béranger
          et je me dis que c’est dommage
          on n’en parle plus du tout.
          C’est vrai quand il était vivant on en parlait pas beaucoup plus !
          C’est toujours aussi super.

          repondre message

    • > François Béranger 11 novembre 2003 12:07, par laurence

      Je te suis...
      Rendez-vous au Trianon, très bonne idée ! A bientôt j’espère.
      Laurence

      repondre message

  • > François Béranger

    28 octobre 2003 11:26, par Julien

    J’adhère complètement àl’idée du rassemblement concert en mémoire de celui qui m’initia àla "chose politique" et me porte volontaire pour participer àson organisation. J’en ai une bonne expérience et fut récemment l’organisateur régisseur des événements de la campagne nationale contre la double peine (concert place de la République etc...)Portons loin et pour toujours l’oeuvre de François Béranger.

    repondre message

    • > François Béranger 28 octobre 2003 22:07, par claude

      si je peux moi aussi faire quelque chose, je le ferai bien volontiers, bien que tout àfait novice dans ce domaine ...

      que ce ne soient pas simplement des paroles en l’air sous le coup de l’émotion, faisons-le !

      d’abord le plaisir de se retrouver entre gens unis par une même "idéologie" (ah ah le grand mot) et puis bien sà»r l’hommage àf. b. et àsa famille.

      àbientôt, donc ...

      repondre message

  • rendre hommage et témoigner

    27 octobre 2003 21:04, par jacques V

    J’ai proposé sur le répondeur de Mermet que "Là-bas si j’y suis" décerne chaque année un prix FB, sorte d’anti-star-ac qui récompensera un album dans la lignée de ce qu’a laissé François, un album qui rend moins con et qui permettrait de garder l’espoir de changer un peu ce monde. Ce pourrait être Mermet ou un collectif d’associations d’ailleurs, qu’en pensez-vous ?
    Dans le même ordre d’idée, j’ai écrit àFoulquier, qui a toujours fait une place honorable àFrançois, pour qu’il ne l’oublie pas : il pourrait par exemple organisé un Pollen au cours duquel les groupes ou chanteurs-euses volontaires viendrait interpréter une de ses chansons. Et pourquoi pas, révons, une soirée de ce genre dans le cadre des Franco. Foulquier a le bras long et le bon carnet d’adresses, sil veut...
    Bref voila des pistes pour qu’il y ait effectivement quelque chose qui fasse connaitre François àceux qui ne le connaissent pas encore. Pourquoi se priver, lorsqu’on dispose de chanson écrites il y a 20 ou 30 ans et d’une actualité toujours brulantes...
    A nous donc, de trouver une bonne formule pour un rassemblement de ce type... et pourquoi pas àBarjac cet été ?

    repondre message

    • > rendre hommage et témoigner 27 octobre 2003 21:12

      Bah oui c’est ca le problème. Foulquier "si il veut" et vu qu’il a la mémoire aussi courte que les braves gens de Libé qui ont un peu oublié les nombreux concerts de soutien àleur journal (de merde) auxquels François Béranger a participé... c’est pas demain la veille.

      Mais si on s’y met àplusieurs...

      repondre message

  • > François Béranger

    27 octobre 2003 21:02

    Pour ceux qi on raté l’émission de Mermet :

    http://www.radiofrance.fr/chaines/france-inter01/emissions/labas/

    repondre message

  • > François Béranger

    27 octobre 2003 19:19, par Bernard Van-Honacker

    Bonsoir àtous .
    J’ai pris le courage d’affronter l’idée de l’audition de l’émission de Daniel Mermet consacrée àfrançois Béranger . Que d’émotion , que de trouble . Les témoignages entendus , issus du répondeur de France Inter , sont édifiants . François Béranger est toujours parmis nous et envahira encore longtemps nos coeurs orphelins .
    La suite sera diffusée demain Mardi

    Puisse t’il reposer en Paix où qu’il soit

    repondre message

    • > François Béranger 29 octobre 2003 13:51, par enoune@wanadoo.fr

      il gratte où cela fait mal le Mermet !!!!, je suis comme vous, des fois cela me réveille les neurones, même quand ils sont bien anesthésiés et qu’ils n’ont pas envie .

      Voir en ligne : robin

      repondre message

  • > François Béranger

    27 octobre 2003 19:08, par claude

    j’ai déjàdà» raconter un bobard àmon patron * pour quitter le boulot plus tôt, afin d’écouter l’émission, et ça continue demain, tant mieux, mais qu’est-ce que je vais bien pouvoir inventer cette fois ?
    * et ce qu’il ne sait pas c’est que le jour où je quitterai sa boîte de merde, j’ai l’intention de pirater sa musique d’attente téléphonique en y insérant l’internationale de f. béranger (et en plus il devra payer la sacem, hi hi hi).

    repondre message

  • > François Béranger

    27 octobre 2003 00:30, par Rémi (Douai)

    Je viens de tomber sur le site de Cecicela et ça fait presque une heure que je lis les nombreux messages... j’en ai les larmes aux yeux.

    Beaucoup de messages évoquent l’indifférence des médias... j’ai également été choqué.. j’ai presque fini par me dire que j’étais seul àencore aimer François Béranger.
    En effet, depuis ce concert au théâtre Gérard Philipe de St-Denis en 77 je crois.. Béranger ne m’a plus quitté ! J’ai du le voir en concert une dizaine de fois...

    Pour moi également François était un GRAND , et comme un ami (même si je ne lui ai jamais parlé et qu’il ne me connaissais pas ) .

    Tous ces messages sont réconfortants et on se sent moins seul ! j’attends avec impatience la sortie du prochain album consacré àFélix Leclerc … écouter une fois encore sa voix. … méditer sur ces chansons... « profiter du temps  »...

    repondre message

    • dernier CD 27 octobre 2003 10:40, par jacques V

      J’ai le dernier CD (19 chansons de Félix Leclerc que François voulait absolument faire, et depuis longtemps, comme un retour aux sources, àl’époque de la roulotte), depuis quelques semaines. Il est en vente sur le site de Futur Acoustic (rappel : www.futur-acoustic.fr). Autant l’acheter chez eux directement plutot que, dans quelques semaines, chez ces requins de la FNAC.
      Pour moi ce ne fut pas un album posthume car il était encore en vie lorsque je l’ai écouté, mais ce dernier album semblait effectivement boucler la boucle, François affirmant souvent qu’il devait beaucoup àson collègue québécois quant àson investissement dans la chanson. Merci donc aussi àFélix pour nous avoir indirectement permis de disposer de ce dont nous devrons maintenant nous contenter...

      repondre message

    • > François Béranger 27 octobre 2003 19:03, par claude

      eh non tu n’étais pas le seul àaimer f béranger ... la preuve !

      ce qui serait peut-être sympa c’est de faire une espèce de rassemblement en son honneur, ça permettrait aux "fans" de se rencontrer ... même un truc payant avec des bénéfices qui iraient àune "bonne" cause ...

      qu’en dites-vous les amis ?

      repondre message

      • > François Béranger 27 octobre 2003 21:17

        Ca c’est une super idée. Il faudrait suggérer ca àFutur Acoustic et àSanseverino qui a repris une chanson de Béranger.

        repondre message

        • > François Béranger 27 octobre 2003 22:01

          Je souscris pleinement àla proposition et je suggère le date du ...1er Mai.

          Si sa maison de disque pouvait organiser cela, je pense que nous serons des milliers àrépondre présent et je gage qu’il y aura autant de jeunes pousses que de vieilles branches !

          C’est incroyable ce qui se passe autour de FB, incroyable et réconfortant si ce n’est que les nombreux jeunes qui le découvrent àtitre posthume nous en veulent un peu d’avoir omis de leur faire connaitre l’ami François .

          Mais il n’est pas trop tard et un grand rassemblement de ce style pourait rapprocher les deux générations pour quelque chose de grand !

          François Béranger n’est pas mort : plus que jamais, on a besoin de son message, ici et maintenant !

          Ps : j’espère que ses proches ont connaissance de tous ces messages d’amour .

          repondre message

          • > François Béranger 28 octobre 2003 00:14, par Rémi (Douai)

            J’adhère tout àfait àla proposition d’un rassemblement...

            la forme d’un concert me semble une bonne idée..

            Incroyable ce forum !

            repondre message

      • > François Béranger 27 octobre 2003 21:53

        C’est effectivement une superbe idée !!!
        J’y avais déjàpensé... Une sorte de grand concert avec plusieurs chanteurs et chanteuses, autour d’un orchestre.. Une manifesttationconviviale... On a pour abitude de reprendre Brel, Barbara ou Brassens, mais pourquoi ne pas organiser une série de concerts constitués de chansons de François ? Après tout on lui doit bien ça...

        repondre message

  • > François Béranger

    24 octobre 2003 21:17

    Je voudrais, quoiqu’il arrive,
    profiter du temps.
    Du temps qui me reste àvivre,
    Tant de temps, si peu de temps.
    Le temps qui tisse sa trame,
    le temps qui file sa chaîne,
    le temps qui est si pesant,
    le temps qui n’existe pas.

    Je passe mon temps àne rien faire :
    j’en ai plus pour travailler.
    Je surveille le bananier :
    les bananes poussent àl’envers.
    J’me mets donc la tête en bas
    pour voir la chose àl’endroit.
    C’est pas bon pour la tension
    Mais ça fait jaser les cons.

    Prendre son pied ... prendre son pied ...
    Prendre son pied dans la moquette,
    partir en vol plané.

    Vol plané dans mes synapses,
    dans mes univers virtuels,
    dans mes giga-neurones
    aussi vite que la lumière
    dans l’infini des mémoires

    Un matin l’angoisse te poisse :
    tu n’es plus immortel.
    Tu jettes un oeil sur ton compte :
    il est pas loin du zéro.
    Redevenir le héros
    du quotidien qui file.
    Redécouvrir les gens,
    les objets et les jours.

    Temps élastique, ressort àboudin,
    temps chewing-gum, temps caoutchouc,
    temps sans début ni fin

    Interminable quand on s’ennuie.
    Impalpable quand on jouit
    de la moindre seconde
    comme le ravi du village
    qui rit de tout et de rien.

    François Béranger
    Profiter du Temps
    2002

    repondre message

  • > François Béranger

    24 octobre 2003 21:04

    Une bonne nouvelle, l’émission de Daniel Mermet "LA BAS SI J’Y SUIS" du lundi 27 octobre à17h05 sur France Inter sera bien consacrée àFrançois.

    Le numéro du répondeur de l’émission : 01 56 40 37 37

    Voir en ligne : http://www.radiofrance.fr/chaines/f...

    repondre message

    • > François Béranger 25 octobre 2003 14:35, par michel simon

      françois béranger est parti un jour sans crier gare et dire que moi je me rappelle de lui dans les années où nous tenions encore debout,àcette époque, françois mitterand recoltait des cailloux et colibets pour avoir voulu prendre le train en marche d’une revolte sociale. Je ne l’ai perdu de vue que quelque temps, trop long et trop bref, où le repli sur soi était de mise.
      Il est revenu dans ma vie avec ses chansons un jour où la gauche inventait le socialismelibertaire en créant le rmi et canal+
      A bientôt françois
      michel simon

      repondre message

  • > François Béranger

    24 octobre 2003 19:30

    La triste nouvelle est tombée il y a une dizaine de jours et m’a beaucoup affectée : Béranger je n’ai cessé de vivre avec ses chansons depuis trente ans, et elles me parlent toujours.
    Pour m’aider àvivre ce chagrin, j’ai écrit cette petite chanson hommage, et j’espère qu’elle pourra réconforter tous ceux qui l’aiment, dont j’ai découvert avec ce site le nombre imposant (c’est vrai, qu’on était des milliers àse croire seul àne pas l’avoir oublié, et que ça fait du bien aujourd’hui de s’en rendre compte).
    Amitiés et condoléances àtous.
    Jean Michel (Douai)
     
      

    Quand les oiseaux n’étaient pas mécaniques

    Ni modifié génétiquement

    Béranger mettait en musique

    Nos craintes d’un avenir décérébrant.

    C’était avant le traité de "ma trique"

    Bien avant François Mittérand 

    Y-avait encore des fêtes politiques

    Où chantaient de vrais chanteurs dérangeants

     

    Les oiseaux ne sont toujours pas mécaniques

    Mais mazoutés, hélas souvent

    A chaque marée noire catastrophique

    Et entre deux également

    La video-populo étale toute la clique

    Des technocrates impuissants

    Répéter consternés, "Ah comme c’est dramatique"

    Et nous sourire de toutes leurs dents.

