cecicela.com : Azimut Passions !
Google
 

Accueil > Le Pont des Arts > Les Nuits de la Colère : les Comédiens.


Les Nuits de la Colère : les Comédiens.

vendredi 18 janvier 2008, par simone redon

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Les répétitions des Les Nuits de la Colère d’Armand Salacrou de l’Académie Française vont bon train, toute l’équipe d’Antonio Cauchois travaille et les représentations approchent. Il est temps de faire connaissance avec les comédiens, voici la distribution !


Hélène GODEC, Louise Cordeau .

JPEG Après avoir obtenu une licence d’études théâtrales à Paris III, Hélène Godec suit une formation à l’école de l’acteur créateur (Alain Knapp) et à l’ENSATT.

Elle interprète…
… au Théâtre : « Il faut qu’une porte… », d’A. de Musset, mise en scène : F. Gaillard ; « La lettre d’Afrique » de et mis en scène : F. Viau ; « L’ours et la lune » de P. Claudel, mise en scène : F. Viau ; « L’Amour médecin » de Molière, mise en scène : A. Knapp ; « Grand et petit » de B. Strauss, mise en scène : G. Monsaingeon ; « Patrie minimale » de S. Fourage, mise en scène : G. Monsaingeon ; « Tania Tania » d’O. Moukhina, mise en scène : S. Issaiev ; « Ingolstadt » de M.L. Fleisser, mise en scène : P. Delaigue ; « Répétition publique » d’E. Cormann, mise en scène : C. Stavisky ; « Charlotte » de et mis en scène : J.C. Barbaud ; « Fort intérieur » de J.F. Carron, mise en scène : P.A. Sagel ; « Par les toits » de et mis en scène : P.A. Sagel ; « Don Juan de Manara » d’E. Herbette, mise en scène : T. Morel ; « Au-dessus des chiffons », création collective ; « Muldoridong » de Hò Kyu, mise en scène : Han Yumi.

… au cinéma : « Préavis » réalisé par P. Lamotte ; « Une vie à t’attendre » réalisé par T. Klifa ; « La confiance règne » réalisé par E. Chatiliez. Elle participe également aux courts-métrages « A table » réalisé par M. Goujet et « Yanagibashi » réalisé par Y. Sato.

… à la télévision : « Entre nous » réalisé par O. Doran ; « Navarro » réalisé par P. Jamain ; « Le Nivernais » réalisé par J. Trefouel ; « Veille de noce » réalisé par J. Venereau ; « La Crim » réalisé par J.P. Prevost ; « Les cinq dernières minutes » réalisé par A. Ladagnous ; « Trois femmes flics » réalisé par P. Triboit ; « Psychodrome » réalisé par O. Doran ; « Le Tuteur » réalisé par F. Velle ; « La reconstruction » réalisé par X. Ournac ; « Central nuit » réalisé par O. Barma ; « Boulevard du palais » réalisé par P. Venault ; « Léa Parker » réalisé par B. Gentillon & G. Croce ; « Section de recherche » réalisé par G. Marx ; « Paris enquête criminelle » réalisé par G. Bea.


Sébastien CORREIRA DA SILVA, Jean Cordeau dit La Ficelle.

JPEG Après trois ans de formation à l’art et aux techniques de l’acteur à l’Ecole Claude Mathieu, il suit différents stages dont ceux de Robert Benitah.

Il travaille au théâtre pour :
La Cie Balaza Gera, « Quai Ouest » de B.M. Koltès à la Scène Nationale de Forbach ; La Cie Mango Théâtre, « l’Avare » de Molière et « Le Prince travesti » de Marivaux au Centre des arts et de la Culture de Pointe à Pitre ; La Cie du Temps de vivre, « La dernière nuit » de Rachid Akbal au Théâtre de Colombes ; La Cie Ananas Compasus, « Les enfants de la lune et d’une étoile » de Henri Gougaud et « Chronique des jours entiers et des nuits entières » de Xavier Durringer, en tournée et Festival du Val d’Oise ; La Cie Léonard Barbier, « Cet animal étrange » de Gabriel Arout en tournée et Festival de Censier ; La Cie les Zélés Phanteaux, « Au 3 rue des Agaglongues » de Denis Lefrançois au Festival de poésie du parc de la Villette et « Les Abîmés » de Mickael Cohen au Théâtre des Déchargeurs ; La Cie Théâtre dans la Vallée, « Le chevalier cochon et le mangeur de rêves » de Gerold Schuman, en tournée et au Festival d’Avignon ; La Cie artisanal théâtre, « Les Plaideurs » de Racine au Théâtre du Petit Parmentier de Neuilly et « Zweig - Montaigne ou la Carnaval du Crépuscule » de Marcel Jullian, Olivier Léonetti et Antonio Cauchois au Théâtre Municipal M. Berthelot de Montreuil... Il vient de tourner avec Sophia Coppola.