     

    On était pleins de rêves utopiques

    Et on se donnait vingt trente ans

    Pour arrêter tout ce cirque

    Et mieux refaire le présent

    Oui le monde a bougé, mais les ravages iniques

    De tous ces Sellières arrogants

    C’est dans le sens opposé que ces êtres merdiques

    Ont fait dériver le printemps

     

    En ces années qui semblent angéliques

    Vu qu’on en a oublié les tourments

    Il y avait, des chanteurs sympathiques

    Pour les dénoncer inlassablement

    Mais aujourd’hui où règne le fric

    La voix s’est tue, qui nous manque cruellement

    D’un Béranger qui mettait en musique

    Les rêves et les révoltes de nos vingt ans

     

    François on t’écoutera, nous chanter Natacha

    Dans l’oasis que tu as dite

    Même un petit peu bancale

    ça nous remontera le moral

    Miné par notre chagrin minéral.

    repondre message

  • > François Béranger

    24 octobre 2003 18:57, par lorenzo

    Salut , j’ai écouté Mermet ce soir (comme presque tous les soirs) et a part avoir entendu daniel se faire "traiter" de journaliste brejnevien par alex adler, pas un mot sur François. Aujourd’hui c’était l’aliènation des marques chez les jeunes (entre autres).J’ai tendance àpasser pour un con quand je me "lamente" sur la disparition de ce grand monsieur, mais je crois dans ce monde de M... les gens au grand coeur sont rares et ne peuvent resentir les même choses qu’entre "congénaires"... La sensibilité ne s’achète pas encore et je crois que François en abondait ainsi que tous les gens vraiment touchés par sa disparition. Les articles que j’ai vus sont parfois pompé les uns sur les autres et vraiment très peu significatifs quant àla réelle personnalité de Béranger
    Aller donc télécharger quelque morceaux de l’Artiste
    http://lupo.sepe.free.fr/mp3.htm
    ciao lorenzo

    Voir en ligne : sepe en français

    repondre message

    • > François Béranger 24 octobre 2003 21:08

      Tout ca part d’un bon sentiment... mais a télécharger les chansons comme ca... on ne s’étonnera pas de ne pas trouver les disques chez les disquaires.... a bon entendeur ....

      repondre message

      • >Télécharger.... 19 novembre 2003 13:24, par Christine S

        je suis en train de faire découvrir François àdes tas de jeunes internautes de cette façon....le découvrir n’est ce pas en fin de compte le plus important...surtout maintenant et par des jeunes....
        Ils sont émerveillés par Natacha...la chanson bleue les stupéfie et...j’arrete là

        repondre message

  • > François Béranger

    23 octobre 2003 21:59, par Lorenzo

    Bonjouer àtous
    je n’ai pas grand chose àajouter car ma tristesse est similaire àcelles décrites sur les autres messages.Les médiats ne m’ont pas permis d’apprendre la triste nouvelle avant hier. Un si grand monsieur ignoré, c’est dégueulasse ! J’ai mis quelques morceaux de François sur mon site pour ceux qui désire réécouter ses textes.Merci d’y faire un tour , vous pourrez ainsi découvrir un autre rebel...
    voici l’adresse : http://lupo.sepe.free.fr/index.htm
    Merci et salut François.

    Voir en ligne : http://http://lupo.sepe.free.fr/ind...

    repondre message

    • > François Béranger 24 octobre 2003 16:31, par cyril

      Dégueulasse, oui, tu peux le dire... Car dans la presse on a pu lire pas mal de conneries et de banalités. Du genre : "Il était d’un autre temps, d’une autre génération". Oubien : "Il mettait son art au service des laissés pour compte", comme s’il falait, pour faire carrière dans ce monde asseptisé de la chansonfrançaise, mettre son art au service des riches consommateurs que nous sommes... En tous cas merci àtous ceux qui font du bruit autour de ce poète...

      CYRIL

      repondre message

  • > François Béranger

    23 octobre 2003 18:07, par trif33

    Je viens d’entendre sur France Inter Daniel Mermet qui àparlé de Lundi pour l’émission consacrée àFrançois Beranger.
    J’ai peut-être mal entendu !
    Quelqu’un peut confirmer la date.
    Merci

    repondre message

  • > François Béranger

    22 octobre 2003 01:46, par Nicole

    Quel dommage que François ne puisse voir àquel point il était aimé ! Ca l’aurait aidé sà»rement àne pas mourir....
    Et quel soulagement de constater qu’il y avait plein de gens qui ressentaient la même chose pour lui !
    En fait, quel immense héritage il nous laisse et qu’il nous appartient de transmettre.
    Il ne s’est pas rendu compte àquel point il nous était necessaire et peut être n’avons nous pas su vraiment lui dire.
    C’était vraiment un GRAND !

    repondre message

    • > François Béranger 22 octobre 2003 21:43, par claude chèze

      j’ai appris le "départ" de f. béranger par le courrier des lecteurs de télérama.

      j’aimerais savoir ce qui s’est passé et où il est inhumé - si tel est le cas.

      merci d’avance àfrance inter pour l’hommage qui lui sera rendu.

      j’ai eu l’occasion de voir f. béranger plusieurs fois sur scène et une fois de lui parler ; quel(s) grand(s) moment(s).

      je suis très triste.

      repondre message

      • > François Béranger 23 octobre 2003 19:34, par Lanet Christian

        Il est enterré au cimetière Juvenal àCastelnau le Lez àcôté de Montpellier.
        Nous sommes tous tristes.

        repondre message

        • > François Béranger 23 octobre 2003 22:39, par claude chèze

          merci ; j’ai vu françois pour la dernière fois en mars 96, je suis allée le voir àla fin du concert et lui ai avoué que ça faisait 4 fois que je le voyais mais n’osais jamais lui parler (car intimidée) (mais aussi, les fois précédentes, c’était àdes fêtes type "fête d’antirouille" et autres - ce qui ne nous rajeunit pas) il m’a dédicacé son disque sur la page de "l’internationale" en ces termes "alors claude, rendez-vous au cinquième concert ... bientôt" ... et voilà... quelle grande tristesse, car au-delàde ses textes, de sa musique, etc ; c’était quelqu’un de si extraordinairement attachant ...

          repondre message

      • > François Béranger 26 octobre 2003 01:32

        Le courrier de Télérama. Et c’est tout. Rien d’autre sur François dans ce magazine. Etrange, non ?
        Peut être est-ce une vengeance de Marie-Anne Capote, que François mettait en boîte dans le dernier CD ("Les petites machines", dans le texte ironique de présentation). Je ne sais pas si la dame officie encore àTélérama, sous un pseudo qui n’est finalement que du verlan, mais elle a pas du lui pardonner.

        J’ai trouvé deux articles plus sympas que la moyenne sur FB, tous deux signés de Bertrand Dicale : dans le Figaro (mais si !) et sur le site de Radio France Internationale (www.rfimusique.com/).
        Cela s’explique : ce type connait le sujet "chanson" . Il était l’invité de Philippe Meyer samedi 25 sur France-inter. Dommage qu’il n’ait pas placé un petit mot sur François..

        repondre message

        • > François Béranger 28 octobre 2003 21:55, par claude

          dans le télérama de cette semaine, ladite dame a justement rédigé un tout petit truc sur f. b. ça ne vaut pas un vrai article, mais c’est toujours ça ...

          repondre message

    • > François Béranger 23 octobre 2003 10:39

      Nicole, ça m’apprend au moins quelque chose:il faut dire aux gens qu’on les aime quand ils sont en vie,même s’ils sont impressionnants comme l’était François !(eh oui j’en suis làde mes découvertes, j’aurais aimé le savoir avant !)amitié, Daniel

      repondre message

  • > François Béranger

    21 octobre 2003 23:34, par Luc Vanwelde

    A propos du film dont nous parle Jacques V. ci-dessous, une info qui intéressera beaucoup de monde je pense, et qui vient de me parvenir de la main même d’Antoine Crespin, patron de "Futur-Acoustic" :

    "Bonjour,
    Une réédition de cette cassette est en cours. Prochainement disponible sur le site de futur acoustic.

    Cordialement,
    Antoine CRESPIN"

    Pour rappel : l’adresse du site de futur acoustic : http://www.futur-acoustic.fr

    A vos claviers donc pour les commandes !
    Luc Vanwelde

    repondre message

    • > François Béranger 22 octobre 2003 08:06

      Vous pouvez egalement indiquer que le CD "19 chansons de Félix chantées par Béranger" sera ds les bacs le 2 décembre prochain. Une réédiion de l’autobiographie est également en préparation.

      Vendredi prochain l’emission de Daniel MERMET sur France Inter sera intégralement consacrée àFrançois.

      Antoine Crespin, Futur-Acoustic

      repondre message

  • Tous ces mots terribles...

    20 octobre 2003 23:39, par jacques V

    Comme je vois qu’on est tous un peu désemparés, et qu’on cherche, dans cette phase transitoire durant laquelle on va devoir s’habituer, àrécupérer toute trace publique de ce qu’a laissé FB, je me permets de signaler ànouveau qu’en 1998, au moment de la dernière tournée ayant donné lieu àalbum, Philippe Worms a réalisé un film de 95 min "Tous ces mots terribles...", dans lequel, contrairement àce que raconte les nécros distantes, FB se dévoile et livre un peu de son personnage tout en retenue. Le film, excellent, retrace aussi le parcours, la démarche, et est agrémenté de beaucoup d’images du concert de Lille. Il rend Béranger bien VIVANT et c’est un peu ce dont on a besoin...
    A ma connaissance, ce film n’a pas été distribué mais il a été produit par iO production (http://io.production.online.fr/)et Futur acoustic (avec la participation du CNC). Il est peut-etre possible d’envisager une distribution si la demande est suffisante (c’est toujours pareil...).

    repondre message

    • > Tous ces mots terribles... 21 octobre 2003 01:31, par Trif33

      Bien je crois qu’il ne faut pas hesiter àdemander aux maisons de production comme futur acoustic de distribuer cet enregistrement ... et puis faites le en masse !!
      Cela serait un vrai plaisir de pouvoir montrer aux jeunes ce qu’était François Béranger et pourquoi il nous laisse tant de choses.

      repondre message

    • > Tous ces mots terribles... 21 octobre 2003 16:37, par Luc Vanwelde

      Je me permets d’envoyer copie de ce message à"Futur-acoustic" pour leur suggérer de diffuser (par vidéos ou DVD) ce document et je proposerais àtoutes les personnes également intéressées de faire de même pour enfoncer le clou.

      Pour rappel, l’adresse de futur-acoustic : info@futur-acoustic.fr

      repondre message

    • > Tous ces mots terribles... 27 octobre 2003 17:23

      C’est vrai que ce serait bien que cet enregistrement soit publie. Et aussi le passage a l’olympia de 80 dont je n’ai que quelques extraits eus sur France Inter a l’epoque.
      Je n’ai vu FB qu’une fois en concert en 92 et c’etait formidable, je voulais le revoir mais c’est loupe.
      Son disque sur Felix Leclerc est superbe, plein de simplicite et de chaleur.
      FB est et restera un de mes chanteurs favoris.

      repondre message

  • La véridique histoire de la photo de François Béranger.

    20 octobre 2003 02:51, par Pascal (Pontoise, 95)

    Lundi soir dernier, tard le soir, en fait c’était déjàle mardi 14 vers deux heures du matin, je suis allé sur le site de Chorus lire l’interview déjàancienne de François Béranger par Marc Robine (lui aussi vient de mourir, misère ), comme ça, sans intention précise.Je n’ai pas Internet depuis longtemps, je suis un peu novice, et je n’avais encore pas trouvé grand chose le concernant, ni même ce site-ci. Béranger m’accompagne depuis si longtemps, je faisais donc un tour, comme ça.

    La photo qui illustrait l’article m’a plu, je l’ai copiée et imprimée. On y voit François avec son éternel blouson de cuir, il y a deux feuilles ( de vigne ?) un peu sur-exposées au premier plan. Je l’ai affichée sur l’armoire de mon bureau.

    Je suis allé me coucher content,ça allait faire une surprise, le lendemain, àcelle qui partage ma vie quand elle la découvrirait..

    Je suis allé travailler, et en rentrant vers cinq heures, j’ai mis France-Inter pour écouter "Làbas si j’y suis".Les infos étaient terminées, j’ai attrapé l’émission juste àson début.

    Super ! Tranche de vie...

    Tiens, bonne idée, ils font peut-être une émission sur Béranger...

    Et puis, le premier message du répondeur...et puis tous les autres.

    Le coup de massue...

    Je ne m’en remets pas, j’essaye de ne pas écouter que du Béranger depuis mardi, juste pour pas me polariser dessus, m’extraire de cette horreur, mais je crois que toute sa discographie ou àpeu près y est passée.

    Je réécoute d’une autre oreille certaines chansons, j’y sens des signes avant-coureurs que je n’avais pas soupçonnés. ( Comment ne pas "craquer", quand entre deux chansons , sur le double CD enregistré en public àLille, François déconne sur le fait qu’on le regrettera quand il ne sera plus là... Et puis la première chanson du dernier CD...)

    Ce soir, j’écoute Michèle Bernard. Ses anciens disques, ses plus récents. Qu’est-ce qu’ils se complètent, ces deux-Là. Michèle Bernard, elle dit, autrement, notamment comme une femme peut les exprimer, les mêmes choses que disait François. Mes frères et soeurs Bérangeophiles, si vous ne la connaissez pas encore, écoutez-là, vous reconnaîtrez surement des échos familiers..

    Juste une anecdote en passant, pas toute jeune:Quand "Dure mère" est sorti, je suis allé àla FNAC Défense pour l’acheter. Il n’y était pas. J’ai demandé au responsable du rayon s’il allait le recevoir . Réponse du marchand de galettes : "Mais ça se vend pas,ça, alors j’en commande pas." Il a entendu quelques noms d’oiseau...

    Depuis mardi, je suis allé chercher sur Internet ce que je pouvais y trouver de ce que la presse avait dit sur François Béranger depuis sa mort. Ils ont -presque tous - pompé sur la dépèche AFP déjàpas mal calamiteuse. Des contresens, des conneries (Béranger, un disciple de Bruant !!) Ils ne le connaissent pas, mais ils en causent.( Il n’était pas homme àlaisser s’épancher ses sentiments - Si je vous le dis et que je l’écris, c’est que c’est vrai, ma bonne dame..).Le pisse copie de Libé a eu la flemme d’aller au delàde 1974 ("Le monde bouge, sans doute son meilleur album".) C’est pas que ce disque ne soit pas bon, mais on sent trop bien que ce laborieux a arrêté làsa fréquentation de Béranger (le "reflux du gauchisme " ! ), que le sujet ne le passionne guère et puis qu’il faut boucler, j’ai des courses àfaire..

    Dans l’Huma, c’est pas trop mal, pour l’occasion, mais pour le rédacteur, Béranger ne serait assurément pas grand chose sans son passage àla fête de l’Huma.

    Dans "Rouge" de cette semaine, ils ont eu le temps de faire un article signé Krivine, peut être préparé àl’avance, sur Léon Schwartzenberg. Rien sur François.Choquant.

    Dans Charlie, sà»rement, mercredi prochain, quelque chose ..

    Décidément tellement irrécupérable, le François, qu’ils ne se battront pas pour prononcer son éloge funèbre. Tant mieux pour lui,finalement, si seuls des gens sincères lui rendent hommage.

    Sur ce site, j’ai découvert avec émotion la foule des amis que la mort de François laisse désemparés.

    Moi aussi je suis comme vous, de temps en temps, une larme me vient, un gros soupir parfois. Je ne savais pas qu’il était malade. Il ne nous a pas laissé le temps de nous préparer.Ou bien on n’a pas su comprendre..

    C’est une peine lourde, une perte irréparable, pour nous qui tournons en rond d’une chanson àl’autre comme on erre dans la maison d’un être cher qui vient de mourir en touchant l’un après l’autre les objets quotidiens désormais orphelins, comme pour retrouver le contact perdu.

    Il avait, je crois, tiré pour lui même une conclusion sur sa propre vie qui m’aide àreprendre le dessus : "Il y a une sorte de bonheur/ àdire ce qu’on a sur le coeur/ tant pis si c’est pas un tube/ je suis pas marchand de tuyaux"

    Il aurait surement encore eu bien des choses sur le coeur ànous dire que nous aurions été si heureux d’entendre.

    Mais tout ce qu’il a eu envie de dire àtous et que nous avons partagé est un bonheur collectif, bien plus précieux que tous les disques d’or et autres quincailleries médiatiques.

    Dors tranquille, François, comment pourrions-nous oublier celui qui exprimait si bien ce que chacun de nous ressentait.

    Merci, camarade.

    repondre message

  • > François Béranger

    19 octobre 2003 19:07, par mathieu maron

    Merci àtoi François pour m’avoir ouvert les yeux sur les réalités de notre monde.
    Merci a toi, mon Papa, de m’avoir fait découvrir Beranger.
    Avec vous, j’ai appris a refuser l’hypocrisie de notre belle époque et àn’accepter aucune concession avec la conerie ambiante. Et 30 ans plus tard, ses paroles ont plus que jamais, beaucoup de sens.

    repondre message

    • > François Béranger 19 octobre 2003 23:19, par annie

      on a " chevillé dans le coeur, un rêve de bonheur" merci, françois, de nous avoir tant transmis....
      la dernière fois, c’était au splendid àlille et c’était bien....
      une pensée pour tes proches .
      annie

      repondre message

  • > François Béranger

    19 octobre 2003 18:08

    une pensée pour françois beranger et ses proches ; ses chansons ont bercées mon enfance,je l’ai vu plusieurs fois en concert ds les années 70(entre 71 àla fete du PSU àmeudon et 1977),et je l’ai toujours écouté régulièrement ;j’ai même eu la chance d’assister àune de ses répetitions àla mjc de noisy le sec qd j’avais 10 ans ;
    beaucoup de peine aujourd’hui ;
    salut françois et merci pour tout.
    Ivan,74.

    repondre message

  • > François Béranger

    18 octobre 2003 17:57

    merci François d’avoir été celui que tu as été. denis

    repondre message

  • > François Béranger

    18 octobre 2003 16:38

    "Ma grand mère qu’était pas d’Passy
    Elle a clamsé dans son p’tit lit"
    On l’a enterrée le jour de ta mort
    Maintenant tu ne te demandes plus
    "A quoi ça sert de vivre et tout
    A quoi ça sert en bref d’être né"
    Ta voix avait du sens
    Et donnait du sens aux combats
    D’anonymes "plus noirs que rouges."

    repondre message

    • > François Béranger 18 octobre 2003 22:18, par Philippe

      "A quoi ça sert en bref d’être né ?" Il est certain que le passage terrestre de François Béranger n’aura pas été vain , àen juger par la somme des réactions que sa disparition aura suscitée .

      Et franchement, ça fait chaud au coeur !

      On était des milliers àpenser aimer chacun dans son coin un artiste qui n’était pas une star . On n’était pas des fans, on avait simplement "les mêmes choses sur le coeur".

      Il n’est pas mort, le François : il a rassemblé les anonymes qui ont aimé ses chansons et fait un grand feu de petites flammes isolées .

      Je suis sà»r qu’il a voulu le côté spirituel donné àses adieux, il peut en surprendre beaucoup, c’est sà»rement une manière de signifier que son esprit survivrait àsa dépouille charnelle : tous ses mots dits depuis son départ lui donnent raison !

      repondre message

      • > François Béranger 19 octobre 2003 22:08, par cyril

        Emouvants, très émouvants tous ces messages d’amour... Ok, françois béranger nous a quitté, mais peut-être y aurait-il un moyen sà»r de le faire revivre au-delàde sa popre mort : les radios ne le diffusent hélas que trop peu. Alors essayons de présenter ce chanteur àdes gents qui ne le connaîssent pas. Je suis moi aussi infiniment triste, et j’ai peur qu’il ne retombe trop vite dans l’oubli. Sans les médias, peut-être pouvons-nous nous rassembler, nous bouger pour faire avancer les choses. En p.s j’avais deux questions.
        1 : comment faire pour réécouter l’émission du 13/14 sur inter diffusée le 7 janvier ? J’avais enregistré la cassette, mais je l’ai perdue depuis.
        2 : Quelqu’un parlait d’une video avec Michel Drucker : je serais moi aussi intéressé. Si quelqu’un pouvait me l’envoyer, ce serait très sympa, Je payerais la cassette, biensà»r.
        Je vous en remercie d’avance.
        CYRIL TROCHU e-mail : ctrochu@club-internet.fr Tel : 02 40 34 37 89
        13 rue de l’OUCHE COLIN 44.230 SAINT-SEBASTIEN sur LOIRE.
        Merci àtous ceux qui font revivre François Béranger

        repondre message

  • > François Béranger

    18 octobre 2003 14:34

    François BERANGER a toujours été pour moi ma référence dans la chanson française. Heureusement qu’il était làpour remettre les choses àleur juste place et nous rappeler qu’il n’y a pas que le pouvoir et l’argent dans la vie.

    Sans prétention j’ai écrit des chansons quant j’étais plus jeune et un journaliste régional avait écrit un jour " des textes de la veine de François BERANGER"...il ne pouvait me faire de meilleure compliment.

    François, tu vas nous manquer. A nous de prendre nos guitares et de chanter encore tes superbes chansons pour que vivent tes messages car nous aussi nous croyons àun monde meilleur pour tous.

    Yves - 49 ans

    repondre message

  • > François Béranger

    18 octobre 2003 13:16

    Ecrire une belle oraison funèbre !
    Il est mort c’est tout !
    Et déjàil manque c’est cela le pire !
    Se dire en plus que Papon va finir centenaire !
    Quel monde stupide !

    repondre message

  • MAITRE FRANCOIS

    18 octobre 2003 13:05, par Albert Labbouz

    C’était mon ami, c’était mon maitre, c’était ma conscience politique.

    Il m’a ouvert les yeux sur la sincérité, la révolte, l’amour et les
    magouilles de toutes sortes.
    J’ai pris ma guitare et j’ai fait ma p’tite chanson comme il le
    préconisait et je dansais le tango de l’ennui dès que j’en avais
    l’occasion.
    Je l’ai connu, j’avais 18 ans. J’en ai 50 aujourd’hui. Je
    sentais toujours sa présence amicale dans mon devenir.

    Au lavoir
    moderne en 99 il s’atait énervé après un spectateur qui le charriait
    sur le passé. Il a réagi comme avant. Peu importait que cela jette un
    "froid" parmi les autres spectateurs. Il n’avait pas changé François :
    pas de concession àla connerie !

    J’ai en ma possession de rares photos ( celle d’un de ses premiers
    passages sur scène àla première fête du PSU de Colombes en 72. J’en
    ai d’autres aussi d’autres concerts·

    J’ai écrit un texte en 79 que
    j’espérais lui remettre un jour si je passais par SAUVE.
    Il est parti
    avant.
    Je pense àlui.

    SALUT l’AMI.

    ALBERT

    repondre message

    • > MAITRE FRANCOIS 9 décembre 2003 17:34, par Emmanuelle Béranger

      Votre texte m’intéresse, les photos aussi. Merci de me répondre.
      Emmanuelle

      repondre message

  • > François Béranger

    18 octobre 2003 11:14, par Viviane

    Merci François !

    Cela fait 26 ans que je t’ai découvert.
    J’ai puisé dans ta voix, dans tes mots, l’énergie, la colère, la sensualité...le désir de vivre dont j’avais besoin.

    Et au fil du temps, en retrouvant tes chansons, l’émotion, le plaisir ont été intacts.

    J’espère que tu es parti doucement..

    A toi et aux tiens.

    repondre message

  • > François Béranger

    18 octobre 2003 00:17, par Marc

    François ...

    Et ta voix chaude si chaude même pour un mec , l’exemple de la simplicité, sincérité, tendresse, rudesse, révolte ...

    Jaloux de ne pas avoir été àla hauteur de ce que tu es ... fier de savoir ce que tu es ... exemple .. exemple .. plus que les autres si conformistes même Brel ...

    L’Artiste ... le pur ...

    Intègre ... quel leçon pour toute une génération .. quand je pense àsous les pavés la plage j’ose espérer que le Maire de Paris s’est inspiré de ça et surtout de "Sous les ponts de Paris coule la Seine et la merde ..."

    François , on meurt tous un jour, toi ca faisait plus de 25 ans que je cachais mon admiration ... puisque ma mère entrant dans ma chambre alors que je buvais tes paroles àl’âge de 13 ans me dit ... il faudrait que tu écoutes des choses qui resteront avec le temps ... No comment ...

    Mes enfants adorent les oiseux mécaniques ... ils ont mons de 8 ans ..

    Et je mets au-dessus de tout Paris-Lumière parce que en 1979 en 1ere j’ai fait du plagiat sur une rédac sur la ville ... et la prof ignare m’a juste dit que c’était plus un pamphlet qu’une rédaction ... mais je pense que la qualité du plagiat était àla mesure de l’époque et aussi de la notre ...

    Quand je pense que mes potes roses ne te connaissent pas ou peu ... même ceux qui viennent de chez les cocos ...

    Qui sera la demain samedi pour le dernier hommage ? Pas moi j’ai entendu parler d’Eglise ... fallait que tu prévois un peu ton succès ... humour ... et puis àmon avis il y aura foule et confusion entre Castelnau et Montpellier ...

    Comment je fais maintenant sans mon guide ? Avec qui je parle ? Qui reprend le flambeau ? Je ne sais pas chanter ... pas comme toi .. qui ??? Qui s’exprime pour dire qu’il est la pour être pour te remplacer ?

    Ouaip, Paris-Lumière ... émotion ... Big Emotion ..?

    En fait, j’t’aurais voulu comme papa meme absent ...

    Désolé .. fallait que je l’écrive ...

    Au fait Drucker y fait quoi et quand ? Il a fait Brel ...

    Derniere demande .. messieurs de la
    production SVP refaites le live de 77 en CD .. j’vous jure on fera pas de copies pour ceux qui aiment .. mais que ceux qui ne connaissent pas ....

    C’est pénible de voir des Grands partir lorqu’on est en vie ....

    PS : François .. dis àJacques qu’il aurait pu faire mieux s’il t’avait connu

    repondre message

    • > François Béranger 18 octobre 2003 10:21, par Patrick BEGUIN

      Ce matin je vous lis tous, françois est parti .
      Il a ponctué ma vie. En 1975 avec Denis,babar,jean françois, dany, Michelle et les autres...... on allait l’ecouter dans la salle du cinema de Bry sur Marne apres avoir trié des médicaments pour le tiers monde.
      Puis on passait la nuit àecouter et chanter ses chansons dans un appartement des bords de marne.
      Aujourd’hui j’ai 52 ans tous ses disques sont sur mon bureau......et je pleure celui qui m’a toujours donné la force de me battre ......de rester integre et d’avoir en moi ce gout de révolte qui nous permet de rester lucide.
      Merci François

      repondre message

  • > François Béranger

    17 octobre 2003 21:52, par vertugadin

    Salut François,
    Te v’làparti...

    S’ils n’ont pas eu ta fleur de coeur , ils auront eu la notre.

    Parce que que sommes nous devenus ?

    De bien vils consommateurs baveux, qui n’osons que du bout de notre conscience critiquer de pitoyables raffarinades...

    Que nous reste-t-il, quelles lumières aujourd’hui ?