Géraldine BIC, Pierrette Bazire, de Chartres

JPEG Après les ateliers de la compagnie l’Eolienne, elle a, à partir de 1994, suivi la formation d’art dramatique de l’artisanal théâtre.

Elle a travaillé au théâtre dans :
« Guerre au 3è étage » de Pavel Kohout, mis en scène par Dominique Péna ; « Je me souviens » de Georges Perec, mis en scène par Roland Lagache ; « Légère en août » de Denise Bonal, mis en scène par Pierre Casanova ; « C’était comment déjà » de Jean Bouchaud sous la direction d’Anissa Lakdar ; « Place des rêveurs », puis « Les Plaideurs », mis en scène par Antonio Cauchois ; « Le malentendu » d’Albert Camus, mis en scène par Bernard Meunier et, tout dernièrement « Zweig-Montaigne ou le Carnaval du Crépuscule » de Marcel Jullian, Olivier Léonetti et Antonio Cauchois, mis en scène par A. Cauchois. Et aussi dans le cadre du Festival de Villiers-sur-Marne, dans la Théâtralisation des nouvelles : « On est amoureux quand on a 17 ans ». « Nuit d’enfance ». « Les serpents de Luna Prima ».

Elle tourne :
« Le cercle » de Jésus Castro et « Nuit rouge » de Christian Gérald.


JEUPEU , Bazire, de Chartres.

JPEG Il débute sa formation d’art dramatique de Périgueux sous la direction d’Eric Kruger en 1973, puis au Cours René Simon où il obtient le Prix Marcel Achard.

Il interprète…
… au théâtre et sous la direction :
« L’entourloupe » d’A.R. Fourton ; « La pêche à la ligne » de F. Guérin ; « Le mal court » de P. Franck ; « Quelle nuit ! » de J.L. Moreau ; « Les précieuses ridicules » de F. Macherey ; « Loto-psy » de D. Lefdup ; « Panier de crabes » d’A. Marcel ; « Shame » de S. Coulon ; « Messieurs les Ronds de Cuir » et « Pièces à lire sous la douche » de R. Santon ; « Narcisse » de C. Grandin ; « Jean Bête a la Foire » et « Le Tricorne Enchanté » de J.L Bihoreau ; « La Chasse Au Snark » de J.M. Boyer ; « Six points en suspension » de G. Grangier ; « Série Blème » de G. Vitaly ; « Angèle » d’O. Médicus ; « Place des Rêveurs », « Les Plaideurs » et « Zweig-Montaigne ou le Carnaval du Crépuscule » d’A. Cauchois.

… au Cinéma :
« Chili con carne » de T. Gilou ; « L’affaire » de S. Gobbi ; « A la vitesse du cheval au galop » et « Bobbyu et l’aspirateur » de F. Ontenniente ; « A quoi ça rime » de S. Fairouze ; « Cosi sancta » de M. Alfiéri ; « Toutes les filles s’appellent Juliette », « 48 heures », « Hautes fréquences » et « Le saumon » de F. Demont ; « Grand Khalife dans la quatrième » de R. Laurent ; « Douce France » de J.L. Gaget ; « Le génie du lieu » de M.F. Roncayolo.

… à la télévision :
« Délit de fuite » de Gérard Vergez ; « Christine » de Alain Wermus ; « L’école des passions » et « Sans mentir » de Joyce Bunuel ; « Double peine » de T. Gilou ; « Douche anglaise » de D. Pharao ; « Pause-café » de S. Leroy ; « L’esprit de famille » de R. Bernard…


Laurent LANGOUET, Rivoire .