    BHL, Pagny ... qui nous déversent leur bouse.

    La rudesse de ta chaleur me manque

    vertugadin

    repondre message

  • Rachel

    17 octobre 2003 16:45, par rachel

    Je l’ai connu avec ses chansons "Rachel" et "Tango d’ennui"...il ya 10 ans et je l’ai beaucoup aimé...TAnt que j’ai choisi Rachel comme mon pseudo...
    Apres Edward Said, encore un autre personne qui quitte notre terre qui devient de plus en plus insupportable a vivre...

    repondre message

  • > François Béranger

    17 octobre 2003 16:13, par michel

    Le premier concert auquel j’ai assisté remonte à1981 (j’avais 16 ans) et il s’agissait de Francois Béranger.
    Depuis, j’ai toujours eu dans un coin de ma tête ses mots et sa musique.
    Je l’avais revu il y a deux ans sur une petite scène de la banlieue angevine.

    Je suis resté tout en silence il y a trois jours...
    Le soir de sa disparition, je m’occupais de mon fils de quatre mois, et je chantonnais quelques bouts de chansons comme çàau hasard de mes souvenirs. Mon fils, en m’écoutant, me répondait par le plus beau ses sourires.
    C’est ce sourire là, une pépite de bonheur, que j’envoie àFrancois en guise de remerciement.
    Michel

    repondre message

    • > François Béranger 18 octobre 2003 17:04, par Louis - Paul

      Michel
      Dans la banlieue angevine en avril 2002, j’ y étais aussi . Quel succès François avait obtenu . Nous sommes peut être près l’ un de l’ autre et dans ce cas nous avons peut être des choses àéchanger sur notre " idole" commune ( je n’ aime pas bien ce mot ).
      Voici mon adresse
      Louis - Paul Jalliffier
      l’ Angevinière
      5 rue Henri ROUAUD
      49000 ANGERS
      Tel : 02/41/44/55/21
      Mon mail : Lup.jal@wanadoo.fr

      repondre message

  • DEPARTEMENT 34

    17 octobre 2003 15:11, par christine

    Je ne pourrai pas être àtes côtés pour ta dernière balade, je descends dans une quinzaine, j’irai aprés tous et toutes te faire l’ultime salut et, cette fois malheureusement, il n’y aura pas de matos àporter...

    repondre message

  • > François Béranger

    17 octobre 2003 14:27, par Pierre

    Tous ses mots terribles, tous ces maux terribles... salut François !

    repondre message

  • > François Béranger

    17 octobre 2003 09:07, par Julien

    Merci François pour l’essence dans nos moteurs. Tristesse. Pensées pour la famille et les proches

    repondre message

  • > François Béranger

    16 octobre 2003 17:57, par marylise boulais

    tristesse et émotion, àl’annonce de ce dernier grand voyage !!

    merci François !

    repondre message

    • > François Béranger 16 octobre 2003 22:13, par jean louis

      François,mon compagnon

      On ne sort intact ni du prolétariat, ni de la guerre ( d’algérie). La douleur que transpire votre écriture en est la preuve indicible.En écoutant vos chansons j’ai quelquefois pleuré, j’ai quelquefois ri, mais toujours je me suis senti moins seul.

      Au sujet de l’exclusion et de l’exploitation de l’homme par l’homme votre "chanson bleu" est d’expression plus forte que tous les discours politiques ou religieux déjàentendus.

      Tiens justement , dites moi, la petite bénédiction finale est elle le fruit de votre croyance intime, ou d’une petite peur...au dernier moment ? Si les écritures disent vrai, répondez moi vite !

      repondre message

  • > François Béranger

    16 octobre 2003 17:41, par Hervé Boulais

    Salut et merci , a toi François !
    Quelle émotion ! Merde !
    Hervé Boulais

    repondre message

  • > François Béranger

    16 octobre 2003 16:26, par Jean-Louis

    Salut François. J’ai pleuré quand j’ai appris ton départ pour l’autre coté. C’est dommage, tu ne pourras plus donner quelques bons coups de pied.

    A bientôt là-haut pour un concert.

    Un fan depuis 30 ans.

    repondre message

    • > François Béranger 16 octobre 2003 18:50

      Quoi de neuf sur le canal dix neuf

      Le Père François s’est fait le coup du Père François. Et il nous manque déjà.
      Christian

      repondre message

  • > François Béranger

    16 octobre 2003 16:24, par mathieu

    jsute un mot pour dire qu il n ya pas que les ex-soixante-huitard qui porte béranger dans leur coeur. Moi, mathieu, 25 ans, avait encore eu le bonheur de l’applaudir sur scène l’an dernier.
    Il a bercé mon enfance et a été un père spirituel pour moi. Je vais regretter amerement cette grande figure d’une chanson engagée qui se fait rare de nos jours.
    Adieu l’ami et merci pour tout,

    repondre message

  • > François Béranger

    16 octobre 2003 15:24

    François Béranger a été àla fois mon grand frère, mon père spirituel et mon "initiateur politique". Il a influencé profondément et durablement mon existence.
    J’ai beaucoup aimé la phrase lue hier dans un des témoignanges : "il a conscientisé mon adolescence" ... et celle de milliers de jeunes qui ne l’ont visiblement pas oublié 30 ans plus tard.
    Salut François, merci pour tout.

    Luc VW. Bruxelles

    repondre message

  • > François Béranger

    16 octobre 2003 13:17, par Dominique de Madelgaire

    La nouvelle est tombée il y a quelques jours...c’est une partie de nous qui s’efface. Mon adolescence n’aurait pas été aussi "engagée" sans lui. La presse a parlé d’un chanteur "oublié", mais pour moi, il n’a jamais quitté, et ne quittera jamais, mon univers musical. Je pense àtous ceux qui l’aimaient et j’espère que son départ s’est fait sans souffrance...
    Le "Vieux rêve" reste vivant !

    repondre message

  • > François Béranger

    16 octobre 2003 11:33, par Philippe

    Béranger, je l’ai découvert ... àl’armée, pendant les classes . L"’alternative" tournait en boucle pendant ces temps de vacuité interminable qui caractérisait l’emploi du temps des appelés . L’"alternative" ! quand justement t’en as aucune... et on finissait par y croire ; c’était l’effet Béranger !

    Et depuis Béranger est resté l’emblème d’une utopie toujours possible puisqu’il la faisait vivre dans le tête des gens,"vous n’aurez pas ma fleur, celle qui vous pousse àl’intérieur !"

    Le 10 mai 81 aura été un "moche coup" pour FB, l’utopie en a pris plein la tronche et inconsciemment on lui a fait un peu payer.
    A tord !, le gars François (Béranger, pas l’autre) était resté tel quel !Et on a bien fini par le retrouver, la cinquantaine sonnée comme un bilan de ses idée de jeunesse .

    Il est parti mais la petite fleur qu’il a semée, elle pousse toujours àl’intérieur et il reste toujours ses chansons pour ensemencer les plus jeunes ! Ceux àqui j’en ai parlé hier, qui ont appris sa mort et son existence en même temps étaient demandeurs !

    Et tant pis si les habituels nécrophages pensaient lui avoir fait un enterrement de première classe dans le style politiquement correct "mamadou m’a dit, chanson anti-raciste qui l’a fait connaitre... et bla-bla-bla..."

    Que son cadavre leur saute àla gueule !

    repondre message

    • > François Béranger 16 octobre 2003 22:51, par salim

      Depuis 29 ans, chaque septembre, je me ressors mes disques de Victor Jara et les écoute en boucle.
      Va savoir pourquoi, en cette 30e année du putsch de pinochet, je n’ai plus voulu commémorer en rond.
      J’ai ressorti mes vynil bérangiers et je me les suis écouté en boucle.Jusqu’àla semaine dernière encore.
      François savait l’immuable linéarité policière.
      Quand il a chanté en 79 "joue pas avec mes nerfs" et "je ne veux pas le savoir", il imaginait déjàSarkozy.
      Je me disais : J’ai pas eu le bonheur de voir Brassens sur scene, faut qu’un jour j’aille voir le François.
      Faut chercher où il passe.
      Mais c’con il veut pas faire de pub àla radio et àla TV, parce qu’il fait pas de "chansons marrantes".
      Mais si, il en a fait une super marrante et il est passé àla radio.
      Son dernier tube ?
      "J’m’app’lais François
      Salut"
      Et il est allé rejoindre sa "grand-mère qu’était d’Clamecy"...

      repondre message

  • > François Béranger

    16 octobre 2003 09:04, par Nicolas

    J’ai appris cette nuit, en même temps l’existence et la mort de François Béranger , en écoutant une rediffusiojn d’une interview de F.B. àla radio.

    Je m’aperçois que je connaissais certaines de ses chansons.

    J’ai l’impression d’avoir raté quelque chose.
    Toutes mes condoléances àla famille et aux fans.
    - Nicolas -

    repondre message

  • aurevoir

    16 octobre 2003 00:25, par Topsie

    Aurevoir François Béranger, sache qu’ici bas, entre la tristesse et le désarois, il reste quand même ton message, et que chacun fasse sa propre chanson.

    Mais c’est dur là !!

    Amitiées àtout ceux qui comme moi ce soir on un gros noeud dans l’estomac

    repondre message

    • Rendez-vous manqué 16 octobre 2003 13:21, par jeanmarime

      François,
      Tu nous avais donné rendez-vous dans trente ans,alors finalement nous ne te retrouverons jamas au rendez-vous des vieux de demain. On va conituer àchanter Le vieux et demander le remboursement de ce CD àla sécurité sociale car les choses n’ont pas changé mais le prix des glaces à2 boules est devenu au dessus des moyens d’un vieux français...moyen !

      repondre message

    • c’est trop dur 16 octobre 2003 13:24, par patrice mercier

      Quel est le dieu vicieux bien planqué dans les cieux, qui décide de tout ça,qu’on lui tire la barbe,qu’on lui créve les yeux,qu’on le balance au néant....salut François.ON t’aime.A samedi.

      repondre message

  • > François Béranger

    15 octobre 2003 23:32, par Nounours

    en 81 devant la télé (le 20 heures) j’ai
    chialé ;NON pas pour l’arrivée de Miterrand,ça au dépard c’était un moindre mal ,mais pour le dépard de BRASSENS.
    Hiers ,devant le 20 heures ,j’ai chialé aussi.
    Même si on a les mêmes choses sur le coeur ,ce coeur fait mal ce soir

    repondre message

  • > François Béranger

    15 octobre 2003 22:12, par Bourdon

    Bye bye François, tu nous manques déjà,mais nous saurons te faire sur-vivre : rendez-vous dans 20-30 ans pour reparler du bon temps...Mamadou et Natacha sont dans ma tête tous les jours tant ils sont d’actualité dans ma vie.Quel bonheur d’être venu àCalais en 1978
    COmment acheter les CD qui me manquent le site n’est pas joignable
    MERCI
    MICHELE

    repondre message

  • > François Béranger

    15 octobre 2003 21:55, par Patrick

    Une photo en guise de coup de chapeau ; " Salut l’Artiste ", C’est pas fini !http://sp.fotologs.net/users/n/u/m/l/o/o/numlook/my_photos/2003/10/15/1066246897.jpg

    Voir en ligne : http://www.fotolog.net/numlook/

    repondre message

    • > François Béranger 17 octobre 2003 22:43, par pp

      Pouvez vous m’envoyer par courrier elec cette photo ? philippe.pinton@wanadoo.fr
      D’avance merci Je connais FB depuis 1970, vu pas mal de ces concerts et l’ai interviewé 2 h en 1997. Dommage^pour nous il n’y a plus de chanteurs àla libre pensée et àla générosité vraie. Bises àsa famille.
      Qu’il soit enfin en paix (sans connotation religieuse ).

      repondre message

  • > François Béranger

    15 octobre 2003 21:31, par jocelyne et jean-paul

    on n’arrive pas àrealiser, c’est notre fils qui nous appris la triste nouvelle...

    que nous reste-t-il ??

    toi tu chantais "dure mére" et nous maintenant ça va etre dure la vie sans toi !

    sinceres condoléances àtoute ta famille ainsi qu’àtes amis.

    tu nous manques déjà !!!!

    repondre message

  • > François Béranger

    15 octobre 2003 19:35, par patrice

    Salut François. Tu es parti comme un voleur, sans nous attendre. On te rejoint bientôt. Tendresse àtous ses proches.
    Patrice

    repondre message

  • > François Béranger

    15 octobre 2003 19:27, par frederic

    adieu François, tu resteras dans notre coeur celui que tu étais... je crois que je ne t’oubierai jamais. Bye ;o(

    repondre message

  • > François Béranger

    15 octobre 2003 17:27, par Patrick

    Ehhhh merdre ! tu nous laisses-là !
    bon vent François !
    Tous tes mots terribles seront chevillé àjamais dans nos coeur et nos chansons !
    Quelle vie nous feront nous avec nos propres mains ?
    En tout cas,tu m’a bien aidé a traversé la vie, et j’espere le jour ou je serais vieux,(avec mes sous, si j’en ai !) m’aseoir sur un banc et mangé une glace a deux boules en pensant bien fort a toi !
    Merci, merci,...
    Patrick

    repondre message

  • > François Béranger

    15 octobre 2003 16:18, par Co

    "intélligence d’où n’est pas sorti le désir, la simple idée, de partager ... Ma terre, Ma dure mère... Qu’ avons nous fait de toi ? qu’avons nous fait de nous ? Qu’avons nous fait ? "

    Allez, il reste tant àfaire...