JPEG Après le conservatoire Régional de Créteil (Alain Souchere), il poursuit sa formation au Théâtre Ecole l’Aktéon puis à l’Atelier International de Paris.

Il interprète…
… au théâtre :
« Vian », spectacle de montage de textes de B. Vian ; « Cabaret Blues », Comédie Musicale de R. Barbier ; « Pour Victor » de S. Borten ; « L’Odyssée » d’après Homère, mise en scène de V. Wowczak ; « Les Nuits de la Colère » d’A. Salacrou, mise en scène d’A. Cauchois ; « Arthur, la légende des temps aventureux » de S. Borten et V. Wowczak, mise en scène de V. Wowczak ; « Saganarelle ou le Cocu imaginaire » de Molière, mise en scène de V. Tavernier.

… au cinéma et à la télévision (courts métrages et films institutionnels) :
« Cela n’arrive pas qu’aux autres » de S. Belluco, Production CPA ; « La Nouvelle Organisation du Service de Gendarmerie Départementale » de C. Tysz, Production CPA ; « Stigmates » de G. Belluco ; « Le jeu de l’Auto-stop » de J. Belluco ; « Dissimulation » de G. Belluco, Production ECPA ; « Appel Préparation Défense », Production Neynac Films.


Daniel SCHRÖPFER, Dédé

JPEG Comédien formé au Studio 34, il mène depuis une vingtaine d’années une double carrière sur les écrans et sur les planches.

Il travaille…
… au théâtre, il met en scène : « L’entretien de M. Descartes avec M. Pascal Le Jeune » de J.C. Brisville ; « Anna et le violoniste fou », d’après Dostoïevski, adaptation : C. Marchewska. Il interprète : « Ce que toute jeune fille devrait savoir », de et mise en scène : A. Martinez ; « La Fausse Suivante », de Marivaux, mise en scène : C. Labaillif ; « Mordant Dis Donc » de S. Le Pors, mise en scène : M.A. Lauzanne ; « La fin de Casanova », de M. Tsvetaïeva, mise en scène : M. Lanskaya ; « La Porte Tournante », de S. Le Pors, mise en scène : A. Martinez ; « Brenard de Clairvaux », de et mise en scène : D. Guesmi ; « Gabriel(le) », de G. Sand, mise en scène : Gilles Gleizes ; « La Saignée » de et mise en scène : P.F. Kettler ; « Emma (Le Procès de Flaubert) », adaptation et mise en scène : P. Behm ; « Le Petit Pauvre » de J. Copeau, mise en scène : D. Guesmi ; « Lazare » d’A. Obey, mise en scène : D. Guesmi ; « Europe » d’après le Cardinal de Richelieu, adaptation et mise en scène : C. Marchewska ; « Le Secret de l’Aiguille Creuse » d’après le roman de M. Leblanc, adaptation et mise en scène : Gilles Gleizes ; « Le Jour du Diable » de et mise en scène : R. Poudérou ; « Trois Nuits avec Madox » et « C’est la Faute A Personne »
de M. Visniec, mise en scène : A. Vérane ; « Le jeu de l’amour et du hasard » de Marivaux, mise en scène de C. Brieux ; « Oncle Vania » de Tchekhov, mise en scène : C. Brieux ; « La Queue » d’après V. Sorokine, mise en scène : J. Connort ; « Les Justes » de Camus, mise en scène : C. Brieux ; « Adieu Agatha » de Christian Poslaniec, mise en scène : A. Vérane ; « Fugue en mineur(e) » de P. Léaud, mise en scène : J.P. Loriol ; « Salomé » d’O. Wilde, mise en scène : Junji Fuseya ; « L’Atelier » de J.C. Grumberg, mise en scène : J.P. Loriol ; « Poil de Carotte » de J. Renard, mise en scène : J. Connort ; « Les Bas-Fonds » de Gorki, mise en scène : S. Pitoëff ; « La Mouette » de Tchekhov, mise en scène : S. Pitoëff ; « Jef », d’A. Jarry, mise en scène : C. Croset.