    Salut François

    repondre message

  • > François Béranger

    15 octobre 2003 15:14, par Jacques V.

    Finalement, on est des milliers àêtre tristes et un peu orphelins... Et "comme on a les mêmes choses sur le coeur, un jour on pourrait chanter en coeur" pour diffuser et faire vivre cette oeuvre de chanson.

    66 ans, c’est trop tôt, comme dit ma soeur àqui je l’apprends, même pas le temps d’acheter une glace à2 boules.

    Je suis né la même année que "Tranche de vie" et depuis je n’ai plus quitté Béranger, le seul dans ma discothèque dont je ressens le manque au bout de quelques jours.

    Les nécros mi-méprisantes mi-condescendantes d’aujourd’hui (Le Monde et Libé qui lui devait plus que ça)sont bien àl’image du sort qu’ils lui ont toujours réservés.

    Maintenant, on devra faire avec ce qui est gravé, des chansons et une voix vivront àtravers nous.
    Je suis également preneur de la vidéo "Drucker" (comment faire ?) mais je signale également que P. Worms a réalisé il y a 4 ans un film de 95 minutes sur Béranger (j’en ai un des rares exemplaires mais voir avec Futur Acoustic s’il peuvent le diffuser).

    A ce propos, coup de chapeau àFutur-acoustic pour le travail réalisé depuis 10 ans, dans ce monde sauvage, il fallait avoir ce courage.

    Que ses proches reçoivent tout notre soutien et notre affection, ainsi que notre éternelle reconnaissance. Béranger continuera ànous FAIRE DU BIEN.

    repondre message

  • > François Béranger

    15 octobre 2003 14:27, par s

    Je connaissais cet AUTEUR depuis 35 ans et un passage (rare) en radio de sa "Tranche de vie".
    J’ai appris plusieurs de ses textes àdes CM1/CM2 et hier,
    ayant appris sa disparition, je leur ai chanté sa "Chanson bleue".
    En juin dernier, les enfants avaient interprété "Les enfants rahélés" pour une kermesse d’école.
    Il va me manquer quelqu’un de cher que j’avais vu plusieurs fois sur scène et qui a eu la gentillesse de
    me dédicacer tous ses vinyles que je possède.
    Tu m’as donné envie de chanter, merci François.
    Michel

    repondre message

    • > François Béranger 15 octobre 2003 22:18, par michele

      bonjour
      je suis àla recherche des Cd qui me manquent et qui ne sont pas disponibles sur ALAPAGe, ni sur ELECTRE ?
      j’avais pu en avoir 4 chez un disquaire indépendant (personne en voie d’extermination) mais il a fermé
      Merci
      michele

      repondre message

  • > François Béranger

    15 octobre 2003 13:23, par Fifi des Marvellous Lucien

    Et merde ! Tu meurs. Dans ma vie, certains m’ont persuadé qu’on pouvait croire en l’homme dans not "bas" monde. Tu as làta bonne part. Que de jolis concerts et de belles chansons. Et vive les "sans-grade", les petits, et le monde de la rue.
    Merci François !!

    repondre message

  • > François Béranger

    15 octobre 2003 13:01, par novo

    Moi quand je chantonne une chanson ;quand je sifflote,vous savez quand l’on ne sait m^me pas que l’on chantonne ...chez moi c’est " du Beranger"..."Tous ces mots terribles qui font les chansons..."
    Je vais te faire un hommage sur mon"blog" j’y passe chaque jour un morceau et tu étais prevu avec "y’a que la foi qui sauve blues"...
    C’est pas de la pub c’est pour nous.
    www ;20six.fr/novo

    repondre message

  • > François Béranger

    15 octobre 2003 12:38, par eric

    François Béranger ne pratiquait pas l’expérimentation et pourtant il était (est) incroyablement singulier (par le grain de la voix, par la posture, par la fermeté du discours). A l’heure de la montée de l’insignifiance , des progrès dans la domestication ou comme le disait G.Deleuze :

    " Les droits de l’homme ne nous feront pas bénir le capitalisme. Et il faut beaucoup d’innocence, ou de rouerie, àune philosophie de la communication qui prétend restaurer la société des amis ou même des sages en formant une opinion universelle comme " consensus " capable de moraliser les nations, les États et le marché. Les droits de l’homme ne disent rien sur les modes d’existence immanents de l’homme pourvu de droits. Et la honte d’être un homme, nous ne l’éprouvons pas seulement dans les situations extrêmes décrites par Primo Levi, mais dans des conditions insignifiantes, devant la bassesse et la vulgarité d’existence qui hantent les démocraties, devant la propagation de ces modes d’existence et de pensée-pour-le-marché, devant les valeurs, les idéaux et les opinions de notre époque. L’ignominie des possibilités de vie qui nous sont offertes apparaît du dedans. Nous ne nous sentons pas hors de notre époque, au contraire nous ne. cessons de passer avec elle des compromis honteux.. Ce sentiment de honte est un des plus puissants motifs de la philosophie. Nous ne sommes pas responsables des victimes, mais devant les victimes. Et il n’y a pas d’autre moyen que de faire l’animal (grogner, fouir, ricaner, se convulser) pour échapper àl’ignoble : la pensée même est parfois plus proche d’un animal qui meurt que d’un homme vivant, même démocrate. "

    G. Deleuze, F. Guattari, Qu’est-ce que la philosophie ?

    repondre message

  • > François Béranger

    15 octobre 2003 12:22, par Marcel

    C’était dans les années 1970, François, chez moi tu passais en boucle, tes disques étaient usés, je les ai achetés plusieurs fois, t’étais toujours avec moi, un pote quoi !
    Je t’avais vu dans une fête de Rouge.
    Puis dans les années 90, lorsque tu as remis ça, je suis venu te voir, en Belgique àHuy, chez Philippe, puis àParis, avec des copains. Enfin nous avons organisé un concert àTournai, en Belgique. C’était bondé, et on étaient pas peu fiers. Après au resto, on t’a laissé causer avec tes pottes qui étaient venus t’écouter (il y avait entre autre Geoffroy) et puis, on étaient un peu intimidés.
    Il y a deux ans, pendant un été pourri, je suis venu manger avec des amis, discrétement, chez toi, àSauve, Villa Eugénie. Il y avait "Natacha" qui cuisinait. Pour nous c’était elle. J’ai repoussé encore, àune autre fois, le courage de t’importuner avec mon admiration.
    Putin de vie.
    Mais tu restes là, dans nos coeurs, avec ta voix, tes coups de gueules, ta chaleur, ton humanité.
    Tu resteras un des grands de notre histoire ànous.
    Courage pour Natacha. Il y a plein de gens tristes avec toi.

    repondre message

  • > François Béranger

    15 octobre 2003 11:40, par Christophe LE SEYEC

    C’est avec une grande emotion
    et une profonde tristesse
    que j’ai appris la disparition
    de Francois Béranger
    Je l’avais decouvers il y a 10 ans
    grace un ami animateur.
    Cela a été important dans mon parcours
    dans la poesies et dans la chanson
    J’ai decouvers grace a lui que la chanson était pas seulement la pour
    distraire mais quel etait un moyen d’expresion pour faire passer des messages et des opinions.

    repondre message

  • > François Béranger

    15 octobre 2003 10:26, par rene boucherit

    J’ai quatre petits enfants àqui je vais apprendre qu’il ne faut pas donner sa fleur àn’importe qui et surtout àn’importe quel prix celle qu’on a l’interieur au fond du coeur et que tu nous a appris àreconnaitre
    penses ànous comme nous pensons àtoi

    repondre message

  • > François Béranger

    15 octobre 2003 10:16

    Libé au 11, rue Béranger ! Quelle douloureuse coïncidence aujourd’hui… François Béranger et les guinches de Libé, t’en rappelles-tu ? Je t’ai vu sur le ring (la veille y avait eu un match de boxe Bouttier contre je sais plus qui) aux Pavillons de Paris, aujourd’hui le Zénith. Avant Béranger il y avait eu Maurice Fanon et Pia Colombo et juste après lui Ferré avec son Revox. Béranger sur un ring ou Béranger en pleine canicule de juin 76 àla fête du PSU àla Courneuve, c’est du pareil au même. Béranger, il dérangeait. Y a plus qu’àajouter "François" dans la rue de Libé.
    pierrot

    repondre message

  • > François Béranger

    15 octobre 2003 09:06, par Gui.

    J’aurai tellement voulu que tu répondes àun de mes messages.

    que dire ?
    j’adore ce que tu as fait ...

    les jours sont tellement courts ...
    et les nuits ....
    n’en parlons pas ...

    j’avais appelé mon nounours " p’tit louis ".

    plus que des souvenirs...
    ...immnenses regerets de ne pas t’avoir rencontré...

    Gui 29 ans.

    repondre message

  • > François Béranger

    15 octobre 2003 08:49, par Marie- jeanne

    Dieu est mort
    Marx est mort
    et moi, je ne me sens pas très bien non plus
    et maintenant François est mort aussi mais pas dans nos coeurs

    Marie- Jeanne

    repondre message

  • > François Béranger

    15 octobre 2003 08:39

    très triste d’apprendre cette nouvelle condoléances àsa famille ses amis ses proches. souvenirs de françois béranger datant du festival de marthon en charente ses textes toujours et plus que jamais d’actualité.......

    repondre message

    • > François Béranger 19 octobre 2003 11:25, par Jo

      et oui, il paraît que la mort fait partie de la vie, heureusement, restent les âmes, et la tienne, François, il nous incombe de la faire voyager dans toutes celles terrestres, et pas forcément fortes !
      tchao,François,Tchao Marthon !
      "la vie est trop courte pour être petite’’merci àceux qui l’ont grandie pour nous, JO de CUGNAUX et d’AILEURS.

      repondre message

  • > François Béranger

    15 octobre 2003 01:45, par azeri

    jele connaissais tres peu, mais dans ma jeunesse rebelle il m’a beaucoup apporté

    il est allé rejoindre le grand paradis blanc ou marc robine l’attendait

    Voir en ligne : bonjour et àun de ces jours

    repondre message

    • > François Béranger 15 octobre 2003 09:42

      j’avais lu un article dans chorus ou on sentait une grande complicite avec Marc Robine tu l’as retrouve au paradis des musiciens nous laissant avec notre peine.toute mon amitie a ta famille et tes proches

      repondre message

  • > François Béranger

    15 octobre 2003 01:03, par Daniel deschamps

    Je viens d’apprendre le décès de Francois Béranger et je suis très très affecté.Transmettez mes condoléances àses proches et àses amis et sa famille.
    Daniel Deschamps dandeschamps92@hotmail.com

    repondre message

  • > François Béranger

    15 octobre 2003 00:13, par françoise

    t’étais né dans un petit village qu’a un nom pas du tout commun...
    putain ça fait chier !

    repondre message

    • > François Béranger 15 octobre 2003 11:22, par christine

      et dire que cet été j’ai fait un p’tit détour pour passer dans le p’tit village pas du tout commun où tu es né
      Dans la tete et sur les lèvres cette superbe chanson dédiée àta mère...
      A ceux qui t’aime toutes mes pensées..

      repondre message

  • > François Béranger

    14 octobre 2003 23:52, par Marc

    "Ça doit être bien d’être de quelque part, d’en partir et puis d’y revenir, quand on est de nulle part...". Cela faisait tellement de temps que je recherchais dans ma mémoire le nom de l’auteur de cette chanson ! Et puis, aujourd’hui, je viens d’apprendre la mort de François Béranger, et en même temps retrouver le nom de l’auteur de la chanson... François, je me rappelle l’avoir écouté au Sart-Tilman de Liège àla fin de mon adolescence/ début de mes années d’université. Un type entier, sans concessions, dont les textes restent encore d’actualité. Un phare dans ma nuit... Mais au-delàde la tristesse de la nouvelle, reste l’oeuvre de l’artiste qui perdure dans ce monde en détresse, et qui continue ànous interpeller. Bon voyage de l’autre côté, François, et ne nous oublie pas !

    repondre message

    • > François Béranger 15 octobre 2003 00:43, par Nicole

      Francois pourquoi nous as tu abandonné ?Tu étais le vrai grand poète libertaire de notre temps
      je sens un grand vide au fond de moi, comme un espoir perdu. ta "grosse voix" allait redonner le vrai bonheur de la contestation àla nouvelle génération qui te découvrait enfin !
      Pourquoi, pourquoi ? tout est décidément contre nous. quel regret de n’avoir pu communiquer avec toi pour te dire àquel point tu étais resté dans nos coeur et nos esprits pendant toutes ces années et tu le resteras toujours.
      t’es pas sympa François de nous avoir laché comme ça mais ça fait vraiment chaud au coeur de lire tous ces témoignages d’amour pour toi ....
      Au revoir j’espère !

      repondre message

  • > François Béranger

    14 octobre 2003 22:58

    Salut François ! Voilàque nous quittent encore un peu plus nos années de jeunesse, de luttes inachevées, d’espoirs trahis. Des années sans suite.
    Il nous reste tes chansons pour rêver encore avec des larmes dans les yeux.