… au cinéma : « Pas de Repos pour les Braves » d’A. Guiraudie ; « Mi-Figue, Mi-Raisin » réalisé par F. Colomo ; « Simple Mortel » réalisé par P. Jolivet ; « Qu’est-ce qui fait courir David ? » réalisé par E. Chouraqui. Il participe également aux courts-métrages « Le Jour du Festin » réalisé par C. Hachard et S. Milhou ; « La Bataille de Yavich » réalisé par N. Bouvet ; « La Bêtise » réalisé par H. Belaïd ; « L’Inconnu » réalisé par A. Guegan ; « Une Semaine en Bateau » réalisé par E. Haglund ; « Tcheliabinsk » réalisé par A. Benrezzag et D. Jankowski ; « Le Contrat » réalisé par J.C. Flamand.

… à la télévision : il participe à différents Sketches pour Canal + et Arte. Il interprète « Une Famille Formidable » réalisé par J. Santini, TF1 ; « El Joven Picasso » réalisé par J.A. Bardem, Telemadrid/SFP ; « Tribunal : Le petit cascadeur » réalisé par J. Audoir, TF1 ; « Der Lindberghflug » de Brecht et K. Weil, la Sept/Arte ; « Les Brigades du Tigre » réalisé par V. Vicas.


Yannik LANDREIN, Lecoq .

JPEG Yannick Landrein fait le Conservatoire national de région de Versailles (D. Dubreuil) et y obtient le premier prix classique et moderne puis entre à l’Ecole Supérieure d’Art Dramatique de la Ville de Paris (ESAD).

Il interprète…
… au théâtre : « Jeux de planches » de J.P. Alègre ; « Les maîtres fugueurs » de D. Paquet, version pupitre dirigée par J.L. Paliès ; « Les Jeudi’s », performance dirigée par J.C. Cotillard, au Centre Beaubourg ; « Le Misanthrope » de Molière, mise en scène : D. Dubreuil ; « Ruy Blas » de V. Hugo, mise en scène : D. Dubreuil.

… au cinéma : « Concours de circonstance », court-métrage de M. El-Mechri (prix de la jeunesse au festival de Meudon).


Pierre DAUBIGNY, Le fils Pisançon, déménageur .

JPEG Après avoir suivi le masterclasses et stages avec J.P. Vincent, D. Podalydès, F. Chattot et L. Bondy, Pierre Daubigny participe à de nombreux courts-métrages en tant que comédien et technicien.

Il interprète au théâtre : « Roussel-sur-Seine », conçu et mis en scène par L. Hemleb ; « Dialogue avec Proust », mise en scène : J. Le Couëdic ; « Sand et Musset, les Amants du siècle », texte de M. Ressi, mise en scène : A.A. Lheureux ; « Le Triomphe de l’amour » de Marivaux, mise en scène : J. Le Couëdic.

Il travaille en tant qu’éclairagiste et directeur technique pour des mises en scènes en France et à l’étranger, de : R. Holmes, F. Aït-Touati, G. Garutti, Compagnie A l’Abordage, Y. Jégo, J. Le Couëdic, J.L. Bachelet, S. Tonneau et travaille dans l’équipe de F.E. Valentin, L. Béal.
Il est membre du GIRES de F.E. Valentin.


Cécile BEAUPAIN, Instrumentiste.

JPEG Après son bac F11 à la faculté de musicologie de Paris XIII, elle poursuit ses études de violoncelle au CNR de Saint-Maur avec Pierre Degenne. Elle obtient, en 1995, son diplôme universitaire de musicien intervenant à Paris XIV Orsay. Puis elle suit une formation en musique médiévale, vièle à archet : au centre de musique médiévale de Paris avec Emmanuel Bonnardot et Marco Morvat. Elle étudie le contrepoint improvisé avec Jean Yves Mazmoz et Bernard Janin et le contrepoint médiéval avec Raphaël Picazos.
Musicienne intervenante en milieu scolaire, elle donne des cours de formation musicale au conservatoire du Perreux et anime certains stages d’artisanal théâtre. Avec Axile compagnie, elle a travaillé à la conception et à la réalisation de plusieurs spectacles autour de la musique médiévale. Avec le groupe Barkàne, elle a participé au spectacle « in vino veritas ». Elle a aussi travaillé avec le groupe Frammetta et joue en trio, avec Véronique Musson et Philippe Gonneaud les musiques instrumentales du Moyen Age.