    repondre message

    • > François Béranger 14 octobre 2003 23:47, par Thierry

      Pour nous, maintenant, c’est la galère...
      J’ai écouté tous tes disques ce soir...¨Personne ne fait ce que tu as fait...
      Rebelle égaré

      repondre message

  • > François Béranger

    14 octobre 2003 22:41, par bernard

    salut àtous les orphelins...
    tu nous a laissé des paroles et de la matière àréfléchir....
    un pan du mur de notre vie s’écroule, aprés Brassens, Brel et les autres..
    c’est con mais les mecs de la star académie sont toujours vivant...quelle injustice !!!!!!!!!!!!!!
    salut mec et merci de ce que je suis devenu grâce àtoi, un mec qui réfléchit à2 fois, qui refuse l’évidence et qui dit merde àtous ceux qui disent amen.........
    merci encore et bon vent dans un monde meilleur....

    repondre message

  • > François Béranger

    14 octobre 2003 22:29, par Julien

    Je ne connais pas bien M. Béranger mais je suis vraiment très touché par son décès. Je suis un passionné (et le mot et peu dire !) de la bonne chanson francophone. Ces types-là, il n’y en a plus beaucoup. Après des Brel, Brassens, Ferré, Piaf, Dassin, et bien d’autres encore, cela me fait très mal au coeur de voir un nouveau chanteur francophone nous quitter si tôt. Julien de Lausanne (Suisse).

    repondre message

  • > François Béranger

    14 octobre 2003 22:17

    Un soir de ces p’tits verres pourris....j’ai appris ta disparition,je venais il y a quelques semaines de copier sur le disque dur une vieille K7 de l’époque :"JOUE PAS AVEC MES NERFS",quelle coîncidence...car je ne t’avais pas écouté depuis plusieurs années,pardonne moi,je pensais que tu nous avais oubliés "nous les contestataires,pour ne pas dire les anars,les révolutionnaires de 68.Comme toi je suis bien un des seuls qui n’a jamais retourné sa veste...Mais àquoi bon maintenant,il n’y a plus un seul jeune pour lever le point, ils sont tous passifs,plus rien a voir avec notre force expressive de changer le monde et combien de 68TARD ont gagné le profit dans l’histoire !!!
    Comme tu as dit, il n’y a plus qu’a fermer sa gueule...
    A un de ces soirs... FRANCOIS

    repondre message

  • > François Béranger

    14 octobre 2003 22:15, par Jo

    C’est trop con.

    Je pleure.

    Salut et merci...

    repondre message

  • > François Béranger

    14 octobre 2003 22:12, par gaby

    Tranche de vie,
    Comme c’est bon de se souvenir de ce temps là, françois béranger nous a quittés comme sa grand-mère qu’était de Clamecy et je garde chevillé au coeur un rêve de bonheur.
    Béranger reste le doux cogneur qui a posé sur ma guitare les paroles et musiques que nous avions tant de bonheur àchanter avec les potes au sortir du turbin dans les années 70.
    Anastasie l’ennui m’anesthésie, àpartir je préfère les rivages ombreux de notre grand lit aux draps bleus où l’on découvrait des merveilles...
    Ces refrains sont comme des vagues qui m’envahissent quand je les attend le moins. Réécouter La dure mère et l’émotion me gagne.
    Profiter du temps...
    Témoigner àtes proches de l’amitié et de ces instants de bonheur uniques que tu nous as donnés.

    repondre message

  • > François Béranger

    14 octobre 2003 22:07, par zardoz

    Salut François,
    Un morceau de notre adolescence est partie avec toi, mais tes chansons nous font chaud au coeur.
    Je t’ecoutais la semaine passée et c’était hier tes concerts magiques présents dans ma mémoire.
    Au revoir l’ARTISTE.

    repondre message

  • > François Béranger

    14 octobre 2003 21:30, par Trif33

    Quoi dire sinon que ma jeunesse s’en va un peu plus avec toi François ...et merde .
    "Que chacun prenne sa guitare et fasse sa propre chanson"

    repondre message

  • > François Béranger

    14 octobre 2003 21:19, par alex

    triste nouvelle, l’émotion est grande àla lecture de ces messages..
    J’ai aujourd’hui 22 ans et ca fait bien 5 ans que j’écoute François, j’ai eu l’occasion de le voir en 2000 : un grand moment. Ses textes n’ont pas vieilli et restent toujours d’actualité, malheureusement...
    Salut François et surtout merci pour le bonheur que tu as su nous apporter...

    repondre message

  • > François Béranger

    14 octobre 2003 21:09, par Louis - Paul

    je suis conterné . Je viens d’ apprendre la mort de François Béranger .Il est parti rejoindre Michel Corringe . Me voilàorphelin et triste pour longtemps . Quand je pense qu’ au début de ce forum ,il a répondu àmon message . C’ était hier et je terminais en lui souhaitant longue vie .
    Qui peut le remplacer aujourd’hui ? Un temps on aurait pu penser àRenaud , mais ..... A vrai dire personne . Il reste tes Cd . Au revoir François ; Je pleure . LP

    repondre message

    • > François Béranger 14 octobre 2003 21:12

      rv sur le canal 19 !bouhhhhhhhh

      repondre message

    • > François Béranger 14 octobre 2003 21:22, par christine Simonis

      A François, tes chansons, accompagnèrent mes luttes, mes révotes et mes rêves...
      Aux distributions de prix, mon fils âgé de 9 ans te chantait comme il parti chanter au même âge magouille blues devant un bureau de vote....J’ai 4 petits fils, il me reste àleur faire découvrir tes chansons
      Pour toi, la fleur qu’ils n’auront pas : parole de femme !
      Christine Simonis /Belgique

      repondre message

    • > François Béranger 14 octobre 2003 21:42, par atelierdusousol@free.fr

      François je t’ai découvert en 1977. Je t’ai vu plusieurs fois en concert et j’ai eu la chance de te rencontrer àMulhouse il y a cinq ans.
      Les guignols àcheveux ras qui ne comprennent toujours pas n’auront jamais cette fleur que tes amis continueront àfaire pousser dans le sillon que tu as tracé.
      Salut l’ami tu vas nous manquer
      Jean-Louis

      Voir en ligne : Jean Louis

      repondre message

      • > François Béranger 15 octobre 2003 22:31, par Jean-Louis

        T’es déjàparti l’ami ?
        T’as encore oublié d’aller chez p’tit Louis ?
        Depuis hier soir et demain encore plus que jamais je vais écouter en boucle toutes tes chansons. Aucune d’elle n’a pris et ne prendra une ride. Elles sont tellement vraies ! Elles me nourrissent et c’est pas demain que j’enlèverai ma casquette devant l’chef !
        Merci François

        repondre message

        • > François Béranger 2 septembre 2004 21:02, par Jean-Louis

          Salut àtous

          Je viens me ballader sur le site et je retrouve les deux messages que j’ai laissé lors de la disparition de François Béranger.
          Putain qu’est ce que tu nous manques Béranger !!!
          Et qu’est ce que ça fait du bien d’écouter encore et encore tes chansons !
          Le monde devient de plus en plus con et que dire de la vie au milieu de toute cette connerie ?
          Des chansons pour rendre moins con qui saura les écrire maintenant ?
          Merci pour toute ton oeuvre François et merde aux cons qui nous gouvernent !

          Jean-Louis

          repondre message

    • > François Béranger 15 octobre 2003 16:29, par Louis - Paul

      je donne une suite àmon message :
      << Vous y croyez vous àl’ espoir ,
      si vous y croyez répondez .....
      Les ptits cancers imaginaires
      qui deviennent vrais et qui prospèrent
      qui finissent par vous bouffer
      si y’ a plus d’ espoir
      qu’ est qu’ on fait
      qu’ est ce qu’ on va faire !!
      Mais quand j’dis ça
      qu’ya plus d’ espoir
      je crois que j’ y crois
      mais j’ y crois pas
      ou bien alors si c’ est vrai
      que la mort vienne vite fait
      et qu’ elle me prenne dans un éclair
      dans un coup de lance fulgurant....

      ARTICLE SANS SUITE
      FRANCOIS BERANGER 1980
      Comment ne pas y repenser ?
      LOUIS - PAUL

      repondre message

  • > François Béranger

    14 octobre 2003 20:42, par Dominique

    Salut l’artiste

    repondre message

    • > François Béranger 14 octobre 2003 21:17, par christian louis

      Comme beaucoup, ce soir, je suis infiniment triste. Je reste sur ce quai de gare avec mes utopies que tu chantais si bien et qui sont chevillées àmon adolescence. Tu m’as montré la révolte sans violence, la force des mots et de la musique qui ne sont pas que décoratifs.
      Tu te niches sans le savoir dans plusieurs de mes Å“uvres.
      Merci et àbientôt.
      christian louis

      repondre message

  • > François Béranger

    14 octobre 2003 20:26, par François

    Natacha et le Grand Mamamouchi sont tristes. Et moi aussi.

    Voir en ligne : http://carmel.free.fr

    repondre message

  • > François Béranger

    14 octobre 2003 20:25, par michel

    "J’en suis encore àm’demander, après tant et tant d’années, àquoi ça sert de vivre et tout, àquoi ça sert en bref d’être né..."

    J’imagine que maintenant, tu sais...

    Merci François !

    Michel, de Belgique.

    repondre message

  • > François Béranger est mort

    14 octobre 2003 20:05

    Putain, ça fait vraiment chier !

    Je suis triste àmourir...

    repondre message

  • > François Béranger

    14 octobre 2003 19:52

    Bonsoir, j’apprends dans un programme de France Culture le décès de François Béranger. A qui dire quelque chose àce sujet ? A son sujet ? A vous ? "Je suis née dans un petit village qui a un nom pas du tout commun" ... etc. ..., etc. ... C’est avec cette phrase que je me suis transormée en adolescente. Désolée pour les lieux communs, c’est le cas de le dire ! Enfin, c’est àlui que je le dis ( àFrançois - mais, était-ce un pseudonyme ?). En adolescente "militante"-"non conformiste"-"subversive" (eh oui, il faut bien mettre des guillemets pour montrer qu’on a bien pensé au côté cliché. Des fois qu’on pourrait passer pour primaire ... pour conformiste du côté non-conventionnel-mais-quand-même-socialement-correct". Bon bref, si quelqu’un chez vous peut manifester quelque chose àFrançois (admettons qu’il n’y ait pas eu de pseudonyme pour faire écran... ), prière de lui transmettre mon indéfectible et émue
    tendresse, mes vrais remerciements pour avoir pu grâce àlui aménager en moi un "recoin" contestataire. Et pardon pour cette littérature certes sincère mais si réductrice sans doute. Merci un million de fois pour le courage et pour l’humour, pour la tendresse et pour la lucidité.
    Désolée de te quitter, François. Merci pour toujours.
    Marie-Pierre - Bon voyage -

    repondre message

    • > François Béranger 14 octobre 2003 20:25, par fabrice

      j’ai rencontré mon amour en lui chantant natacha, elle a péféré tranche de vie
      je voulais te dire que j’ai chanté felix leclerc tout l’été
      pierre albert espenel est toujours présent
      douce pensée àtoi , l’amour est plus fort que la mort , je te chanterais
      en tous les lieux
      je t’aime ,salut Mr françois

      repondre message

    • > François Béranger 14 octobre 2003 21:32, par FRED

      j’ai assisté a mon premier concert a 13 ans en 1972 a AMIENS en première partie il y avait martin circus et après le père françois avec un guitariste fabuleux qui se nommait jean pierre ALARSEN .je suis triste parce que le monde bouge mais pas dans le bon sens et pierre albert espénel doit être bien triste sur son banc

      FRED

      repondre message

  • > François Béranger

    14 octobre 2003 19:38, par francos

    toujours coincés entre gauche et droite même dans la mort, vous me ferez toujours pleurer de rire vous les français ... allez sortez de làet vous pourrez avancer ... merci pour toutes les heures partagées en musique françois, t’étais VRAI ... salut mon gars !

    repondre message

  • > François Béranger

    14 octobre 2003 19:12, par pierre

    Putain d’tranche de vie.

    A bientot francois

    repondre message

    • > François Béranger 14 octobre 2003 19:33, par Muriel

      L’alternative c’est pas malin...
      Tchao l’artiste.
      merci d’avoir éveillé ma conscience d’adolescente il y a déjàun bail...
      Je ne t’oublie pas, car tu fais un peu partie de moi.

      repondre message

  • > François Béranger

    14 octobre 2003 18:16, par lionel

    Une pensée pour les proches de François Béranger.

    repondre message

    • > François Béranger 14 octobre 2003 18:26

      Ah il est mort ? Bah, il était de gauche.

      repondre message

      • > François Béranger 14 octobre 2003 19:21, par pierre

        Et toi t’est de droite bah......

        repondre message

      • > François Béranger 14 octobre 2003 21:30, par christine

        de gauche, oui il l’était mais d’une gauche belle, libertaire...sans parti réducteur !
        LA BELLE GAUCHE QUE NOUS TENTERONS DE RËVER ? DE CONSTRUIRE ACCOMPAGNES PAR SES CHANSONS

        repondre message

      • > François Béranger 15 octobre 2003 09:17

        et toi tu es de droite comme les honnetes citoyens que sont carignon,noir, balkany,longuet,pasqua,arrexk ;medecin,chirac,juppe et bien d’autres que j’oublie

        repondre message

    • > François Béranger 14 octobre 2003 18:37

      Ah quel malheur ! Je me souviens encore, 20 ans apres, de la superbe emission que Michel Drucker lui avait consacré. Je l’ai en VHS pour ceux que cela interesse.

      repondre message

      • > François Béranger 14 octobre 2003 19:27, par rémi

        oui moi ça m’intéresse !! comment faire ?

        repondre message

      • > François Béranger 14 octobre 2003 19:37

        Oui, dommage... car François Béranger est associé àtous les bons moments sympas quand nous étions jeunes et beaux. Si vous pouvez me faire un copie de cette émission, je suis preneur. Merci beaucoup. Christian LAURENT 67 rue de Lancrel 61000 ALENCON

        repondre message

      • > François Béranger 14 octobre 2003 20:55, par louis - Paul

        la VHS m’ intéresse au plus haut point.
        Je suis triste très triste , c’ est pas juste la mort nous enlève toujours les meilleurs.
        Merci de donner suite àce mail
        Louis - Paul

        repondre message

      • > François Béranger 14 octobre 2003 21:33, par christine

        moi, cela m’intéresse aglae30@hotmail.com.....et merçi

        repondre message

      • > François Béranger 14 octobre 2003 22:22, par gaby

        Je suis très intéressé par cette proposition, contre remboursement bien sà»r : àGaby BRAULT
        42 bis, rue Gustave Flaubert
        76600 LE HAVRE
        Merci

        repondre message

      • > François Béranger 14 octobre 2003 22:34

        ca m’interesse mais comment faire !!

        repondre message

      • > François Béranger 15 octobre 2003 00:23, par françoise

        c’est vrai ?
        si oui, je suis preneuse
        françoise

        repondre message

      • > François Béranger 15 octobre 2003 09:29, par stb

        Je ne savais pas qu’il avait fait ça... Merci de me dire comment pour en avoir une copie.
        Amicalement

        repondre message

      • > François Béranger 15 octobre 2003 09:54

        je suis preneur contre dedommagement naturellement comment faire ? volle@enise.fr

        repondre message

      • > François Béranger 15 octobre 2003 12:14, par Kidu14

        Nous sommes nombreux àvouloir revoir François debout. Merci pour avoir gardé cette cassette. Je suis bien évidement interessé par une copie.
        François........ quelle douleur tu nous àfait subir hier ....

        repondre message

      • > François Béranger 15 octobre 2003 13:29, par Fifi des Marvellous Lucien

        Sans vouloir faire trop chier, la vidéo m’intéresse (en indemnisant bien sà»r), j’ la mettrai àmes élèves et y danseront dessus ("faites pas les cons y’a pas la place").

        Merci
        Fifi

        repondre message

      • > François Béranger 15 octobre 2003 16:30

        je suis intérréssé par cette VHS

        marc19671116@aol.com

        J’aimerais parler avec vous. Merci

        repondre message

      • > François Béranger 15 octobre 2003 18:17, par serge galmiche

        je viens d’apprendre l’existence d’une
        cassette, je suis intéressé soit pour une copie avec dédommagement bien sur ou le tuyau pour savoir ou me la procurer. Merci d’avance pour la réponse

        repondre message

      • > François Béranger 15 octobre 2003 20:16

        Bonjour, je serais très intéressé par cette version video.Peut-etre pourriez vous me joindre par téléphone, je vous rappellerai immédiatement pour que le coup de fil ne soit pas àvotre charge.
        Je m’appelle jean-marc pagniez, joignable au 04-74-70-61-37.
        D’avance un grand merci.

        repondre message

      • > François Béranger 16 octobre 2003 09:49, par Pierre

        Merci de me contacter également, j’aimerais une copie aussi... cecch@wanadoo.fr

        repondre message

      • > François Béranger 16 octobre 2003 18:37

        Je serais interressé par cette émission sur déjàle regrétté Béranger.

        Envoyez moi vos conditions au

        bernardspeybrouck@planetis.com

        D’avance merci.

        repondre message

      • > François Béranger 16 octobre 2003 20:18, par corinne

        J’ose àpeine vous écrire tellement vous devez être débordé.... Mais François, il a bercé ma vie et ça serait génial d’avoir cette émission.
        Comment faire ??
        Merci de votre réponse.

        repondre message

      • > François Béranger 16 octobre 2003 22:51, par Jacques V.

        Je m’ajoute àla longue liste des intéressés par la casette VHS "Drucker". Ouh làlà, va falloir demander àFutur-acoustic de la produire si elle a tant de succès.
        Merci de me dire comment on procède

        jvince@unvi-lyon2.fr

        repondre message

      • > François Béranger 18 octobre 2003 15:44, par lup.jal@wanadoo.fr

        Je suis intéressé, comme beaucoup, par cette vidéo moyennant finances, c’ est évident . tu peux me contacter
        au o2 - 41 -44 -55 - 21
        ou àl’ adresse suivante
         : Louis - Paul JALLIFFIER
        Résidence l’ Angevinière
        5 rue Henri Rouaud
        49000 ANGERS
        ou àlup.jal@wanadoo.fr
        je suis un fan depuis un certain passage àla télé où Béranger avait chanté département 26 c’ était en 1974 -75 . Depuis je l’ ai vu 4 fois sur scène dont la dernière fois en avril 2002 àSt Barthélémy dans la banlieue d’ ANgers . La salle était arhicomble et le public ( nous ) lui a fait un triomphe 3 ou 4 rappels , il n’ en revenait pas . Ce fut une merveilleuse soirée .
        Merci de me contacter .
        Louis - Paul

        repondre message

      • > François Béranger 20 octobre 2003 18:15, par Jean-François

        Ben oui, moi aussi, ça me ferait plaisir de voir ça. Peux-tu me contacter ? Et puis, si quelqu’un a un enregistrement du "Tribunal des flagrants délires" de France-Inter, àla fin des années 70, dont François était l’invité, et où il chanta un génial "Ouv’la f’nêtre" (chanson du début du siècle), eh ben ce serait con de le garder pour soi.
        Si ça intéresse quelqu’un (des fois...)je peux copier sur CD le 45 tours de "L’An 01" ou celui des "Oiseaux mécaniques", ou d’autres vieilles choses encore.
        et c’est signé : Jean-François-de-Jambville-une-brute !
        C’était bien, Béranger.

        repondre message

        • > François Béranger 1er novembre 2003 17:55

          Merci de me contacter pour ce CD
          concernant l’An 01 et Les oiseaux mécaniques.
          Si tu possède la cassette des flagrants délires, je serais aussi intéressé.

          Fait moi savoir tes conditions.

          Toutes mes amitiés.

          bernardspeybrouck@planetis.com

          Le Mans.

          repondre message

      • > François Béranger 27 octobre 2003 17:50

        Meme chez Drucker ca m’inetresse !!
        Mais comment faire ?

        repondre message

      • > François Béranger 13 novembre 2003 18:24, par Christian lanet

        Bonjour,
        Je serais intéressé également par cette cassette. Comment peut-on faire ?
        Merci d’avance
        Christian

        repondre message

      • > François Béranger 19 novembre 2003 16:26, par LINKA

        Je suis également très intéressée, contre dédommagement, bien entendu. Merci

        repondre message

      • > François Béranger 24 novembre 2003 18:24

        Bonjour,
        Vu le nombre de personnes intéressées par la cassette, il va falloir prendre des vacances pour les dupliquer ! Malgré tout je me joins àla liste, comment procède-ton concrètement ?
        Voici mon adresse e mail marc.maymon@educagri.fr

        repondre message

      • > François Béranger 14 décembre 2003 16:43

        Si tu peux me faire une copie de l’émission, cela sera un plaisir.
        Pour le paiement, tu me dis.
        Je t’enverrai mon adresse àce moment là.

        Cordialement.

        repondre message

  • > François Béranger

    14 octobre 2003 13:36

    Je lis avec émotion tous ces messages d’amour, les larmes me viennent. Ce jour, François Beranger est mort, emportant avec lui ses luttes, ses espoirs et ses utopies.

    So long François, merci, nous restons auprès de Stephane, Emma, Léa et Alexis.
    Nous pleurons avec eux.

    repondre message

    • > François Béranger 14 octobre 2003 13:53, par patrice

      putain c’est trop dur.Qu’est ce qu’on va devenir sans toi ?tcao l’artiste.

      repondre message

    • > François Béranger 14 octobre 2003 15:20, par Alain Simonin

      Il nous a quitté ce matin, je suis triste comme beaucoup de ceux qui l’ont apprécié, bien sà»r. Mais les idées, les luttes qu’il a si bien exprimées continuent et nous penseront àlui chaque fois que nous nous mobiliserons pour un monde meilleur...
      Il nous quitte et les médias vont (un peu !) parler de lui et permettre àcertains de le (re)découvrir.

      repondre message

    • > François Béranger 14 octobre 2003 16:44, par Bernard Van-Honacker

      Voilà, tout est dit .
      Puisse t il rejoindre au "Bistrot des Copains" ces chers Grands disparus .
      Repose en Paix .
      Mes humbles et sincères condoléances àses proches

      repondre message

    • > François Béranger 14 octobre 2003 18:21

      Je suis triste. François Béranger était un type bien. Du genre qui ne passe pas àla télé, ni àla radio. Au moins, ni l’une ni l’autre ne feront cette fois semblant de pleurer.
      Tout àl’heure, dans la salle des profs, j’ai dit que François Béranger était mort, et personne ne le connaissait. Alors moi, demain, je passerai une chanson de lui dans mes cours.
      C’est bien toi, François -non ?- qui disait "C’est pas fini... J’le dis àchaque fois. Je dis àchaque fois qu’ j’ le dis àchaque fois".
      J’embrasse tous ceux qui t’aiment.

      repondre message

  • > François Béranger

    20 septembre 2003 18:12, par kinio

    ca fait des années que j achete plus de de dixes . ( merci le net ). mais bon la j’vais craquer un bout de mes assedics pour l’gars francois . pas facile d etre au courant des tribulations artistik de notre ami .si vous avez des tuyaux faut pas ésiter a propager la bonne parole ( ca me rappel qq ca :s ). et puis quoi sans beranger avec quoi ma fille pré ado va nourir sa revolte ? sur quel chanson elle va gratouiller ses 1ers accords sur ma vielle gratte ? je vous le demende ?
    je le dit souvent a ma petite natacha " vous n aurez pas ma fleur celle qui me pousse a l interieur ".
    nous laisse pas sans nouvelles .l année prochaine j ai le RMI je pourais encore acheter ton nouveau cd ...

    repondre message

  • > François Béranger

    20 août 2003 10:10, par frédérique

    bonjour, je viens de lire pleins de messages plus qu’enthousiastes sur vous, aussi je ne suis pas sà»re que mon message ait sa place ici mais bon, je tente...
    Ne m’en veuillez pas mais je ne vous connais pas ( pas encore du moins mais je pense que ça va changer sous peu...)
    je vous explique : j’ai une amie qui tient un petit resto, ou mange tous ses copains. Donc, hier soir, soirée entre potes et un des des gars, àqui elle avait demandé une recherche interne pour savoir ou trouver vos albums, lui apprend que oui oui, vous êtes toujours là, vous venez de sortir un album etc...
    Là, déjà, ma copine était toute gaie. Et voilàque le gars en question a un pote qui vous connait très bien et qui lui apprend que vous êtes dans notre département !! Franchement, j’ai cru qu’elle allait en tomber de sa chaise !
    Bon, on en arrive au coueur de mon message : voilà, ma copine elle n’a pas d’ordinateur, encore moins d’internet mais un coueur gros comme ça. Alors, je voudrais savoir si vous croyez que ce soit possible que vous fassiez un saut chez nous,doublé d’une bonne action... ( n’allez pas tomber !)Je me fait l’effet d’une midinette àvous demander ça, mais rien que de vous savoir "être", ça lui a scotché un sourire toute la soirée, et j’aime faire plaisir aux gens que j’aime... alors ça ne coute rien d’essayer !Merci pour votre réponse

    repondre message

  • > François Béranger

    8 août 2003 02:07, par Romain Moncler

    Hm...j’ai bien peur de faire un peu tâche sur ce forum, dans le sens où je ne peux dire que je suis un inconditionnel depuis 30 ans...en effet, à17 ans, c’est difficilement possible ! J’ai découvert d’abord tes musiques il y a une dizaine de mois, puis tes textes, et je dois dire que depuis, ils ne me lachent plus... Mais il y en a tellement, je n’ai pas encore eu le temps de tous les assimiler ! Dommage, tu devrais être une matière enseginée àl’école !... Mon père passe quelque fois ses soirées avec moi, me faisant écouter les chansons qu’il trouve les plus vraies (bien qu’eles le soient toutes) et celles qui sont le plus d’actualité... Làencore, ça vaut pour la majorité, et dans un sens, c’est dommage ! "Le vieux", "Mamadou m’a dit", "Participe présent"...et, je le crains, "Les enfants rahélés" sont et resteront longtemps encore d’actualité... Bon, venons-en aux questions : Peut-on espérer te voir en Normandie un de ce quatre ? J’imagine que je serai un des seul de la salle àn’être pas au moins trentenaire mais j’aurais vraiment envie de te voir en concert. Deuxième requète. Je joue un peu de guitare mais je n’ai trouvé de mélodies que pour "Tranche de vie", "Le vieux" et "Tous ces mots terribles", j’aimerais bien en jouer d’autre mais nulle part sur internet on ne trouve les accords de tes chansons... J’aimerais donc, si ça t’est possible, savoir quels accords je dois utiliser pour accompagner "Monument aux oiseaux", "Mamadou m’a dit", "Participe présent", "Les enfants rahélés", "Dure-mère" et "Vous n’aurez pas ma fleur"... Entre autres... Ah et quand je pense que cet innocent (pour rester le plus poli possible) de Florent Pagni fait une espèce de copie de "Vous n’aurez pas ma fleur", une copie plutôt pâle, fade et aseptisée (orthographe incertaine...), ça me dégoà»te !! Il sait pas écrire, ’l a qu’àassumer et s’assumer !!... Donc voilà, si tu pouvais éclairer ma lanterne (musicale) j’en serais vraiment énormément reconnaissant...et encore plus si je sais que je pourrais aller te voir en concert !.. Allez, longue vie àBéranger !!