Antonio Cauchois, Metteur en scène .

JPEG Ancien bijoutier joaillier, il débarque dans le monde du spectacle à l’âge de 35 ans en réalisant Gueules d’apôtres grâce à la précieuse collaboration de son ami directeur de la photo Jean Gonnet. Puis il suit les cours d’art dramatique des ateliers de Michèle Lambert, Elisabeth Depardieu, Pierre Marzin. Plus tard, sa rencontre avec Bernard Meunier lui fait découvrir d’autres voies d’accès à l’interprétation et à la mise en scène.

Il travaille :
Pour le cinéma avec : C. Berri ; T. Gatlif ; E. Rappeneau ; D. Chaussois ; M. Pialat ; A. Santana ; P. Malakian ; G. Marchand ; F. Demont ; E. Le Roch ; C. Lemonier ; Smaïn ; V. Grünberg ; T. Aoudja ; D. Lichtlin ; C. Trench.

Pour la télévision avec : R. Davis ; L. Katrian ; P. Berenger ; O. Barma ; G. Marx ; P. Malakian ; P. Triboit ; P. Chaumeil ; R. Bohringer ; A. Bonnot ; F. Demont ; C. Goretta ; M. Watteaux ; Y. Michel ; J. Paquin ; S. Durepaire ; C. Roche ; B. Thiou-Long ; J.F. Claire ; B. Leprestre ; C. Spirro ; R. Kahane ;
M.Taïba ; P. Galardi ; J.M. Coldofi ; J.P. Sassy ; B. Dumont ; P. Vecchiali ; N. Trintignant ; F. Cazeneuve ; J.P. Prévost ; P. Villiers ; C. Huppert.

Pour le théâtre, il joue : Médée de Sénèque, mis en scène par G. Delerme ; La Disputation de Barcelone de et mis en scène par S. Dekramer ; Les Petits Mélancoliques de F. Melquiot, mis en scène par J. Goudard ; Lit Nuptial de S. Belbel, mis en scène par N. Vadori ; Sammy de P. Quentin et K. Hughes, mis en scène par J.F. Claire ; Étreintes de C. Carré, mis en scène par R. Lagache ; Toute différente est la Langouste de R. Dubillard, mis en scène par E. Depardieu ; Faut pas faire ça tout Seul de S. Ganzl, mis en scène par D. Ruis ; Ils de M. Fermaud, mis en scène par R. Lagache.

Il met en scène, joue, et produit : Les Nuits de la Colère d’A. Salacrou ; Zweig Montaigne ou le Carnaval du Crépuscule de M. Jullian, O. Léonetti, A. Cauchois ; Les Plaideurs de Racine ; Place des Rêveurs ; Au creux de toi et A Tour de Rôle de D. Volle ; David Mathel de S. Ganzl ; Noces de Sang de F. G. Lorca ; La Mégère apprivoisée d’Audiberti ; Mademoiselle Julie de Strinberg. Il supervise la première mise en scène de J. Goudard de la pièce de F. Melquiot Les Petits Mélancoliques.

Il adapte et écrit : Places des Rêveurs un spectacle poétique ; Sammy d’après une pièce de P. Quentin et K. Hughes ; Zweig – Montaigne ou Le Carnaval du Crépuscule d’après un scénario et en collaboration avec M. Jullian ; Le Voyageur en collaboration avec G. Mailard ; Les Journées Perdues d’après une nouvelle de D. Buzzati. Carnets Noirs un scénario original.

« Partir à la découverte d’une Œuvre, c’est pour moi effectuer un voyage initiatique.
Quêteur présomptueux, me laissant conduire par l’instinct et le hasard je tente vainement de me l’approprier et je m’égare.
La croisée de chemins suivante m’engage sur la voie de l’humilité alors je découvre que c’est la pensée de l’auteur qui me guide. Je ne suis que son instrument, l’acteur enjoué de cette nouvelle rencontre de son Œuvre avec le Public. »




Répondre à cet article

Site en travaux

Site en travaux

Attention : un problème technique (serveur SQL) empêche l'accès à cette partie du site. Merci de votre compréhension.

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP
ReferencementCe site est listé dans la catégorie Actualité et médias : Webzine, e-zine Dictionnaire

Votez pour ce site au Weborama