    Au fait, je viens de voir qu’un message disait que tes chansons n’étaient plus dans l’ère du temps...ah bon ? lesquelles ?!!

    repondre message

    • > François Béranger 13 août 2003 09:35

      Salut,
      Je gratte moi-même un grand nombre de chansons de François. Je puis te donner sans problème les accords de “Mamadou†, “Le Monument aux oiseaux†et de pas mal d’autres (“Les oiseaux mécaniques†, “une ville†, “Y’a dix ans†, etc. Je n’ai pas essayé “Les ernfants rahélés†ni “Dure-mère†, mais cela doit pouvoir se trouver. Pour “Ma fleur†et “Participe présent†, en revanche, la grille est beaucoup plus dure. Si cela t’intéresse, tu peux me contacter au numéro suivant : 01 45 84 69 70 (n’hésite pas àlaisser un message). Amicalement
      Denis Reynaud

      repondre message

      • > François Béranger 20 août 2003 21:15, par Romain

        Hum, joli répertoire mais, euh, est-ce que tu pourrais pas plutôt me les envoyer par mails si possible ?... Ou bien si c’est des partitions, je me contenterais de accords... Merci d’avance.
        Romain
        r.h.moncler@wanadoo.fr

        repondre message

    • > François Béranger 26 août 2003 20:46, par cyril

      Rebonjour.
      En fait je désire répondre au message de ROMAIN. Quand je parlais des chansons de françois qui n’étaient plus dans l’air du temps, je voulais dénoncer l’attitude des médias et de certaines maisons de disques qui nous conditionnent et veulent penser ànotre place : il faut écouter ces artites-là, parce que ça marche en ce moment. Pour exemple, combien de fois pouvions-nous entendre françois sur les ondes dans les années 80s ? On ne difuse presque plus ses chansons. Je pense avoir entendu canal19 il y a une dixaine d’années, pui natacha au début des années 80s. Si ça ce trouve, il connaîtra, comme d’autres, un grand succès postume. Mais bon, il ne faut pas dramatiser. Le plus important n’est-il pas de pouvoir l’écouter régulièrement en concert ? Car béranger n’est pas le seul artiste àêtre boudé des médias. En tous cas merci àtous ceux qui écoutent encore ses disques.
      CYRIL TROCHU

      repondre message

  • > François Béranger

    24 juin 2003 23:04, par lolotle

    AAAAh, te revoilà....Ben dis donc.Y avait longtemps.
    J’ai fait ta connaissance j’avais 18 printemps.C’était avant-hier, j’en suis arrivée à....
    Voila, voila, j’arrive..heu...à45 j’crois. ET hop, je l’ai dit. Mêmekejeumanfish.
    Bon, si tu as "sorti" quelque chose, j’vais aller voir ça de + de près. Ecouter des gars comme toi, c’est une nécessité vitale.
    La poésie, les émotions qu’elle suscite nous font ressentir la Vie...Et c’est bon. Porte-toi bien.

    repondre message

  • > François Béranger

    30 avril 2003 19:36, par Bernard

    Moi aussi j’y crois, et j’ai le droit de parler du CD : bonnes chansons, bon son (c’est du respect pour nous), belle pochette, ta voix ne change pas. J’en ai racheté deux pour les amis.

    NB : je t’ai rencontré il y a peu de temps et c’est avec émotion que j’ai écouté ton disque. Longue route àtoi.

    repondre message

  • > François Béranger

    29 avril 2003 22:42

    De très grands souvenirs pour de petits très grands concerts, bien sur avec ce disque, de la scène ? et puis malgré qu’on n’aime pas les multiples productions des majors du disque, on attend déjàton prochain.
    Merci.
    Ca va mieux en le disant, et encore.

    repondre message

  • > François Béranger

    29 avril 2003 18:11, par Florent

    "Quand on en a un peu la d’dans on y reste pas bien longtemps" ... àcroire que mon cher paternel n’en avait pas puisqu’il y est resté jusqu’à55 piges. Et oui, il faisait partie de la bande des ouvriers de chez Renault : Bresson, Crespin, Pavec (paix a son âme), Pélissier et bien d’autres qui ont croisé ta route. Pour le coup j’ai grandi avec le 45 tours de "tranche de vie" et le 33 tours de "Natacha" (dont le colage et les photos de la pochette ont longuement intrigué le petit garçon de 6 ans que j’étais en 77), et plus tard suite àune tournée sur Palaiseau avec "Mamadou m’a dit"... Le tout en étant particulièrement fière de clamer dans les cours de récrée que dans les années 60 mon père connaissait François Béranger.
    Aujourd’hui François Béranger appartient àmon enfance mais je suis très heureux de constater qu’il est toujours làet qu’avec lui le combat continue.

    repondre message

  • > François Béranger

    27 avril 2003 14:06, par Michel

    Salut àtoi,vieux pote que je ne connais pas,enfin si,un peu quand même depuis presque 30 ans que tu m’accompagne sans le savoir et que je crois partager à0 quart de poil prés tes indignations et tes espoirs.Je suis dans ma maison ,dans un village d’Auvergne et je gratouillais une de tes chansons devant un public énorme et attentif :mon fils Lucas,13 ans qui aime bien quand je gratouille en chantant,le problème c’est qu il est sourd( et c’est malheureusement pas des conneries)la vie est quelquefois une grosse merde...puis je suis tombé sur ce site bien sympathique ,alors juste 2 questions:peut on esperer te voir en Auvergne et ou trouver tes partitions ? Amitiés   

    repondre message

  • > François Béranger

    12 avril 2003 14:26, par Agustin

    Compré de saldo en 1985 en el Corte Inglés, en Madrid, "Ne joue pas avec mes nerfs". Disfruté lo indecible. Pero el tiempo del vinilo pasó, yo no conocía el resto de su discografía y olvídé hasta que lo tenía. Recientemente compré un Rega P-3 y busqué los antiguos vinilos, escuché... y me lancé como un loco a la Red a conocer sus canciones. UNE OUTRE FOIS LA JENEUSSE ! Innecesario decir que he refrito su obra en multitud de cedés (que gustan "a la primera" a quien los escucha aún sin entender sus letras) ...PARCE QUE JE NE PEUT TROUVER SES DISQUES en Valencia. FNAC incluida. ¡Quelle honte !
    PD. : Cuando compré su primer disco no podía permitirme comprar sino saldos, rebajas. Ahora quiero comprar su discografía completa. Y no me conformo con copias. Por otro lado pienso que con la de Festivales de Verano que hay en España, privar a la gente de escuchar a este "monstruo" es una herejía. Finalmente decir que deberíamos prohibir a este maestro de la rebeldía que cumpla un año más.Absolutamente. No tiene derecho a morirse.
    PD2. : Agradecería noticias de sus próximos conciertos. Redescubriré el placer de viajar.

    repondre message

  • > François Béranger

    26 mars 2003 16:25, par Dominique de Madelgaire

    re Bonjour !!

    J’ai trouvé le dernier né chez un disquaire de la gare du Midi àBruxelles, cerné par une pléthore de staracadémerdiques... C’était plutôt étrange...Même le vendeur se demandait comment un tel disque était arrivé là...Tout ça pour dire qu’il est fantastique (le disque, pas le disquaire...)On retrouve le vrai plaisir avec une autre assurance dans la musique et la voix...A découvrir sur scène ?...In België  ?

    repondre message

    • > François Béranger 1er avril 2003 16:35, par cyril trochu

      Merci françois pour ce dernier album.
      Je suis moi aussi heureux de constater que BERANGER, ce n’est pas seulement comme on le dit une icône des années 70s, mais également un artiste vivant qui écrit des bonnes chansons.
      D’aucun diront : ces textes et ces musiques ne sont plus dans l’air du temps. Qu’est-ce qu’être dans l’air du temps, je ne sais pas. Si tu reviens sur scène, je n’ésiterais pas àfaire connaitre ton oeuvre àdes jeunes de mon entourage.

      bonne route.
      CYRIL TROCHU ctrochu@club-internet.fr

      repondre message

    • > François Béranger 15 avril 2003 23:03, par zgunefois

      je cherche désespérément paris lumières, extrait du lp alternative, j’ai le vinyl, mais je le trouve pas en cd, ni sur le web
      help !
      piet_michot@hotmail.com

      repondre message

      • > François Béranger 14 octobre 2003 21:40, par christine

        ben moi je l’ai...en 33 tours
        aglae30@hotmail.com

        repondre message

      • > François Béranger 21 octobre 2003 20:05, par zgunefois

        UP !

        un correspondant amical m’a permis de le télécharger, mais depuis j’ai dà» reformater mon pc et j’ai perdu Paris-Lumières !

        Je suis ànouveau àsa recherche, pleeaaaaase !

        merci àvous tous !

        repondre message

  • > François Béranger

    3 mars 2003 02:11, par animal dan

    Nouvel internaute, mais supporteur inconditionnel de François depuis un soir où, encore lycéen, j’ai entendu "Tranche de Vie" sur... "Campus" de Michel Lancelot... me rappelle même plus quel âge j’avais... j’ai aujourd’hui 52 balais et, si je n’ai pas encore baissé les bras, c’est grandement grâce àtoi, grand frangin. A 25 balais, alors que les 3-4 "grands" incontournables (brel, brassens, ferré, trénet...) me décourageaient d’espérer écrire et chanter en français, tu m’as montré le chemin d’une chanson-combat accessible, parfaite dans sa "simplicité" de forme. Et je n’oublierai jamais qu’àchaque plantage de ma vie, dans la plus crasse solitude et-ou mouise, ce sont tes disques que j’ai toujours remis sur ma platine. Tu es, Béranger, mon "frère inconnu", même si àcertains de tes concerts les plus "intimistes" j’étais, tremblant d’émotion fraternelle, à1m50 de toi... Combien de mes chansons ne te "dois-je" pas..? Embrassades libertaires... et havraises.
    jeanlucmalandain@wanadoo.fr

    repondre message

    • > François Béranger 4 novembre 2003 20:54, par Jacques Rodet-Loew

      je dois avoir une cassette audio de cette émission àl’époque il fallait un micro et un silence de cathédrale pour enregistrer. Je pense etre le seul a l’avoir cela devait être en Aoà»t 76.

      Vous pouvez me contacter, si vous voulez que je vous en fasse une copie.

      Monsieur Rodet-Loew Jacques

      repondre message

  • > François Béranger

    2 mars 2003 20:13

    Sur NANCY, dur, dur de trouver le dernier CD de BERANGER... Rien àla FNAC, ni au hall du livre encore moins àHypermédia !!! Est-t-il déjàépuisé dà» au succès ou alors mal distribué ? ENFIN,C’est très chiant, j’aimerais quand même bien l’écouter, moi qui ait toute sa discographie (beaucoup en vinyl !).
    PS : la tournée de la STAR’AC a démarré hier près de chez moi !!! Ce qui me donne encore plus envie de déguster le dernier BERANGER...

    repondre message

  • > François Béranger

    16 février 2003 14:07, par pascal

    - "je dédicace cette victoire àfrancois Béranger qui sort son albume en ce moment".
    San Sanverino a gagné une victoire de la musique et n’en oublie pas francois béranger ! Quel plaisir de retrouver cet artiste athypique mais tellemnt présent dans le coeur des gens, loin des médias il est vivant ! Ca fait plaisir de te retrouver Francois, Bonne chance pour les p’tites chansons... et pour la reconnaissance du métier faut pas être préssé àl’image de Renaud enfin consacré après 28 ans de chansons (28 ans, tiens mais ca remonte à74 ca ! et un certain magouilles blues...

    repondre message

  • > François Béranger

    12 février 2003 14:10, par Dominique de Madelgaire

    Et bien SI, nous lisons (et écoutons) encore les mots "terribles" de Mr François Béranger...Y a pas àdire, il ne faut jamais s’endormir, où que ce soit...et un autre scoop...Le Rêve oublié, on y croit encore...

    repondre message

  • > François Béranger -

    2 février 2003 11:49, par Bruno

    J’ai découvert FB àla salle Poirel de Nancy au début des années 70 du haut de mes àpeine 15 ans ; j’ai croisé son regard lors d’un autre concert lorsque je tentais de l’immortaliser sur mon petit philips àcassettes ;-) Et aujourd’hui, grâce au net, je vois avec plaisir que les jeunes sont aussi enthousiastes que nous il y a 30 ans... Effectivement, les mots sonnent toujours aussi justes, peu de choses ont changé, enfin si, au moins une : en 1970 pas de passage radio ou télé àcause de la censure morale, aujourd’hui c’est la censure commerciale qui a pris le relais.

    Longue vie musicale àfrançois béranger qui nous enchante depuis de nombreuses années et pour encore beaucoup d’autres ; et vivement les concerts 2003.... j’ai hâte d’entendre la valise rose en live !